Jump to content

Toute l'activité

Showing all content posted in for the last 365 days.

This stream auto-updates     

  1. Yesterday
  2. Merci beaucoup pour ta réponse très complète ! Je me plonge dans la note de cadrage...
  3. Bonjour, Dans le cadre d'un évenement local important l'an prochain, la Médiathèque souhaite proposer un escape game autour de la vie et de l'oeuvre d'un auteur. Nous étions partis sur la création en intra de cette action mais il peut y avoir des subventions à la clef pour le faire concevoir par un prestataire externe Avez-vous déjà eu recours à ce type de prestation et si oui, pourriez-vous m'indiquer des références de prestataires et des fourchettes de prix ? D'avance merci...
  4. B. Majour

    Convention don de livres

    C'est pour ça que c'est aussi un clown à ses heures. Chacun ses rôles !
  5. Last week
  6. Bonjour, Je me permets de relancer le sujet concernant les bornes DOOB. Actuellement nous avons une dizaine de bornes dans la médiathèque où je travaille. Nous avons régulièrement des soucis de fonctionnement notamment avec le lecteur CD/DVD, je voudrais savoir si certains d'entre vous avez le même pb, ou si vous êtes revenus un peu sur cette offre, et ce que vous avez mis en place pour éventuellement les remplacer ? Elles nous servent à la fois de lecteur CD/DVD (surtout) et de lien vers la musique libre. 2 services que nous pouvons tout à fait offrir de manière différentes : installation de TV + lecteur DVD, platines, pret de clé usb avec musique libre, et tout pleins d'autres projets à créer ! Merci pour vos retours
  7. Ferris

    Utilisation d'une photo pour site internet

    Si les mentions légales du site sur lequel tu as trouvé le visuel indiquent « tous droits réservés », tu n'as pas le droit d’utiliser les images (ni les textes d’ailleurs !). Idem s’il y a écrit « copyright ». Trouver les réferences de l'auteur, s'il n'est ni connu ni représenté peut se révéler très difficile. Pour éviter ce parcours du combattant, qui peut ne mener à rien, tu peux avoir recours à des banques d’images payantes en ligne (telles Fotolia, GettyImages, ou encore PhotoDune) qui te permettent d’acheter les droits de la photo. Par ailleurs n'oublie pas que les photos dites "libres de droit" ne sont pas pour autant gratuites, c'est une expression assez piegeuse...sauf si tu passes sur une licence « Creative Commons », car les auteurs des visuels sous cette licence ont accepté de partager leur travail avec les internautes. Un site comme CC search permet de rechercher facilement les visuels sous cette licence. Il faut toutefois bien vérifier les conditions de partage avant de publier l’image sur ton site. Déja le fait que tu n'envisages pas une utilisation commerciale sera un élément favorisant. Chez nous, lors de la création du site du réseau, on a réalisé nous-mêmes nos visuels (avec le service Communication évidemment), comme ça on est tranquilles.
  8. Donc probablement celui d'Olivier Bellégo https://www.amazon.fr/Lintégrale-Note-synthèse-Catégories-2019-2020/dp/2311206400/ Tu as aussi celui-là qui est plus récent https://www.amazon.fr/Note-rapport-administrative-propositions-opérationnelles/dp/2311208098/ du 14 janvier 2020. Pour les concours 2020-2021. 12,90 euros. Mais qui déborde la simple question de la note. Merci pour l'information.
  9. @Lully Bon sang mais c'est bien-sûr, il y a un espace après le dernier chiffre ! Je suis confuse de ne l'avoir point remarqué ! Merci pour votre analyse. BST rouge m'a bien permis d'importer la notice souhaitée, après suppression de l'espace. Bien cordialement, merci encore. Catherine Bretéché Médiathèques de Brest
  10. B. Majour

    Plus de fréquentation aux animations

    Bonjour Richard Ce serait bien de ne pas interpréter les réponses d'Ulnarevern comme étant un soutien inconditionnel aux réponses de Ferris. Nous connaissons tous deux le personnage que Ferris s'est donné, et parfois/souvent/à la folie Ferris surjoue son rôle. - Nous balancer que c'est la fin de la fonction publique, que les CDI seront géniaux, c'est méconnaître totalement le monde du privé. Dans le privé, si on est payé plus cher pour faire le même travail, dans les mêmes conditions de travail, alors on va vers le nouvel établissement. Oui, c'est déjà un peu le cas dans le FPT, par d'autres biais (mutuelle, avantages chèque restaurant, etc.), mais, l'essentiel, le salaire est le même partout, dans toute la France. Si l'histoire a fait que le fonctionnaire soit le même partout, après bien des luttes, c'est pour des raisons évidentes. (que Ferris balaie du bout du pied, parce qu'il part à la retraite) - Idem, se faire le chantre du Tiers Lieu lorsqu'il avoue lui-même de manière ironique (ou pas, c'est tout l'art de Ferris) : Un site à voir, en principe non dédié aux bibliothèques, mais justement c'est là tout son intérêt : "Animations innovantes : la technologie au service de l'animation événementielle". Beau titre, très descriptif, tous les concepts y sont. Sous-titre superbe aussi : "Vous recherchez des animations originales pour impressionner vos visiteurs ?" C'est nous, c'est ce que nous sommes devenus et deviendrons. Sauf qu'au passage nos lecteurs sont devenus des visiteurs. Ou des gameurs. Un détail." Le chantre, il est ici : C'est nous, c'est ce que nous sommes devenus et deviendrons. On glisse, incognito, une grosse connerie qui passe sous le radar. Perso, je regarde ma bibliothèque, ce que Ferris décrit, ce n'est ni chez moi, ni le service que j'assure auprès de ma population. Je ne pense pas que tu t'y reconnaisses non plus Richard. Ayant visité les bibliothèques alentours, je n'en vois strictement aucune qui soit passée dans l'animation événementielle innovante. Et pourtant, j'ai un Tiers Lieu pas loin. Bizarrement, ils ont une très belle collection de bandes dessinées. Sans doute parce qu'ils ont compris que, une fois toutes les consoles ou tous les ordinateurs pris, il faut une autre activité de "salle d'attente". Une activité qui peut être culturelle. Et ce tiers-lieu est en complément d'une bibliothèque, dans la même ville. Les deux usages ne sont pas incompatibles ou exclusifs. Quand tu contestes la vision d'Ulnarevern, j'ai l'impression que tu envisages aussitôt que le jeu vidéo va venir remplacer ta collection, que ce sera l'unique voie vers la "Culture". Or, c'est faux ! On peut très bien avoir une bibliothèque, une ludothèque, un tiers-lieu, un musée, un théâtre, une salle culturelle, etc. dans la même ville. Sans aucune hiérarchie, ou de "priorité". Le tout est d'être dans une ville qui accorde de vrais moyens à la Culture. Le tout est d'être dans une ville où la hiérarchie a/force la proposition d'un vrai projet culturel d'établissements (établissements avec un s) Ce sera vrai dans une ville a forte croissance de population, donc riche. Ce sera totalement inexact dans une ville où 30 % de la population est au chômage et où il faut être "dans la vague" sans les moyens. Mais ce sera surtout vrai dans une ville où la hiérarchie, le chef est prêt à défendre un double projet, avec les bons arguments. Et des arguments qui tiennent la route. (Pas ceux de Ferris qui nous vanne d'un brillant "tout est culturel". Quand je vais aux toilettes, je n'ai pas l'impression de faire de la culture, tout au plus un certain bouillon de culture. Oui, moi aussi je peux vanner à mes heures. ) Qui tiennent la route sur le long terme. Si tu veux taquiner Ulnarevern, Richard, il n'est pas difficile de le mettre devant un projet délicat à concevoir. On lui donne 100 mètres carrés de surface et on lui demande comment il va remplir le lieu... pendant un an, deux ans, dix ans et faire venir au minimum 40 personnes par jour (0 à 100 ans, en même temps), quatre à cinq jours par semaine. Avec juste du jeu vidéo. (budget annuel 10 000 euros) Là, on parle d'un vrai projet de service. Avec des bouquins, on a une bibliothèque. Avec du seul jeu vidéo, c'est un sacré défi à relever. Sûr qu'il faut en avoir sous la manette, ou le joystick, ou le clavier, ou même le casque virtuel tiens. C'est là où on s'apercevra que la collection prend toute son importance et que le bouquin a encore de sacrés beaux jours devant lui rien que pour ça. Et puis s'il y arrive, on lui proposera la version hardcore : 10 mètres carrés, 1000 euros de budget annuel et 20 personnes mini par jour. La version nightmare, c'est 3 mètres carrés, même budget et 15 personnes mini par jour. Amuse-toi bien, Ulnarevern. Un projet, c'est un jeu comme un autre. Avec ses règles et ses difficultés. C'est un projet qui peut te mener à un boulot, même si tu ne termines pas le niveau à dix ans. Dédicace spéciale à Ferris J'ai bien noté ta prise de retraite le 18 juin. J'espère qu'une de tes lectrices te roulera une pelle, ce jour-là. Ce sera la pelle du 18 juin !
  11. Earlier
  12. Faux. Il y a, a cause des effectifs, des difficultés bien particulières au niveau gestion et plannings par exemple, et, parfois (mais ça depend de l'encadrement et du projet de service, ne l'oublions jamais) des système plus pyramidaux que transversaux mais ça n'est pas une règle. Par contre c'est aussi dans ces structure que l'on peut constater une bonne cohabitation entre nouveaux et anciens usages, sans que l'un nuise à l'autre. Certaines grosses structures sont parfois fossilisées au cause de la recherche du type de fonctionnement le plus facile à gérer (donc hierarchique à fond et trop sectorisé - touche pas c'est mon secteur-), mais c'est aussi là qu'on trouve des opportunités plus larges pour de nouveaux usages et que les effectifs le permettent. Alice a à vendre un produit qui ne sera pas facile à poser dans une petite structure rurale sans effectifs ni moyens. Elle ne doit donc supprimer aucune piste. Autant les etats d'âme de Claire sont compréhensibles, mais elle parle de ses débuts. Autant tout le monde n'est pas dans cette optique. Alice veut se poser en bibliothèque, sans faire abstraction de son vécu, ne serait-ce que parce que c'est son produit vendeur. Claire avait décidé de passer les concours. Le parcours est différent, la finalité aussi. Autant Claire aurait naturellement souhaité retrouver la dynamique de ses engagements bénévoles ou associatifs, autant Alice cherche à se positionner sur du durable et parait être capable de rentrer dans le moule plus facilement. Finalement, par des voies différentes elle se rejoignent. D'ailleurs Claire lui dit : C'est une bonne idée de te poser en bibliothèque, il y a besoin de gens qui ont vu autre chose que le confort et les avantages, il y a besoin de personnes inventives et adaptables. Plus clair (e), tu meurs. Elle vient de tout dire. Car elles restent unies par un point commun : l'engagement social, des connaissances originales des publics, et une vraie notion de "service public", qu'on a parfois, c'est vrai, du mal à trouver dans certaines usines. Ce sont des gens comme cela qui redonneront une légitimité de service public et un élan vital à nos cabanes de fonctionnaires a vie....Pour moi ces transfuges, si l'on peut dire, sont le vrai futur positif de la territoriale, surtout avec ses nouveaux usages actuels.. Des génerations d'emplois aidés de toutes sortes et des bénévoles seniors en mal de reconnaissance sociale en ont été le tombeau, tombeau porté en fanfare par des élus qui y voyaient surtout un intérêt financier Il y a une page à tourner. Des Claire et des Alice nous y aideront. Quand Claire dit " je prends mon job très à cœur et que quand je vois quelque chose qu'on peut facilement améliorer, je le dis", elle définit un mode de fonctionnement positif, transversal. Elle définit l'avenir de la sortie positive de l'emploi à vie, où l'on peut reste 42 ans assis sur son gros cul à regarder la pendule. Claire le dit aussi à sa façon : Il y a parfois des personnes qui n'ont rien changé de leur fonctionnement depuis 20 ans et qui comprennent pas que tu trouves pas cela formidable, il y a des tas de gens sur la défensive. Pour moi la messe est dite : l'avenir positif des bibliothèques "troisième lieu" passe par des gens comme ça et par des passerelles claires entre filières. Pas par du bénévolat renforcé, de l'emploi aidé , du recrutement direct du fils d'un copain du maire , ou par l'embauche de profs dépressifs en reconversion. Et ça, l'ABF n'est pas prête à le dire ou le dénoncer, comité d'éthique ou non. Car elle est pleine aussi de fossiles, dont la prudence politique n'a d'égale que la frilosité personnelle.
  13. À l’occasion des élections municipales, l’Association des Bibliothécaires de France interpellent les candidat·e·s aux élections municipales sur la place indispensable des bibliothèques dans les politiques publiques. Voir l'article complet
  14. Ferris

    Gestion des Tomaisons en BM et/ou BDP

    Nous avons une durée de prêt d'un mois avec possibilité de prolongation de 15 jours (sauf pour les nouveautés et ouvrages en réservation) Nous avons effectivement vu ce problème assez vite, surtout avec les séries de mangas par exemple, ainsi que pas mal de trilogies d'auteurs populaires. Pour les mangas par exemple, nous avons adopté la méthode de notre BDP, qui ne nous envoie que des séries complètes. Donc nous prêtons aussi des séries complètes jusqu'à 10 tomes par carte (un lecteur enfant a au moins deux cartes, celle de son référent adulte et la sienne, avec une capacité de 12 titres par carte, donc en général cela suffit largement)et avec prolongation automatique. Et, localement, idem pour les trilogies de romans. D'ailleurs les trilogies sont en rayonnage avec un élastique autour, pour bien signifier que la série n'est prêtable qu’intégralement. Le problème était encore augmenté par des lectrices qui accordaient peu d'importance à l'ordre des tomes des sagas, et commençaient par le 2° tome ou autres. Cela désorganisait tout. On en est resté à la trilogie. Au delà on revient au document individuel. Naturellement le prêt d'une trilogie ou d'une série de mangas compte pour 1 prêt et non trois ou 10. Ce système n'est pas parfait évidemment car l'ordre de parution par exemple du tome 3 d'une saga pose le problème de ceux qui ont déja lu les deux autres. Mais il faut rester ferme, quitte a mettre de côté les anciens volumes. Mais c'est assez lourd. Idem pour les réservations en ligne des lecteurs, qui ont tendance à ne réserver qu'un volume. A nous de rectifier et d'expliquer au lecteur pourquoi il en reçoit 3.... Ensuite, comme partout, il y a des pratiques un peu différentes selon les bibliothèques du réseau, ce qui est dommage, mais....
  15. EvyPaoli

    Détachement FPE/FPT

    Bonjour Martint, j’ai demandé mon 1er détachement en octobre et j’ai pris le poste le 2 janvier et pour l’autre j’ai mis fin à mon détachement le 30 mars et j’ai intégré le 1 er avril bien qu’à l’éducation nationale ils privilégient le mouvement et je réintègre la FPT le 1 er avril. bien à vous
  16. Ferris

    Planning

    Tu peux toujours essayer https://www.planningbiblio.fr/ . C'est réalisé par un groupe facebook et ça a l'ai interessant, en tous cas ils cernent bien les problematiques. A telecharger librement.
  17. DanyR

    Mois de l'imaginaire

    Bonjour à tous ! Nous avons pour projet de participer au mois de l'imaginaire 2020 dans notre médiathèque (qui fait partie d'un pôle culturel : une partie médiathèque et une partie spectacles, ce qui ouvre des possibilités). Je viens donc vers vous afin que vous nous partagiez vos expériences, conseils, idées (aussi originales soient-elles). Bien entendu nous avons déjà des pistes (rencontres d'auteurs, lectures, exposition, jeux de société, ateliers d'écriture, etc.), mais il nous faudrait des avis, retours d'expériences, pour nous orienter un minimum. Je vous remercie d'avance pour vos réponses ! DanyR
  18. Bonjour, Nous l'avions évoqué ici : De mon côté, nous attendons toujours d'en savoir davantage... Epsy.
  19. patch

    Catalogue en ligne indépendant

    Bonjour, Si vous avez épuisé la piste PMB (nouvelle version + possibilité du "portail", avez vous bien identifié les documentations de la communauté? https://www.zotero.org/groups/2044157/pmb_sigb/items/tag/Documentation), mais que vous comptez bien conserver PMB comme "back office", il y a en effet des options pour créer un portail sur base des notices issues d'un PMB... Ci dessous quelques possibilités glanées il y quelques temps maintenant lorsque je m'intéressais au sujet (et donc pas forcément exhaustive) dont certaines semblent toujours disponibles, et une supplémentaire. Dans tous les cas, il y aura du travail et souvent le besoin d'une infrastructure spécifique.... (ce qui me ramène à ma première question... dans notre cas nous sommes restés avec une solution tout PMB et avons fait mettre en place un portail "simple"). Peut-être des pistes pour votre projet? Bien cordialement, Solutions encore disponibles Plugin SPIP pour PMB: créez un site SPIP et connectez le à PMB (à voir la compatibilité avec les version actuelles) https://contrib.spip.net/Portail-Web-pour-PMB Vufind: un OPAC indépendant du SIGB, nécessite un export / import, possibilité d'utiliser OAI-PMH https://vufind.org/wiki/community:installations Blacklight: un autre OPAC indépendant du SIGB, à vérifier si il y a possibilité de synchronisation automatique des données http://projectblacklight.org/ Solutions introuvables / devenues obsolètes AFI-OPAC2 - Moccam (le logiciel qui sert de base à Moccam en ligne): apparemment le site moccam.org est désormais un réservoir de notices, et AFI-OPAC n'est plus un portail indépendant d'un SIGB (mais la partie portail d'un SIGB qui semble toutefois avoir une version "community") SOPAC (social opac) Drupal PMB connector Autre solution Omeka (classic) avec connecteur OAI-PMH https://omeka.org/classic/plugins/OaipmhHarvester/
  20. Carole Chabut

    Laboratoire photo (argentique) en bibliothèque

    Merci de l'info, @Epsy En fait, nous sommes une bib de lecture publique qui a un fonds spécialisé de livres photo (@fonpho sur TW), et toute notre action culturelle tourne autour de la photo, avec des ateliers de pratique. On propose des ateliers cyanotype et sténopé qui marchent très bien, et là, on cherche à implanter un labo...
  21. Bonjour, Mieux vaut tard que jamais, dit le dicton. Ainsi, grâce à votre partage, nous avons pu tester votre outil et l'adapter à nos besoins, à savoir pour un réseau de 7 bibliothèques publiques en Suisse, avec centralisation de la sélection et de l'acquisition. Votre base de travail était extrêmement précieuse et je vous remercie encore. Projection des volumétries d'acquisition et des budgets reliés (extraits): Voici un outil permettant d'identifier les budgets d'acquisition par segment, en fonction des taux de renouvellements souhaités et de la volumétrie actuelle estimée, et du prix moyen par segment. La première partie (en bleu) est une analyse statistique de l'instant T. Un tableau croisé dynamique permet d'accéder facilement aux données. Projection des volumétries d'acquisition et des volumétries cibles - version de suivi pour responsable de domaine (extraits) Ce document est à destination des responsables de domaine. C'est une version simplifiée du document de projection des volumétries d'acquisition. Sont identifiés le nombre de documents à acheter par segment et par site, et la volumétrie cible à atteindre en fin d'année n+1. Afin d'encourager le partage des connaissances, nous avons partager quelques outils de politique documentaire ici : http://poldoc.enssib.fr/. Je vais écrire un post dédié. Meilleures salutations 2020_projection_evaluation_par_element_extraits.xlsx 2020_projection_evaluation_par_element_version_suivi_extraits.xlsx
  22. CharlesB

    Chorus Pro

    Merci !
  23. B. Majour

    Emprunts Bandes dessinées

    Bonjour Laura Si je regarde la concurrence autour d'un café BD dont l'entrée serait payante, je note tout de suite - les bibliothèques - les librairies - les supermarchés. => Entrée gratuite, consultation libre, aucune obligation de consommer ou acheter. Attention donc au choix de ton emplacement et au pourquoi les gens viendront spécifiquement chez toi, plutôt que chez les concurrents. De même, faire payer une entrée, ça va te bloquer tous les gens qui voudraient juste consommer un café, sans lire de BD. C'est pourquoi tu dois intégrer le coût de ton "entrée" dans ta consommation. C'est transparent et invisible pour le client. Tu vas faire de même pour le coût du bail que tu vas prendre, pour ton salaire, pour l'eau et le papier des toilettes (un budget à ne pas négliger en restauration), pour les différentes taxes, URSSAF et cie. Tout va s'intégrer dans le coût final de ton café. Le coût du fonds BD (et son renouvellement) doit s'intégrer dans ton "service", afin que tu n'aies pas de surprises au bout d'un certain temps. C'est vrai que le Manga café à l'heure est gênant sur le principe mais, ici, il s'agit de commerce. Il faut donc être rentable et ne pas travailler pour rien. Chaque place assise doit te rapporter une certaine somme à l'heure, surtout si tu as des consommateurs qui prennent un seul café et ne prennent plus rien ensuite... au risque de bloquer le prochain client. Quand ton café est plein, les gens ne rentrent plus, et ta caisse ne se remplit pas, alors que tes charges bail, emprunt, assurance, électricité, eau, chauffage, salaire, etc. elles tournent. Et si tu ne dégages pas de salaire, tu ne peux pas vivre. Dans le commerce, prends garde de ne jamais travailler pour rien.
  24. Ulnarevern

    reconversion professionnelle

    Je suis tout à fait d'accord sur le bénévolat. Il faut avoir le temps, l'envie, l'argent et l'énergie. Personnellement j'en ai fait pour découvrir le métier pendant mon chômage, et l'exemple de reconversion que j'ai vu l'a fait dans le cadre d'une reconversion après licenciement. Après, il faut vraiment se documenter auprès de la bibliothèque départementale de prêt du département concernant le coût des formations (et auprès d'autres organismes). De même, pensez au compte personnel de formation ! Pour en revenir à la bibliothéconomie, lire Le métier de bibliothécaire est définitivement insuffisant, mais ça permet de faire un rapide tour d'horizon du métier (à l'époque de la publication du moins). Il y a aussi tout un tas de livres traitant d'un aspect spécifique qui peuvent permettre d’approfondir certains points particuliers. Et je suis aussi d'accord avec le fait que c'est un chouette travail, en tout cas tant qu'on n'a pas de prétentions salariales ni d'agoraphobie
  25. B. Majour

    Les applis en bibliothèques

    Bonjour SZL Si tu veux plus de renseignements, je te renvoie vers ceci Médiathèques utilisant l'appli Ma Bibli http://www.ville-soissons.fr/actualites-306/espace-bibli-online-votre-bibliotheque-se-modernise-3092.html?cHash=846bfa5bdcfddeb1e70f9aeb9197f64eBibliothèque Municipale Adresse : 1 rue jean de dormans 02200 Soissons Tél : 0323743310 Courriel bibliotheque@ville-soissons.fr https://www.ville-bessancourt.fr/vos-loisirs/les-equipements-culturels/mediatheque-marguerite-duras MÉDIATHÈQUE JEAN D'ORMESSON 5 rue Pierre Brossolette - 95130 LE PLESSIS-BOUCHARD 01 34 13 93 89 Département des landes https://www.riondeslandes.fr/Rion-des-Landes/Culture-et-Sports/La-Mediatheque-Henri-Emmanuelli/Votre-mediatheque-en-ligne Contact : https://www.medialandes.fr/nous-contacter-footer Plus ce qu'il faut pour lancer sa com https://www.medialandes.fr/action-culturelle/kits-de-communication/3163-kit-de-comm-application-ma-bibli (attention, la médiation pour Facebook pèse 1200 Mo ou 1,2 Go, avec beaucoup de vidéos) Obernai http://www.mediatheque-obernai.fr/agenda/actualites/1077-telecharger-notre-application-mobile-ma-bibli Saint-Jean de Marsacq https://modetexte.saintjeandemarsacq.fr/Agenda-et-actualites/Les-actus-du-village/Ma-Bibli-appli-mobile 05 58 77 69 12 ou mediathequesaintjeanjosseorange.fr
  26. Ulnarevern

    Conseils de pistes de travail

    Edit : Un truc que je voulais faire mais ne peux pas (pas le temps en service civique) était du jeu de rôle sur table ou des ateliers d'écriture pour inventer en groupe une histoire à ensuite transposer en saga MP3. Un bon moyen de leur parler de Reflets d'Acide et du Donjon de Naheulbeuk ^^ S'il faut uniquement faire avec les moyens du bord, le rétrogaming et les jeux gratuits sont assez pratiques car généralement assez peu gourmands en ressources (je te renvoie à ce post dans lequel j'ai essayé de faire une liste avec des liens). L'histoire du JV peut être un axe à tester avec le rétrogaming/abandonware (via le JDG ou Edward sur Youtube peut-être). Avec un petit budget on peut taper sur quelques jeux multi en écran partagé et/ou lan, toujours sur PC et qui tournent sur du vieux matériel (tous ceux qui existent sur consoles de cette génération ou presque, hors jeux à licence Nintendo). (vieux matériel dans mon cas : PC portable perso avec un Core i5 4210U, une Geforce 820M, 4Go de RAM, acheté en 2014) Perso, j'ai pu emprunter quelques consoles à la BDP (Switch, WiiU, PS4) avec quelques jeux en split screen (1, 3 et 6 respectivement), plus une dizaine de jeux PC essentiellement issus de ma ludothèque personnelle, avec autorisation des développeurs/éditeurs pour faire jouer des jeunes. Je pense garder les jeux vidéo PC même après la fin de la "grosse" animation. Pour l'instant j'ai une dizaine de jeunes sur la journée, ce qui est correct par rapport à mes autres animations (la moitié de ça). Le seul truc est qu'il faut des manettes pour jouer en écran partagé (mais là encore, si on prend du "sous licence", il y en a pour 25 à 30€ la manette au lieu de 50 et plus pour l'officiel). Je recommande GOG et Itch.io pour les (achats de) jeux, puisqu'ils sont sans DRM (et ne demandent jamais de connexion à internet ou presque). Itch a aussi tout un tas de démos et jeux gratuits Aussi, un truc que je fais pour moi ces derniers temps : récupérer et (plus ou moins) archiver les démos de projets Kickstarter. Ça peut être aussi sympa comme source de "jeux gratuits" et d'inspiration pour les jeunnes. Edit: je pourrais aussi fournir des conseils plus élaborés au besoin, n'hésite pas à demander Re-édit : j'avais fait des demandes auprès d'indés et partagé leurs réponses positives. Pour ce qui est hors du jeu, il y a plein de logiciels gratuits/open source hyper puissants qui permettent de toucher à tout et sont souvent assez simples à prendre en main. Perso je conseille The Gimp pour l'art polyvalent, Krita pour la peinture digitale, Inkscape pour le vectoriel, Pixilart (en ligne) pour le pixel art, Kdenlive pour le montage vidéo, Synfig pour l'animation (ou Krita ou Pencil 2D ou Blender sinon), Audacity pour le montage audio et LMMS (Linux Multimedia Studio, aussi sur Windows) pour la MAO. Blender pour tout ce qui est 3D. Tous ces logiciels sont bien documentés, en particulier en anglais.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...