Jump to content

Toute l'activité

Showing all content posted in for the last 365 days.

This stream auto-updates     

  1. Yesterday
  2. Merci @Louve pour ta réponse et pardon d'avoir pris du temps à revenir par ici. Je me doute bien que même lors d'un oral pour le concours externe, le jury s'attend à une certaine connaissance de la territoriale. Cependant, le "bachotage" sur le thème ne passe parfois pas l'épreuve de certaines questions posées à l'oral de l'interne (j'ai en tête le "que pensez-vous du pouvoir de décision ascendant dans la fonction territoriale?"). Je ne connaissais pas l'existence de ce DU, merci pour l'info! Je me renseignerai. Bon, il est temps pour moi de me décider pour l'inscription au concours cet année, interne ou externe donc. Bonne soirée
  3. Last week
  4. @Ferris En parlant de Céline, Maupassant, je ne fais pas d'amalgame, je souligne le fait de contextualiser les propos et les écrits. Et oui Simone avait de grandes qualités, une écriture que j'apprécie mais également des prises de position qui aujourd'hui ne passeraient pas du tout parce que l'époque a changé. Et Simone, si elle était encore là aurait peut-être un autre regard sur ce qu'elle était car on évolue dans une vie. Loin de moi l'idée de pilonner de grands textes, de les rendre totalement invisibles en raison de la vie des auteurs; une telle attitude serait inacceptable. Nous n'avons pas à supprimer des textes antérieurs qui aujourd'hui nous gênent car la société, la sensibilité ont évolués. Conserver ces textes ce n'est pas nier l'évolution de la société, ce n'est pas légitimer des actes et/ou paroles intolérables de nos jours; conserver ces textes c'est mettre en évidence que rien n'est figé, que les sociétés évoluent. J'en reviens à la déconstruction et à la contextualisation. Pour nous prémunir, la charte des collections est essentielle en ayant toujours à l'esprit qu'elle est signée, validée par la tutelle. Concernant Matzeff, nous avons deux titres dans nos collections, nous avons décidé de les conserver. Ce n'est d'ailleurs pas le public qui s'est questionné mais les bibliothécaires. Nous avons considéré que ces textes ont été acquis avant l'agitation actuelle, qu'ils sont en secteur adulte, il n'est pas question de les pilonner.
  5. Bonjour, Je viens d'arriver sur un poste de médiateur numérique dans une médiathèque déjà inscrite à plusieurs ressources en ligne, dont Bibliovox. Pour l'instant la médiathèque est sur le tarif Carel normal pour nos ~6300 abonnés. Néanmoins, nous avons été contacté pour revoir notre abonnement à la hausse, suite à une augmentation du nombre de pages consultées par nos usagers (graphique ci-joint). Nous avons bien des pics de consultation, mais la hausse globale est lente et notre médiathèque est encore bien en-dessous des 7500 abonnés. Est-ce que d'autres médiathèques ont eu la même expérience ? Comment avez-vous négocié ça ?
  6. Il y a une certaine incohérence entre deux points soulignés dans les propositions : 1)Souligner la pluralité des activités et sujets traités dans les bibliothèques, en lien avec de nombreux partenaires hors de l’économie du livre : diffusion de la création cinématographique, éducation musicale, artistique et culturelle, rôle dans le développement de l’inclusion numérique de la population, travail avec les acteurs sociaux, avec l’éducation nationale, les associations, etc. 2)Maintenir et développer les liens entre acteurs de l’économie du livre. Il est evident que si le point 1 se developpe, et c'est déja le cas très largement, en fonction des réalités locales, nous nous éloignerons d'autant du point 2 : notre place dans la chaîne du livre deviendra de plus en plus ténu. Quand Pôle emploi va jusqu'à proposer des stages aux bibliothécaires, et que l'on créée des mediatheques-MSAP, nos véritables partenaires deviennent évidemment les travailleurs sociaux, et je ne parle même pas de notre rôle à venir au niveau des BCD des écoles primaires. Alors, cette pluralité de rôles, que nous mettons toujours en avant, noie de plus en plus notre image d'acteurs de "l’économie du livre". Ce n'est pas nouveau, mas cette fois c'est là, bien acté. A force de courir partout pour préserver une identité déja bien mal en point, nous la perdrons définitivement.
  7. Salut Evy, désolé de répondre si tard j'étais en congés... Pour le questionnaire, ne t'inquiète pas trop, le coefficient à l'examen n'est que de 1, contrairement au concours ou il est de 2... Pour ce qui est de la préparation pour le questionnaire, relire les classiques genre le métier du bibliothécaire, le rapport Orsenna, et évidemment suivre l'actualité.
  8. Epsy

    Conseils de pistes de travail

    Bonjour et bienvenue sur le forum, Votre problématique est loin d'être simple. Si je résume : peu de temps à accorder aux jeux vidéo, parc informatique obsolète, peu de budget et réticence des élus. Avez-vous un budget pour acheter une console (+ écran si pas d'écran à la bib) ? Y-a-t-il une association, une BDP, un commerce avec lequel vous pourriez créer un partenariat, afin de vous prêter du matériel, pour mener des après-midi jeux vidéo ponctuellement ? Vos tablettes sont-elles récentes (quelle version android) ? Avez-vous un lieu modulable où proposer une animation jeux vidéo ou êtes-vous coincés dans la salle informatique, sans possibilité de bouger les meubles ? Quel est votre débit internet ? Ok pour le besoin d'indépendance, toutefois il est préférable qu'il y ait un animateur, quelque soit l'animation proposée : cela permet aussi de créer du lien avec eux, de connaitre leurs envies, de partager leur enthousiasme, mais aussi de réguler le bruit (plus ou moins selon l'animateur, selon notre tolérance au bruit !), et de garder un oeil sur le matériel, coûteux. Epsy.
  9. Bonjour Josua Si tu fais partie d'une association, tu peux fournir une attestation de ton/ta président(e) d'association. Sinon, tu demandes à ta tutelle de te faire une attestation pour envoyer à Lire. (supérieur hiérarchique ou DGS/Maire/élu culture) Ou alors tu mets l'adresse de ta bibliothèque pour recevoir le magazine. A noter que si tu as des ressources numériques disponibles et que tu y es inscrit (par ta BDP) tu peux accéder à Lire sur Cafeyn.
  10. C'est encore plus net avec les automates (on est equipés depuis septembre) : l'adulte referent passe tout sur sa carte s'il le peut (il a droit à 12 documents) pour eviter les manipulations par les enfants. Du coup même les chiffres de fréquentation des "inscrits actifs"deviennent fantaisistes. Quant aux statistiques de prêt par genre de document/lecteurs, ça fait longtemps qu'on a abandonné cette pratique, comme tu l'expliques très bien.
  11. B. Majour

