Aller au contenu

Clairebib

Membre
  • Compteur de contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Clairebib

  • Rang
    Faon
  • Date de naissance 07/04/1992

Identité

  • Genre
    Femme

Visiteurs récents du profil

513 visualisations du profil
  1. Combien de personnes maximum dans vos structures?

    Bonjour à tous, Petit retour de ma question sur le site de l'Enssib, Il semblerait que ma question ne soit pas si simple, ils me renvoient vers la DRAC et vers la bibliothèque départementale ! Mais le rdv avec l'architecte est programmé et j'espère avoir une réponse plus claire de sa part, il est tout de même fort probable qu'elle abonde dans votre sens et m'explique que tout est lié aux issues de secours et aux dangers encourus par le public s'il était plus important. Mais au moins je saurais. Notre 1er étage va quand même donner sur une grande terrasse qui peut rejoindre le sol par un escalier extérieur (il sera fermé la majeure partie du temps), en cas d'incident ça pourra servir de sas d'évacuation... m'enfin. Il ne reste plus qu'à attendre les explications officielles et deviner les officieuses. Bonne journée à tous, et merci encore pour vos contributions =p
  2. Combien de personnes maximum dans vos structures?

    ça retourne bien le cerveau en tous les cas Merci encore pour tous ces documents ça ne me fera pas de mal de relire en détails tout ce qui concerne les normes et règles de sécurité des ERP. J'ai parcouru tout le reste et on en arrive toujours au même point, clairement dans mon cas précis je vais avoir besoin des lumières de l'architecte, chaque cas étant unique. Mais j'ai maintenant quelques références chiffrées : des quotas maximum et une explications pour le nombre de personnes limités à l'étage. Et même si je ne sais pas comment se calcule ce chiffre j'ai bien compris que c'était dépendant de tout un tas de facteurs liés au bâtiment. Le chiffre exact pour ma structure sera de 65 personnes (personnel compris et il compte même nos futurs bénévoles dedans O.o) dont 20 maximum dans l'espace jeunesse du 1er étage... ce qui me fait frémir parce qu'avant de le savoir je pensais pouvoir accueillir les classes dans cet espace... et l'été la population triple et il y a une très forte fréquentation, je m'interroge vraiment. Ça pose plein de questions : - Les animations brassant beaucoup de monde devront avoir lieu en dehors des horaires d'ouverture? alors qu'on ne sera que 3 et qu'on a déjà des horaires très étendu de prévu... - Finalement on accueillerait les classes dans l'espace ado/adulte? dommage quand on sait qu'on a pensé un espace exprès. Si on avait ce chiffre de 65 personnes pour un bâtiment de plein de pied, pourquoi pas, mais avec un étage... je suis perplexe. Dans une bibliothèque de la région leur limite est à 50 pour surface quasi égale mais ils sont de plein pied. Ils ne sont pas ouverts depuis très longtemps mais leur retour est positif, la limite tient la route. Voilà pourquoi je fouille et refouille et que je m'embête Et puis j'ai envie de comprendre, en soi ça ne changera probablement rien mais j'ai envie de comprendre comment on arrive à ce chiffre qui m'a été donné. Je n'ai encore aucun contact direct avec l'architecte, il faut que j'attende une prochaine réunion. Sinon je suis évidemment allée voir mes collègues qui travaillent aussi sur le dossier mais à part récupérer une copie des documents qui actent mon effectif total... coté explication on me renvoie vers l'architecte et on me dit vaguement que ce sont les conditions de sécurité (issues de secours, le fait qu'on est un étage etc.) qui conditionne le chiffre mais sans pour autant m'expliquer dans le détails. Au delà de ça, j'ai du produire assez rapidement un budget détaillé pour le mobilier, et s'est posée la question du nombre de places assises, la DRAC a beaucoup insisté pour qu'on en mette beaucoup et je m'interrogeais sur la pertinence d'avoir autant de places assises que de personnes pouvant être présentes en même temps dans la structure... ça interroge. Et en effet comme le dit si bien Bernard nos usagers auront beaucoup d'espace ^^ Quant à la jauge que j'espérais... je dois dire qu'il est difficile de répondre à la question, je ne m'étais pas posé la question avant cette semaine. J'ai travaillé dans des structures trois ou quatre fois plus grandes ou quoi qu'il arrive atteindre la limite est quasi impossible, ou exceptionnellement, on ne se pose pas la question. Mais à choisir si on pouvait aller jusqu'à 80 ce serait déjà pas mal. Il ne reste plus qu'à patienter. Mais il y a peu de chances qu'on puisse le faire changer. On ne peut plus toucher aux plans ou du moins au bati (pas sans repayer quelque chose en tout cas), et on ne pourra pas changer le nombre d'issue de secours ou changer des éléments liés au bâti et qui rende la sécurité plus complexe et qui du coup font que le chiffre actuel est ce qu'il est. J'ai lu ça aussi sur http://www.seine-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Transports-circulation-education-et-securite-routieres/Education-routiere/Agrements-auto-ecoles/La-prevention-incendie-dans-les-ERP-de-5e-categorie Calcul de l’effectif : (article PE3) « L'effectif maximal des personnes admises simultanément dans ces établissements est déterminé suivant la déclaration contrôlée du maître d'ouvrage ou du chef d'établissement. Cette déclaration doit préciser la capacité d'accueil maximale par niveau. » Pour calculer l’effectif public maximal, il n’est pas tenu compte de l’effectif du personnel. Le calcul se fait sur la base de 1m² par personne. ...dans ma déclaration le personnel est inclus... erreur y a t-il? Merci d'avoir enrichi ma réflexion Comme toujours c'est un plaisir. Claire
  3. Combien de personnes maximum dans vos structures?

