Jump to content

Toute l'activité

Showing all content posted in for the last 365 days.

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. B. Majour

    Couverture des documents

    Bonjour Vivian Tu peux faire un test dans plusieurs endroits, suivant le blog https://leblogdecindy83.blogspot.com/2015/09/recouvrir-ses-livres-avec-colibri.html à 0,99 euros le livre. L'endroit le plus proche de chez toi. https://www.colibrifrance.fr/Ou-faire-couvrir-vos-livres_a183.html A essayer sur des gros tomes pour voir si ça tient dans le temps.
  3. Pour ceux qui veulent en avant goût, les premiers chapitres sont ici https://www.premierchapitre.fr/accueil.php Petite précision, les pages se tournent comme un vrai livre, soit en cliquant la souris sur le bord droit ou gauche de la page.
  4. Si seulement ça pouvait être comme ça chez nous Ici, ils sont plutôt en mode "oulala, surtout ne bougeons pas". C'est dommage, mais bon...
  5. Bonjour @EvyPaoli J'imagine que les deux secteurs évoqués sont : la musique d'une part, le cinéma d'autre part. C'est difficile de te répondre sans contexte, je vais donc dire de grandes banalités, qui peuvent se révéler fausses dans certains cas. Je ne serai pas non plus exhaustive. Pour la musique : - les prêts de CD ne se portent pas très bien, et la tendance est à l'annonce de la mort du disque. L'accent est souvent mis sur le numérique, avec plus ou moins de réussite... (création de playlists (exemple : https://play.soundsgood.co/channel/mediathequemusicaleparis), ateliers (MAO, créations d'instruments de musique...) valorisation des musiques indépendantes (https://reseaucarel.org/dimusic) et/ou des musiques libres (exemple : http://www.acim.asso.fr/ziklibrenbib/) et/ou des musiques du territoire (exemple : https://www.girondemusicbox.fr/)). Le 100% numérique est toujours très difficile à mettre en avant et à valoriser dans nos structures (besoin de rematérialiser) - Certaines médiathèques font le choix de supprimer les disques et vont vers le numérique + spectacle vivant (show case, concerts, lectures musicales, partenariats avec les écoles de musique...). - Le prêt d'instruments de musique est en vogue aujourd'hui (exemple : http://www.acim.asso.fr/2014/07/instruments-de-musique-en-bibliotheques-retours-dexperiences/) Pour le cinéma : - les DVD marchent encore très bien (autant que les BD !), mais il reste une crainte à l'avenir par rapport au streaming. De plus, les coûts liés au droit de prêts sont très importants. - des projections s'envisagent régulièrement (festival du très court, mois du film documentaire, projections en audiodescription...) ainsi que des ateliers (création d'un petit film, maîtrise de logiciel de montage vidéo, découverte du cinéma documentaire...) Voilà ce qui me vient en premier lieu. Epsy.
  6. Yesterday
  7. Bonjour, le séparateur est le point-virgule ; sans espace (désolé pour le temps de réponse !)
  8. Last week
  9. B. Majour

    Porte-étiquettes

    Bonjour Goutte Rien de clipsable chez moi. Peut-être trouveras-tu ton bonheur ici https://www.magasin-lsa.fr/categ/5/porte-etiquette-clipsable-oN14661.html# Tu en as deux autres ici https://www.fournitures-cdi.com/137-porte-etiquettes-pour-etageres-tous-types Dont le porte-étiquette plusieurs couleurs à clipser (en solde jusqu'à épuisement des stocks).
  10. Bonjour à tous, j'aimerais ouvrir ce post pour échanger avec les éventuels candidats à l'examen pro d'assistant (en promotion interne) de 2020 (le 26 mai). Pour ma part, je l'avais passé à Pantin il y a 3 ans mais j'avais échoué à l'oral, avec une note catastrophique...
  11. Bonjour, Tu devrais contacter la BU d'Angers qui prête un nombre assez important de matériel : http://bu.univ-angers.fr/materiel Dans ma BU c'est en projet... nous prêtons déjà ordinateurs portables et tablettes et là on envisage le prêt de "petit matériel" pour dépanner. Notamment un lecteur CD pour pallier à la disparition des lecteurs CD sur nos nouveaux postes informatiques dans la bibliothèque. A priori il sera rangé à l'accueil et nous allons lui attribuer un CB pour faire le prêt, sinon nous conservons la carte d'étudiant le temps de la consultation quand le lecteur reste dans la BU. N'hésite pas à nous faire toi aussi des retours quand ce service sera mis en place. Bonne journée.
  12. Voilà le détail de ce que nous faisons, de notre côté : Nous stockons les fiches d'inscriptions dans des classeurs XXL, classées par numéro de carte. 1 fois tous les 2 mois, j'édite la liste des personnes qui n'ont pas empruntés depuis + d'1 an avec mon SIGB, sauf ceux en cours de recouvrement, je garde une liste excel de toutes ces cartes puis je les supprime de la base. J'ai un message d'erreur si c'est une carte parent et que des cartes enfants y sont rattachés, dans ce cas, je modifie une par une les cartes enfants pour les rendre autonomes (en inscrivant les coordonnées du responsable dessus mais sans lien vers une carte adulte), ensuite, je transmets à des collègues la liste des cartes supprimés pour qu'ils retirent toutes ces fiches des classeurs, je stocke les vieux bulletins dans mon armoire et je verse aux archives pour destruction 1 fois par an. C'est fastidieux, c'est un des trucs les + pénible que j'ai à gérer, mais je me fais un devoir de m'y atteler régulièrement pour faire de + petits listings à traiter, c'est + agréable pour tout le monde ...
  13. Earlier
  14. Blandine

    Portail commun fédérant des SIGB différents

    Il y a aussi le portail "à suivre", le réseau des bibliothèques de la métropole lilloise, qui fédère toutes les bibliothèques de la MEL via un portail, à la manière d'une bdp, en quelque sorte. Mais c'est sans doute un peu différent, il n'y a pas d'inscription à l'échelle du réseau, pas de prêt, pas de réservation. Le portail est + une vitrine pour faire connaître toutes les bibliothèques du territoire et leur dynamisme. La partie recherche de catalogue est d'ailleurs à titre de consultation, ensuite, il faut cliquer sur l'exemplaire de la bib qui nous intéresse pour accéder (quand c'est possible techniquement) à l'exemplaire sur le portail de la bib en question pour voir sa disponibilité par exemple. Le dialogue entre les différents prestataires est toujours une partie compliquée ... !!
  15. Ferris

