Aller au contenu
Mihi

Temps d'accueil périscolaire

Messages recommandés

Mihi

Bonjour à toutes et tous,


 


La communauté de communes pour laquelle je travaille prend la décision de passer à 4,5 jours d'école dès la rentrée 2013 et sollicite donc mon service, Médiathèque intercommunale (11 000 habitants, 15 commune) pour prendre part aux temps d'animation périscolaire les après-midis.


 


J'aimerais partager notre réflexion avec les membres de ce forum :


- Quels contenus proposer ? J'envisage l'organisation d'un prix de jeunes lecteurs, qu'en pensez-vous ?


- Comment envisager le partenariat et le partage des rôles avec les enseignants ?


- Quelles formations/compétences pour les collègues amenés à intervenir ? Quels moyens humains afin de ne pas pénaliser l'ouverture au public ?


 


Au plaisir de partager nos expériences et pistes de travail !


 


 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
loup

Sujet au coeur de toutes les discussions dans ma commune et rien n'est simple !


 


Il a été question que le temps, jusqu'à maintenant réservé par la médiathèque aux accueils des classes, passe sur le temps périscolaire. C'était toujours ça de gagné puisqu'il fallait trouver des bénévoles, voire payer des intervenants. Là, voici 5 heures/semaine toutes trouvées ! Une aubaine !


J'ai juste alerté les élus qu'en procédant ainsi, les enseignants ne viendraient plus à la médiathèque et que c'était un très grand retour en arrière. Je ne parle même pas des problèmes de prêts dont plus personne ne serait responsable !


 


Bref, je crois que je viens d'échapper au pire, mais d'autres collègues dans le département n'ont rien pu faire !


 


Du coup, je pense que nous allons intervenir quelques heures par semaine, directement dans les classes. Je n'ai pas encore vraiment réfléchi à ce que j'allais proposer, mais un truc me plait bien : puisque je vais aller voir la même classe tous les jours sur plusieurs jours, je pense leur lire un roman en entier. C'est une expérience que j'ai déjà tentée et c'était très chouette.


Ah oui, bien sûr, tout cela sera fait sans embauche, à l'équipe de se débrouiller ! Mais tout le monde a intégré le fait qu'aujourd'hui, en bibliothèque, nous étions tous des as du système D (pour un service public toujours de qualité cela va sans dire !)


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Big Glasses

Etant donné que j'avais lancé un sujet du même type et que celui ci est resté sans réponses, je me permets de le republier ici :


 


Bonjour à tous,


 


Je suis à la recherche de retours d'expériences de bibliothèques ayant mis en place des animations sur les temps périscolaires.


En effet, depuis plusieurs mois je met en place cette action au sein de ma commune. Si les animations ont eu des bons retours de la part du public et des parents, j'aimerai néanmoins apporter de nouvelles choses.


 


Jusqu'à maintenant il s'agit d'un temps d'histoires/heure du conte (autour de thématiques, kamishibaï, objet inducteur, comptines) soumis à de nombreuses contraintes :


 


- âge des enfants allant de la maternelle au CE


- durée de l'animation variant de 30 min à une heure


- nombre d'enfants fluctuant entre le début et la fin de l'animation.


- peu de suggestions de la part des directrices des structures périscolaire.


 


D'avance merci de partager vos expériences/réflexions


 


 


Et continue ce billet en explicitant un peu ce que j'ai déjà mis en place au sein de ma collectivité.


Depuis mars 2012, j'interviens à raison d'une séance de 45min dans les quatre structure périscolaire de la ville (soit une par semaine, ce qui revient à une par mois pour les structures). Quand bien même on utilise le terme périsco il s'agit en réalité plutôt d'une garderie...


 


Mon intervention consiste, avec les enfants présents, en un temps d'histoires souvent thématiques : des histoires de loups, l'afrique, les histoires du jardins, la musique. J'essaie de toujours apporter un élément un peu attrayant (par exemple sur la musique, après un temps d'histoires on a joué à un quizz musical autour des instruments).


Il n'empêche qu'après presque un an de pratiques j'ai déjà l'impression de tourner en rond (voir contraintes explicitées précédemment).


 


Du coup je suis vraiment partante pour des échanges sur ces animations et reste dispo pour répondre à toutes questions !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lou-anne
Nous sommes également en pleine réflexion sur le sujet. Et mes questionnements rejoignent les vôtres. Nous allons certainement accueillir les classes pendant 1h15 tous les jours. Ce nouveau temps d'accueil va bouleverser notre organisation en travail interne et les horaires d'ouverture au public vont surement être réadaptés. Mais c'est vrai que je me questionne énormément sur nos compétences à gérer des groupes d'enfants. Nous ne sommes ni enseignant ni animateur. Et comment occuper une classe tous les jours pendant plus d'une heure tout en se renouvelant chaque année? On en demande toujours plus aux bibliothécaires et ce temps d'accueil périscolaire va nous obliger à nous désinvestir sur d'autres projets.

Je pensais proposer des choses classiques : recherche documentaire, visite de la bibliothèque, lecture, découverte du métier de bibliothécaire avec visite des bureaux,travailler avec les élèves sur les expos que nous accueillons à la médiathèque. Et puis pourquoi pas travailler avec d'autres supports : organiser des temps d'écoute et de découverte musicales, proposer des projections de documentaires et débattre avec les CM1 / CM2...

Affaire à suivre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaelle

Bonjour,


Voilà un sujet qui risque de faire couler de l'encre.


Dans notre commune aussi la réforme démarre l'automne prochain. D'un point de vue pratique, il y a-t-il des bibliothèques qui recevront les classes dans leur structure ? Et dans ce cas, comment celà s'organise ? Qui les amène à la bibliothèque ? On cherche des solutions.


En ce qui nous concerne, il est prévu que ce soient les bibliothécaires qui se déplacent à chaque fois dans les écoles. Ce qui est bien dommage pour les enfants.


Merci de vos réponses.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Entre le risque de garderie, nos interrogations sur nos compétences (non, Loup, le système D ce n'est pas de la compétence), les temps de travail interne qui se réduisent, et les déplacements dans les écoles (pour apporter hors site ce qu'on apporte sur site ?), l'appel aux bénévoles etc... on a du souci à se faire, c'estsûr. Et le plus inquiétant c'est qu'au niveau horaires, on est pour l'instant dans du limité, de l'expérimental. Et on va donc proposer des solutions locales (ou se les faire imposer) dans un cadre horaire pour l'instant réduit...qu'on conservera bien entendu quand le système sera généralisé. Bref, on va mettre en place des rustines avec lesquelles on roulera finalement ad vitam aeternam. Il s'agit d'argent, ne l'oublions pas, et de sacrées sommes pour les collectivités ! Alors, la qualité des contenus, tu penses... :cry:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Le ministère de l'EN a produit un guide à l'attention des élus locaux pour la mise en oeuvre de cette réforme, il est téléchargeable sur http://www.education...e-primaire.html


 


La question des activités périscolaires y est traitée p.30 à 35.





Quel encadrement pour les activités périscolaires ? http://www.ac-montpellier.fr/sections/ia34/rythmes-scolaires/questions-reponses



Les communes  peuvent  faire appel  à une grande  diversité d'intervenants : associations  partenaires de l'École, mouvements d'éducation populaire, associations  sportives ou culturelles locales (clubs sportifs, écoles de. musique, bibliothèques, etc.).


Ces intervenants doivent être  des personnes  qualifiées, c'est-à-dire répondre  aux conditions  posées par l'arrêté  du 9 février 2007 modifié fixant les titres et diplômes  permettant d'exercer  les fonctions d'animation  ou de direction en séjours de vacances, en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000615233&dateTexte=&categorieLien=id.


Le  maire ou le président  d'EPCI peut  par ailleurs recourir à des enseignants volontaires  pour assurer le temps  périscolaire,  comme  cela est  déjà  parfois le cas aujourd'hui. Les enseignants sont  alors rémunérés  et assurés  pour cette activité par la collectivité, qui devient leur employeur. Un décret interministériel est en préparation qui fera évoluer le taux d’encadrement.





 


Donc, en principe, si le lieu bibliothèque et ses ressources peuvent être utilisés, le personnel des bibliothèques n'a pas à l'être, a moins d'avoir un BAFA au minimum ou un BAFD a jour, si je comprends bien (?)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bouille

Ces intervenants doivent être  des personnes  qualifiées, c'est-à-dire répondre  aux conditions  posées par l'arrêté  du 9 février 2007 modifié fixant les titres et diplômes  permettant d'exercer  les fonctions d'animation  ou de direction en séjours de vacances, en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme. [...]