    @ Ferris C'est vraiment la capacité d'accueil du public qui m'intéresse, pour le reste j'ai déjà pas mal d'exemples, de chiffres et autres. Je travaille avec quelques ouvrages et notamment Concevoir et construire une bibliothèque, du projet au fonctionnement et là encore peu voir pas de précisions sur ce point. Je ne pensais pas que ça pouvait être aussi flou. Frustrant ce petit paragraphe n'est ce pas ^^ "Déterminé par Déclaration du Maitre d'Ouvrage ou du Chef d'Etablissement." Je devrais pouvoir revoir notre architecte bientôt, il ne me reste plus qu'à lui poser la question. La réponse intermédiaire que j'ai obtenu entre temps est que le chiffre dépend en grande partie de la sécurité du bâtiment, qui est évidemment un aspect à ne pas négliger, mais tout de même... je reste sur ma faim. J'ai posé ma question au service de l'ENSSIB, je reviendrai faire un petit point. Ils auront peut-être d'autres réponses. Merci d'avoir pris le temps de me répondre =)
  4. Bonjour, Je ne sais pas si ce sujet a déjà été évoqué, a priori s'il l'a été je n'ai pas su le trouver. J'espère avoir posté ma question au bon endroit >< Je me demandais combien de personnes maximum vous pouviez accueillir dans vos structures respectives. Je suis responsable d'une médiathèque qui verra le jour dans un an et demi et l'architecte a déjà arrêté le fait que l'effectif maximum de personnes présentes dans la bibliothèques serait autour de 60. Le bâtiment fera 525 m2, je n'arrive pas à savoir si on est dans la norme ou si ça a été sous estimé, ...ou surestimé. Que pensez vous de ces chiffres? Tout ce que j'ai lu pour l'instant c'était que pour les bibliothèques (ERP 5e catégorie de type S) c'était au maître d'ouvrage ou au chef d'établissement de le déclarer...ce qui ne m'avance pas beaucoup, je m'interroge. Sur quoi s'appuie t-on? Que sont les normes? Qu'en est-il pour vous? Qu'en pensez-vous? Voilà mon interrogation du jour. Merci =) Bonne fin de journée Claire
  5. Bonjour, Tu trouveras peut-être des informations à cette adresse : http://metiersdulivre.forumculture.net/f73-orientation C'est un forum dédié aux métiers du livre, il y a pas mal de sujets à propos des diverses formations dont très probablement celle du Master de Grenoble. Bonnes recherches et bonnes fêtes ! Claire
  6. Aménagement des espaces internes

    @ Ferris J'ai la chance d'avoir des élus et un DAC très impliqués dans le projet et très ouverts, ayant monté le projet papier ils ont été obligés de se confronter à certaines réalités, bien évidemment il faut que je défende correctement mes projets et que ce soit réalistes etc. mais par exemple pour la musique ils ont parlé en premier d'avoir un fonds dématérialisé, sans pour autant se rendre compte de ce que ça implique, mais ça va être mon rôle de définir tout ça. Je ne sais pas encore par quel bout je prendrai ce projet, en plus réfléchir sur à des plans sur plusieurs années est tout nouveau ^^ mais on devrait y arriver, surtout que je ne serai pas seule, on sera trois! Je crois que les tables constituaient une exception aux roulettes ainsi que les chaises, par contre il faut qu'elles soient pliantes. Je note précieusement tous les liens mobiliers, roulettes etc. que tu postes, je suis persuadée que ça pourra me rendre service assez vite =) Et apparemment au sol on n'aura pas de moquette mais du flotex (http://www.forbo.com/flooring/fr-be/produits/flotex-sols-floques/ca8d4p), la moquette ce serait trop cheap pour nos élus =p mais ça garde les propriétés de la moquette donc on peut s'attendre à ce que des roues, des patins ou autres glissent bien dessus. @Giss Pour avoir du installer plusieurs fois des salles d'animations pour des soirées jeu et donc bouger des tables, en déplier... je n'aurais jamais pu toute seule. Heureusement on sera 3 salariés, mais il faudra qu'on soit attentifs dans nos choix. Il y a des tables pliantes qui paraissent pratiques et qui pèsent un éléphant mort. Et je pense qu'il va falloir très sérieusement que j'apprenne comment on porte des charges lourdes sans s'abîmer le dos, entre le déménagement et l'aménagement du mobilier, des collections et même la vie quotidienne de la médiathèque il va falloir assurer ! Après les animations nécessitant le déplacement de plusieurs tables, chaises et étagères auront lieu au plus deux fois par mois (donc bon, pas tous les jours, heureusement ^^même si c'est déjà pas mal, en plus entre ce qu'on prévoit et ce que ça sera c'est évident qu'il y aura des différences, il faut qu'on essaye d'anticiper=p).
  7. Aménagement des espaces internes

    J'essaye de répondre à tout le monde en même temps, j'espère que vous vous y retrouverez Merci de toutes vos contributions ! @Ferris, B.Majour Kévin et Epsy Concernant le projet et les espaces internes : Je récupère tout comme Kévin un projet déjà sur les rails, j’arrive après le vote des plans définitifs, il faut maintenant remplir l’espace au mieux. Je n’aurais peut-être pas voulu un « bureau de direction » mais il est là, optimisons le. De même on part sur une toute petite réserve et peu d’espaces de stockage. Pour la réserve c’est une volonté de la DRAC : en gros pas de conservation inutile, pas de livres qui moisissent en réserve (on me l'a presque dit mot pour mot comme cela). J'ai une vision un peu différente de l'utilité de la réserve mais passons, on aura 10m2 de réserve... et il faudra faire avec. Concernant les réunions et l’accueil de formations BDP vu notre situation il y a quand même peu de chance que ça arrive, pour les réunions internes l’espace de bureaux devrait faire l’affaire et sinon la cuisine et les espaces publiques peuvent effectivement très bien servir de lieu de réunion. Et puis j'ai l'impression que les réunions se déroulent mieux lorsqu'elles ont lieu dans la cuisine, la ludothèque, sur la grande table ronde du secteur jeunesse, … ou partout sauf dans une salle de réunion dédiée Supprimer les espaces internes c’est quand même entrer dans une logique particulière, c’est intéressant ce qu’ils ont fait à la médiathèque de Condé, moi non plus je n’avais jamais vu cette conception des choses. C’est à méditer. Mais ce ne sera simplement pas possible dans le projet tel qu'il a été pensé, maintenant on peut faire évoluer un peu tout ça et aménager aussi les espaces publics en conséquence. Quant au mobilier prévu... Quant on m'a remis le projet on m'a dit que le maître mot du projet mobilier serait "modulable", et ils sont prêt à y mettre les moyens nécessaires ^^ donc on part sur des roulettes, du pliables, du modulable. J'écume les sites des fournisseurs pour voir tout ce qu'ils proposent. Les produits de BCI sont pas mal, IDM également on veut des roulettes partout et que tout ou presque puisse bouger facilement, de plus en partant sur une base de trois agents (moi compris) il nous fallait des espaces ouverts, pas d'espaces fermés : par exemple on aura pas de salle d'heure du conte, l'espace est prévu mais il est entièrement adaptable, en temps normal il y aura des tables, des chaises, peut-être même des étagères et lors des animations on bougera tout ça. Je ne suis pas encore convaincue et je me demande si en pratique ce sera si "pratique" que cela. @ Epsy Je ne sais pas encore ce qu'on va faire des bénévoles, on n'a pas encore déterminé leurs missions, il est certain qu'ils participeront au service public (ça c'est certain) et à l'équipement des documents, personnellement j'aimerais qu'ils puissent participer aux animations et je pense qu'il est toujours intéressant pour les acquisitions de ne pas choisir seul, à voir comment on pourra (ou non) les associer en évitant les travers possibles. Après on est dans un contexte particulier. La bibliothèque devient municipale alors qu'elle appartenait à un Syndicat de communes qui va être dissout. Les bibliothèques ne participait pas du tout aux animations culturelles de la commune et des bénévoles ont fini par mettre en place et animer un café littéraire régulier, des conférences mais aussi des spectacles de contes. On doit reprendre toutes ces manifestations dans la future médiathèque mais... ce n'est pas évident de reprendre la main. Il va falloir la jouer fine. Et il va falloir répondre au moins en partie à toutes ces questions pour déterminer plus précisément les besoins en mobilier, informatique etc. ...pour les CD On n'aura peut-être pas de coin musique, actuellement il n'y a pas de fonds musical et il y a un tout petit fonds DVD, on se demande si ça vaut le coup de créer un fonds musique dans le futur établissement. Encore quelque chose à réfléchir ^^ il y a de quoi faire En vous lisant en tous les cas je sens que j'ai bien choisi mon métier, ça va être le temps des grandes découvertes =)
  8. Aménagement des espaces internes

    Pour l'interne on dispose de 70 m² majoritairement répartie au 1er étage (on est sur deux niveaux), avec un bureau de direction, une réserve, une cuisine, un vestiaire pour les bénévoles et un atelier de préparation des ouvrages qui servira également de bureau pour les agents. Je trouve également important que les agents ait leur espace de travail, mais c'est vrai que ça m'interrogeait de savoir ce que j'allais faire pour mes futurs bénévoles. Je dois encore y réfléchir ^^ Tu travailles également sur les plans définitif ou tu peux encore bouger les murs? ça pourra être intéressant d'échanger autour de notre expérience de "création/aménagement de bib", j'avoue que certains jours je ne sais plus par quel bout prendre le projet tant il y a d'aspects à gérer, à penser et à mettre en oeuvre. J'ai des possibilités d'aménagement tant que je ne bouge pas les murs du coup !
  9. Lilju, Ce n'est pas évident cette période de transition étude-travail, j'ai eu un parcours un peu semblable au tien (fin des études, concours et ... recherche d'emploi) et je viens finalement, au bout d'un an et demi, de trouver un poste qui validera normalement mon concours. C'est amusant parce que j'en suis arrivée parfois à maudire mon concours en me demandant pourquoi on me l'avait donné si c'était pour que je galère autant ensuite à trouver un poste. Mais surtout ne lâche rien, ne regrette pas les choix que tu as fait. Et puis il faut aimer son métier, on va l'exercer pendant un loooong moment, alors tant qu'à faire ^^ Le plus important est d'enrichir ton expérience et détrompe toi les stages peuvent être valorisants pour ton parcours, personnellement j'ai eu une période d'activité de 6 mois en bibliothèque comme contractuelle (4 mois quelque part, 2 mois ailleurs, ce qui peut paraitre peu) et de presque un an tout cumulé comme stagiaire et mes stages m'ont bien aidé dans ma recherche, ça m'a permis de toucher à plein de choses différentes et çà se valorise bien en entretien. Tu as déjà décroché des entretiens avec ton expérience actuelle, alors imagine avec 10 mois en plus... Sinon il faut effectivement être prêt à bouger partout, à faire des remplacements (en ne mentionnant pas le concours, il arrive qu'on te refuse un poste parce que trop qualifié ou parce que tu pourrais partir pour le valider...). Mine de rien tu as 4 ans, profites en pour faire ton beurre et surtout ne lâche rien! Je rebondirai également sur ce que disent les collègues sur l'importance de se faire un réseau. Il y a un an je suis venue sur le forum demander de l'aide et ça a été pour moi un déclic, j'ai commencé à participer à des réunions de professionnels, à des journées de formation ouvertes, j'ai contacté la BDP de ma région pour me faire connaître, j'ai commencé à me constituer un petit réseau, ça aide beaucoup et on se sent moins seul. J'en profite pour remercier les collègues pour leur soutien et leur aide Merci ! Voilà, tu n'es pas seule! Bon courage dans ta recherche et dans tes expériences ! Bien amicalement Claire
  10. Aménagement des espaces internes

