Hypatie

Quand un ministre de gauche (?) juge les bibliothèques obsolètes

13 messages dans ce sujet

Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique vient de déclarer lors d'une interview aux Echos :


"Les médiathèques sont-elles un équipement toujours d’actualité au XXIe siècle ? On peut se poser la question."


http://www.lesechos.fr/journal20150918/lec1_france/021334091874-marylise-lebranchu-la-droite-critique-les-economies-tout-en-voulant-des-baisses-dimpot-1156714.php?voX6xLBJRTFMMTLr.99#xtor=EPR-3-[envoi-ami]


 


L'association des élèves conservateurs et l’Interassociation archives-bibliothèques-documentation (IABD) ont réagi vigoureusement à ces propos aussi scandaleux qu'inattendus de la part d'une ministre de gauche.


 


http://www.livreshebdo.fr/article/lassociation-des-eleves-conservateurs-territoriaux-repond-marylise-lebranchu


 


Et l'ABF ?


 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ABF, comme beaucoup d'autres associations professionnelles, est signataire du communiqué de l'IABD : http://www.iabd.fr/2015/09/22/communique-les-bibliotheques-et-mediatheques-sont-des-equipements-structurants-du-territoire-et-de-la-societe/

Le communiqué stipule notamment :

"Les bibliothèques et médiathèques sont des équipements structurants du territoire et de la société. Ce sont bien souvent les premiers équipements culturels d’une commune. Elles demeurent l’un des principaux accès libres et gratuits à l’information, aux savoirs et à la culture. En prise avec la révolution numérique, elles sont aussi des vecteurs de lien social."

Epsy

Modifié par Epsy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais même plus à Hypatie que l'ABF et l'IABD ont réagi immédiatement : il suffisait de regarder sur les sites respectifs ou en cherchant sur internet......


 


D'autre part, je pense inviter Marylise au prochain Congrès de l'ABF en juin 2016 à Clermont-Ferrand (peut-être ne connait-elle pas non plus  l'Auvergne ?)

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'autre part, je pense inviter Marylise au prochain Congrès de l'ABF en juin 2016 à Clermont-Ferrand (peut-être ne connait-elle pas non plus  l'Auvergne ?)

 

En 2016 il s'agira de Auvergne-Rhone-Alpes (ou l'inverse, on s'y perd).

Quelle sera la taille de l'hôtel de région, that is the question car d'après la ministre "il y a beaucoup d’émissions de télévision sur les gabegies locales. Les hôtels de région sont-ils trop grands ? Les médiathèques sont-elles un équipement toujours d’actualité au XXIe siècle ?"

 

Donc on apprend aussi en lisant cet article que la ministre prend ses infos dans les émissions télés. Où on ne parle pas énormément du rôle des bibliothèques au XXIème siècle, c'est vrai.

 

Plus sérieusement, je vous rappelle aussi qu'une interview dans les Echos, c'est forcément orienté, ça n'aura pas la même tonalité que dans la Gazette par ex. La ministre n'y parle pas tellement aux fonctionnaires, vous voyez ? D'ailleurs le journal a oublié de mentionner cette partie de son titre : elle est présentée comme Ministre de la Décentralisation, en oubliant la 2nde partie "et de la Fonction publique". Si c'est pas déjà orienter l'article ça... mais bon, parler des fonctionnaires dans les Echos, ça nous aurait aussi fait mal je crois !

 

Marcel, j'attends avec impatience l'interview croisée de Fleur et Marylise dans le n° de Bibliothèques qui sera consacré à la région ARA, RAA ou chaispasquoi. Un numéro sur les bibliothèques en région, de quoi les faire causer n'est-il pas...

Modifié par Isalabib

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'interview pourrait donner cela :


 


Marylise : "Alors, Fleur Pellerin vous ne lisez jamais ?"


Fleur : "C'est vrai mais moi au moins je fréquente les bibliothèques - enfin les bibliothécaires- !"


Modifié par Marcel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups "de gauche (?)"


Tout est dans le point d'interrogation...


Mais ce serait trop long et improductif de partir là-dessus...


 


La "gauche" n'est plus au pouvoir ou ça se saurait !

Modifié par Ignatius Kaltenbrunner

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fleur et Marylise ont décidé de ne pas attendre Clermont 2016 pour parler aux bibliothécaires :


http://www.culturecommunication.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Marylise-Lebranchu-et-Fleur-Pellerin-soulignent-leur-attachement-partage-pour-les-bibliotheques-premier-reseau-culturel-dans-les-territoires


 


La mention concernant la DGD sera à vérifier dans la prochaine loi de finances.


(Marylise Lebranchu et Fleur Pellerin rappellent également le rôle joué par l’État pour soutenir la construction et la modernisation des médiathèques à travers le concours particulier pour les bibliothèques de la Dotation générale pour la Décentralisation. Elles mettent en avant la nécessité de préserver les crédits qui y sont alloués.)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, vous voyez bien que c'est des gentilles ministres...Pas la peine de leur sauter dessus dès qu'elles font un pet de travers.  :)


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins on sait où on va. Il reprend le rapport de l'IGB de 2012 stigmatisant les bibliothèques françaises considérées comme "'ringardes" pour leur faible ouverture, en nous balançant le même exemple : les fameuses 98h de la bibliothèque de Copenhague !

Et il le fera. C'est la loi Macron qui a acté l'ouverture des commerces le dimanche et en soirée...

 

Avoir de la suite dans les idées, c'est bien mais avoir une idée de ce que sera la suite, c'est mieux...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Avoir une idée de ce que sera la suite..." des bibliothèques, certes, mais pas que !

Pour se faire un avis plus large sur ce que sera peut-être l'avenir, le dossier de la Gazette est instructif :

http://www.lagazettedescommunes.com/dossiers/presidentielle-2017-les-enjeux-cles-pour-les-collectivites-territoriales/

 

En tant que bibliothécaire, agent de la fonction publique, citoyen etc. on peut lire l'ensemble du dossier. En commençant par :

http://www.lagazettedescommunes.com/503338/le-pen-versus-macron-des-visions-parcellaires-des-politiques-culturelles/

sans oublier

http://www.lagazettedescommunes.com/504489/collectivites-les-sept-travaux-demmanuel-macron/

et

http://www.lagazettedescommunes.com/503148/lavenir-de-la-fonction-publique-territoriale-apres-lelection-presidentielle/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles perspectives heureuses nous attendent !

Je lis à plusieurs reprises dans les dossiers mis en avant la suppression de 70 000 postes dans les collectivités et la baisse des dépenses de fonctionnement 10 milliards, tout en exonérant des habitants de la taxe d'habitation. Mais parallèlement à ça il annonce un renforcement de l'accès à la culture avec la sempiternelle augmentation de l'ouverture des bibliothèques. Du coup, fort logiquement je me dis que c'est bien, cela veut dire qu'il y aura de plus en plus de bibliothécaires dans nos collectivités mais par contre que ça risque de poser problème pour l'entretien des parcs et jardins, l'encadrement des enfants à l'école, la voirie, le ramassage des ordures...

En gros, au mieux rien ne sera fait, au pire, c'est le coup de rabot qui va s'enfoncer encore plus profondément dans nos budgets et nos effectifs, dans la lignée de la présidence précédente...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attends, redescend du tabouret et enlève la corde, doucement. Il y a quand même un truc qui se profile. Bon, c'est du long terme mais c'est quand même une ouverture. Il va tenter le coup de faire élire députés des gens qui ne sont pas élus locaux.

Or, qui fait les lois en France ? Les députés. Or, jusqu'ici il étaient tous maires, en gros. Donc, inutile d'attendre de ces gens là qu'ils votent un jour une loi sur les bibliothèques, ils se tireraient une balle dans le pied en s'imposant à eux-mêmes des charges nouvelles. Mais avec des gens qui ne sont pas élus locaux, la vision des choses peut changer. Tu vois le truc ?

Bon, si le lobby ABF fait ce qu'il faut, il n'est pas dit que...

 

Sinon, à court terme, je ne suis pas sur que ton raisonnement : plus d'horaires donc plus de bibliothécaires (si j'ai bien compris), tienne la route. On vit déja très largement, surtout dans les réseaux, à coup de mutualisation et de mobilité, le fait de faire plus avec moins. Et comme tu le dis très bien, faudra faire plus avec dix milliards de moins. Donc ce n'est pas que le ramassage des ordures qui va morfler. Nous aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant