Aller au contenu

Toute l'activité

Affichage de[s] tout le contenu posté[e][s] durant les 365 derniers jours.

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Moi de même, ce qui m'a valu, me vaut encore des critiques acerbes. Dans la bibliothèque que je dirige il y a des Martine (au grand dam de la responsable jeunesse qui régulièrement les désherbaient sous de fallacieux prétextes...); il y a des Harlequins (8,8 de taux de rotation), Zemmour.. Nous avons aussi Serge Mestre, Léonor De Rercondo, Vincent Borel, Kei Miller, James Noël, Sara Rosenberg, Jo Witek, Catherine Cuenca, Thoams Scotto... Ce que je martèle sans cesse est qu'une bibliothèque ouverte ce n'est pas uniquement au niveau des horaires d'ouverture c'est aussi au niveau des collections proposées; je me répète comme le disait Dominique Lahary en 2003 « En ce sens exclure des livres, ce peut être aussi du même coup et quelles que soient les intentions, exclure des gens.. » suite jamais citée et pour de nombreux et nombreuses bibliothécaires totalement méconnue de « si quiconque, entrant dans une bibliothèque, n’y décèle rien qui lui soit déjà familier, alors il lui est signifié, j’ose dire avec violence, que cet endroit n’est pas pour lui. » Moi z'aussi. Mais je crains que cela ne se fasse de sitôt: les bibliothécaires sous leurs dehors ouverts à tous et toutes, aimant les gens sont en fait de vrais conservateurs intimement convaincus que leur rôle est est d'éduquer et d'édifier les foules. Le chignon de la bibliothécaire dame patronesse n'est pas nécessairement physique, il peut être dans la tête et c'est bien là la difficulté car alors on ne se méfie pas. Et la bien-pensance, la condescendance vis à vis des populations qu'il nous faut éclairer revient à grande vitesse. NON! NON! NON! Notre rôle n'est pas de censurer mais de mettre les informations à dispositions pour que chacun se forge son avis, se construise sa pensée, ses idées. Pour cela il faut du budget , je le dis et redis à mes élus, c'est bien ce qui m'a permis de maintenir le budget d'acquisition: "Mesdames, Messieurs les élus, si vous baissez drastiquement le budget acquisition, nous serons alors obligés de trancher et le risque est grand de proposer une collection bien moins ouverte, bien moins variée". Peut-être, je dis dis bien peut-être cette question sera-t-elle abordée au congrès, mais j'en doute fortement... la faute au chignon, aux lunettes... Rien d'étonnant à cela. Chez moi, tous les services m'en ont déjà causé, y'a même ceux qui m'ont dit "ah, bin t'avais raison quand tu as voulu ouvrir ta bib de plage de 14h à 19h tous les jours l'été dernier... ", bin ouais, et le choix des collections aussi. Et les collègues des musées de nous dire "bin nous on est ouvert le dimanche et les jours fériés" et mes collègues bib de répondre"ah, bin oui mais nous les bibliothécaires , c'est pas pareil, on peut pas comparer, hein! Nous on a une plus-value, alors faut pas croire que l'on va bosser le dimanche"... ambiance...
  3. Hier
  4. Quelques questions sur le Wi-FI en bib

    Merci pour votre réponse. Est-ce que l'un d'entre vous est équipé de la solution Beespot (en partenariat avec C3rb)?
  5. Menu suggestion - Orphée

    Bonjour à tous, Je travaille actuellement sur un réseau de 9 bibliothèques. Nous expérimentons depuis septembre les acquisitions partagées, avec des référents par domaines. Nous utilisons l'outil suggestion sur Orphée (version Orphée.net), sur lequel nous mettons les suggestions du public et celles des bibliothécaires. Nous utilisons la case commentaire pour indiquer si la suggestion a été prise en compte ou non, nous permettons ainsi d'informer nos usagers rapidement. Utilisez-vous également cet outil ? Si oui, comment l'utilisez-vous ? Car nous avons sans doute des choses à améliorer dans son utilisation. Merci d'avance pour vos retours ! M.
  6. La dernière semaine
  7. Mobilier petite enfance

    Un petit sujet sur le forum : http://www.agorabib.fr/topic/1888-usage-de-mobilier-suédois-qui-commence-par-un-i-et-finit-par-un-a/ En fait chacun voit selon ses moyens et ses subventions. Certains achètent chez Ikéa ou à La Redoute ou, anciennement , à la Camif. Wesco est un peu cher, c'est vrai. Nous, maintenant on prend beaucoup chez Manutan. L'important ce sont les normes obligatoires pour les ERP.
  8. La reconversion (mais dans l'autre sens pour une fois)

    Pour moi, c'est évident, c'est une autre branche de la lecture publique. (plein de bonnes bibliographies et d'idées) Si tu cherches où passent les ados pendant leurs années collège-lycée : ils sont au CDI. Pourquoi se rendre en bibliothèque lorsqu'on a une ressource sur place ? Ouverte aux mêmes horaires que les tiens. Par contre, on a une différence, peut-être fondamentale, un prof-doc est également prof. Ce qui nécessite d'autres compétences. Pour le CAPES, oui, je te conseille de trouver un groupe Facebook ou autre, rien que pour l'émulation et le fait d'avoir plusieurs yeux pour fouiller le Web. Certaines y sont arrivées de cette manière, après plusieurs essais. Ça reste un concours, il faut se battre. Les échanges médiathèque-CDI, si le prof-doc ne les initie pas, il est très difficile au bibliothécaire d'intervenir dans un univers assez fermé sur l'extérieur. Perso, je re-donne des livres de cours ou des documents qui pourraient être utiles au collège de ma collectivité, mais je n'ai pas de retours. Sauf pour quelques questions patrimoniales, voire des projets d'expositions à la bibliothèque qui n'ont jamais abouti jusqu'à présent. En tout cas, merci de ton témoignage, Fanch. Et au plaisir de relire ici pour partager tes pratiques et tes questionnements. Bernard (pilier de CDI durant ses années collège et lycée, ça c'était mon comptoir en zinc)
  9. bibliothèque, inter, universitaire

    Bonjour Daniel, Sur le fonds on est d'accord, mais après faut voir dans les détails....
  10. Fond spécifique ou présentation thématique?

    On n'est donc pas dans un isolement réel puisqu'au contraire tu en fais une sorte d'espace intergénérationnel (et professionnel) que tu étofferas sans doute par la suite au delà des 370. (Une thematique étant bien plus large qu'un contenu Dewey). Quant à la valeur d'un fonds "pro", toujours assez faible et peu visible dans la masse, c'est toujours une bonne chose de le mettre en valeur. En fait si ta thématique est assez large pour intéresser des publics assez variés, cela peut pallier le problème du cloisonnement (murs, portes etc...). Dans "espace dédié" je sens toujours "espace réservé", donc une forme d'exclusion qui ne dit pas son nom. D'où ma méfiance. Bloc ou etagères dédiés, oui, mais espace cloisonné, je suis plus réticent. Maintenant c'est l'attitude de tes publics qui te dira si tu as fait le bon choix ou non. Chez nous le fonds pro, qui s'adresse surtout aux Atsem et assistantes maternelles, mais aussi aux chargés d'animations, est en secteur jeunesse. Donc de nombreux parents y accèdent et y piochent souvent. Pas sur qu'ils le feraient si l'espace était cloisonné, donc restreint par une certaine forme d'invisibilité.
  11. intervenant littérature fantastique

    Christophe Coquelet de la Librairie Les Quatre Chemins à Lille est effectivement une personne ressource clé, il intervient dans de nombreux cadres (a déjà effectué des conférences en médiathèque, celle de Roubaix si je me souviens bien par exemple) et a un réseau intéressant. en lisant la demande initiale, j'ai pensé immédiatement à lui !
  12. Intervenant droit et numérique en bibliothèque

    Merci beaucoup. nous l'avons contacté mais malheureusement il n'est pas disponible...
  13. Avant
  14. Acheter des DVD ou passer à la VOD?

    Bonjour, La VOD ne touche pas grand monde en général, ce n'est pas facile d'utilisation, cela demande un équipement informatique que tout le monde ne possède pas. Il y a une plus grande souplesse avec le DVD. Cependant, il faut voir quel budget tu peux espérer pour la suite. Mais si ce fonds de DVD rencontre du succès (et c'est très probable), ce peut être un argument pour défendre un budget les prochaines années. Bon courage pour la suite, et quand même, c'est chouette d'ouvrir un nouvel équipement !
  15. Rencontres organisées le 26 mars 2018 à l'Enssib Une bibliothèque ne donne pas seulement à lire, mais aussi à entendre et à voir. Elle « fabrique » du sens par la mise en œuvre de ses collections et par l’interaction qu’elle produit entre les créateurs et ses publics. Les #RHJM2018 abordent l’art contemporain et invitent des artistes (Isaure de Larminat, François Brindeau, Joachim Bonnemaison et Marco Godinho) pour dialoguer avec les responsables de fonds patrimoniaux ou de médiation culturelle. Depuis 2007, les Rencontres Henri-Jean Martin, placées sous l’égide d’un historien du livre et bibliothécaire réputé pour sa liberté de parole et sa vision prospective, offrent un rendez-vous annuel pour interroger les pratiques professionnelles relatives au patrimoine des bibliothèques. ► Entrée libre sur inscription : formulaire en ligne Programme 9h00 : Accueil à l’Enssib. 9h30 : Ouverture Yves ALIX, directeur de l’Enssib 9h45 : Table ronde 1 : Médiation, l’art à la rencontre des publics Modération : Christelle PETIT, ENS Lyon - Isabelle WESTEEL, Bibliothèque municipale de Grenoble (expériences de l’artothèque de Grenoble et de l’université Lille 3) - Jocelyne DESCHAUX, Médiathèque d’Albi, l’expérience de la FILE d’Albi - Responsable d’artothèque (en attente) 11h15 : Table ronde 2 : Les relations entre artistes et bibliothécaires Modération : Olivier BOSC, directeur de la Bibliothèque de l’Arsenal - Florence CODET, les rendez-vous des métiers du livre de la Bibliothèque de l’Arsenal - Pierre-Yves CACHARD, directeur du SCD du Havre-Normandie - André-Pierre SYREN, Enssib (expériences des BM de Dijon et Metz) - Isaure de LARMINAT, artiste graveur exposant à l’Enssib en 2018 12h30 : Déjeuner libre. 14h00 : Table ronde 3 : L’écrit vu par trois artistes contemporains Modération : Béatrice JOSSE, directrice du Magasin des Horizons à Grenoble - François BRINDEAU, relieur, professeur à l’École Estienne (http://bibliophilie.com/la-reliure-contemporaine-le-relieur-francais-francois-brindeau/) - Joachim BONNEMAISON, photographe et historien de la photographie - Marco GODINHO, plasticien 16h00 : Synthèse des travaux. Grand témoin : Xavier DE LA SELLE, directeur du Musée Gadagne Adresse de l'événement: Amphithéâtre de l'Enssib 17-21 bd du 11 novembre 1918 - 69100 Villeurbanne
  16. Après un mois de mobilisation de différents acteurs, la commune de La Trinité a fait un premier pas permettant de rendre à nouveau l’accès libre aux locaux de la médiathèque des 4 chemins. L’ABF salue cette avancée tout en regrettant que l’inscription payante de 30 euros pour bénéficier du prêt de document soit très élevée et rédhibitoire pour une grande partie des publics en difficultés sociales. Voir l'article complet
  17. Merci d'envoyer votre candidature avant le 1er mars 2018 avec CV et lettre de motivation. Voir l'article complet
  18. Merci Kader pour ton témoignage. C'est excellent de tirer profit de ses plantages. (ou des plantages des autres . Toute expérience est bonne à prendre) Je retiens l'idée de "vision". Tu l'as obtenue comment cette vision claire de la médiathèque et du réseau ? Ah oui ??? Tu n'en étais pas convaincu au premier entretien ? C'est vrai qu'il y faut une prise de conscience. Demain le pilote capitaine du navire, c'est toi ! Continue ta série de témoignages, c'est riche.
  19. Les tâches administratives en bibliothèque

    Ok, je vois le truc, encore une interco avec des villes qui ne lâchent pas leur compétence. C'est vraiment dommage.Enfin, si cette personne est une habituée du remplacement, elle doit avoir acquis une certaine souplesse et des facultés d'adaptation qui vont peut-être te permettre d'optimiser son rôle dans des domaines moins administratifs. Bonne chance
  20. Merci pour le lien entretien d'embauche mais pour le PACTE pas possible, pour moi, je suis trop âgé.
  21. recrutement sans concours dans la FPT

    Merci pour toutes vos réponses qui me permettent d'en savoir un peu plus. Je précise juste une chose ça ne me pause pas de problème d'être en CDD (même à mi-temps) pendant plusieurs années, je ne cours pas après un CDI. Je vais tâcher de répondre aux 10 questions d'un élu pour commencer.
  22. Concours BIBAS 2018

    Bonjour, je vous remercie pour vos réponses. J'ai passé le concours à Reims et il y avait énormément d'absent. C'est peut être du au condition météorologique aussi
  23. Mutation après titularisation

    Accepter la titularisation, on peut toujours justifier un départ mais nous n'avons pas toujours l'opportunité d'être titulariser. Pour ma part je connais quelques cas de bibliothécaires qui sont partis juste après la titularisation (cat. A je précise).
  24. Bibliothèques atypiques

    A Grenoble j'étais tombée sur la bibliothèque associative Antigone: https://www.bibliothequeantigone.org/?page_id=1048 J'avais trouvé ça intéressant et surprenant, à l'époque (c'était il y a environ 5 ans je sais pas ce qu'il en est aujourd'hui) ils avaient un fonds de livres très engagés LGBT + pensée libertaire / révolutionnaire, et ils en débattaient régulièrement c'était un truc très vivant. Dans le même genre il y a aussi les bibliothèques qui se créent sur les ZAD. A massat dans l'Ariège aussi j'étais tombée sur une bibliothèque associative sympa: http://librairiecafeles3chaises.simplesite.com/422512306 Après de là à dire qu'elle est atypique...
  25. Benchmarking pour la création d'une newsletter

    Merci, j'avais déjà identifié certains liens. Merci pour le complément
  26. Oui, un beau résultat de la pression mediatique. Un lien intéressant est intégré, qui ne ménage pas la mission Orsenna (considérée comme étant "au point mort"), par un député : https://www.actualitte.com/article/monde-edition/il-est-temps-d-arreter-de-malmener-les-bibliotheques-reclame-un-depute/87202
  27. Concours de bibliothécaire d'État 2018

    A l'externe sujet sur la parité en NdS et 'Culture et gratuité' en composition.
  28. Créer une catégorie dans une collection

    Ici on les appelle des "usuels" et on en regroupe au début de chaque salle. Ce sont essentiellement des dictionnaires généralistes ou de langues, lexiques, grammaires, on les distingue par la lettre D au début de la cote. On a mis les ouvrages méthodo à chaque fois au début de la discipline en .076 (ex: 340 droit-généralités, 340.076 méthodologie des études de droit). On a un fonds informatique dans la BU en face, mais certaines de nos cotes disciplinaires incluent de l'informatique: par exemple en gestion j'ai une cote "658.05 informatique de gestion", mais j'y colle aussi Excel pour les nuls... (ça fait doublon avec le fonds informatique mais je sais que les étudiants viennent y piocher plus facilement). A mon avis tu as raison de les regrouper si ton fonds par ailleurs et bien cohérent et "clos" sur la géographie. A toi de voir quelles cotes iraient bien, tu peux les distinguer en mettant une pastille de couleur, ou en changeant la couleur du ruban de la coteuse, ou en utilisant une lettre...
  29. Dans ma période pré-RFID, j'ai eu l'occasion de tenter de faire fonctionner deux douchettes sans fil qui dormaient dans le stock, je ne me souviens plus de leur modèle précis. J'avais le matériel complet, la documentation, Internet, les droits admins sur les postes, et le temps nécessaire à y consacrer. Je ne suis jamais parvenu à les faire fonctionner, même pour un récolement sans lien direct avec le SIGB. Fort de cette expérience certes limitée, je ne mettrais jamais une douchette sans fil sur un poste de prêt/retour.
  1. Charger plus d’activité
×