Aller au contenu

Renaud @ruralsmart

Membre
  • Compteur de contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Renaud @ruralsmart

  • Rang
    Faon
  • Date de naissance 04/03/1977

Identité

  • Genre
    Homme
  • Nom
    AIOUTZ
  • Prénom
    Renaud
  • Profession
    Chef de projet SI
  • Employeur
    Conseil départemental du Puy-de-Dôme / Médiathèque départementale
  • Localisation
    Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne

Contact

  • Twitter
    https://twitter.com/ruralsmart

Visiteurs récents du profil

1 009 visualisations du profil
  1. Attention à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain en effet : Irassant a raison en évoquant l'évolution des catalogues de bibliothèques vers le web de données. Ce ne sont ni RAMEAU ni la CDD qui sont en cause mais bien nos interfaces (à repenser selon les conseils de bon sens prodigués plus haut) ainsi que la gestion des points d'accès et identifiants normalisés dans nos bases de données (en l'occurrence pour la lecture publique, il faut privilégier l'usage des données BnF, quand bien même on ne les affiche pas ou différemment, au sein de nos interfaces de navigation). Donc attention aux confusions et raccourcis qui sont souvent véhiculés dans ce genre de débats. Pour info, deux journées professionnelles pourront prochainement vous éclairer sur ces questions : le 9 novembre 2016 à la BnF, "Quels usages innovants des métadonnées des bibliothèques ?" : http://www.transition-bibliographique.fr/16-09-26_jp_metadonnees_inscriptions/ le 10 novembre 2016 à la BnF, "Nouveautés et perspectives des données diffusées par la BnF" : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pro_2016/a.jp_161110_diff_donnees.html
  2. Notices RDA, quand ?

    Pour des exemples innovants concernant FRBR, RDA et le web de données en bibliothèques, un "Save the date" : Réservez d’ores et déjà ces dates ! Le formulaire d’inscription et les programmes définitifs seront bientôt disponibles. http://www.transition-bibliographique.fr/16-07-13_jp_sid_donnees_bnf/
  3. Vous êtes inscrits pour le prochain Congrès à Clermont-Ferrand et vous avez envie de prolonger le plaisir (immense !) de découvrir l'Auvergne ? Que diriez-vous d'une journée de visite de l'atelier de l'éditeur-typographe Cheyne et de sa nouvelle librairie thématique / bar à vins, perdue quelque part en Auvergne à 1 000 mèttres d'altitude, au pays où Ponge et Camus ont écrit certaines de leurs oeuvres les plus connues ? C'est ce que vous propose gratuitement Jean-François Manier le dimanche 12 juin, au départ de Clermont-Ferrand et avec, au retour, une halte à la gare TGV de Saint-Etienne pour repartir vers Lyon, Paris etc. (mais évidemment un retour à Clermont-Fd in fine). AU PROGRAMME : Librairie du bout du monde, vins bio, plats goûtus, odeur d’encres, plomb, machines noires et luisantes comme des locomotives, papiers bouffants, premiers bourgeons, vent frais, vue sur les sommets et autres joyeusetés de nos montagnes. Dimanche 12 juin 2016 8h00 : Départ en car, Polydôme de Clermont (lieu du Congrès). 11h00 : Accueil et visite du bar à vins - librairie L’Arbre vagabond. 12h00 : Lecture de textes publiés par Cheyne. 12h30 : Déjeuner offert à L’Arbre vagabond. 14h00 : Visite de l’atelier de Cheyne éditeur par Jean-François Manier. 16h00 : Retour en car. 18h00 : Arrêt gare de St-Étienne (TGV pour Lyon et Paris à 18h13). 20h00 : Arrivée à Clermont-Ferrand, Polydôme. Transport en car, déjeuner et visites sont offerts. Nombre de places limité. L’inscription à la «journée Cheyne» se fait via le formulaire général du congrès : http://abf.asso.fr/2/154/570/ABF/62e-congres-de-labf-a-clermont-ferrand-du-9-au-11-juin-2016 Une occasion rare de mêler poésie, plaisirs du palais, découverte de la typographie au plomb et panorama sur la chaîne des Cévènnes... ;-) Au plaisir de vous y retrouver !
  4. Outils de géolocalisation en bibliothèque

    Pour OpenStreetMap, c'est ouvert (licence ODbL) et gratuit. Pour Cirkwi, c'est gratuit mais vous abandonnez certains droits sur vos données (cf. CGU). Il faudrait voir s'ils proposent des comptes payants pour les institutions ou non (ou à venir ?). Pour anagraph, je connais moins (ils sont basés à Montréal), je vous suggère de leur écrire. Bon courage, R.
  5. Outils de géolocalisation en bibliothèque

    Bonjour, ces outils semblent adaptés pour géolocaliser des références mais seront-ils commodes pour l'utilisateur et pour quels usages ? En mobilité ? Depuis un smartphone ? Pour accéder au contenu lui-même ou juste à une référence ?... Il faut bien cerner cela avant de choisir un outil (à ce propos, n'oubliez pas OpenStreetMap !). Vous devez connaître mais dans le cas contraire, je vous invite à consulter : http://geo.culture-en-limousin.fr/?lang=fr Une version nationale serait en cours de développement, vous pouvez vous rapprocher de votre agence régionale du livre pour avoir des infos plus précises. Autre exemple le GéoPortail Culture de Montréal : http://anagraph.io/projects/geoportail/ développé avec l'outil http://anagraph.io/ Enfin, dans le Puy-de-Dôme, le service Tourisme avait étudié les avantages/inconvénients de l'usage d'une solution de m-tourisme plutôt intéressante (même si la propriété sur les données pose problème semble-t-il, mais vous aurez ce souci avec bien d'autres plateformes) : https://www.cirkwi.com/ Si votre but est que les futurs utilisateurs découvrent ces données géolocalisés lors de balades (littéraires, patrimoniales etc.), cela semble plus adapté car vous pouvez construire des circuits et bénéficier de l'ergonomie de cette plateforme pour l'usage en mobilité. Bonne continuation
  6. Venir à / Repartir de Clermont-Ferrand

    Oui, précision utile, merci : qu'on aille ou pas à la visite offerte par Cheyne, un retour par Lyon est faisable si les horaires par la ligne du centre de la France s'avèrent trop problématiques.
  7. Venir à / Repartir de Clermont-Ferrand

    Avis aux collègues inscrits au congrès de Clermont-Ferrand : la SNCF vient d'annoncer des travaux sur la ligne Clermont Paris le samedi 11 juin et le dimanche 12 juin 2016, qui entraîneront des difficultés de retour et nous en sommes désolés. Nous n'étions bien évidemment pas informés de cela (nous l'avons appris en même temps que tous les usagers du rail) et sommes bien conscients des désagréments que cela occasionnera. Pour information, l'ABF et le groupe régional ont mis en ligne une page dédiée à ce problème, recensant plusieurs solutions disponibles et économiquement viables : http://abf.asso.fr/2/154/586/ABF/comment-venir-au-congres-2016- Il existe également les plateformes bien connues de co-voiturage mais également une plateforme dédiée à l'Auvergne : http://www.covoiturageauvergne.net/ Il est un peu tôt pour trouver des trajets proposés mais n'hésitez pas à la consulter dans quelques semaines. Nous nous tenons également à votre disposition pour vous aider car il est parfois difficile d'apprécier telle ou telle option lorsqu'on ne connaît pas la région. Enfin, pour celles et ceux qui opteraient pour la visite offerte des éditions Cheyne et de sa librairie / bar à vins L'arbre vagabond (visite entèrement gratuite, cf. programme), nous vous conseillons alors de réserver un train depuis Saint-Etienne où un arrêt du car est prévu un peu avant 18h00. Vous rejoindrez ainsi vos domiciles car cette partie du réseau n'est pas concernée par les travaux
  8. Congrès 2016 : Programme et inscription

    Bon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, n'est-ce pas ? (en ce qui me concerne et sans avoir eu voix au chapitre pour le design graphique, je la trouve plutôt réussie cette affiche). Mais votre ton et votre commentaire qui suit est à tout le moins inopportun (les exemples d'innovation qui seront présentés et ouverts à la critique, ne sont pas l'apanage des structures les plus dotées) , sinon désobligeant pour les collègues qui ont imaginé et collaboré à la programmation. Et ça aussi, c'est insupportable
  9. Notices RDA, quand ?

    Pour faire suite à ce fil de discussion, j'appelle votre attention sur les prochains événements proposés par la BnF autour de le mise en place de RDA en France : http://www.transition-bibliographique.fr/16-03-11-marathon-rda-a-la-bnf/ Regina Reynolds, directrice du centre ISSN U.S, le 27 avril de 14h à 16h30 : présentation de RDA pour les périodiques. Sa présentation inclura un focus sur Bibframe, outil de FRBRisation développé par la Bibliothèque du Congrès. Le 2 mai de 14h à 17h, Gordon Dunsire, président du RDA Steering Committee, interviendra sur les modalités pratiques de l’implémentation de RDA dans le contexte bibliographique actuel. Quel impact des dernières évolutions du modèle sur RDA ? Comment faire du FRBR avec du MARC ? Comment s’y retrouver parmi les différents formats rdf ? Autant de questions abordées au travers d’une rencontre-atelier où l’anglais sera de rigueur. Clôture le 4 mai de 9h à 17h par l’organisation du Verne-athon, premier Jane-athon national. Les bibliothécaires et éditeurs de SI français sont invités à venir tester le catalogage FRBRisé grandeur nature autour des œuvres de Jules Verne, sur le modèle de ce qui se fait à l’étranger depuis 2015 et après une expérimentation réussie de Sand-athon à la BnF. Entrée gratuite, inscription obligatoire avant le 22 avril dans la limite des places disponibles.Pour en savoir plus et vous inscrire à tout ou partie des événements : http://www.eventbrite.fr/e/billets-rdathon-2016-21488920941.
  10. waterbear et après?

    WaterBear sait exporter les données bibliographiques selon les normes en vigueur et je crois qu'on peut faire confiance sur ce point à Quentin Chevillon, qui a toujours milité pour la normativité et développé l'interopérabilité. Je pense que vous pouvez donc être rassurée quant aux données biblio et d'exemplaires. Pour les usagers ou tout autre données, c'est plus tangent mais cela dépend aussi, comme @Ferris le disait, de ce que le logiciel d'arrivée saura importer. Je pense que vous pouvez démarrer sans crainte avec cette solution si vous pensez qu'elle se prête à votre contexte actuel. Bon courage !
  11. Notices RDA, quand ?

    Bonjour, j'apporte quelques compléments à toutes les réponses très pertinentes déjà proposées : tout d'abord, il faut savoir que l'AFNOR a fermé le site http://www.bivi.fonctions-documentaires.afnor.org/ qui devrait évoluer sous une nouvelle formule. En attendant et pour que l'information et la formation au programme "transition bibliographique" n'en soient pas pénalisées, les règles transposées de RDA-FR sont hébergées sur le site de la TB cité par Thomas : http://transition-bibliographique.fr/wp-content/uploads/2016/01/RDA-FR_Section1.pdf ensuite, outre les formations proposées par le CNFPT et les CRFCB (très actifs au sein de ce programme), vous pouvez consulter quelques vidéos très pédagogiques par des bibliothécaires de la BnF : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/videos_professionnelles/s.videos_catalogues_defi_web.html?first_Art=oui actuellement "en sommeil", le site http://biblioseme.info/ recense quelques exemples et prototypes en la matière enfin, je vous conseille de prendre connaissance lorsqu'il sortira du programme du prochain congrès ABF à Clermont-Ferrand (consacré à l'innovation), qui devrait répondre aussi à qqs unes de ces interrogations. Bon courage! Renaud Aioutz
  12. (mini) Retour d'expérience sur le prêt de tablettes en BDP

