Aller au contenu
Alex76

Changement pendant stagiairisation

Messages recommandés

Alex76   

Bonjour à tous,

 

J'ai besoin de vos lumières ! Voilà mon cas de figure : j'ai obtenu en 2016 le concours d'assistant principal en interne; ma collectivité ne voulant pas me nommé, je suis parti sur un autre poste (depuis peu, loin de chez moi). Or le poste de mes rêves vient de sortir (et je sais que j'ai une vraie chance de l'obtenir).

 

De ce que j'ai pu lire, on peut changer de poste pendant l'année de stage mais il faut recommencer à 0 son stage (ce qui est normal car la nouvelle collectivité doit pouvoir vous juger) et également bien veiller à être réinscrit sur la liste d'aptitude. Est-ce que bien cela ?

 

PS 1 : si le sujet a déjà abordé, désolé pour ce nouveau message mais je n'ai pas trouvé sur le forum...

PS 2 : je suis bien conscient que c'est une situation délicate et que rester pendant un an sur le poste serait une décision sage.

 

Merci d'avance pour vos retours !

 

Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris   

Effectivement les textes sont clairs la-dessus : 

Seuls les fonctionnaires titulaires en position d’activité peuvent prétendre à une mutation.

 

Les stagiaires ne peuvent pas muter pendant la période de stage, le changement de collectivité pour un fonctionnaire stagiaire correspond à une démission suivie d’un nouveau recrutement (lequel ne peut intervenir que si la durée de validité de l’inscription sur la liste d’aptitude n’est pas expirée). Le stagiaire devra alors effectuer un nouveau stage dans son intégralité auprès de son nouvel employeur.

 

En fait le stagiaire n'a aucune mobilité : Il ne peut ni être détaché (sauf nécessités de service, en interne donc), ni être muté, ni être mis à disposition ou en disponibilité. D'où le processus démission/recrutement. Attention à bien négocier le virage avec les RH de ta collectivité de nouveau recrutement.

 

A on avis vaut mieux tenter le coup si tu as un poste en or à prendre que de rester "sagement" là où tu es pour attendre la titularisation. Les quais de gare sont pleins de gens aussi sages qu' indécis qui regardent les trains passer sans jamais oser monter dedans....Or il y a des trains qui ne passent qu'une fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil que Ferris.

Certain(s) train(s) ne passe(nt) qu'une fois.

 

De toute façon, tu peux risquer le coup et voir si tu décroches ce poste... sans quitter ton poste actuel avant que tout ne soit validé.

Tu auras un gros avantage de motivation : tu es prêt à refaire une année de stagiairisation pour ce poste.

Tout dépend quand même du nombre de mois qu'il te reste à faire pour devenir titulaire. => Il faut voir quand a lieu l'embauche.

S'il te reste trois mois pour devenir titulaire, la nouvelle collectivité peut accepter d'attendre un mois de plus si l'embauche est à la rentrée par exemple. C'est à discuter. (durée de préavis d'une mutation : 3 mois maximum)

 

Sinon, tu as ça à prendre en compte aussi, en particulier si tu es titularisé de frais.

"Délai entre titularisation et mutation

Aucune disposition ne subordonne le droit à mobilité à une condition d'ancienneté.

 Toutefois, si l'agent est titularisé depuis moins de trois ans, la collectivité d'accueil est dans l'obligation de verser à l'employeur d'origine une compensation financière.

=>  Cette indemnité correspond à la rémunération perçue par l'agent pendant sa formation obligatoire et éventuellement au coût de toute formation complémentaire. A défaut d'accord sur le montant entre les deux collectivités, la collectivité d'accueil verse la totalité des dépenses engagées par la collectivité d'origine."

https://www.cdg40.fr/grh_mobilite_mutation.php

 

Ce qui pourrait présenter un handicap à ta candidature, malgré ta super motivation.

Cependant, le proverbe dit : qui ne risque rien, n'a rien.

Postule, tu verras bien ce qu'il en est.

Surtout si c'est un poste en or, tu auras plein de choses à apporter.

  Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris   

Attention, il ne s'agit pas d'une mutation. Une mutation ne concerne que les agents titulaires. Il s'agit donc bien d'un recrutement par une collectivité , suivi d'une démission dans la collectivité d'origine. Les préavis ne sont pas les mêmes.

