Aller au contenu

Toute l'activité

Affichage de[s] tout le contenu posté[e][s] durant les 365 derniers jours.

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. La dernière semaine
  2. biblionoyelles

    Animations relatives à la condition des femmes

    bonjour, nous accueillerons prochainement une exposition relative à la condition des femmes dans le monde. nous envisageons l'accueil de classes de cm2 - 5e et 4e. nous recherchons des pistes d'animation autre qu'un quizz autour de l'exposition. merci d'avance
  3. colunadoc

    Streaming légal en bibliothèque

    Merci beaucoup ! J'ai trouvé ma réponse :) Par ailleurs je partage ici le lien de l'article sur Images en bibliothèques à propos de Netflix (2014) : http://www.imagesenbibliotheques.fr/spip.php?rubrique426
  4. colunadoc

    Concours I.T.R.F : ouverture des inscriptions

    Quelques questions que je me suis posée lorsque je remplissais (encore) les dossiers pour postuler à un poste ITRF (en cat. B) (je n'ai rien compris au fonctionnement d'ailleurs (concours externe)...), si quelqu'un peut me répondre ce serait drôlement chouette (sans me renvoyer vers le ministère, je les ai déjà lus et ça n'a pas aidé) : - Comment est-on censés remplir un rapport d'activité si l'on est jeune diplômé(e) exactement ? Non parce que, ok on a des stages, mais je n'ai trouvé absolument aucun intérêt à décrire mes activités de stage. - A quel moment passe-t-on le concours écrit ? Après avoir envoyé le dossier, et avant l'entretien ? A quoi sert le dossier alors ? Je vous remercie d'avance si vous prenez le temps de me répondre
  5. Bravo pour ce premier poste , et le secteur musique est porteur comme tout secteur, on est généraliste ou on ne l'est pas , étant bibliothécaire musicale depuis peu après 20 ans en responsabilité de bib , je suis bien l'exemple qu'on peut tout faire!! bonne continuation! Bonjour , Bernard , bonjour Ferris , et epsy!!!
  6. Avant
  7. Bonjour merci pour ce lien trouver ces documents au même endroit nous fait gagner beaucoup de temps.
  8. Ferris

    Ouvrir un dimanche/deux

    Tu veux dire par là d'augmenter ce type d'horaires progressivement (matin puis après-midi par exemple) ou de passer d'un sur deux à tous les dimanches ? Tiens-nous au courant de ton projet. 4 mois de com pour démarrer un élargissement le dimanche, incluant la formation des bénévoles, c'est intéressant, et ça vaudrait le coup d'en parler, surtout actuellement. En tous cas ce serait la première fois sur le forum qu'on pourrait suivre une démarche contextuellement "chaude"de A à Z (et incluant l'accord des agents ), avec tous les aspects, plannings, recuperations etc... Merci Julie.
  9. Ferris

    Prêt des séries BD en lot

    Pourquoi les classez vous au nom du scénariste plus tôt qu'au nom de la série ? Si je prends Christophe Cazenove par exemple, il est scénariste de près de 50 séries de bandes dessinées . Une bibliothèque possède rarement toute ces séries, mais tout de même pas mal, surtout que c'est un auteur en vogue (en jenesse).
  10. sabiblio

    site portail etc

    Merci pour ces réponses et toutes ces pistes J'ai demandé un devis à ORB. le prix peut-être lissé sur trois ans, il reste cependant élevé. Le lien entre Archimed et Orb est très clair pour la fourniture des vignettes. c'est pour cela que je m'interroge sur cette soudaine urgence... Merci pour les liens, et notamment, celui du forum... je n'avais pas assez bien cherché.
  11. Bonjour, oui il s'agit bien d'une note en interne pour sensibilisation de la direction et des élus à nos besoins. Il n'y aura donc pas de diffusion publique.
  12. Zipzip

    Questionnaire ado

    Merci pour les précisions que vous apportez dans votre réponse. Nous allons déjà exploiter cette documentation en attendant d'autres retours éventuels.
  13. chouette

    recherche cabinet programmiste

    Merci beaucoup. yapluska !
  14. Bonsoir, en plus des éléments de Ferris, contacter directement les collègues qui ont mis en place une bibliothèque numérique, surtout pour des documents patrimoniaux, est aussi un bon angle d'attaque. Exemples de bib numériques: Valenciennes, Roubaix, Clermont Ferrand. Certes, ce sont des bibliothèques de grandes tailles mais elles peuvent être de bon conseil. La DRAC est aussi un interlocuteur privilégié pour ce type de demande.
  15. Bonjour, Pardon pour ce grand retard de réponse... Bien sûr pas de problème, si vous pensez que cela peut être utile. N'hésitez pas à me dire si certaines infos deviennent erronées. Et comme le dit @Blandine effectivement suivre la veille de Thomas Fourmeux : https://biblionumericus.fr/ Il y avait un MOOC mais c'est trop tard : https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:CNAM+01032+session01/about
  16. B. Majour

    Protection de la vie privée par les bibliothécaires français

    Waow, tu as de drôle de mail dans ton copieur. Bon alors, je te précise quand même que tout ce qui passe par mail passe obligatoirement par le serveur de mails (logiciel qui sert de centre de tri). Le copieur envoie le scan à ce serveur de mails qui va l'envoyer ensuite à son destinataire. (toi ou quelqu'un d'autre) Où se trouve le serveur de mail dans une entreprise/collectivité ? Sur le serveur du (ou géré par le) service informatique. (sauf si tu as une ligne directe vers un provider) Donc, inutile de se prévaloir de la diffusion de "données sensibles". Tous tes mails sont stockés (scan compris) sur ce serveur par nécessité de fonctionnement. Si tu envoies du bureau, alors tout est stocké ET consultable légalement par ton employeur. (sauf si l'intitulé est marqué privé, ce qui n'empêche pas de lire, mais ça ne peut plus servir devant la justice.) Et c'est en clair, sauf si tu cryptes ton message. Le tout est de savoir combien de temps les messages sont conservés. Et si le DSI a le temps de lire en continu ces messages. Ou l'intérêt de le faire. Plus la taille disque pour stocker les messages. En général, comme pour la poubelle de ton ordinateur, le serveur mail utilise une place disque limitée, et les anciens messages sont effacés pour permettre le stockage des nouveaux. Si tu envoies régulièrement du lourd, le logiciel va écraser les anciens. Tu peux te servir de ce biais pour envoyer un mail à la DGCCRF et ensuite tu t'envoies plusieurs Mo de photos ou d'autres choses. Place limitée = message effacé. Maintenant si la DSI a taillé large, du genre 2-300 Go, parfois plus, il va t'en falloir des messages et des messages. En plus ça risque de saturer le serveur mail et la DSI va se poser des questions sur ce que tu es en train de fabriquer. (Là, ça t'explique un peu pourquoi certaines administrations ont des limitations dans la taille des mails à l'expédition et la réception) Perso, je ne pense pas que ta DSI s'amuse à stocker les photocopies. D'abord pour des raisons de débit du réseau, ensuite l'intérêt. Rappelle-toi que tu n'es pas tout seul à faire des photocopies et que, sauf utilisation d'une carte ou d'un code nominatif, il devient difficile de trier/déterminer qui a photocopié quoi. C'est la stratégie du "bruit". Si tu ouvres un onglet, on sait ce que tu consultes. Si tu en ouvres 50, on ne peut plus savoir avec précision ce que tu regardes vraiment. Par contre, on peut tout à fait utiliser les heures d'envoi ou de consultation, hein. Le mec qui travaille après 18h00 à la bibliothèque, c'est pas l'employé de base. C'est le cadre. Si jamais tu dois envoyer un mail anonyme, par un serveur anonyme (exemple https://tobal.fr/20-sites-pour-envoyer-et-recevoir-vos-emails-en-restant-anonyme/) évite de le faire aux heures où il n'y a plus personne. En particulier du bureau. Sinon, pour lancer des alertes. On emploie ce qui a fait ses preuves depuis des lustres. La bonne vieille lettre papier anonyme. Avec des gants, ou un emballage surgelé pour ne pas laisser d'empreintes. On ne lèche pas le timbre, on poste ailleurs. En faisant gaffe que la photocopieuse n'inscrive pas une sorte de filigrane papier "invisible" malgré tout. Sur un scan ou une photo numérique, cette information est quasi certaine. Les images sont très bavardes avec leurs tags, comme les mails avec leur en-têtes codés. (Oui, l'anonymat sur Internet, c'est celui d'un éléphant qui vient de passer dans une mare de boue et qui entre dans un magasin de porcelaine immaculé) Tu signes Gorge Profonde ou Pointe Ardente, Fée et Risette à ton choix. Mais une vraie lettre anonyme n'a pas de signature. Tu remarqueras ici que tous les mails étant stockés sur le serveur mail, ceux de la tutelle le sont aussi. Ceux du CCAS idem, et certains sont vraiment confidentiels. Comme ceux des syndicalistes d'ailleurs. Un mec un peu tatillon pourrait s'enquérir - auprès de sa DSI - de la durée du stockage sur le serveur mail et demander si conserver de telles données est bien légal et même sécuritaire. Avec le RGPD, c'est encore plus clair. La finalité étant d'envoyer le mail, sa conservation devient sans objet. Comme je te l'ai dit : on peut s'amuser énormément avec le RGPD... à poser des questions chiantes. (et à remettre en cause certaines pratiques de surveillance) C'est vrai, Ferris, syndicalement les gars du service technique qui utilisent le matériel pro à la maison ne sont pas vraiment défendables… sauf si on considère ces usages comme un entraînement propre à enrichir leurs compétences professionnels. Ce n'est pas blanc ou noir, il y a beaucoup de gris si on le cherche vraiment.
  17. Epsy

    Indexation CD

    Bonjour, Pour le contexte : nous sommes en PCDM 4 depuis 5 ans (+ nouveau SIGB et nouveau site web depuis 5 ans également). J'utilise le champs 686 pour l'indexation : il permet de spécifier l'indice et le type de classement utilisé. Mon collègue qui s'occupe du site m'avait ensuite demandé une correspondance de chaque indice avec le genre (ex : 1.15 = blues contemporain) dans un tableur, qu'il avait transmis à l'éditeur du site (il me semble, n'ayant pas eu à intervenir là-dedans) : tout ça pour dire que sur le site de la médiathèque, l'indice ne s'affiche pas (sauf dans la cote) mais est traduit par le genre. Pour l'usager, ça reste plus transparent, et il peut faire une recherche en langage courant. Pour le bibliothécaire, pas de risque de faire à sa sauce théoriquement, vu qu'on reste toujours dans la classification établie/officielle. J'espère que je suis à peu près claire car ce n'est pas évident à expliquer à l'écrit, sans pouvoir montrer Epsy.
  18. Ferris

    Lanceurs d'alerte

    Lanceurs d’alerte dans la fonction publique : 4 questions pour comprendre le cadre juridique Vie publique Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a publié une circulaire, jeudi 19 juillet, précisant le cadre juridique applicable aux « lanceurs d’alerte » dans la fonction publique. Afin de « dissuader et prévenir des actes répréhensibles, qu’ils soient ou non constitutifs d’une infraction pénale, et éviter le maintien de situations préjudiciables à l’intérêt général », la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, dite Sapin II, impose aux communes de plus de 10 000 habitants, aux EPCI regroupant au moins une commune de plus de 10 000 habitants, aux départements, aux régions et aux administrations de l’État « d’établir une procédure de recueil de signalements ». Ces derniers doivent le faire selon les modalités définies par l’article 5 du décret du 19 avril 2017 (à télécharger ci-dessous). Il peut s’agir, notamment, d’un code de bonne conduite, d’une charte de déontologie, d’une note de service. Qu’est-ce qu’un « lanceur d’alerte » ? Selon la loi du 9 décembre 2016, est un lanceur d’alerte « une personne physique qui révèle ou signale, de manière désintéressée et de bonne foi, un crime ou un délit, une violation grave et manifeste d'un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France, d'un acte unilatéral d'une organisation internationale pris sur le fondement d'un tel engagement, de la loi ou du règlement, ou une menace ou un préjudice graves pour l'intérêt général, dont elle a eu personnellement connaissance. » Les signalements pour lesquels une procédure est imposée sont ceux émis par « les membres [du] personnel ou par des collaborateurs extérieurs et occasionnels » des administrations, organismes ou collectivités concernés. Le signalement, effectué dans la plupart des cas auprès du supérieur hiérarchique, direct ou indirect, l’employeur, un référent désigné par celui-ci ou l’autorité territoriale dans la fonction publique territoriale, peut s’étendre à l’ensemble des services de l’organisme qui emploie le lanceur d’alerte. Quels faits peuvent être signalés ? « Les faits, actes, menaces ou préjudices, susceptibles de faire l’objet d’un signalement doivent être d’une particulière intensité : la violation doit être grave et manifeste, de même que la menace ou le préjudice doit être grave pour l’intérêt général », dispose la loi du 9 décembre 2016. Il peut s’agir, par exemple, de « faits constitutifs d’un délit ou d’un crime » à l’exclusion des faits constitutifs d’une contravention pénale (diffamation et injure non publiques ou des violences volontaires n’ayant entraîné aucune interruption temporaire de travail). La circulaire à télécharger ci-dessous donne davantage d’exemples. Une « autre procédure distincte » prévue par l’article 40 du Code de procédure pénale « donne obligation à toute autorité constituée, officier public ou fonctionnaire, qui acquiert, dans l’exercice de ses fonctions, la connaissance d’un crime ou d’un délit d’en donner avis sans délai au procureur de la République ». La circulaire prend soin d’évoquer, enfin, le cas particulier des conflits d’intérêts. « Ceux-ci ne peuvent faire l’objet d’un signalement que s’ils constituent un délit de prise illégale d’intérêts, une violation grave et manifeste de la loi, ou une menace ou un préjudice grave pour l’intérêt général ». Comment s’organise la procédure de signalement ? La procédure de signalement est « graduée en plusieurs niveaux » : le signalement interne (référent alerte), « l’essentiel des signalements devrait pouvoir être traité à ce stade » ; le signalement externe (autorités judiciaires, autorités administratives ou les ordres professionnels) ; et la divulgation publique « en dernier ressort ». En cas de « danger grave et imminent » ou en « présence d’un risque de dommages irréversibles », cette procédure en trois étapes n’est pas obligatoire. Quelles protections pour le lanceur d’alerte ? Les lois du 13 juillet 1983 et du 9 décembre 2016 apportent un certain nombre de « garanties et protections » aux lanceurs d’alertes, qui « doivent leur éviter de subir des mesures de rétorsions fondées sur une alerte dès lors que celle-ci a été faite de bonne foi et dans le respect des procédures. » Ainsi, « la stricte confidentialité de l’identité de l’auteur du signalement, des personnes visées par le signalement et des informations recueillies par l’ensemble des destinataires du signalement doit être garantie ». L’agent auteur du signalement est déclaré, de surcroît, pénalement irresponsable dans le cas où il « porte atteinte à un secret professionnel protégé par la loi dès lors que cette divulgation est nécessaire et proportionnée à la sauvegarde des intérêts en cause ». Il peut, enfin, contester une sanction disciplinaire ou une mesure discriminatoire s’il estime qu’elle est « motivée par un signalement ». L.G. http://www.maire-info.com/article.asp?param=22150&PARAM2=PLUS&nl=1 http://www.maire-info.com/upload/files/Decret_19Juillet.pdf http://www.maire-info.com/upload/files/Circulaire_19Juillet.pdf
  19. Ferris