 

Donc, en principe, si le lieu bibliothèque et ses ressources peuvent être utilisés, le personnel des bibliothèques n'a pas à l'être, a moins d'avoir un BAFA au minimum ou un BAFD a jour, si je comprends bien (?)

 

Que voilà une belle référence, Ferris ! C'est un sacré bon tuyau ! Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

T'excites pas tant, Bouille (Tiens, tambouille...), parce que je termine par un point d'interrogation : si les textes sont clairs, il semble bien, à lire certains collègues, que les élus les réquisitionnent tout de mème pour ces fameuses 45 minutes (c'est la moyenne apparemment définie) ou leurs demandent de faire des propositions d'animation. Alors : encadrement = animation ? Ou ce sont deux choses différentes : animer sous la responsabilité d'un encadrant extérieur :ermm: ?


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bouille

Tambouille, bouillabaisse... Tu en as encore dans ta besace ? Je vais monter une collection ! :wink:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Ma besace à vannes approximatives n'est hélas pas aussi profonde que ton art du flood-boost ! :tongue:


 


Tiens, un peu de culture, pour me racheter : Le plus beau calembour que je connaisse sur un nom, c'est celui du polémiste Alphonse Karr (à peu près contemporain d'Alphonse Allais, pour te situer). Ses collègues se foutaient de lui avec des trucs assez nuls (Carpette, carrosse, cartouche etc...). Un jour il leur a fait cette réponse dans son journal : Karr avance et raille. Plus personne ne s'est foutu de lui. C'est ça le talent.


 


Il a aussi écrit (ça nous concerne un peu) :«Les fonctionnaires sont comme les livres d’une bibliothèque. Les plus haut placés sont ceux qui servent le moins.»


 


Tiens, pour finir, je te fais un free-post type "le ciel est bleu", mais arrangé à la sauce connerie :


 


Le ciel est gris, Bouille ! :D


  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bouille

De bon matin, un message pareil, ça fait du bien !! :)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

Donc, en principe, si le lieu bibliothèque et ses ressources peuvent être utilisés, le personnel des bibliothèques n'a pas à l'être, a moins d'avoir un BAFA au minimum ou un BAFD a jour, si je comprends bien (?)

 

j'ai posté en gros la même chose ici : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/262-r%C3%A9forme-rythme-scolaire-cons%C3%A9quences-pour-les-m%C3%A9diath%C3%A8ques/

 

On peut ajouter :

- Les communes  peuvent  faire appel  à une grande  diversité d'intervenants : associations  partenaires de l'École, mouvements d'éducation populaire, associations  sportives ou culturelles locales (clubs sportifs, écoles de. musique, bibliothèques, etc.).

quid des bibliothèques municipales ? car on ne parle ici que des intervenants extérieurs puisque la bibliothèque (seule occurence ou pas loin de ce mot dans le guide) n'y est apparement connue du ministère de l'EN qu'associative...

et donc : avoir le BAFA s'applique-t-il uniquement aux intervenants extérieurs ? auquel cas les bib territoriaux ne seraient pas concernés.

- D'ailleurs, le texte dit-il qu'il faut avoir le BAFA ?

non, pas exactement : il dit qu'il faut  "répondre  aux conditions  posées par l'arrêté  du 9 février 2007 modifié fixant les titres et diplômes  permettant d'exercer  les fonctions d'animation".

Je me méfie de ce genre de nuance lexicale...

- et last but not least : qui va "contrôler" la qualité des intervenants ?

ça je ne l'ai pas trouvé dans le texte. Un bibliothécaire personnel municipal sans BAFA, à qui ça posera problème ?? (si cette histoire de BAFA est bien confirmée).

 

Bref, certes ce guide existe, mais il ne répond pas à toutes les questions pratiques.

Des retours d'expérience de collègues qui ont pu participer à l'élaboration de plan éducatif local (je crois que c'est le terme, je ne suis plus sûre de la dénomination précise) en collaboration avec l'inspection pédagogique nous seraient précieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Effectivement ce n'est pas clair et c'est bien pour ça que je posais un point d'interrogation. Il y a de plus d'autres diplomes que les basiques BAFA/BAFD, notamment dans la filière animation.


Si on prend les activités periscolaires à dominante sportive, par qui seront-elles encadrées sinon par des animateurs sportifs diplômés, ne serait-ce que pour des raisons légales ? Par un directeur de centre aéré ? surement pas.


