Aller au contenu

JulietSGat

Membre
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de JulietSGat

  • Rang
    Bambi
  • Date de naissance 26 août

Identité

  • Genre
    Femme

Visiteurs récents du profil

791 visualisations du profil
  1. Créneau d'entretien/ménage

    Un grand merci. Difficile de se projeter dans un bâtiment en construction qui n'ouvrira qu'en septembre 2018 !! On va en effet, faire un focus sur les toilettes !! Merci.
  2. équipement des documents

    Bonjour, Chez nous, tout le monde s'en charge (3 agents + les bénévoles) selon son emploi du temps et ses "urgences"...
  3. Bonjour, On me demande d'estimer la durée et le nombre de créneau de ménage à prévoir pour notre future médiathèque. La surface totale est de 630 m2 (450m2 de médiathèque et 180 m2 d'espace interne). Quelqu'un aurait-il une formule mathématique magique ? Ou bien un retour d'expérience sur une structure équivalente ? Un grand merci.
  4. Ethique et collections

    Alors, en tant qu'ex-archéologue, je me dois de pourfendre ce cliché Sur les chantiers archéologique actuel, soumis à le pression des promoteurs qui veulent du moins cher/plus vite, on utilise bien plus la pioche (voir la pelle mécanique) que le pinceau (oui parce que la brosse à dent c'est trop dur et ça raye les surfaces...)... En même temps, le problème des clichés nous renvoi au sujet : des petites mamies préfèrent Chattam à Bourdin, des plombiers rêvent de lire le Goncourt, des cadres-sup adorent Les Schtroumphs et qui sait, il y a même des skinhead qui lisent le journal d'Anne Franck... Mais plus sérieusement, merci pour ta réponse. En même temps, là on est dans la subjectivité de l'appréciation. Un livre peu déplaire à 99 personnes et marquer à vie 1 personne. On ne peut quantifier ça. Et surtout pas avec des statistiques. D'autant plus, que les gens lisent pour des raisons différentes : pour apprendre, pour se détendre, pour passer le temps... Selon cela, ils ne vont pas avoir le même regard : un best-seller ça détend (donc c'est bien), c'est sans originalité (donc c'est pas bien), ça se lit (donc ça va)... On en revient donc, à parler avec les publics pour mieux les connaître. Mais ils ne nous offrent que la partie supérieure de l'iceberg (partie supérieure : ceux qui nous parlent / iceberg : ceux qui empruntent / partie immergée : les autres que l'on doit attirer...) et en se calquant sur leurs pratiques, on occulte potentiellement le reste... C'est un peu l'histoire du serpent qui se mord la queue...
  5. Ethique et collections