 

Le fonctionnaire stagiaire doit demander sa démission au moins 1 mois avant la date souhaitée de cessation des fonctions.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F513

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de raisons.

Si tu apportes beaucoup, une collectivité peut faire des efforts pour t'embaucher.

 

De toute façon, tu l'as vu, un titulaire de frais peut coûter à la collectivité d'accueil, peut-être plus qu'un stagiaire.

Et si le cas est indiqué, c'est bien qu'il se produit. :wink:

 

Pour le reste, pas trente-six façons de le savoir, tu dois essayer. Au moins, tu n'auras pas de regrets.

  Bernard
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierH   
On 06/14/2017 at 5:24 PM, Alex76 said:

Merci pour vos réponses. J'espère juste que la collectivité recruteuse ne sera pas effrayée par mon cas....

 

Elle pourrait. Voir un agent quitter le poste B sur lequel il vient d'etre recruté, après des mois de vacance de poste et le temps passé à le former,  ça ne fera probablement pas bonne impression.

 

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas le faire. Tout est légal, même la tête de votre directeur quand vous lui annoncerez votre départ sous 1 mois, alors qu'il a dû batailler pendant des mois avec les RH pour vous recruter.

 

J'aurais du mal à faire ça, je pense.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris   

C'est vrai que le risque existe. Les recruteurs sont toujours pleins de questionnements, plus ou moins directs et plus ou moins francs, concernant la fidélisation des nouveaux personnels, surtout les cadres (et les femmes...mais c'est une autre histoire). On est vite perçu comme "instable". et opportuniste. Bon, il vient valider son diplôme et ensuite pfft...on nous a déja fait le coup etc...

D'un autre côté un agent construit son parcours pro au mieux des possibilités qui s'offrent à lui et ils le savent aussi. Les DRH notamment, surtout en ces temps où la "mobilité" est portée au pinacle. Les "immobiles" ne font pas forcement bonne impression non plus. Personnellement j'ai toujours plutôt privilégié les gens qui ont roulé leur bosse et accumulé les expériences et restent prêts à tenter des challenges...

 

Ce ne sont pas forcement des "carriéristes" non plus. Le mot carriérisme a une connotation péjorative car il sous-entend la volonté de faire carrière à n'importe quel prix, sans s'embarrasser de scrupules. Pour le carriériste, le travail est uniquement un moyen d'obtenir un statut social. Et pour ça il faut passer d'une ville à l'autre, en cherchant une collectivité toujours plus importante et jouer des coudes en permanence sur les tableaux d'avancement, passer de B à A et de A à A+ etc... On disait dans le temps (enfin, du mien...) qu'un bon bibliothécaire ne devait pas passer plus de 5 ans dans la même collectivité. Pour moi c'est une connerie d'enseigner ça.

 

Et puis vouloir valider un concours et chercher un poste intéressant ce n'est pas du carriérisme, c'est même le contraire puisque pour le carriériste, instable par définition, l'intérêt intrinsèque du poste compte beaucoup moins que la grimpette programmée dans les cadres d'emploi, salaires, primes et considération.

 

Si tu n'es ni un instable ni un monomaniaque de la carrière, tu dois te positionner clairement sur ce sujet, ne pas chercher à l'éviter ou à le minimiser. Si ce poste est "en or" comme tu dis c'est certes qu'il te convient mais surtout que tu conviens au poste, mieux qu'un autre. A toi d'en persuader ton jury de recrutement. Sinon il est possible qu'ils soient tentés de te coller une étiquette un peu trop vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex76   

Re-bonjour à tous,

 

Je viens d'avoir la collectivité qui m'intéresse et me dit qu'ils sont intéressés néanmoins pour eux je perdrai le bénéfice du concours car :

 

Article 23 En savoir plus sur cet article...


La collectivité territoriale ou l'établissement public qui a décidé de procéder au recrutement d'une personne inscrite sur une liste d'aptitude lui notifie cette offre par lettre recommandée avec accusé de réception et en informe l'autorité organisatrice du concours.
Lorsque la collectivité territoriale ou l'établissement public n'a reçu, dans un délai de deux mois, aucune réponse à son offre, elle le fait connaître à l'autorité organisatrice du concours. L'offre est alors considérée comme refusée.
Toute personne inscrite sur une liste d'aptitude qui a refusé deux offres d'emploi notifiées dans les conditions prévues au présent article, est radiée de la liste d'aptitude.

 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027666449&categorieLien=id

 

Du coup je ne sais pas quoi faire.... pour le moment je suis toujours inscrit sur la liste d'aptitude du CGD...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yucca   

Mais je comprends pas pourquoi tu dis que tu perdrais le bénéfice du concours ?

Est ce que ton futur recrutement intervient hors délais de ton bénéfice au concours (deux ans) ? parce que dans ce que tu cites, "Toute personne inscrite sur liste d'aptitude qui a refusé deux offres d'emploi [...] est radiée". tu en a refusé deux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris   

Effectivement ce n'est pas clair. Tu dis qu'en 2016 après concours, donc sur liste d'aptitude, tu as été recruté sur un poste, que tu souhaites quitter aujourd'hui en 2017. Donc je suppose que cette collectivité a fait ce qu'il fallait auprès du CDG en 2016 :

 

Avant de procéder au recrutement d’un lauréat de concours, il appartient aux collectivités de s’assurer que ce dernier est toujours bien inscrit sur la liste d’aptitude correspondante au grade de recrutement.

En effet, la liste d’aptitude d’accès à un grade comprend des lauréats du dernier concours concerné ainsi que les lauréats de sessions de concours précédentes, ce qui implique des dates d’inscription et de validité différentes selon les sessions de concours mais également selon la situation de chaque lauréat (possibilités de prolongation d’inscription ou radiation avant le terme des 4 ans). Aussi, il convient de s’assurer que le lauréat sera toujours valablement inscrit au moment de la date du recrutement envisagé.

Après le recrutement du lauréat de concours, la collectivité employeur est tenue d’adresser au CDG gestionnaire de la liste d’aptitude l’arrêté de nomination stagiaire pour une mise à jour de la liste d’aptitude.

 

Tu n'as donc pas refusé de poste !

 

Sinon, effectivement, on retrouve le texte Legifrance un peu partout : 

 

La radiation de la liste d’aptitude peut intervenir dans les cas suivants :

*Le lauréat a été recruté par une collectivité en qualité de stagiaire. La nomination en qualité de stagiaire ne permet pas de bénéficier d’une réinscription sur la liste d’aptitude, en application de l’article 44 de la loi du 26 janvier 1984 (sauf s’il s’agit d’une suppression d’emploi ou pour toute autre cause ne tenant pas à la manière de servir).

*Le lauréat a refusé 2 offres d’emploi qui lui ont été notifiées par lettre recommandée avec accusé de réception. Si le lauréat ne répond pas à une offre d’emploi dans le délai de deux mois, l’offre est considérée comme refusée.

*Le lauréat n’a pas été recruté mais il n’a pas fait connaître au centre de gestion son intention d’être maintenu sur la liste d’aptitude au terme de la deuxième année d’inscription ou au terme de la troisième année d’inscription dans les délais impartis.

*Si suite à deux réinscriptions à l’issue des deuxième et troisième années, le lauréat n’a toujours pas été recruté.

En principe cela ne te concerne donc pas ni la collectivité auprès de laquelle tu postules. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le risque est réel, ma dernière collègue recrutée en a fait les frais: l'arrêté de fin de stage émis par son ancienne collectivité a été reçu comme une démission par le centre de gestion, elle n'a pu être réinscrite sur liste d'aptitude et a perdu le bénéfice du concours d'agent principal bien que nos RH aient fait des pieds et des mains. Du coup on l'a prise comme agent et elle doit attendre 2019 pour repasser le concours.

 

Alors dans ton cas, catégorie B, je me méfierais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve   

Bonjour,

 

Le changement de poste est possible pendant l'année de stagiarisation mais ce n'est pas une mutation!

 

Techniquement, il ne faut surtout pas faire d'arrêté de fin de stage (ce qui est arrivé à la collègue d'Anne), mais un détachement dans la collectivité d'accueil, détachement pour effectuer son stage.

A l'issue du stage la collectivité d'accueil rendra un avis circonstancié, et là il sera possible de réintégrer la collectivité d'origine, d'être nommé et d'être muté dans la collectivité d'accueil; le tout  le même jour!

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as tout à fait raison. Mais ma collègue a été mal aiguillée par le centre de gestion d'Ile-de-France, l'arrêté mal fait par sa collectivité de départ, du coup... elle a tout perdu, sauf un nouveau job sympa dans une super médiathèque ! :wink:

Mais on reste assez dégoûtés pour elle...