    Merci pour ton éclairage ! Je n'avais pas du tout pensé au fait qu'on pourrait utiliser les postes au public pendant le temps en interne, c'est une très bonne idée =) Sans conteste, j'arrivais à un trop gros chiffre pour une structure de notre taille. Je ne pourrais pas déterminer le nombre exact de bénévoles, ni leurs missions avant un petit moment mais je peux faire des simulations, ça m'aidera à chiffrer l'équipement informatique. Je vais réfléchir avec cette logique des sessions plus que des postes, on économisera du matériel et de la place, et c'est bien plus logique. Merci =)
  11. Bonjour à tous et à toutes, Je travaille actuellement au réaménagement d’une bibliothèque dans un nouveau bâtiment , nous allons doubler de surface (on passe de 250 m2 à 530 m2) et surtout l’équipe salariée (3 personnes) va accueillir des bénévoles (de 5 à 10 bénévoles). Je reprends le projet après le vote de la phase APD, je ne peux donc plus bouger les murs mais tout est à faire concernant l’aménagement ! Je travaille actuellement à l’aménagement mobilier et informatique et je me demandais comment aménager les espaces internes pour permettre à tous de travailler dans de bonnes conditions. Faut-il prévoir des postes informatiques en plus en interne ? Des bureaux (le meuble) ? Sur les plans sont prévus un bureau pour la direction, un « atelier de préparation des ouvrages » et un tout petit espace bénévole qui servira plus de vestiaires qu’autre chose. L’atelier sera en fait l’espace bureau de l’équipe + atelier d’équipement et aménagé en ce sens. Mais n’ayant pas encore réellement défini les missions des bénévoles (qui est prévu plus tard dans le projet), leur nombre réel (tous ne seront pas là en même temps)… j’ai un peu de mal à visualiser nos besoins. Donc je tâtonne un peu et je viens faire appel à votre expertise et vos expériences en la matière, qu’avez-vous de prévu dans vos structures pour les bénévoles ? Réservez vous un ou plusieurs postes informatiques pour eux (en interne) ? Après tout on en compte bien un par membre salarié, pourquoi n’auraient-ils pas de postes dédiés… En vous remerciant pour votre aide, Claire
  12. Bonsoir =) (ce sera un peu long mais je me souviens m'être posée la question moi aussi en 2014 avant le concours, autant prendre le temps de répondre) Je vais rejoindre un petit peu tout le monde sur le fait que ce sera dur Autant le dire tout de suite : si jamais tu obtiens le concours, la recherche d'un poste validant ce concours est très dure, surtout quand on a peu voire pas du tout d'expérience. Je le dis en connaissance de cause, j'ai obtenu le concours de bibliothécaire territorial à la suite de mes études en 2014, et je viens tout juste de trouver un poste où j'ai bon espoir de valider mon concours. Et j'avais peu d'expériences, quand je l'ai obtenu j'avais une expérience de 6 mois, dont 4 mois comme stagiaire. Depuis j'ai essayé d'étoffer mon parcours et ça n'a pas été simple. Et effectivement comme le dit Ferris j'ai trainé cette réussite au concours comme un boulet et me suis vu refuser des entretiens pour cette raison, j'ai fini par ne plus préciser que j'avais le concours dans ma recherche d'emploi, cherchant des remplacements plutôt sur des postes d'assistants. Si tu tais ton concours tu as plus de chances, c'est paradoxal... Si c'était à refaire peut-être que je choisirais plutôt de passer le concours d'assistant de conservation (que je n'aurais probablement pas eu car plus technique), à l'époque je n'avais pas encore complètement réalisé tout ce que pouvait impliquer le grade de bibliothécaire territorial, les postes que je pourrais occuper etc. J'ai été dans une logique où on m'a poussé vers les plus hauts concours parce que j'avais un M2 et qu'avec ça on doit passer ces concours (ce qui soit dit en passant est vraiment une logique biaisée voire stupide). Il faut faire ce qu'on se sent de faire et ce qui nous plait, tout en prenant en compte les réalités du terrain. Il se trouve que finalement, je ne regrette vraiment pas d'avoir eu ce concours et avec les expériences que j'ai accumulé depuis je vais pouvoir faire face et je pense même qu'aujourd'hui c'est le concours que je choisirai de passer si je ne l'avais pas. Je pense être devenu une bibliothécaire à part entière depuis. Je suis bien entrée dans le métier =) Si jamais tu décides de passer ce concours et que tu l'obtiens, il faudra te forger une expérience, occuper des postes d'adjoints ou d'assistants de conservation, rechercher des postes avec un peu de management ou quelques responsabilités, il faut que tu sois conscient du type de postes auquel tu pourras prétendre avec ce grade. Tu dis n'avoir jamais travaillé en bibliothèque, tu as peut-être d'autres expériences dans le monde du livre ou le monde associatif, ou peut-être te reconvertis tu, sans t'en rendre compte tu as peut-être un bagage qui pourras intéresser un recruteur et que tu pourras réinvestir. Tu as de la chance la durée d'inscription sur liste d'aptitude est passée de 3 à 4 ans, ça laisse quand même du temps pour se forger une expérience. J'ai fait l'erreur de chercher tout de suite un poste correspondant à mon concours, si j'avais cherché un grade en dessous dès le début, j'aurais peut-être trouvé plus vite. Quand on a peu d'expérience, pour avoir une réélle chance, il faut se forger une expérience et ensuite tenter de postuler sur son grade. Tu te retrouveras effectivement en concurrence avec d'autres personnes inscrites sur la liste d'aptitude mais aussi avec des bibliothécaires territorial qui cherchent à bouger et tu as aussi des contractuels à tes cotés, bien qu'en théorie un lauréat ou un titulaire est prioritaire il n'est pas rare qu'une collectivité choisisse un contractuel si celui-ci leur plait mieux sur un poste. Tu as de la chance et en même temps, vu qu'on est passé à 4 ans, les lauréats de 2017 cotoieront des lauréats de 2014 (comme moi) n'ayant pas encore trouvé de poste. Personnellement après tout ce que j'ai traversé je me demande si on ne devrait pas demander aux personnes passant les concours A d'avoir un minimum d'expériences, parce que clairement des gens avec mon profil ou le tien ont normalement peu de chance de décrocher un poste et c'est nous envoyer vers un inconnu désagréable Donc finalement (en espérant ne pas trop m'être éloigné de tes interrogations) pour répondre à ta question : ce sera difficile de trouver un emploi (pour valider le concours) sans autres expériences, autant dire que tu ne te facilites pas l'existence, mais ça vaut le coup. Demande toi si tu ne préfères pas gravir les échelons petit à petit et passer d'abord les concours C ou B avant le A. Tu peux aussi faire comme moi, passer le concours et que tu l'obtiennes ou non te forger une expérience sur des postes de remplacements comme contractuels jusqu'à avoir assez d'expérience pour pouvoir prétendre à un poste sur ton grade. Tu as encore quelques mois avant l'écrit pui l'oral. Tout dépend aussi de ton parcours et de tes expériences. Si c'est ce que tu veux, alors fonce, tente ta chance et surtout mutiplie les expériences et les rencontres, ça ne suffira peut-être pas mais il faut tenter Fais ce choix parce que tu en as envie et en ayant conscience de ce que ça implique, ne le fais pas parce qu'on te le conseille ou parce qu'on te dit que tu devrais le faire. Bon courage Claire
  13. Recherche de poste compliquée : besoin de conseils