    Dans le Puy-de-Dôme, nous avons démarré ce genre d'expérimentation depuis octobre 2012, avec des bibliothèques volontaires (sous conditions, de projet notamment). Après une première phase d'apprentissage réciproque, une deuxième phase plus structurée a démarré. Sur la base d'un appel à projet en juillet dernier, nous avons retenu 11 bibs ou réseaux pour mener des projets avec des iPads ou des PocketBooks. Nous prenons en charge, en tant que MD, le matériel (prêté) et les contenus. Le parc est d'environ 50 iPads et 50 PocketBooks. On peut en apprendre davantage là : http://experimentation.cg63.fr/ Bravo Benoît pour les panels de ressources proposés ! A+
  13. Droits d'auteur - Heures du conte

    Tout est possible quant aux suites et les avis divergent sur les avantages/inconvénients à avoir soulevé cette affaire. Cela étant, si on peut légitimement nous (Savoirs Com1) reprocher une sur-réaction trop rapide, on constate qu'il y a bien eu des tentatives ou des dérapages troublants, à l'origine de ce sujet. Savoirs Com1 a donc lancé un appel à témoignages auprès des bibliothèques : http://www.savoirscom1.info/nous-contacter/ (Le point de vue étant expliqué en entier ici : http://www.savoirscom1.info/2014/03/19/heure-du-conte-en-bibliotheque-savoirscom1-appelle-a-la-vigilance-suite-a-la-reponse-de-la-sacd/) Les contributeurs et lecteurs du forum qui ont des éléments à apporter pour notre réflexion, sont invités à le faire via ce formulaire de contact. Merci !
  14. La PirateBox en bibliothèque

    Contenus jeunesse non, mais j'ai vu avec plaisir l'IUFM de Clermont-Ferrand (le service bibliothèque) démarrer une bibliobox à destination des étudiants, dans le but de "regrouper" la bibliographie à lire pour les examens. Elle d'adresse à des élèves en carrières de la santé. Évidemment une part des éléments de la bibliographie ne sont pas dedans (pas les droits) mais l'idée est de l'installer là où sont les étudiants, c'est-à-dire à la cafeteria :-)
  15. La vie après Google Reader

    Hello, je m'exprime en tant que bibliothécaire "simple membre" et non pas président de groupe. Je pense que c'est primordial que le "bouillon" continue et je pense que l'ABF serait le meilleur partenaire, pourquoi : il est clairement le premier des buts de l'ABF de "faire vivre et animer la communauté professionnelle des bibliothécaires, quels que soient le type d’établissement ou les fonctions occupées". Or le Bouillon est un exemple (parmi d'autres) de moyen répondant à cet enjeu ; d'autre part, la mise en place du forum participant de cette logique, avec le temps, les deux médias (forum et bouillon, et je ne parle pas des autres) s'enrichiront, des liens se créeront. On ne peut pas se couper de cette matière brute de la même manière que la veille est complétée par les questions-réponses d'un forum. Il y a donc une cohérence et, tant ici que sur la liste du CN ABF, je vais porter ce point de vue. Cela étant on ne peut pas préjuger des capacités actuelles, l'équipe de l'ABF (et particulièrement notre webmaster ici) est très occupée. Mais je pose la question au CN, et là en tant que président de groupe, dans la foulée de mon message sur le forum. En revanche, je crois que si cela se faisait, une simple mention du fait que l'ABF soutient en hébergeant serait normale et nécessaire. Une association doit rendre des comptes, justifier de son activité, prouver sa légitimité, nouer des partenariats etc. Elle ne peut pas faire ça dans l'ombre ! A suivre,
×