 

Alex 76, n'hésite pas à te rapprocher de la commission Ressources Humaines-Formation de l'ABF, ils sont calés là-dessus et pourront t'aider dans ta démarche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve   

Oui, enfin, perdre le bénéfice d'un concours, ce n'est pas rien...

Sur ce coup là, le CDG est plus que limite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le CDG renvoie la balle à la collectivité qui s'en fiche assez. C'est sûr que ce n'est pas rien de perdre sa place sur une liste d'aptitude alors qu'on avait bossé le concours, tout ça à cause d'incompétents indifférents...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve   

@Anne,

C'est d'autant moins cool que l'on sait tous que le CDG n'est pas très regardant quand de "fausses" annonces passent et servent à "CDIser" des personnes en poste depuis quelques années et qui' n'ont pas réussi le concours.

Ce qui m'agace le plus dans ces cas-là est que l'annonce passe sur cap-territorial (une annonce uniquement sur ce site est pour moi un indice fort de fausse annonce), que même s'il est noté "fonctionnaire exclusivement", en se renseignant un minimum on sait que machin ou machine est déjà en poste depuis plus de 5 ans... mais contractuel, alors on va faire en sorte de le/la garder, hein... parce que l'on est habitué...  

Ce qui se passe aussi, c’est un agent qui part en dispo, qui trouve un poste (un vrai, un de fonctionnaire, que même dans l’annonce c’était écrit) et qui accepte d’être recruté en tant que contractuel sur ce poste parce que ça arrange la RH d’accueil, la RH de départ (depuis quand on remplace les dispos ?) et ceux qui restent, bin ils sont un peu dans la mouise…

Ou comment mettre à mal le statut, comment détruire le boulot...

Louve_un_poil_agacée

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris   

Ce qui est aussi choquant ce sont les "promesses" , verbales la plupart du temps, faites aux candidats passant un concours, alors qu'aucune délibération n'est prise ni transmise. Je peux affirmer que les CDG ne font souvent pas leur travail et que le contrôle de légalité laisse faire.

http://www.haute-marne.gouv.fr/content/download/2084/14642/file/Modalités de recrutement du personnel dans la FPT.pdf

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve   
Le ‎10‎/‎08‎/‎2017 à 16:27, Ferris a dit :

Ce qui est aussi choquant ce sont les "promesses" , verbales la plupart du temps, faites aux candidats passant un concours, alors qu'aucune délibération n'est prise ni transmise. Je peux affirmer que les CDG ne font souvent pas leur travail et que le contrôle de légalité laisse faire.

 

Certes.

Il y a aussi un autre travers: la collectivité ne déclare aucun poste vacant. La main sur le cœur, les RH affirment qu'il n'y a aucun besoin.

Résultat, au moment des arrêtés d'organisation de concours, on observe que dans certaines régions il y a vraiment très peu de besoins; exemple emblématique, le CDG59 qui a déclaré 6 postes (4 en externe, 2 en interne) au dernier concours de bibliothécaire!!!. Rassurez-vous pour assistant on est dans la même pauvreté de postes...

 

Là où cela devient très intéressant est que la collectivité qui avait déclaré n'avoir aucun besoin (ce qui dans certains cas est vrai) et qui a dans ses effectifs un agent qui a décroché le concours (parfois obtenu dans un autre CDG) va nommer cette personne. Le plus rageant est quand tout est fait dans les règles (délibération, création du poste, publication...), que les lauréats du concours s'empressent alors de candidater espérant pouvoir défendre leur candidature sans savoir que les dés sont jetés, que ce sera celui/celle qui travaille déjà et qui a décroché le concours qui aura le poste.

 

Enfin, il y a pire: une collectivité qui a vraiment un besoin mais qui ne créée pas le poste parce que dans ses effectifs il y a quelqu'un qui passe les concours depuis des années, alors on attend la réussite ou la promotion sociale pour cette personne. Parfois on attend longtemps, très longtemps...

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex76   

Merci Louve et Anne pour vos retours (et merci Anne pour le conseil,  je vais me rapprocher de la commission RH).

@Anne, j'avais une question concernant ta collègue : avait-elle signé son arrêté de nomination ? Était-elle toujours inscrite sur liste d'aptitude ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×