    Bonjour Chouette, Ce sera avec plaisir
  14. Recherche de poste compliquée : besoin de conseils

    Bonjour ! @ tout le monde Un grand merci pour vos conseils @ B. Majour Je crois que tout est dit.... Peut-être que tu ne sais pas "faire"... mais d'autres savent le faire. Tu n'es plus toute seule, tu es avec des bibliothécaires, tu as rejoint une communauté. Je ne l'oublierai pas La personne en face de lui sait que la fin des études, ce n'est pas la fin de l'apprentissage. C'est le tout début. In vivo J'ai passé beaucoup trop de temps à chercher la formation idéale mais j'ai bien conscience qu'en effet tout commence sur le terrain, je l'ai déjà constaté et je suis heureuse de me dire qu'il me reste encore des tonnes de choses à apprendre et à découvrir, et ça c'est génial. Merci pour tous tes conseils, ça bouge déjà bien plus depuis deux trois jours que ces deux derniers mois @ Amandine Jacquet Peut-être à bientôt alors ! Si je suis disponible je ferai en sorte de venir au congrès, l'an dernier je ne pouvais pas mais j'en avais eu l'intention. Quant aux meilleurs sites pour la recherche d'emploi cap territorial est pas mal non plus ^^ je jetterai un oeil au Télérama. Merci et peut-être à bientôt !
  15. Joindre un fichier en MP

    bonjour, Merci beaucoup !
×