    Je trouve ce sujet vraiment très intéressant (et un peu stressant aussi...). En tout cas, il interroge carrément mes pratiques !! Pour ma part, petite médiathèque dans une petite commune rurale, je suis seule pour mes acquisitions. Certes, mes bénévoles (qui géraient la bibliothèque avant mon arrivée) me suggère quelques titres. Cependant leurs suggestions se limitent à 5-6 romans adultes, les têtes de gondoles du supermarché du coin (ce qui ne veut pas dire que ce sont de mauvaises suggestions, entendez moi bien...). Bref, je fais la sélection en regardant le plus de "médias" différents (pas d'abonnement à Livre Hebdo...) et en essayant "d'écouter" les problématiques de mon public (enfin, ceux qui m'en parlent)... J'achète les indispensables "best-sellers" mais j'essaye aussi quelques "découvertes" tout en étoffant les lacunes du fonds que j'ai récupéré (pas du tout de docs adultes ni enfants, peu de SF, de mangas et de BD adultes...). Je me sers des prêts MDN pour des documents plus anciens qui n'était pas présent dans le fonds ou pour les demandes des lecteurs (hors nouveautés). Après honnêtement, faire abstraction de ma personnalité de lectrice est difficile (impossible?). Je "vends" plus facilement un roman de mon auteur préféré ou tout simplement un roman que j'ai lu. Faire abstraction de ses convictions est également difficile : lorsque j'entends un parent (et pas qu'un seul) dire à sa fille "ne prend pas ça, c'est sur les pompiers, c'est pour les garçons" ou à son fils "la danse c'est pour les filles", ça m'agace... Du coup, je mets dans mon panier un album où le pompier est une fille et où le danseur est un garçon. Un autre exemple, je suis dysorthographique et cela m'a beaucoup perturbé pendant ma scolarité. Je suis donc particulièrement sensible au récente collection ciblant les publics "DYS"...
  6. Merci Ferris pour ta réponse. Dans notre affaire nous partons de rien, puisque c'est une création. La notion de "population desservie" est donc d'autant plus floue. Nous sommes en train de réfléchir à l'organigramme afin d'être opérationnel à l'ouverture. Sachant que pour l'instant nous sommes 2 (env. 1 ETP) et des bénévoles qui arrivent en septembre. Or cela me semble peu. Je dois donc faire une comparaison de ce qui se passe "ailleurs" pour convaincre...
  7. Bonjour à tous, Je recherche des avis-témoignages-comparaisons... Vous êtes dans une commune d'environ 6000 habitants ? Combien d'agents êtes-vous sur votre structure ? Combien d'ETP ? Quelles catégories ? Combien de bénévoles ? Êtes vous assez ? Merci BEAUCOUP.
  8. Bonjour à tous, Je reviens ici pour donner quelques nouvelles (mon dernier message date du 22 septembre pour vous annoncer que j'avais obtenu le concours). J'ai été nommée le 1er mai sur le poste où j'étais en contrat (à 20h semaine) + sur un poste sur une commune voisine où il y a un projet de construction de médiathèque (à 20h semaine). Bref beaucoup de boulot, beaucoup de nouveaux défis... Exactement ce que je cherchais... Je m'éclate... J'ai également obtenu du CDG mes notes suite à ma nomination : 15 à la note, 15.5 aux questions, 16 à l'oral et 17 à l'épreuve facultative (anglais). J'ai eu beaucoup de chance dans ma reconversion où tout s'est parfaitement "goupillé". A bientôt sur le forum et beaucoup de courage à ceux qui révisent/préparent/cherchent !!
  9. Bonjour, Quelqu'un utilise-t-il et/ou connait-il un fournisseur d'étiquette "mixte" : RFID et code barre ? Le pourquoi du comment : notre réseau se compose de médiathèques actuellement qui fonctionne avec code-barre/douchette. Une nouvelle médiathèque est en cours de construction avec un système RFID. Les documents circulant entre les médiathèques, ceux de la nouvelle médiathèque doivent également fonctionner avec code-barre / douchette... Et on voudrait éviter, si possible, le double équipement (puce RFID + code barre). L'idéal serait donc une puce RFID avec un code barre...
  10. Bonjour à tous, Voilà, les résultats pour moi sont tombés... Et donc, j'ai réussi... Je suis admise !! (espérons maintenant que ma collectivité va tenir sa promesse et m'embaucher...) Merci à tous pour les conseils que j'ai pu glaner sur le forum... Et bon courage à ceux qui révisent encore !! PS : je pense, du coup, revendre mes livres à petits prix... Si vous êtes intéressé : MP...
  11. Bonjour à tous, Je reviens vers vous (après quelques jours de décompression !!)... Donc mon oral et mon épreuve facultative de langue, c'était mercredi 7... Je ne répondrai pas à la question que tous le monde me pose depuis mercredi : "Alors, comment ça s'est passé ? Tu le sens comment ?".... Ca s'est passé et je ne sens rien du tout, ni en bien ni en mal... J'attends les résultats (prévu pour la semaine du 19 septembre)... Pour info, je n'avais ni bouton, ni rougeur, ni badge, ni flatulence, ni banderole, ni foulard/niqab/burkini, ni sac de rando, ni chapeau à plumes... Un clone dans la masse en quelque sorte!! Pour ceux qui s'inquiètent du déroulement de la journée, voilà comment ça c'est passé très concrètement dans mon centre d'examen : J'avais une convocation à 8h15 pour l'entretien et une à 13h pour l'épreuve de langue. Nous étions tous mélangé avec les autres spécialités et les internes et 3è voie, nous étions donc assez nombreux. Nous avons été accueilli à 8h15 par un surveillant et placé tous ensemble dans une salle d'examen où nous avons emmargé pour le matin. Puis les surveillants venaient chercher les gens au fur et à mesure. On devait laisser toute nos affaires dans la salle. Pour le concours spé bib et externe, nous passions 3 par 3 (il y avait 3 jurys différents) (sachant que nous étions 13 admissibles). Donc on allait à 3 dans un couloir et on attendait que nos jurys viennent nous appeler. Je suis passée dans la deuxième "vague" de 3 donc assez rapidement. Mon jury était composé de 3 personnes qui se sont présentées : 2 bibliothécaires et 1 élu. Après l'épreuve je suis retournée récupérer mes affaires et demander le tampon de présence sur ma convoc. Après j'ai attendu l'épreuve de l'aprèm qui était de 13h30 à 15h30. Concernant l'épreuve : J'ai fait ma présentation en 4min40 (ils avaient retourné le minuteur que je puisse voir mais je ne l'ai regardé qu'à la fin en fait). J'étais un peu stressée au début et je pense que ça c'est entendu à ma voix mais je me suis détendu un peu et je n'ai pas du tout vu le temps de l'oral passer... Ensuite pour l'entretien, ils se sont essentiellement basé sur ma présentation (moi qui avait appris toute les collectivités territoriales... ) Les questions (si ma mémoire est bonne) : - A l'heure du tout-numérique, pourquoi les médiathèques compteraient dans la société actuelle ? (je l'avais dit dans ma présentation). - Qu'est ce que le 3è lieu précisément ? (je venais d'en parler dans la réponse précédente) - Quelle est la pratique de médiation culturelle qui vous a le plus marqué pendant votre parcours (comme je suis en reconversion pro, j'avais parlé de mes précédentes expériences en médiation culturelle). - Quelle est la place des NAP en bibliothèque ? Que peuvent-ils apporter ? - Comment gérez vous les acquisitions ? Comment justifiez vous auprès du public que vous ne pouvez pas tout acheter (en parlant des grandes séries de mangas pour les ados) ? Qu'est ce qu'une charte d'acquisition ? - Quelle action sociale aimeriez vous mettre en place ? (J'ai parlé de l'étude des publics avant tout puis des partenariats avec structures sociales locales. Puis j'ai parlé de l'importance de certains groupes de publics qui auraient besoin d'actions dédiés : j'ai donné l'exemple des chômeurs). Mais nous ne sommes pas des assistantes sociales tout de même... (Non bien sur mais on peut servir de médiateur entre le public et la structure). - Comment avez-vous fait pour monter une politique d'animation ? - Comment s'organise votre réseau intercommunal ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Puis ils ont regardé le temps et vu qu'il restait 30 secondes : "je voulais vous demander qu'est ce que le droit de prêt en bibliothèque... mais bon (rire), vous avez 10 secondes..." Bip de fin... Bon j'ai peut-être oublié quelque chose... Mais dans l'ensemble voilà. Je l'ai vraiment vécu comme un "entretien" et pas comme une "interrogation". Le jury n'était pas désagréable mais plutôt détendu et complaisant. Pour l'épreuve de langue (anglais), j'ai trouvé le texte pas évident (sur les fermetures de bib au Royaume Uni) et un peu long. Si ça intéresse quelqu'un, je peux l'envoyer par mail... Voilà... Si vous avez d'autres questions... Bon courage à ceux qui préparent et "me***" pour le jour J...
  12. Merci à tous pour tous ces éléments de réponses très riches... Mon oral est mercredi... Déjà... Enfin... (Je suis partagée entre les deux...) Dernier week-end de relecture de fiches et de prise de tête avec les sigles... En espérant que le stress ne sera pas mon pire ennemi mercredi!! Bon courage pour ceux qui sont en préparation/en attente de résultats.
  13. Un grand merci pour ces éléments de réponses !!
  14. Bonjour à tous, En pleine préparation des oraux, quelques aspects me posent problèmes. Je ne vois pas comment aborder certaines questions de mise en situation, genre : - que faire si un collègue arrive saoul ou en retard ou vole dans le sac d'un collègue... ( Dialogue avec lui, avertissement et signalement hiérarchique ?...) - que faire en cas de conflit avec un usager... (Dialogue et arbitrage par un tiers?) - désaccord avec le maire ou l'adjoint quant à la politique culturelle ou d'acquisition (ce n'est pas le supérieur hiérarchique, ok mais après...) Bref, ces questions me perturbent d'autant que je n'en ai pas (encore) fait l'expérience puisque j'ai une toute petite expérience et que je suis en reconversion pro (avant en tant qu'archéologue, on était souvent saoul, les squelettes ne se plaignaient pas et on dégonflait les pneus des patrons du BTP récalcitrants... je plaisante bien sur...) Merci.
  15. Oui en effet j'y suis !! Merci!! Bravo à tous les admissibles !! Maintenant, c'est parti pour les révisions de l'oral à 200%!!
×