5 messages dans ce sujet

Bonjour,


 


Nous nous posons la question de la mise en place d'un service de vestiaire et/ou de consignes à la bibliothèque universitaire pour que les usagers puissent y laisser leur sac de cours et autres ordinateurs portables.


 


1 - Le plan Vigipirate autorise t'il ce genre d'installations et de services ?


2 - Nous sommes preneur de retours d'expériences  !


 


 


Merci à tous !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après les consignes du Plan Vigipirate, cette pratique n'est plus possible en BU; C'est le cas à Perpignan http://bu.univ-perp.fr/fr/menu/actu-bu/plan-vigipirate-21207.kjsp Le Plan Vigipirate en lui-même  ne mentionne peut-être pas spécifiquement les casiers de BU,  (il comporte plus de 300 mesures...) mais on peut penser que c'est son interprétation qui a poussé la BU de Perpignan ou son autorité de tutelle, c'est à dire l'Etat,  à prendre ces mesures.

Voir le plan : http://www.risques.gouv.fr/menaces-terroristes/le-plan-vigipirate

 

Sur Paris même les boites de retour pour les livres sont fermées http://www.paris.fr/pratique/bibliotheques/fermetures-2015/rub_145_actu_144445_port_25761

 

Par contre, puisqu'on ne peut plus déposer son sac, qu'en-est-il de la fouille des sacs en question ?  Question logique .Une réponse ENSSIB de 2015, relayée par le Guichet du savoir :  

 

Le personnel de la bibliothèque n’a aucunement le droit de fouiller un usager ou son sac. La fouille étant de nature à porter atteinte aux droits et libertés des citoyens et de constituer une ingérence, le législateur a pris la décision de la réglementer. Cet acte est donc strictement réservé aux Agents et Officiers de Police judiciaire ou, de manière exceptionnelle, aux personnels de sécurité spécialement habilités à cet effet et agréés par le préfet du département dans un cadre particulier. 
Si votre établissement est suffisamment important pour engager des personnels de sécurité, ces derniers ont le droit de regarder l’intérieur des sacs des usagers et procéder à une palpation (non une fouille au corps, effectuée lors d’une garde à vue) uniquement si l’usager donne son accord ou s'ils sont accompagnés d'un officier de police judiciaire (art.3-1 de la Loi n°83-629 du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité). Il est possible qu’ils demandent à l’usager de vider ses poches (ils ne le font pas eux-mêmes), mais normalement ils devraient attendre les officiers de police judiciaire.

 

Le Règlement de la BNF prévoit, depuis le premier plan vigipirate que les personnes doivent "ouvrir leurs sacs" , mais ne parle évidemment pas de fouille. Délice des nuances...

 

Et si on a des pains de C4 dans ses chaussettes ?

Modifié par Ferris
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Les consignes ne sont pas vraiment d'usage dans les bib et elles ont disparu dans les gares mais


Toutes les services d'archives (municipales ou départementales) que j'ai visités jusqu'ici offre ce service, plus pour protéger leurs collections que pour arranger le visiteurs, je pense mais n'empêche...


Pour savoir ce qu'il en est de ce service, mieux vaut peut être se rapprocher des archives. Il existe peut être aussi un système de consigne dans les grosses bib patrimoniales, non ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir!


 


Les vestiaires sont autorisés sous certaines réserves.


La médiathèque Malraux de Strasbourg propose un service vestiaire.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

J'ai également vu plusieurs bibliothèques proposer un service consigne / vestiaire. Nous envisageons d'ailleurs de rajouter un petit espace dédié chez nous. En-dehors du plan Vigipirate, je me pose aussi la question des autres réglementations dédiées aux vestiaires dans les ERP (Établissements recevant du Public).

Si je ne me trompe pas, une bibliothèque est un ERP de type S : http://www.abf.asso.fr/fichiers/file/Pays-de-Loire/Sécurité - E_ Fabart.pdf

Il y a par conséquent plusieurs règles spécifiques à respecter : https://www.armoireplus.fr/vestiaire-erp-reglementation/ pour éviter notamment de placer des vestiaires à un endroit inapproprié gênant la circulation, s'assurer qu'ils soient bien fixés, notamment en cas d'incendie. Cela vaut pour un vestiaire, mais aussi pour le "gros mobilier" de façon générale.

N'oubliez donc pas de prendre aussi en comptes les consignes applicables aux ERP !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant