Rattigan Glumphoboo

Communiqué suite au rendez-vous du 14 novembre 2016 avec la SCELF

5 messages dans ce sujet

Bonjour !

 

Avons-nous des éléments de réponse sur la position de la SCELF ? Rien depuis la rencontre du 14 novembre et je crains que la SCELF laisse trainer l'affaire pour mieux y revenir plus tard... 

J'ose espérer que je suis un peu trop pessimiste... Mais force est de constater qu'il y a eu un test de la part de la SCELF : tentons pour voir qui paiera et quelles seront les réactions puis nous reajusterons notre méthode pour finir par réussir à faire payer....

Modifié par Louve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, bin ce n'est pas terminé cette histoire...

https://www.actualitte.com/article/amp/monde-edition/la-scelf-prepare-les-enfants-a-ne-jamais-aimer-les-livres-ni-la-lecture/70124

La bonne nouvelle : la SCELF a été interpellée par ceux qu'elle est censée défendre. Il m'est avis que nombre d'auteurs, illustrateurs, éditeurs n'étaient pas au courant...

 

Je me dis que, peut-être, le fait que j'ai évoqué ce courrier et les conséquences désastreuses qu'aurait son application, auprès d'éditeurs et d'auteurs de ma connaissance a pu jouer. 

Le colibri c'est joli et ça fait beaucoup malgré sa petite taille! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Louve colibri et lanceuse d'alerte :flowers:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sollicitée par ActuaLitté, réponse de la SCELF:

 

https://www.actualitte.com/article/amp/monde-edition/taxer-les-lectures-a-voix-haute-en-france-des-precisions-a-apporter/70261

 

Honnêtement, je suis un poil méfiante et attends de voir. Étonnant qu'autant de bibliothécaires aient mal compris le courrier, si tel est le cas, il faut urgemment que nous suivions tous des cours de compréhension de textes !

 

Et, il y a ce passage:

 

"Les lectures par les bibliothèques : contrairement à que vous suggérez encore, aucune démarche n'a été effectuée par la SCELF depuis sa rencontre avec l'Association des Bibliothèques de France, le 7 novembre dernier, rencontre qui s'est déroulée dans une atmosphère très cordiale.

Cette question fait actuellement l'objet d'une réflexion approfondie au sein de la SCELF, l'objectif étant de parvenir à définir les termes d'une solution qui respecte l'ensemble des intérêts en présence"

 

Préciser l'atmosphère cordialement ça me fait sourire, si les bibliothécaires utilisaient des modes de revendications violents, bruyants, musclés... ça se saurait ! :ahappy:

Rappelons aussi que cette rencontre s'est tenue après que l'ABF, prévenue par nombre de bibliothécaires - à juste titre!- inquiets, ait sollicité la SCELF. 

La SCELF ne dit pas que les bibliothèques ne paieront jamais mais qu'une réflexion est en cours. Je pense qu'ils ont du mal à faire une croix sur cette possibilité (pas si avantageuse) de faire rentrer de l'argent dans les caisses. 

Restons vigilants...

 

Encore que, vu l'époque, peut-être que nos priorités seront de maintenir des bibliothèques...

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant