Aller au contenu
Marc

Tablettes numériques et jeune public: les risques pour la santé?

Messages recommandés

Marc

Bonjour à tous,

 

Actuellement dans notre bibliothèque, nous mettons plusieurs tablettes numériques à disposition du public jeune. Deux tablettes sont réservées aux tout-petits (2-3 ans et 3-4 ans).

 

Des études ainsi qu’une partie des professionnels de la santé informent sur les potentiels dangers du numérique (écrans, radiofréquences, etc.).

 

Nous sommes donc dans une période de réflexion au sujet de la mise à disposition des tablettes numériques pour les plus jeunes, nous envisageons de les retirer éventuellement.

 

Nous aimerions savoir quelles sont vos postions sur ce sujet. Proposez-vous aux plus jeunes l'utilisation des tablettes numériques? 

 

Merci à tous pour vos éventuelles réponses! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

Bonjour Marc

 

Vous avez deux options.

 

- Soit fournir la tablette avec les précautions d'usage (temps limité d'utilisation de la tablette, pas avant le coucher)

- Soit en mettre des "en plastique" qui ne fonctionnent pas, en indiquant pourquoi leur usage est dangereux avant un certain âge. Et pourquoi il vaut mieux utiliser de bons vieux livres ou des jeux éducatifs/familiaux.

Pas que les enfants à éduquer sur ce problème. Surtout les adultes.

 

Les robins des toits évoque un article du code de la santé

https://www.robindestoits.org/TABLETTES-ET-ENFANTS-ATTENTION-DANGER--Robin-des-Toits-14-11-2013_a2104.html

 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=FE89C06DBE753B38023A6A7513B1811B.tplgfr29s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006171399&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20180125

Article L5231-4

Créé par LOI n° 2010-788 du 12 juillet 2010 - art. 183 (V)

La distribution à titre onéreux ou gratuit d'objets contenant un équipement radioélectrique dont l'usage est spécifiquement dédié aux enfants de moins de six ans peut être interdite par arrêté du ministre chargé de la santé, afin de limiter l'exposition excessive des enfants.

 

La dangerosité est surtout due à l'exposition aux ondes Wi-Fi, et autres.

Si la tablette ne se connecte pas, elle n'est pas plus dangereuse qu'un jeu avec des piles. C'est aussi un point à prendre en compte.

 

Le problème est que, malheureusement, la Wi-Fi est connectée en permanence à la maison. Et là, c'est bien le plus grand danger (au niveau des ondes).

Il suffit de regarder avec une clef Wi-fi ou un portable combien de Wi-fi sont localisables et utilisables pour se rendre compte du nombre de fois où on ramasse des ondes.

Même pendant la nuit !

 

Pour les écrans, il y aussi des risques, bien sûr. En particulier avant l'heure du coucher.

Cependant, le plus gros risque, c'est de commencer l'accoutumance (et la dépendance) des enfants vis-à-vis des applications développées par certains groupes industriels.

 

https://www.consoglobe.com/manipulations-du-merchandising-cg

Dont on retiendra ça

« Quand vous êtes sur une tablette faites vos courses, vous devenez une marionnette. Vous faites ce qu’on vous demande et vous le faites selon leur plan. »

 

C'est l'énorme défaut de la tablette, on ne peut pas s'aventurer au-delà.

Prenez des Lego, on peut sortir du cadre, quitter le modèle, s'affranchir des règles, échouer et donc apprendre.

 

Tablette, ça rime avec marionnettes.

Ceux qui tirent les fils ne sont pas toujours honnêtes.

 

Et le but des développeurs d'une application, c'est de maintenir les utilisateurs dans leur seule application, d'éviter qu'ils en sortent. (Vous êtes sûr de vouloir quitter ? Sûr ?  Vraiment sûr ?) => de créer une addiction.

Le livre, c'est tout le contraire... c'est sortir l'utilisateur de sa propre condition, et lui permettre de vivre autre chose.

 

Donc, attention aux applications que vous installez.

