Aller au contenu
Bobindian

Statistiques prêts DVD/Blu-Ray

Messages recommandés

Bobindian

Bonjour à toutes et à tous,

 

Responsable des collections vidéo d'un réseau de bibliothèques municipales, je souhaiterai avoir vos impressions concernant vos prêts de DVD ou de Blu-Ray auprès de vos établissements respectifs. J'observe pour ma part une stagnation ou diminution ces dernières années des prêts de ces fonds dont j'ai la charge. Les nouvelles pratiques de streaming légal (Netflix), illégal et l’ancienneté du support DVD expliquent pour moi en partie cette tendance. Néanmoins, peu de rapports récents ont été réalisés sur ce sujet ces dernières années. Sauf si ils ont échappé à ma veille professionnelle :) 

 

Merci d'avance pour vos réponses. 

Modifié par Bobindian

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Chez nous l'augmentation est constante mais dépend beaucoup des choix d'acquisition qui sont faits. Il faut viser juste...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bobindian

Merci Ferris pour ton retour.

 

Sans rentrer dans les détails, nous avons une politique d'acquisition avec de multiples critères afin de toucher un public varié (Répartition par collection selon les publics de chaque bibliothèque, répartition par genres cinématographiques, pays d'origine du film, typologie de film (cinéma d'auteur, blockbusters...), achat de nouveautés ou de classiques, remplacement de supports usés...)

 

Ce que je n'ai pas précisé par contre dans mon précédent post, c'est que notre plateforme numérique dédiée en partie au cinéma rencontre de plus en plus de succès.

 

 

Modifié par Bobindian

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

Tout dépend de la population desservie.

Chez nous, le numérique, nous en sommes très, très loin. Les CD, DVD sont très empruntés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bobindian

Oui effectivement ça dépend des besoins des usagers, sans compter les budgets à disposition, la taille des collections selon les espaces et rayonnages disponibles...

 

Juste pour me faire une idée succincte, quel pourcentage représente par exemple l'ensemble de vos prêts de DVD (adulte/jeunesse - fiction/animation/documentaire) sur l'ensemble de vos prêts ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Nous avons un problème très net concernant les séries telévisées type Walkind dead par exemple . L'offre ne peut suivre la demande, tant à notre niveau qu'à celui des fournisseurs. D'ailleurs tu remarqueras que Netflix joue énormément sur les séries, jusqu'à aller au remixage d'anciennes séries.

 

Pour les stats, tu attendras la fin de l'année, comme tout le monde...:tongue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bobindian

Même pas une petite exclusivité avec vos stats mensuelles ? :ahappy:

Mais sur 2017 par exemple ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Bon, je te donne les chiffres annuels sur trois ans pour le réseau. 11 structures rurales dont 4 points lectures benévoles non informatisées qui n'ont pas d'offre DVD. Parce qu'on n'aime pas les structures bénévoles d'abord. Et que les DVD et CD ne sont pas équipés pour le prêt manuel.

 

Pour les CD c'est en baisse ou immobile. Pour les DVD c'est en hausse.

 

*les CD  2015/8615 ; 2016/6647 ; 2017/8553. Acquisitions en baisse. Compensées par un apport BDP.

*les DVD  : 2015/8573 ; 2016/9438, 2017/10032 soit 9% d'augmentation entre 2015 et 2016 et 6% de 2016 à 2017. Acquisitions stables + apport BDP (valises thématiques), donc hausse globale de l'offre. Et hausse globale de la demande. Il n'y a pas de secret....

 

Tout ça pour un fonds actuel (fonds propre, les docs BDP etant trop fluctuants) de 11961 CD soit un taux de rotation minable car inférieur à 1 (0.7%) et pour les DVD, avec 4207 documents , un taux de rotation de 2.38% , ce qui est très encourageant. Voire même un signal prédictif comme quoi l'offre est en train de devenir insuffisante. Chez  nous à partir d'un taux de 4 à 6%, on commence à baliser (pour la fiction, car pour les documentaires, de petits taux sont parfois très satisfaisants, il ne faut surtout pas les comparer) 

 

Pour les Bd par exemple, mais comparaison n'est pas raison le support étant différent, le taux est de 2% (25860 sorties 2017 pour un fonds de 13267 documents). (La lecture sur place n'est pas comptabilisée alors qu'elle devrait faire partie du calcul surtout pour la Bd). C'est un très bon taux mais fortement maintenu par des achats qui pèsent très lourd sur le budget global. Mais c'est un secteur porteur.

 

Je te rappelle qu'une stat de prêt n'a de sens que mise en rapport avec le fonds existant (prêts divisés par le fonds, un fonds désherbé evidemment). Pour les calculs, se reporter à B. Calenge. https://bccn.wordpress.com/2008/08/04/evaluation-et-statistiques-les-taux-de-rotation/

 

Vouala, en espérant ne pas avoir fait d'erreur de calcul. Pour les chiffres mensuels, on ne les sort pas. Pourquoi pas par heure tant que tu y es ? Et puis d'abord, c'est dégoûtant de sortir ses trucs comme ça devant tout le monde, et tous les mois en plus ! Ce serait donc une édition collector payante et dans une rue déserte. De nuit bien entendu.  A toi de voir.:hyper:

 

 

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bobindian

Merci très cher Ferris pour ces quelques données que je sais bien incomplète mais qui me donne malgré tout un point de vue extérieur toujours bon à prendre.

 

Bien évidemment je n'ai pas évoqué ici tous les calculs statistiques que tu as décrit mais que je prends également en considération.

 

 

Modifié par Bobindian
  • Pas clair 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsy

Bonjour,

 

Chez, nous les statistiques des DVD explosent : c'est le type de document ayant le plus fort taux de rotation depuis un moment, soit 9.71 très exactement (plus fort que la BD qui est à 6.32 :D !) (chiffres de 2017). Pour un peu plus de 3000 DVD, budget à peu près constant depuis 2014. A tel point que je souhaiterais étendre mes rayonnages, quitte à sacrifier d'autres types de documents, mais c'est là une lutte... difficile ^^

 

Néanmoins, notre fonds DVD est assez jeune (moins de 10 ans), la population desservie reste assez rurale tout de même. Et nous n'avons pas de blu-ray ni de ressource numérique pour le cinéma de fiction. Précision importante : nous pratiquons la gratuité totale, quelque soit le type de document emprunté.

 

Epsy.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 4 heures, Epsy a dit :

soit 9.71 très exactement

 

Des taux pareils devraient plutôt t'inquiéter que te réjouir. Certes ils témoignent que la demande est forte mais en même temps annoncent que tu n'arriveras pas à suivre au niveau de l'offre. Des prêts qui témoignent d'une sortie théorique de 10 fois le fonds, c'est inquiétant. Certes la rotation en elle-même est très rapide (comme pour la Bd), mais ce facteur, au lieu de relativiser le taux, l'aggrave encore davantage, à moins de plafonner de nombre de documents empruntables par personne par exemple, ou de les exclure des réservations car une réservation immobilise un document le temps du transit.

 

Une fois les chiffres produits, il faudra rester très prudent lors de leur analyse. En effet de nombreux facteurs propres à chaque établissement peuvent influencer ce taux : la durée du prêt, la facilité ou pas de le prolonger, le nombre d'exemplaires d'un même titre, l'état de la collection prise en compte, ses objectifs, etc. On peut néanmoins penser qu'un taux élevé de sorties, par exemple, plus de neuf sorties par an, signifie qu’il n’y a pas assez d’offre pour la demande, un taux trop bas, inférieur à 3 révèle une offre inadaptée en qualité ou en quantité. Du point de vue des lecteurs, le taux de satisfaction dépend du délai entre la demande et la fourniture d’un document (par achat, réservation ou prêt entre bibliothèques).http://biblio.dordogne.fr/images/bib-des-bibs/Boite___outils/FO_Calculer_le_taux_de_rotation_des_collections.pdf

 

Néanmoins tes chiffres démentent l'impression de baisse de Bobindian. La demande existe et est forte (au moins en milieu rural). Il faut se méfier des discours qui prédisaient déja il y a 20 ans la mort du CD ...

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsy
Il y a 13 heures, Ferris a dit :

tu n'arriveras pas à suivre au niveau de l'offre.

 

 

C'est bien pour ça que j'aimerais étendre les rayonnages DVD, qui commencent tout de même à saturer actuellement. Mais il est toujours difficile de se faire entendre à ce niveau-là, surtout lorsqu'on propose de diminuer une autre collection même si celle-ci a un taux de rotation très faible. Je fais passer mes chiffres à mes supérieurs tous les ans, la décision leur revient.

 

Mais on sera toujours limité par le budget, même si je n'ai pas à me plaindre de ce côté-là. 

 

Et le nombre de DVD empruntables simultanément est bien limité par carte.

 

Epsy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×