Aller au contenu

lahary

Membre
  • Compteur de contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de lahary

  • Rang
    Faon
  • Date de naissance 16/10/1950

Identité

  • Genre
    Homme
  • Nom
    Lahary
  • Prénom
    Dominique
  • Profession
    Bibliothécaire
  • Employeur
    Départementdu Val d'Oise
  • Localisation
    Pontoise
  • Intérêts
    Bibliothèques - Politiques publiques - Sociologie - Économie

Contact

Visiteurs récents du profil

477 visualisations du profil
  1. A Tubudum : Je ne connais pas d'exemple d'agent intercommunal gérant des collections municipales mais je vais relayer votre question au sein du groupe de travail ABF sur la réforme territoriale.
  2. Bonsoir Dubois Vous trouverez des exemples de formulation de compétence dans la fiche "recueil de compétences" de la boîte à outils ABF sur la réforme territoriale : http://www.reformeterritoriale.abf.asso.fr/boite-a-outils-sur-la-lecture-publique-intercommunale/
  3. Le groupe de travail Réforme territoriale de l'ABF vous propose cette nouvelle rubrique pour échanger sur les questions relatives à la mise en réseau des bibliothèques et de la coopération intercommunale en la matière. Vous avez des expériences à partager des questions à poser ? Utilisez cette rubrique. Vous pouvez aussi écrire au groupe de travail à cette adresse : reformeterritoriale [at] abf.asso.fr. Les formules de coopération intercommunale possible sont très diverses. Les fusions d'intercommunalités intervenues au 1er janvier 20016 ou 2016 peuvent bouleverser le paysage. La mise en réseau intercommunale peut apporter un plus pour la population mais modifie le cadre de travail, ce qui ne va pas de soi. C'est pourquoi les échanges sont utiles. Composition et missions du groupe de travail ABF : https://www.abf.asso.fr/4/161/626/ABF/groupe-de-travail-reforme-territoriale Blog géré par le groupe de travail, avec un ensemble de fiches juridiques, techniques et pratiques en cours de publication : http://www.reformeterritoriale.abf.asso.fr/ Pour le groupe de travail, Dominique Lahary
  4. Bonjour Pauline. Pouvez-vous me dire où vous travaillez ? Et si votre collectivité peut être citée comme mettant en place des fonds flottants ? Je prépare un diaporama pour la matinée d'étude du 16 janvier. Cordialement DL Lahary dom.lahary@orange.fr

    1. PaulineB

      PaulineB

      Bonjour,

       

      Je travaille à la médiathèque de Choisy le roi. Vous pouvez bien sur nous citer, j'interviens d'ailleurs sur cet matinée du 16 juin.  

      Nous aurons l'occasion de nous y voir.

    2. lahary

      lahary

      Bonjour Pauline

      Je n'étais pas à la journée d'Osny sur les fonds flottants pardon d'avoir négligé de vous le préciser avant.

      Je dois intervenir en octobre dans une agglo sur divers sujets mais on m'a demandé de parler des fonds flottants.

      Où en êtes-vous ?

      Vous pouvez me répondre sur dom.lahary@orange.fr

      Bien cordialement

      Dominique Lahary

       

  5. Fonds flottants

    Matinée d'étude sur les fonds flottants à Osny (Val d'Oise) le 16 juin prochain organisée par l'association départementale Cible95 en collaboration avec la bibliothèque départementale http://www.cible95.net/
  6. Satanés auteurs islandais

    Bonjour. Je découvre un peu tard cette discussion. Les islandais ont conservé une pratique qui a été très répandu dans le monde à travers la planète : ils n'ont pas de nom de famille. Toujours pas. Ils s'appellent [Prénom] fils de [Prénom] ou [Prénom] fille de [Prénom] FIls de : suffixe "son". Fille de : suffixe "dottir" D'où Arnaldur Indridason : Arlandur fils d'Indridi et Ysra Sigudardottir : Ysra fille de Sigurdur Pourquoi vous embêter à coter au 1er prénom ? Bon, une partie des "D" écrits ici ne sont pas des "D" mais des "ð" une des 2 lettres spécifiques à l'islandais écrit, mais passons... Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_islandais https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pr%C3%A9noms_islandais_f%C3%A9minins https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pr%C3%A9noms_islandais_masculins Les chinois (et les vietnamiens) c'est autre chose Il y a toujours eu des noms de famille, on commence par le nom de famille (une syllabe, parfois 2) suivi du prénom (2 syllabes, parfois une) Là faut quand mêle coter au nom : Mo Yan à Mo, Lu Wenfu à Lu (pour Wei Wei c'est facile !) Voir ce désopilant sketch de Fellag sur l'attribution des patronymes en Algérie par l'administration sociale.
  7. Qui aurait commencé à appliquer la 23e édition de la classification Dewey ou en aurait l'intention ? Pour le classement physique et/ou l'indexation systématique ? La 23e édition a été publiée aux Etats-Unis en 2011 par OCLC, détenteur des droits. La traduction française disponible en France depuis le 15 octobre 2015 est diffusée par Electre : Classification décimale Dewey et Index. Conçue par Melvil Dewey. 23e édition. Asted, 2015. 4 volumes. ISBN : 978-2-923563-41-1. 448,37 euros Voir article (protégé) dans Livres-Hebdo :http://www.livreshebdo.fr/article/dewey-indexer-le-xxie-siecle Le Cercle de la librairie avait publié en 2013 un guide de cette 23e édition alors qu'elle n'était pas encore disponible en français : Guide de la classification décimale de Dewey : tables abrégées de la XXIIIe édition intégrale en langue anglaise par Annie Béthery, Ed. du Cercle de la librairie, 2013, collection Collection Bibliothèques. (mise à jour de mon texte le 8 mars 2016 à 20h35 : ) Ce guide constitue une édition abrégée en français de cette 23e édition. Peu de nouveautés sont signalées par Annie Bethery (aménagements sur l'informatique, davantage de développements sur le judaïsme et l'islam). Je dois participer à un débat au Salon du livre sur ce sujet le 18 mars prochain. Je compte surtout placer la Dewey dans le contexte des bibliothèques publiques, et pourquoi pas universitaires (voir ci-dessous) mais à part ça y a-t-il quand même des échos sur une utilisation éventuelle des nouveautés de cette 23e édition, ou plus généralement sur les thématiques que j'indique ci-dessous ou d'autres encore ? Merci d'avance Dominique Lahary Thématiques envisagées : - appréhension majoritaire par les équipes comme outil de classement plutôt que classification et importance de la distinction entre les 2 ; - comme classement : relativisation, expériences alternatives ici ou là, nécessité d’utiliser localement un ensemble limité d'indices (ce qu'on appelle les "cotes validées"), utilité des regroupements thématiques évitant a dispersion, attention sur les partis pris trop américano-centristes ou occidentalo-centristes dans certaines classes, les classements de la fiction largement détachés à la Dewey et les problématiques de regroupements qu'ils posent, un mot de la PCDM, un mot des classements des libraires ; - comme classification utilité comme navigation thématique (plutôt par rebonds), utilité de récupérer les indices plutôt que de les créer localement - (mise à jour de mon texte le 8 mars 2016 à 20h35 : ) comme outil de politique documentaire (segmentation par cote) - le problème posé par la difficulté d'accès à l'édition complète imprimée ou en ligne (coût élevé) et l'utilité des versions abrégées en ligne.
  8. Fonds flottants

    Bonjour. Voici trois liens et je vous écris car 3 collectivités réfléchissent à ce sujet en ce début d'année je peux vous mettre en contact : Les fonds flottants ça existe !, mon billet du 14 mai 2010, avec les liens qu’il contient : https://lahary.wordpress.com/2010/05/14/les-fonds-flottants-ca-existe/ Dossier de Savoirs CDI : https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/la-politique-documentaire/des-reflexions-et-des-realisations-en-provenance-detablissements-scolaires/les-fonds-flottants.html Question du 17/09/2010 à l’Enssib : http://www.enssib.fr/content/pourriez-vous-me-dire-ce-que-lon-entend-par-collections-flottantes-avez-vous-connaissance
  9. Tout arrive : les versions complètes du résultat des deux questionnaires sont en ligne : http://www.abf.asso.fr/6/151/529/ABF/enquete-aupres-des-bibliothecaires-et-des-decideurs en prélude à la séance du congrès de l'ABF consacré à ce sujet Vendredi 12 juin 11h à 12h30 E4 Tensions dans la relation à l’environnement Les tensions avec les élus : chacun sa place ! Modérateur Dominique Lahary, ancien vice-président de l’ABF Intervenants Carol Knoll, directrice générale adjointe en détachement à la Mutualité française, auteure de Fonctionnaires, et alors ?, éd. Eyrolles Marie-Paule Lehmann, vice-présidente de territoire, Conseil départemental du Bas-Rhin Anne-Marie Bock, directrice de la bibliothèque départementale du Bas-Rhin http://www.abf.asso.fr/2/143/514/ABF/61e-congres-de-labf-a-strasbourg-du-11-au-13-juin-2015
  10. Charlie, le terroriste et la médiathèque

    Je regrette d'avoir répondu à Ferris, qui ma répondu. Ce n'est pas sans intérêt mais hors sujet ici. Anne Verneuil écrivait : "Pourquoi ne pas échanger ici et partager vos actions, l'accueil qu'elles ont reçu, etc. ?" Sommes-nous capable de relater des faits, plutôt que de dériver en débats et exposés de nos opinions sur tel ou tel sujet qui peut faire l'objet sur un autre fil de discussion dans Agorabib ?
  11. Charlie, le terroriste et la médiathèque

    J'ai publié ce billet : https://lahary.wordpress.com/2015/01/17/les-bibliotheques-sont-charlie-et-apres/ A Ferris : outil politique "d'abord au service des élus"' : non ! Au service de l'intérêt général. Les élus sont élus pour mettre en oeuvre des politiques publiques, ils en sont comptables devant les électeurs. Qu'il y ait ensuite une critique citoyenne de tels ou tels élus et de la politique qu'ils mettent en oeuvre, c'est normal.
  12. [Ce message est posté à la demande d'un collègue de ma connaissance] Bonjour à tous, J'aurais besoin de retours d'expérience si vous avez été dans ma situation ou si vous connaissez d'autres services qui l'ont été. La bibliothèque dans laquelle je travaille va intégrer en contrat aidé une personne actuellement détenue et à qui le contrat va permettre de sortir de prison. Si nous sommes tout à fait d'accord sur le principe, nous nous posons de nombreuses questions. De quel accompagnement bénéficient l'ancien détenu et l'équipe qui l'intègre ? Quelle aide pouvons-nous demander au SPIP et à notre DRH ? Quel est le rôle du tuteur, et de quelle formation bénéficie-t-il ? Comment gérer en quelques jours la transition sortie de prison / intégration d'une équipe / accueil du public (la personne sera à un poste d'accueil) ? Comment rassurer certains collègues qui craignent un problème de comportement ? Dans la mesure où il s'agit de quelqu'un qui est connu dans les environs, quelle posture adopter si des adhérents se plaignent, refusent de venir ou de laisser venir leurs enfants, voire agressent la personne ? Tous les conseils que vous pouvez donner seront les bienvenus, afin de faciliter l'arrivée de ce nouveau collègue dans notre équipe. Merci d'avance.
  13. A "faon" d'Agde : excellente remarque. C'est une des limites du thème de ce dossier (y a-t-il relation en desous d'un certain niveau hiérarchique) mais il est bon de répondre quand même, y compris sur ce sentiment d'éloigenement ou d'ignorance. On peut aussi considérer le chef de service comme un "décideur" même s'il est bibliothécaires. Mais vous dites avoir répondu "ici" : où ? A "petit renne", Formulaire en ligne : bonne idée. Présentement je suis en vacances nous voyons ce qui est possible...
  14. La revue Bibliothèque(s), publiée 6 fois par an par l’Association des bibliothécaires de France (ABF), prépare pour son dernier numéro de l’année un dossier sur les relations entre bibliothécaires et « décideurs » (élus, présidents d’établissements d’enseignement supérieurs, cadres dirigeants…). http://www.abf.asso.fr/publications. Ce numéro bénéficie d'un partenariat avec la Gazette des communes, des départements et des régions. Il comprendra principalement des articles signés, témoignages et analyses de bibliothécaires et de décideurs. Mais il ne saurait être question d’aborder un tel sujet sans faire écho à ce qui se chuchote de part et d’autres et qui n’est pas toujours amène ! cela fait partie du sujet. Seul l’anonymat est de nature à permettre que passe une libre parole sur ce registre. C’est l’objet des deux questionnaires parallèles (respectivement destinés aux décideurs et aux bibliothécaires) qui permettra de recueillir des propos qui seront intégré dans un article sans qu’aucun de leurs auteurs ne soit cité. La date limite pour répondre à ce questionnaire (adresse dans les fichiers joints) est le 3 novembre 2013. Ils sont à dissélminer sans modération. Merci à la Gazette pour sa participaiton à la dissémination. J’avais avec succès utilisé cette méthode en 2005 en interrogeant des bibliothécaires de différentes générations : « Le fossé des générations », Bulletin des bibliothèques de France, 2005, n° 3, p. 30-45, http://bbf.enssib.fr...005-03-0030-005. En positif, en négatif ou en demi-teinte, lâchez-vous ! D’avance merci Dominique Lahary, ancien vice-président de l’ABF, coordinateur du dossier. questionnaire-décideurs.doc questionnaire-bibliothecaires.doc
  15. Report au 3 novembre des réponses au questionnaire anonyme "Bibliothécaires et décideurs" en 2 versions à disséminer sans modération : pour les bibliothécaires et pour les décideurs. http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1664-questionnaire-décideurs-questionnaire-bibliothécaires-lâchez-vous/ pour le dossier du numéro de fin d'année de Bibliothèque(s) sur ce sujet.
×