    Chorus Pro

    Bonjour CharlesB Pour les livres publiés à compte d'auteur, il faut que l'auteur s'inscrive sur Chorus Pro (avec son numéro de Siret) https://communaute.chorus-pro.gouv.fr/documentation/creer-un-compte-utilisateur-et-sauthentifier/ Par le biais du site (et en suivant les tutoriels), il pourra émettre des factures sur ChorusPro Tu as un exemple ici de comment déposer une facture sur ChorusPro (5 minutes) https://www.dailymotion.com/video/x6zyol0 Les tutos sont ici https://communaute.chorus-pro.gouv.fr/documentation/saisir-une-facture/ A remarquer qu'il est possible et même nécessaire d'envoyer la facture au format PDF, puisque Chorus Pro va scanner le document PDF pour pré-remplir un maximum de champs. Il restera à les vérifier/compléter certains champs, dont celui du numéro d'engagement de la facture. Il est à noter que pour déposer des factures, il faut souscrire un mandat de facturation Explications ici https://communaute.chorus-pro.gouv.fr/mandat-de-facturation-de-quoi-sagit/ Bien sûr, c'est une procédure à faire valider par ton service comptable/finance qui manipule déjà ce logiciel. Et qui pourrait tout à fait réaliser un petit guide pour les auteurs indépendants. Si ce n'est pas déjà fait pour les artisans. Soit par la mairie, soit par une association d'entrepreneurs locaux.
  12. Bonjour à tous, Merci encore pour vos multiples réponses très détaillés. Après échanges avec mes collègues, nous allons essayer de mettre en place une fiche de renouvellement d'adhésion. Ainsi nous ferions remplir une fiche lors de la première inscription avec tous les coordonnées, signature, mentions etc. Au bout d'un an, cette fiche serait mise de coté et versée aux archives, un an après si la personne renouvelle son abonnement, au moment de le faire, on lui fait remplir une fiche de renouvellement simplifiée, uniquement nom, prénom, numéro de carte, signature et mentions légales adaptées. Ce qui permet un an plus tard, de détruire la toute première fiche et de verser aux archives le 1er renouvellement. Et à coté de ça nous ferions par contre effectivement plusieurs fois par an, manuellement comme tu le pratiques Ferris, un nettoyage manuel de la base en supprimant les adhérents non actifs depuis plus d'un an. Nous avons les mêmes contraintes que toi avec des familles en vacances avec pleins de noms de famille différents, réunis sous la carte du grand-père, ou de la grand-mère qui pour autant n'est pas très actif et ces profils ci feront exceptions. Nous avons beaucoup de résidents secondaires et parfois ils viennent une année, ne viennent pas la suivante et reviennent l'année d'après... en théorie ils devraient être supprimés.... M'enfin j'imagine qu'on peut quand même adapter à nos situations. J'ai donc suivi votre conseil d'impliquer les archives et effectivement la procédure n'est pas si complexe (du moins sur le papier), on verra ce que cela donne en pratique. Encore un très grand merci à tous ! Je vous souhaite une belle journée. Claire
  13. Jeanne Hissère

    Plus de fréquentation aux animations

    Bonjour, Faire en sorte que tes animations rameutent du monde n'est pas simple, surtout dans une petite commune comme la tienne. Je pense aussi qu'avec 300 habitants, il est aussi normal que tu ai moins d'enfants que sur une ville de 18 000 habitants, c'est proportionnel. Le public il faut le fidéliser et c'est parfois long, d'autant que chacun a ses propres contraintes qui peuvent très vite varier. Donc il ne faut pas se décourager ! Si tu n'as pas de public sur une lecture pour tout petits pendant trois mois, tu peux avoir soudain 20 enfants pour les mois suivants ! Je ne sais pas depuis combien de temps tu es bénévole mais il ne faut pas desespérer. Alors je vais te donner des pistes mais il se peut que je sois dans le faux, c'est simplement mon avis pro sur la question. Dans un premier temps, il faut vraiment cibler des animations, tu as une petite commune, si tu en fais trop, tu va disperser ton public et forcément tu en aura moins à chaque animation. Autant faire moins mais avoir une réponse. Quitte à ne pas toucher tous les publics, il faut donner une visibilité à ta médiathèque et ça ça passe par la qualité des animations. Si le défilé halloween, la chasse aux oeufs et la fête de la science fonctionnent, c'est parce que ce sont des évènements culturels nationaux voire internationaux, qui ont de base une forte visibilité auprès de la population. Peut-être donc réfléchir dans un premier temps des animations sur ces axes-ci ? Participer aux nuits de la lecture, aux journées du patrimoine etc. D'autant que ta BDP peut probablement t'aider pour te fournir du matériel d'animation mais aussi du soutien pécunier. Ce qui est interessant c'est également d'aller à la rencontre de ton public, si lui ne vient pas à toi. Ca peut être des lectures aux parcs à la sortie de l'école, le mercredi dans le centre-ville etc. Je dirais même quitte à empiéter sur une commune voisine si tu as moyen de collaborer avec. C'est un moment crucial où tu touche un public différent, dans son cadre de vie et où tu peux faire une médiation de fou. Bien sûr, en plein hiver c'est pas possible, mais tu peux compenser en hiver par des aprem jeux ou des spectacles. Dans le même esprit, proposes-tu des rencontres scolaires ? Ca peut être une fois l'an ou plus, faire venir une classe à la bibliothèque, organiser des ateliers (SCRATCH justement ?) etc. C'est un bon moyen de gagner en visibilité. Idem avec les crèches. Pour résumer, ni trop ni pas assez, profiter de ce qui existe déjà, aller à la rencontre ! Avec ça tu gagne en visibilité et, ensuite tu pourra élargir quand tu auras plus de public. Encore une fois c'est ma vision des choses, mon avis seul ne suffit pas à avoir une réponse objective ! A plus.
  14. Bonjour, Oui, j'ai fait ça pendant mon stage en bibliothèque en juin dernier. J'ai proposé une réorganisation en pôles thématiques, en remplaçant la cote chiffrée par une cote en toutes lettres, claire, lisible pour l'usager. La médiathèque Louise Michel m'a gentiment transmis son plan de classement pour que je m'en inspire, vous pouvez les contacter.
  15. Ferris