Un autiste répète 50 fois le même geste, et ça le fait rire. C'est là où on se rend compte qu'il est autiste.

Certaines applications très très gros mot vous font répéter 50 fois le même geste, dans quel but exactement ? Avec le système de punition classique : tu as raté, recommence..

Dommage, dommage.

 

Faites bien attention aux applications que vous allez installer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marita

Merci Marc d'aborder ce sujet ! Chez nous aussi, nous avons depuis plus d'un an des tablettes en libre accès à destination des petits. Le succès est au rendez-vous, les enfants se jettent dessus... parfois au grand dam des parents, qui venaient surtout pour lire des livres avec eux et ont bien du mal à les attirer du côté des bacs à albums (situés juste à côté, je précise).

Côté réactions des adultes, on a les deux discours : soit "oh super des tablettes, les enfants adorent, je vais télécharger les mêmes applications chez moi !" (c'est vrai qu'elles sont sympas, ces applis pour enfants, colorées, rigolotes, bien fichues... on comprend que les mômes adorent !), soit "comment, vous avez mis des tablettes dans le coin enfants ? C'est vraiment dommage, on ne sait pas si on va revenir, nous on venait pour les livres, les tablettes les attirent trop, ils ont déjà bien assez d'écrans devant les yeux chaque jour, etc.".

 

Et nous aussi, nous entendons et lisons ces études sur l'influence néfaste des écrans chez les jeunes enfants. Nous sommes donc plusieurs à nous interroger. Nous avons déjà collé une belle affiche avec des recommandations sur le temps d'écran pour chaque tranche d'âge. Mais bien sûr, les enfants ne la lisent pas et les adultes pas toujours non plus. Sachant que de toute manière, les enfants ne sont pas tous accompagnés, qu'il n'y a pas de système de déconnexion automatique au bout d'un temps donné et qu'on ne passe pas notre temps à surveiller qui est là depuis combien de temps, certains passent des heures le mercredi entre les tablettes et les ordis, y compris des très jeunes venus avec leurs frères et sœurs.

 

En même temps, les tablettes, ça renvoie une image de modernité. On propose des tablettes pour les enfants = on est une médiathèque "dans le coup", pas à l'ancienne. Notre direction y est donc plutôt favorable.

 

Bref, si certains collègues ont pris la décision de ne pas installer de tablettes pour les petits ou de les retirer, ce serait bien d'avoir des témoignages. Pourquoi ? Comment ? Avec quels arguments auprès de votre hiérarchie / de vos lecteurs ?

Merci beaucoup !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Pour informer le public on peut s'inspirer des textes proposés par l'Enssib : http://www.enssib.fr/recherche/enssiblab/les-billets-denssiblab/tablettes-bibliotheque-jeunesse-ateliers-livre-numerique

 

En gros, interdiction jusqu'à 18 mois, puis pas plus d'une heure par jour de 2 à 5 ans (en tout, y compris à la maison ..) . Ces textes traduits de  American Academy of Pediatrics Announces New Recommendations for Children’s Media Use » représentent une référence, pour vos élus et vos lecteurs. A integrer ensuite de façon brève dans les règlements intérieurs signés par les adultes, en precisant bien que vu l'impossibilité d'un paramétrage individualisé des tablettes, la responsabilité leur incombe. On prête ou pas, mais sur autorisation. Et on n'est pas là pour faire la police.

 

Ensuite ils vous permettent de vous couvrir dans la mesure où autant il peut vous être reproché de ne pas avoir fait une bonne information, et intégré au Règlement intérieur la responsabilité de l'adulte/parent, autant vous n'avez pas à vous substituer aux parents, qui savent parfaitement le temps que passe leur. enfants sur écran.

 

C'est strictement la même démarche pour les accès libres sur les postes internet, sauf que là c'est paramétrable. Mais toutes les bibliothèques ne bloquent pas les temps d'utilisation, ni les accès aux réseaux sociaux à des jeunes qui n'y ont en principe pas accès. Le public adulte est informé, autorise ou non, et signe ou pas. Et c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×