    Création fonds CD, DVD, ou numérique

    Le lien précédent fonctionne encore très bien.
  20. Ferris

    Projet de service

    Désolé, mais il est toujours disponible sur http://epublications.unilim.fr/memoires/licenceprombd/507 avec résumé et texte intégral. Qui êtes-vous ?
  21. ikanbib

    Fiche de poste "responsable réseau"

    Bonjour, le rapport "Développement du réseau de lecture publique et du portage à domicile intercommunal" de Sandra Joenisch n'est plus accessible à l'adresse epublications.unilim.fr mais à l'adresse suivante : http://aurore.unilim.fr/ori-oai-search/notice/view/unilim-ori-8676 d'ailleurs, les mémoires publiés de la licence professionnelle Métiers du livre : documentation et bibliothèques sont disponibles à l'adresse suivante : http://aurore.unilim.fr/ori-oai-search/thematic-search.html?menuKey=dc_memoires&submenuKey=diplomes&id=FLSH-licences-MLDB
  22. Et encore, nous sommes très peu. Sinon, ton analyse est juste: ce qui importe ce sont les carrières et le individualités; Le grand prix livre hebdo en est un bel exemple et pas que.
  23. Pour le lien donné par Ferris, tu peux l'atteindre par ici http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Centre-Val-de-Loire/Nos-secteurs-d-activite/Livre-et-lecture/Contrats-Territoire-Lecture/CTL-Departement-du-Loir-et-Cher-41 ou http://www.culture.gouv.fr/content/download/178029/1962108/version/1/file/Fiches%20actions%20-%20CTL%2041-DRAC.pdf Lecture bleue, lecture Facile. Merci pour les autres.
  24. B. Majour

    Demande de changement de poste au sein d'un réseau

    C'est effectivement une forte motivation... supplémentaire. Bonne continuation à toi.
  25. D'accord plein pôt pour le débat. Mais question mobilier c'est pas le top, franchement. En lus y a pas les prix et le transport est à notre charge. Ils ont ont peu de chances de faire affaire.
  26. Bouarf

    Ateliers "poésie urbaine" et MAO

    Bonjour tout le monde, La bibliothèque départementale de la Somme a proposé, à une com de com de son réseau de bibliothèques, des ateliers "poésie urbaine" et Musique Assistée par Ordinateur. Venez écouter les enregistrements de tous les participants sur le portail de la bibliothèque départementale de la Somme et le détail du déroulement de l'action. Bonne écoute.
  1. Charger plus d’activité
×