On sait que ce sont les Communes qui auront la charge d'organiser tout ça (et de répartir les 45 ou 50 euros par enfant), mais effectivement, qui contrôlera ?


Et qu'est-ce qui sera contrôlé : les normes d'encadrement (1 adulte pour tant d'enfants) au sens le plus large, ou les contenus pédagogiques, ou l'utilisation des sommes versées par l'état  etc...,?


Personnellement j'ai le Bafa et un vieux Bafd (plus à jour, il faut une piqure de rappel tous les 5 ans), mais je n'imagine pas encadrer du periscolaire tout terrain avec ça.


Autre question : d'après ce que j'ai compris, la participation des enfants à ces temps periscolaires sera basée sur le volontariat. Pas d'obligation. Donc, s'il y a peu de volontaires, on va les regrouper, pour former des entités rentables (ne serait-ce qu'au niveau déplacements) et on risque de se retrouver à gérer des groupes très hétérogènes sur le plan des tranches d'âge. Impossibilité de proposer une thematique unique si les écarts d'âge sont trop grands. Et sur 45 minutes en plus.


 


Bref, comme tu le dis, attendons les retours des collègues concernés à cette rentrée.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pauline

à nous aussi, on nous a demandé d'accueillir des groupes d'enfants sur du périsco.


Ca rentre apparement dans le même cadre que les fameuses" dames de cantine" qui, sans diplome paprticulier, s'occupe de l'encadrement entre midi et deux.


Concernant les quotas ca vient de tomber 1 adulte pour 18 enfants de plus de 6 ans et 1 adulte pour 14 enfants de maternelle.


 


Dans notre commune le contenu intéresse peu l'important c'est que les administrés sachent que la mairie fait des choses pour la jeunesse ! Chez nous dans un premier temps ca sera DVD pour se rôder et peut être qu'en suite nous organiserons autre chose. Avez-vous des idées d'animation pour les maternelles.


Ddes choses qui fonctionnent chez vous ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Dans notre commune le contenu intéresse peu, l'important c'est que les administrés sachent que la mairie fait des choses pour la jeunesse 


 


Malheureusement, je crois que tu as tout compris !


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
breizhine

Juste une info supplémentaire, à ma connaissance, il existe d'autres diplômes  - professionnels - en animation : le BEATEP (Brevet d'Etat d'Animateur Technicien de l'Education Populaire ) option Médiateur du Livre.....Aujourd'hui, il me semble que l'"option" Médiateur du Livre a changé de nom, à vérifier. Et le DEFA (Diplôme d'Etat relatif aux Fonctions d'Animateur) utilisé dans l'animation socioculturelle.


 


Si ça peut faire avancer le débat.... enfin.... :ermm:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Isalabib

Merci pour le lien Ferris, cette réforme n'a décidément pas fini d'impacter les collectivités.


 




Juste une info supplémentaire, à ma connaissance, il existe d'autres diplômes  - professionnels - en animation : le BEATEP (Brevet d'Etat d'Animateur Technicien de l'Education Populaire ) option Médiateur du Livre.....Aujourd'hui, il me semble que l'"option" Médiateur du Livre a changé de nom, à vérifier. Et le DEFA (Diplôme d'Etat relatif aux Fonctions d'Animateur) utilisé dans l'animation socioculturelle.


 


Si ça peut faire avancer le débat.... enfin.... :ermm:




 


on est en plein dans le thème du prochain Congrès : bibliothécaire, quel métier ? entre dame de la cantine et gentil animateur, y'a de quoi causer effectivement.


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Sans oublier les Brigitte...


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

comment oublier les Brigitte ???


décidément il promet ce congrès...


:cheer:    :devil:    :afro: .... 


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Tu es la bienvenue pour en rajouter côté "farfeluseries" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Je vous aurais bien mis son message en ch´ti, mais le fichier est trop lourd pour Agorabib... J'emmenerai ça au congrès, avec le message Mission impossible, le message 007, le message pour les djeuns, le message planant, le message Dr Who, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Donc, le prochain vrai sujet du Congrès c'est la communication avec les publics à problèmes, si je comprends bien ? Si chacun amène son dragon, sa Brigitte ou sa milice privée, ça va chauffer ! :hyper:


Moi, j'amènerai ma tronche, ça devrait suffire...


Modifié par Ferris
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×