Edgar-Scott

Membre
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

À propos de Edgar-Scott

  • Rang
    Petit renne
  1. Bonjour, je sais que la ville de Manosque organise un festival littéraire autour des correspondances. http://correspondances-manosque.org/ Peut-être voir si leur réseau de médiathèque serait intéressé...
  2. Bonjour à tous, Bibliothécaire de formation, je travaille actuellement pour la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Force est de constater qu'il y a beaucoup de bibliothécaires qui ne savent pas comment inviter un auteur en bibliothèque ou en centre de documentation. (D'ailleurs il n'y avait aucune information à ce sujet durant ma licence-pro métier du livre option bibliothèque...) je vais donc partager ici un topo que j'envoie régulièrement au bibliothécaires paniqués qui m'appellent et qui n'ont jamais été confrontés à la démarche d'invitation, en espérant que cela peut aider à compléter les informations ci-dessus. 1 - Déclaration à l’AGESSA. Remplissez ce formulaire de déclaration d’existence, et envoyez-le à l’Agessa. Vous recevrez un numéro diffuseur. Ce numéro vous permettra de remplir un bordereau déclaratif (la démarche est faisable en ligne), via lequel vous devrez payer les cotisations sociales de l’auteur. 2- Signature du contrat Appelé aussi convention, ce document est important car il permet d’établir les conditions d’engagement et de préparer sereinement l’intervention. Signé par les deux parties en amont de l’évènement, il déterminera les conditions matérielles et financières auxquelles chacun s’engage. Deux modèles sont disponibles sur cet onglet du site de la Charte. 3- Paiement de l’auteur L’auteur doit vous envoyer une note de droit d’auteur (voici un exemple), sur laquelle sera précisé combien vous devez le payer, et combien vous devrez reverser à l’agessa pour ses cotisations sociales. (Attention à bien séparer les remboursements des frais divers du paiements de la note de droit d’auteur !) Il est possible que votre agent comptable s’empourpre à la vue de cette note de droit qui ne portera, souvent, pas de n°SIRET. Pas d’inquiétude, brandissez la circulaire de février 2011. Elle établit et valide le fait que les rencontres et lectures peuvent être rémunérés en droit d’auteur, et donc qu'il n’y a pas besoin de numéro de siret (Les auteurs doivent mettre leur n°Agessa si ils en ont un, ou à défaut leur n° de sécurité sociale). 4- Paiement des cotisations sociales Remplissez-le bordereau déclaratif de l’Agessa et payez la part des cotisations sociales de l’auteur (+ le 1,1% diffuseur). Pour plus d’information sur les rencontres, n’hésitez pas à consulter cet onglet du site de la Charte où vous trouverez des conseils concernant l’organisation. Sur youtube, un tutoriel a aussi été réalisé avec la Fédé des Salons et Fêtes du livre jeunesse à ce sujet. Bonne journée à tous.