    budgets participatifs

    Concernant la participation du public aux acquisitions, le sujet a été abondamment traité sur le forum ! https://www.agorabib.fr/topic/45-participation-du-public-aux-acquisitions/ Concernant l'action de réaliser une dépense directement par "le public" (aucune définition administrative donc aucune délegation possible), ce n'est pas possible, à part des réunions ouvertes où il ne s'agit que de suggestions, ou la création d'une association (les Amis de la bibliothèque de...procédé fréquemment utilisé mais dangereux car pouvant devenir un lobby exerçant une pression sur la poldoc justement) ou par des bénévoles clairement mandatés et agissant dans le cadre d'un budget défini et en accord avec la poldoc (et de preference signataires de la charte du bibliothécaire volontaire).
  16. Bonjour Ta question est un peu biaisée. La réussite à un concours de bibliothécaire d'état ne t'ouvre pas la possibilité d'être nommé en territoriale... immédiatement. Il faut d'abord être titularisé dans la FPE, et ensuite, sous certaines conditions, tu pourras demander un détachement (chapitre 4 du lien cité par Loulein, article 17 et 18.) Article 17 Peuvent être détachés dans le corps des bibliothécaires, après avis de la commission administrative paritaire, les fonctionnaires de catégorie A de l'Etat et des collectivités territoriales ou d'un établissement public en dépendant. Le détachement est prononcé à un échelon comportant un indice égal ou à défaut immédiatement supérieur à celui dont l'intéressé bénéficiait dans son corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine. Les fonctionnaires détachés conservent, dans la limite de la durée moyenne de service exigée pour l'accès à l'échelon supérieur de leur nouveau grade, l'ancienneté d'échelon acquise dans leur précédent grade lorsque le détachement ne leur procure pas un avantage supérieur à celui qui aurait résulté d'un avancement dans leur corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine ou qui résulte de la promotion audit échelon, si cet échelon était le plus élevé de leur précédent grade. Les fonctionnaires placés en position de détachement concourent pour les avancements d'échelon dans le corps des bibliothécaires avec l'ensemble des fonctionnaires relevant de ce corps. Article 18 A l'issue d'une période de détachement de deux ans, les intéressés peuvent être intégrés, sur leur demande, dans le corps des bibliothécaires, après avis de la commission administrative paritaire. Ils sont nommés à l'échelon qu'ils occupaient en position de détachement et conservent l'ancienneté d'échelon qu'ils ont acquise. Les services accomplis dans le corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine sont assimilés à des services accomplis dans le corps d'intégration. Temps de la trajectoire. 1 an pour la titularisation, + 2 ans pour le détachement. Soit au minimum 3 ans. (pour des catégories A même non bib visiblement) Si tu as une structure qui accepte de te prendre en détachement (avec le risque constant que tu repartes en FPE), Et si les commissions administratives paritaires FPE et FPT valident le tout. Une démarche qui ne sera pas simple du tout. Surtout pour convaincre une collectivité de te prendre. Si ça se passe bien dans ces temps-là. Quand on regarde ici les dispositifs de mobilité https://www.emploi-collectivites.fr/mobilite-fonctionnaire-blog-territorial QUELLES SONT LES DISPOSITIFS DE MOBILITE ? Pour pouvoir passer directement, sans concours, de l'Etat à la territoriale, la mutation est impossible, celle-ci ne pouvant s'opérer qu'au sein de la même fonction publique, mais il existe d'autres possibilités : - le détachement de longue durée (+ de 6 mois avec un droit à intégration à l'issue de 5 ans) - l'intégration directe Avant la LOI n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, le dispositif de détachement était complexe et les collectivités hésitaient à y avoir recours en raison des circuits administratifs. Ces deux dispositifs s'ajoutent aux autres dispositifs classiques : - concours interne (agents ayant + 4 ans de services) - concours externe - mise à disposition (voir fiche en liens connexes ci-dessous) Bon concours à toi.
  17. Merci beaucoup pour ce retour !
  18. Jeanne Hissère

    Conseils de pistes de travail

    Bonjour, Nouvelle sur ce forum, je suis également arrivée il n'y a pas deux ans dans la médiathèque où je travaillle. J'occupe le poste de responsable du secteur cinéma et travaille avec mon responsable multimédia sur le secteur numérique. Étant moi-même à mon temps perdu une grande amatrice de jeux vidéos, j'aurais aimé proposer à la médiathèque des animations pour les collégiens / lycéens, pour lesquels nous proposons moins d'animations mais qui reste un public qui fréquente beaucoup notre établissement. Quelques mots d'abord sur le contexte : Nous avons en effet des collégiens qui viennent à la "média" comme ils disent pour squatter la plupart du temps, glandouiller entre eux et parfois travailler, mais aussi des lycéens qui pour le coup viennent plus bosser. On peut donc dire qu'on a un lieu avec une image assez chaleureuse pour les jeunes (yes !) mais malheureusement c'est aussi parce que rien dans la ville ne leur est vraiment proposé. Notre Médiathèque ne dispose pas d'un parc informatique au top, sa rénovation dans l'idéal serait prévue pour 2021 (on a de l'espoir). Nous avons des ordinateurs fixes ainsi que des tablettes androïd (nous utilisons les tablettes pour les animations seulement). Pas beaucoup de budget pour l'espace multimédia et une réticence de la mairie à le faire évoluer de trop. A savoir aussi que bien que nous soyons deux sur cet espace, le temps nous manque souvent pour remplir toutes nos missions, les plannings sont chargés. Ma problématique donc serait de trouver des outils simples mais pas ringards, compatibles avec notre fonctionnement, afin de proposer des animations aux jeunes. A savoir que étant moi-même jeune vingtenaire, je met un point d'orgue à ne pas stigmatiser la jeunesse et à rester en accord avec leur génération et leur besoin d'indépendance (mais je pense que c'est le cas de pas mal de monde ici.) A la recherche donc de conseils, d'idées déjà mises en place, quelque soit le format, tant que ça puisse me donner des inspirations pour 2020/2021 :) Un grand merci par avance !
  19. Paugo

    mettre en valeur, via une animation, le fonds adulte

    Bonjour, Mettre en valeur le fonds Adulte par des animations : uniquement en littérature ou ça englobe tous les fonds Adultes (cinéma, musique, BD, documentaires etc)? La présentation de coups de cœur ou de rentrée littéraire autour d'un café/thé/viennoiseries est le grand classique, qui fonctionne plus ou moins bien. Programmer la présentation pendant les heures d'ouverture, qu'elle soit accessible à tous (dans les rayons, dans une salle porte ouverte), même si certains ne s'installeront que quelques minutes ou ne passeront que la tête. Vous pouvez y mélanger les supports et inviter vos collègues d'autres secteurs à y faire des présentations de leurs coups de cœur. Pour la musique, les quiz musicaux sont sympas à organiser et trouve son public, l'écoute musicale aussi. Pour le cinéma, proposer des thématiques traitées sur le ton de l'humour (éviter le ton "conférence" ou les critiques façon "Cahiers du cinéma), des montages, des extraits. Si vous le pouvez, inviter un pro qui peut apporter sa pierre à l'édifice et qui maitrisera peut être plus le sujet (tout en évitant le style "conférence" :-) ). Jetez un œil sur la programmation de médiathèques de même échelle que la vôtre pour voir ce qu'ils proposent...
  20. Bonjour, Bonne année à vous. Effectivement, vous trouverez plusieurs posts sur ce sujet. On ne le dira et redira jamais assez, mais il est important de bien connaitre le métier dans lequel vous voulez vous reconvertir (les attentes, les fantasmes VS la réalité) et dans quel contexte il s'inscrit (université, ville, agglomération, réseau etc). De ce fait, un stage, du bénévolat ou aller parler avec les agents de la ou des bibliothèques que vous fréquentez sont vraiment les meilleurs moyens de s'immerger dans le métier, d'en voir les différentes facettes et ce que fait et vit un.e médiathécaire/bibliothécaire au quotidien, qu'il.elle soit cadre C, B ou A. Vous cernerez déjà mieux ce qui vous correspond (tâches, envies...) et comment y accéder (reprise d'études/formations, concours, prise de poste directe etc). N'hésitez pas à regarder également le contenu des formations telles que les DUT, des concours (d'Etat et territoriaux) qui vous informeront sur ce qui est attendu d'un agent dans son futur emploi. Et enfin, sans être fataliste, sachez qu'il y a peu de postes actuellement en bibliothèque... Bonne journée et bonne reconversion !
  21. Ulnarevern

    Bons plans jeux-vidéo

    La meilleure chose à faire pour le coup est d'instaurer une veille, (30 minutes hebdomadaires potentiellement avec l'habitude). Personnellement, j'utilise jeuxvideo.com qui a ses défauts mais surtout l'avantage d'avoir le plus gros de l'info majeure, notamment sur les bonnes affaires. Après, il y a plein de trucs sympa qui existent en permanence aussi et en voici une liste. Pour les bons plans gratuits : Epic offre des jeux toutes les semaines à l'heure actuelle et ce depuis un peu plus d'un an (toutes les autres plateformes en offrent aussi, mais beaucoup plus ponctuellement - et là il vaut mieux avoir l'info via des sites spécialisés) Les Priceless Play (en anglais) font une sélection sympa de petits jeux gratuits (en anglais) Il y a les jeux faits en game jam (notamment l'Experimental Gameplay Project et le Ludum Dare), les jeux étudiants (Digipen et Isart Digital par exemple) et tout un tas de démos et petits jeux gratuits, notamment sur itch.io (plateforme très utilisée par les indés) - tous en anglais, mais parfois c'est peu gênant. Par contre il faut chercher. En jeux étudiants, Nitronic Rush chez Digipen fait partie de mes chouchous et ne demande pas particulièrement de compétences en anglais. Chrono.gg offre un jeu avec une forte réduction par jour et on peut collecter des pièces (gratuitement), qui permettent à terme "d'acheter" des jeux sur un petit magasin dédié (sans payer donc). Leur magasin propose assez peu de choix (2 jeux plus ou moins intéressants toutes les deux semaines, les meilleurs partent très vite). Compter 30 à 90 par jour de visites quotidiennes pour avoir un jeu gratuit - c'est pas optimal, mais ça reste sympa Il y a aussi les jeux opensource type Tux, qui ont fortement vieilli, des FPS comme Cube, ceux sur le moteur de Quake 3 (OpenArena, Urban Terror ou encore Xonotic), 0 A.D. et MegaGlest pour la stratégie (il en existe d'autres mais ils me paraissent peu "vendeurs") Enfin, il y a l'abandonware mais du coup il faut mettre une étiquette rétrogaming et vérifier la compatibilité (sauf quand il y a des installations automatisées) Pour du AAA, il y a souvent des "beta test" des jeux accessibles peu avant leur lancement et des weekends d'essai gratuits - par contre il faut le gros PC et la bonne connexion (fibre si possible) pour télécharger et lancer le jeu... Là aussi, le mieux c'est de jeter un œil à l'actualité Le marché du MMO et du free to play est immense mais il y a quelques bons jeux Pour les bons plans payants : Humble Bundle a des offres mensuelles (choix de x jeux parmi une sélection de 10 ou 12 généralement obtenus via des clés Steam + accès à l'Humble Trove, soit plein de jeux plus ou moins sympa, sans DRM - ça peut valoir le coup de prendre un mois de Humble Choice juste pour ces jeux) et les Humble Bundle plus ou moins thématiques, avec des offres commençant à 1$ et d'autres niveaux (généralement "plus que la moyenne" dans les 8-12$ et 15$, soit moins de 15€) qui permettent de faire une ludothèque conséquente à moindre coût. Ils ont aussi assez régulièrement des jeux gratuits GOG vend des jeux "sans DRM" (donc pas besoin d'un compte ou d'une connexion internet pour les installer ou jouer, pour peu qu'on télécharge les fichiers d'installation). Ils proposent aussi un launcher unifié en bêta ouverte (rassembler tous les jeux sur une même plateforme - ça n'évite pas les autres launchers, mais on peut tout lancer depuis GOG Galaxy)
  22. @merci, B.Majour, pour ces indications @Pigranelle: je t'enverrai un MP sous peu. Merci!
  23. Les professionnel·le·s de l’information (archivistes, bibliothécaires, documentalistes) ont des causes à défendre dans le débat citoyen et peuvent être forces de propositions pour les élu·e·s. Comment développer un plaidoyer pro info ? Voir l'article complet
  24. B. Majour

    Bibliothèques et environnement

    Avec les fuites d'eau, on plante des champignons sur des bottes de paille juste sous la fuite. (Par exemple des strophaires ou les Shitake, mais les Shitake préfèrent les copeaux de bois) Si tu veux te pendre, avec une corde tressée (en chanvre ?), il faudrait faire don de ton corps pour constituer de l'engrais, ce serait la solution optimale. Pour savoir si on va tous crever. C'est effectivement le cas, c'est inscrit dans notre ADN. C'est dans la bonne marche du monde vivant : la mort nourrit la vie et la vie nourrit la mort. Comme il est évident que ces petites réflexions ne vont pas t'aider, je vais les dériver en concepts plus utiles pour ta démarche. En partant de l'idée qu'une bibliothèque peut se montrer vertueuse. Les champignons peuvent te donner l'idée de créer une grainothèque. Option très tendance pour le développement durable. Surtout si tu produis des légumes ou des fruits. Avec un peu d'espace extérieur, une vigne pourrait avoir un certain avantage viticole et publicitaire. Sinon, tu as l'idée suivante. Comme tu achètes des livres, donc du papier, ce serait bien de replanter des arbres. Là encore, beaucoup de projets tendances. Avec plusieurs options http://www.arbre-en-ville.fr/ ou https://www.reforestaction.com/ (lien que je mets surtout ici pour son calcul "emprunte carbone", gadget amusant, qui met par contre plus de CO2 pour une voiture essence que pour un diesel) Bien, à chercher un calculateur plus pertinent sur le sujet, je tombe sur ceci À qui s’adresse le Bilan carbone entreprise ? La loi Grenelle II de juillet 2010 exige la réalisation tous les quatre ans d'un bilan d'émissions de gaz à effet de serre (ou bilan GES réglementaire) pour : Les entreprises employant plus de 500 personnes en France métropolitaine et plus de 250 salariés dans les DOM ; Les collectivités constituées de plus de 50 000 individus ; Les établissements publics et les services d’État ayant plus de 250 agents. Ce bilan doit ensuite être publié via une plateforme dédiée gérée par l'ADEME. Le manquement à la réalisation ou à la publication du bilan carbone s'exposent à une amende allant jusqu'à 1500€. https://entreprises.selectra.info/energie/guides/bilan-carbone# Des bilans, on en trouve quelques-uns sur le site de l'ADEME (ADEME qui peut financer une partie du bilan Carbone) Mais ce qui est surtout intéressant, ce sont leurs guides http://bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil/contenu/index/page/secteurs-listedesguides/siGras/0 Pour le secteur non marchand, c'est celui-ci https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/realisation-bilan-emissions-gaz-effet-serre-secteur-tertiaire-non-marchand-7642.pdf Excellentes images en page 22, 32, 45, 50, 84 (qui peuvent amuser les usagers). D'autres moins. Bon, le reste du document est un peu lourd et abscons. A user avec modération. On a aussi leur médiathèque numérique https://www.ademe.fr/mediatheque/recherche?f%5B0%5D=field_resource_document_type%3A8545 Petit exemple de recette anti-gaspillage. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/recette-anti-gaspillage-methode-de-mesure.pdf Ou alors plante ton slip https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/plante-ton-slip-mode-demploi.pdf Ou Le guide pratique Ecoresponsable au bureau https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-ecoresponsable-au-bureau.pdf LE TRI DES PAPIERS : UNE OBLIGATION LÉGALE Depuis le 1er juillet 2016, les administrations de plus de 20 personnes et les entreprises de plus de 100 salariés qui produisent des déchets de papier de bureau sont soumis à cette obligation. Elles doivent les trier à la source et organiser leur collecte séparément des autres déchets, pour permettre leur valorisation (soit en interne, soit en externe). NAVIGATEURS : DES CONSOMMATIONS VARIABLES Certains navigateurs consomment plus d’énergie que d’autres. L’étude Web Energy Archive* pour l’ADEME désigne Chrome comme un des plus gourmands (27 Wh pour 1 000 pages vues) devant Internet Explorer et Firefox. Cependant, si vous installez un nouveau navigateur sur votre ordinateur, ne désinstallez pas Internet Explorer, nécessaire à l’affichage de certains programmes sur Windows. * WEA réalisée par le Green Code Lab, 2013 Dans ce guide, on retrouve les éléments cités par Blandine. Mais pas que.
  25. Ferris

    boîte de retour extérieure

    Bonjour @vdesrois Considérant que le prix moyen d'une boite de retour extérieure, donc devant supporter les intempéries (ce qui exclut les fabrications maison par le menuisier de la commune) ,se situe aux alentours de 3000 euros, (voir par exemple chez les fournisseurs spécialisés de mobilier de bibliothèque, comme Demco https://www.demco.fr/heavy-duty-all-weather-book-return.html.) et que c'est très cher , j'ai trouvé une solution moins coûteuse, chez un fournisseur de boite à lettres/colis grand modèle. https://www.boite-aux-lettres-normalisee.com/167-boite-a-colis-lettres-easy-up.html. A l'époque (2017) elle valait 425 euros. D’après le lien que je viens d'actualiser elle ne vaut plus que 245 euros. La largeur est de 43 cm, pour une surface murale disponible de 70 cm, donc pas de problème. C'est costaud et normalisé. Par contre, esthetiquement c'est assez moche. Pas de frais d'installation (sauf fixation ciment au sol par les employés communaux). Tu peux te renseigner au téléphone pour confirmer les tailles de la fente d'accès, mais je ne pense pas que cela ait changé: La fente d'accès est de 30 cm sur 5.5 cm de haut, ce qui est largement suffisant (pour nous en tous cas, à toi de voir). Tu installes un petit bloc de mousse au fond et c'est bon.
  26. richard petit

    Bibliothèque dans le centre social

    @Louve, en réponse au message du du 15/12. Est-ce parce que j'ai pointé vos indélicatesses et votre condescendance que vous éprouvez le besoin de me retourner le compliment ? Acceptez la critique et ne soyez pas hargneuse. "Sinon pour rappel sur le fonctionnement d'une bibliothèque municipale: elle met en oeuvre la politique culturelle et sociale décidée par les élus. Notre job c'est de comprendre la commande puis de proposer des scénarios qui répondent à cette commande." Tiens donc ! Le "job" d'un bibliothécaire se limiterait à mettre en oeuvre une politique décidée ailleurs. Point barre. Que faites-vous des exigences et des valeurs professionnelles ? Qu'elle doit être notre attitude lorsqu'elles sont contredites ou bafouées par des décisions politiques ? Dire amen et "proposer des scénarios" ? Plus généralement, quel degré d'autonomie vous accordez-vous dans le cadre de l'exercice de votre métier ? Pour prendre la mesure de votre disposition à la servitude volontaire, il faut la mettre en regard de ce qui prévaut en pareil cas dans d'autres professions - les enseignants par exemple, qui manquent rarement de protester contre les décisions ministérielles lorsqu'elles leur semblent ineptes. A ma connaissance, il n'y a que les bibliothécaires pour prêcher la soumission à l'autorité (l'injonction est régulièrement formulée par la chefferie et invariablement au nom des obligations du fonctionnaire). A titre d'illustration, on pourrait encore faire un saut dans le passé (au risque de me voir attribuer un point Godwin par les imbéciles) : projetons-nous dans l'Allemagne de 1933 et observons l'attitude d'un collègue bibliothécaire (appelons-le Helmut) sommé de purger les collections de la "littérature décadente". Que va faire Helmut ? S'il refuse, il s'expose et son sort sera peu enviable. S'il se soumet, il peut le faire soit par peur de la répression (qui pourrait le lui reprocher ?), soit parce qu'il est convaincu qu'en tout état de cause il doit "mettre en oeuvre la politique culturelle et sociale décidée par les élus" - attitude que vous préconisez. Je ne pense pas que ce soit la plus digne. (Ca va mieux en le disant : j'espère que vous n'aurez pas la bêtise de penser que je vous considère comme une cypto-nazie. Il s'agissait juste de mettre en évidence la logique de votre posture professionnelle.) Bonne année quand même.
  27. OK, merci en retard pour le complément
  28. Epsy

    Lunii - "fabrique à histoires"

    Bonjour, Je connais ces postes à titre perso mais je n'en ai jamais vu en médiathèque ! N'hésitez pas à nous faire un retour, je serais intéressée =) Epsy.
  29. B. Majour

    Projet bourse aux livres

    Bonjour Colette Il faudrait savoir dans quel type d'association et si vous travaillez ou non pour la municipalité. (Si le fonds de la bibliothèque est communal ou non) Si le fonds appartient à la commune, il faut passer par une délibération des élus (ou avoir une délégation entière sur la gestion de la bibliothèque, ce qui n'empêche pas une demande expresse au maire de la commune pour être sûr que vous en avez le droit). Sinon, si le fonds est associatif, il faut se réunir avec votre CA et faire une délibération avec votre président(e) et les élus du bureau pour acter ce choix (avec signature des membres du CA). Même si le choix final reste aux élus du bureau, vous pouvez vous réunir avec les membres de l'association pour en parler afin que tout soit transparent pour les membres présents. Bonne soirée à vous.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...