    Secteur musique et cinéma

    Je sais, je te taquinais. En tous cas tu as droit a d'excellentes réponses. Et je crois qu'Epsy est discothécaire. Un seul conseil , que tu retrouves en partie sur les liens d'Epsy: va souvent sur le site de l'ACIM. Tu y a les playlists de certaines bibliothèques (aujourd'hui celle de Tournefeuille ,tout près de Toulouse..), des listes de formations, des compte-rendus de tables rondes, des réflexions de fonds (faut-il en finir avec les CD, quel patrimoine musical à l'heure du streaming) etc..., la playlist du mois, les albums 2018 plebiscités par les bibliothécaires musicaux, des idées d'animation (comment animer une sieste musicale , ateliers de decouverte autour de la musique assistée par tablette, etc...) https://www.acim.asso.fr/ Bonne chance Evy
  16. lisa 59

    Mesdames, messieurs, la bibliothèque va fermer

    connaissez-vous le fournisseur du matériel audio que vous utilisez ? Merci d'avance.
  17. Vivian Hirondelle

    Couverture des documents

    Bonjour, Merci pour votre message, c'est effectivement un bon moyen de tester la qualité de la couverture. Ce que d'ailleurs je vais faire. Mais j'aurais aussi aimé avoir des retours de bibliothèques qui l'utilisent depuis un certain temps pour avoir un avis sur la durée. Pour ceux que ça intéresse au niveau tarif et pour couvrir environ 7000 livres le cout serait d'un peu moins de 5000€ TTC. Ils laissent gratuitement à disposition deux machines (dans notre cas) servant à la couverture. Cordialement Vivian
  18. Earlier
  19. Ploc

    Que fait un bibliothécaire

    Bonjour, Pour le plaisir, petites descriptions du métier : :-) https://infra-monde.fr/question-de-lecteur-jaime-lire-je-crois-quil-ne-me-reste-plus-qua-devenir-bibliothecaire/ https://infra-monde.fr/questions-des-lecteurs-bah-de-toute-facon-les-bibliothecaires-ca-ne-fait-que-lire-toute-la-journee-est-ce-quils-ont-lu-tous-les-livres-de-la-bibliotheque/
  20. @Epsy Rolala, bon voyage alors Profite bien ! Je l'ai lu en plusieurs semaines, j'avais du mal sur la fin (pour différentes raisons ^^) mais ça reste un très très bon roman (je trouve).
  21. Si seulement ça pouvait être comme ça chez nous Ici, ils sont plutôt en mode "oulala, surtout ne bougeons pas". C'est dommage, mais bon...
  22. Bonjour, le séparateur est le point-virgule ; sans espace (désolé pour le temps de réponse !)
  23. B. Majour

    Porte-étiquettes

    Bonjour Goutte Rien de clipsable chez moi. Peut-être trouveras-tu ton bonheur ici https://www.magasin-lsa.fr/categ/5/porte-etiquette-clipsable-oN14661.html# Tu en as deux autres ici https://www.fournitures-cdi.com/137-porte-etiquettes-pour-etageres-tous-types Dont le porte-étiquette plusieurs couleurs à clipser (en solde jusqu'à épuisement des stocks).
  24. Bonjour, Tu devrais contacter la BU d'Angers qui prête un nombre assez important de matériel : http://bu.univ-angers.fr/materiel Dans ma BU c'est en projet... nous prêtons déjà ordinateurs portables et tablettes et là on envisage le prêt de "petit matériel" pour dépanner. Notamment un lecteur CD pour pallier à la disparition des lecteurs CD sur nos nouveaux postes informatiques dans la bibliothèque. A priori il sera rangé à l'accueil et nous allons lui attribuer un CB pour faire le prêt, sinon nous conservons la carte d'étudiant le temps de la consultation quand le lecteur reste dans la BU. N'hésite pas à nous faire toi aussi des retours quand ce service sera mis en place. Bonne journée.
  25. Blandine

    Portail commun fédérant des SIGB différents

    Il y a aussi le portail "à suivre", le réseau des bibliothèques de la métropole lilloise, qui fédère toutes les bibliothèques de la MEL via un portail, à la manière d'une bdp, en quelque sorte. Mais c'est sans doute un peu différent, il n'y a pas d'inscription à l'échelle du réseau, pas de prêt, pas de réservation. Le portail est + une vitrine pour faire connaître toutes les bibliothèques du territoire et leur dynamisme. La partie recherche de catalogue est d'ailleurs à titre de consultation, ensuite, il faut cliquer sur l'exemplaire de la bib qui nous intéresse pour accéder (quand c'est possible techniquement) à l'exemplaire sur le portail de la bib en question pour voir sa disponibilité par exemple. Le dialogue entre les différents prestataires est toujours une partie compliquée ... !!
  26. Ferris

    budgets participatifs

    Concernant la participation du public aux acquisitions, le sujet a été abondamment traité sur le forum ! https://www.agorabib.fr/topic/45-participation-du-public-aux-acquisitions/ Concernant l'action de réaliser une dépense directement par "le public" (aucune définition administrative donc aucune délegation possible), ce n'est pas possible, à part des réunions ouvertes où il ne s'agit que de suggestions, ou la création d'une association (les Amis de la bibliothèque de...procédé fréquemment utilisé mais dangereux car pouvant devenir un lobby exerçant une pression sur la poldoc justement) ou par des bénévoles clairement mandatés et agissant dans le cadre d'un budget défini et en accord avec la poldoc (et de preference signataires de la charte du bibliothécaire volontaire).
  27. Bonjour Ta question est un peu biaisée. La réussite à un concours de bibliothécaire d'état ne t'ouvre pas la possibilité d'être nommé en territoriale... immédiatement. Il faut d'abord être titularisé dans la FPE, et ensuite, sous certaines conditions, tu pourras demander un détachement (chapitre 4 du lien cité par Loulein, article 17 et 18.) Article 17 Peuvent être détachés dans le corps des bibliothécaires, après avis de la commission administrative paritaire, les fonctionnaires de catégorie A de l'Etat et des collectivités territoriales ou d'un établissement public en dépendant. Le détachement est prononcé à un échelon comportant un indice égal ou à défaut immédiatement supérieur à celui dont l'intéressé bénéficiait dans son corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine. Les fonctionnaires détachés conservent, dans la limite de la durée moyenne de service exigée pour l'accès à l'échelon supérieur de leur nouveau grade, l'ancienneté d'échelon acquise dans leur précédent grade lorsque le détachement ne leur procure pas un avantage supérieur à celui qui aurait résulté d'un avancement dans leur corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine ou qui résulte de la promotion audit échelon, si cet échelon était le plus élevé de leur précédent grade. Les fonctionnaires placés en position de détachement concourent pour les avancements d'échelon dans le corps des bibliothécaires avec l'ensemble des fonctionnaires relevant de ce corps. Article 18 A l'issue d'une période de détachement de deux ans, les intéressés peuvent être intégrés, sur leur demande, dans le corps des bibliothécaires, après avis de la commission administrative paritaire. Ils sont nommés à l'échelon qu'ils occupaient en position de détachement et conservent l'ancienneté d'échelon qu'ils ont acquise. Les services accomplis dans le corps, cadre d'emplois ou emploi d'origine sont assimilés à des services accomplis dans le corps d'intégration. Temps de la trajectoire. 1 an pour la titularisation, + 2 ans pour le détachement. Soit au minimum 3 ans. (pour des catégories A même non bib visiblement) Si tu as une structure qui accepte de te prendre en détachement (avec le risque constant que tu repartes en FPE), Et si les commissions administratives paritaires FPE et FPT valident le tout. Une démarche qui ne sera pas simple du tout. Surtout pour convaincre une collectivité de te prendre. Si ça se passe bien dans ces temps-là. Quand on regarde ici les dispositifs de mobilité https://www.emploi-collectivites.fr/mobilite-fonctionnaire-blog-territorial QUELLES SONT LES DISPOSITIFS DE MOBILITE ? Pour pouvoir passer directement, sans concours, de l'Etat à la territoriale, la mutation est impossible, celle-ci ne pouvant s'opérer qu'au sein de la même fonction publique, mais il existe d'autres possibilités : - le détachement de longue durée (+ de 6 mois avec un droit à intégration à l'issue de 5 ans) - l'intégration directe Avant la LOI n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, le dispositif de détachement était complexe et les collectivités hésitaient à y avoir recours en raison des circuits administratifs. Ces deux dispositifs s'ajoutent aux autres dispositifs classiques : - concours interne (agents ayant + 4 ans de services) - concours externe - mise à disposition (voir fiche en liens connexes ci-dessous) Bon concours à toi.
  28. Paugo

    mettre en valeur, via une animation, le fonds adulte

    Bonjour, Mettre en valeur le fonds Adulte par des animations : uniquement en littérature ou ça englobe tous les fonds Adultes (cinéma, musique, BD, documentaires etc)? La présentation de coups de cœur ou de rentrée littéraire autour d'un café/thé/viennoiseries est le grand classique, qui fonctionne plus ou moins bien. Programmer la présentation pendant les heures d'ouverture, qu'elle soit accessible à tous (dans les rayons, dans une salle porte ouverte), même si certains ne s'installeront que quelques minutes ou ne passeront que la tête. Vous pouvez y mélanger les supports et inviter vos collègues d'autres secteurs à y faire des présentations de leurs coups de cœur. Pour la musique, les quiz musicaux sont sympas à organiser et trouve son public, l'écoute musicale aussi. Pour le cinéma, proposer des thématiques traitées sur le ton de l'humour (éviter le ton "conférence" ou les critiques façon "Cahiers du cinéma), des montages, des extraits. Si vous le pouvez, inviter un pro qui peut apporter sa pierre à l'édifice et qui maitrisera peut être plus le sujet (tout en évitant le style "conférence" :-) ). Jetez un œil sur la programmation de médiathèques de même échelle que la vôtre pour voir ce qu'ils proposent...
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...