Aller au contenu
En avant cook

Réparation DVD et CD

Messages recommandés

En avant cook

Face à la quantité de plus en plus importante de DVD que nous envoyons à notre fournisseur pour réparation (resurfaçage), nous nous questionnons sur l'éventuel achat d'une machine de qualité (sans être trop onéreuse) qui nous permettrait de le faire nous-même, Quelqu'un parmi vous a-t-il une expérience dans ce domaine ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toto l'ornithorynque

C'est vrai que selon les fournisseurs, le resurfaçage est proposé dans l'offre ou non. Du coup, avec les fonds CD et DVD vieillissant et s'abîmant, la réparation devient une question importante lors du choix de ces mêmes fournisseurs.


De là à acheter une machine, il faut que le nombre de disques soit réellement conséquent, vous en avez eu beaucoup en 2012 ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eric1871

nous avons la machine de chez Filmolux depuis quelques années, ça évite beaucoup de pilons de CD et DVD. Mais effectivement, c'est cher à l'achat, au fonctionnement (réassort de produits) et à difficile d'entretien (faut la nettoyer à chaque utilisation). Donc, elle est utile en cas de prêts importants (sinon, il faut attendre d'avoir une quantité conséquente de documents à passer). Il vaut mieux aussi désigner (et former) un et un seul responsable 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dominique marcelin

La Bfm de Limoges possède sur l'ensemble de son réseau un fonds important de DVD et de CD.(prêt par carte de 10 DVD et 10 CD dans le réseau)


Depuis 2011 nous avons choisi d'acquérir à la société VGA un appareil pour réparer ces supports (réf : DG Devil)  qui nous donne entièrement satisfaction. Pour un prix raisonnable (environ 2000 euros) nous l'avons rentabilisé en un mois!.. On peut compter sur 95% de réparations  réussies (rayures même profondes)


Problèmes : la machine est bruyante, le temps d'intervention assez long (5 mn par document). Le pack d'entretien doit se renouveler toutes les 100 réparations mais l'usure du tampon est plus rapide que celle du produit et l'achat devant être groupé, actuellement, nous stockons inutilement du produit.


En conclusion expérience positive pour une structure ayant un fonds conséquent et du personnel formé et responsable du fonctionnement et de l'entretien.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Nous utilisons la machine Easy Redisc, pas trop chère à l'achat (370 euros environ) et les produits sont assez bon marché (40 euros le bidon, -ce sont  des silicones de resurfaçage- et ça fait un coût de revient moyen de 7 centimes par CD) mais, comme Dominique le signale pour Limoges, il faut rester sur place et changer le CD tous les 3 ou 4 minutes (on règle le minuteur en fonction du type de rayures, et il y a un kit spécial pour les rayures profondes), c'est très bruyant et le temps de nettoyage de la machine est très long et minutieux. Résultats excellents mais ça immobilise une personne des heures pour ne pas avoir a nettoyer la machine tout le temps. On l'a depuis 1 an et effectivement les silicones attaquent assez fortement les tampons. Par ailleurs c'est assez toxique et on se sert de gants type chirurgien pour se protéger les mains. Bref, pas de produit idéal sur le marché, ils sont tous du mème type. Ou alors on revient au skip doctor, c'est à dire pas grand chose...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En avant cook

Merci pour vos réponses qui ont quand même confirmées les réticences que nous pouvions avoir dans la mesure où nous sommes une structure petite / moyenne (15000 prêts CD/DVD par an).


Nous continuerons donc à envoyer nos "rayés" à nos fournisseurs en attendant le support inusable ou la dématérialisation totale et définitive !!!!!! (à souhaiter ????? )


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anne Verneuil

Ici, nous confions les DVD abîmés à un magasin qui vend jeux vidéos d'occas et qui répare les disques. Il nous les rend comme neufs, pour pas cher, même si nous effectuons un tri entre ce que l'on donne à réparer et ce que l'on jette (désherbage dans les DVD aussi...). Peut-être avez-vous ce genre de commerce à proximité ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Philippa Tomasi

Bonjour à tous, 


 


Merci d'avoir lancé cette discussion! En effet, dans le réseau des médiathèques de Besançon, nous cherchons également une solution pour réparer et prolonger la durée de vie des supports CD et DVD.


 


Plusieurs questions pour vous chers collègues: 


 


  1. Avez-vous déjà fait appel aux services de RDM (ou d'un autre fournisseur CD ou DVD) pour les réparations? Et si oui, qu'en avez vous pensé?
  2. Connaissez vous des entreprises dans le Grand Est qui pratiquent cette activité?
  3. Dernière question: avez-vous des exemples de marché passé avec des entreprises de réparation?

 


Merci de vos réponses!


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadassBibass

Les DVD proposés notre BU commencent sérieusement à s'essouffler, voire à devenir inutilisables : il faut remplacer régulièrement les films les plus empruntés...


Rayures, certes, mais surtout fêlures plus ou moins irrémédiable sur la structure centrale (le petit anneau en plastique transparent), principale cause d'inopérabilité des documents.


 


Si nous étudions l'idée d'une machine de nettoyage comme précédemment cité, nous nous questionnons également sur l'utilisation d'oeillets de renfort/protection afin de consolider cette partie.


 


* Certains d'entre-vous en ont-ils fait l'expérience ?


* Y a-t-il des marques ayant fait leur preuve en la matière ?


* Ce système s'est-il avéré efficace ?


* Est-ce compatible avec ces machines nettoyantes ?


 


Nous espérons secrètement que nous collègues territoriaux, qui gèrent des collections DVD bien plus volumineuses :super: , puissent partager avec nous leur expérience en la matière.


Merci d'avance... :hug:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

J'avais trouvé ça sur Discothécaires, et je ne sais plus si je l'avais re-posté ici :


 


En dépouillant les offres de GAM, RDM et CVS pour la reconduction d’un marché d’acquisition CD, on constate que ces trois prestataires proposent un service de réparation/rénovation de disques. En cette période de relance de marchés, ça peut valoir le coup d’intégrer ça dans les critères de sélection:


 


RDM :


 


« R.D.M. propose la restauration gratuite de vos supports optiques (CD, DVD, CD-Rom,Blu-Ray) durant toute la période du marché. En effet, grâce à un procédé de rénovation professionnel, vos supports rayés peuvent être réparés et restaurés par la réfection de la couche supérieure. Les produits fournis par R.D.M. seront restaurés gratuitement dans la limite de 300 supports ; pour les autres, le tarif unitaire est de 3,76 euros HT (hors remise) le tarif est dégressif en fonction des quantités.


Tarif TTC de 1 à 10 CD/DVD 4.5


Tarif TTC de 11 à 20 CD/DVD 4


Tarif TTC de 21 à 50 CD/DVD 3.5


Tarif TTC de 51 à + CD/DVD 3


Pour cela, il suffit de nous retourner le produit qui vous sera réexpédié dans un délai de 10 jours.


Vous pouvez également commander en ligne la réparation de vos supports. »


 


CVS :


« En ce qui concerne les documents abîmés, CVS propose une prestation de restauration gratuite de vos CD (tâches, rayures…) pour les documents acquis chez CVS. Nous contacter pour plus d’informations. »


 


GAM :


« Pour vos disques détériorés nous tenons à votre disposition un service de réparation. Nous contacter pour de plus amples informations. »


( A noter que le service de restauration des CD est payant chez Gam car ils sous-traitent).


 


Pas d’info pour CD-Mail.


 


(Source : forum Discothécaires)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
StéphaneG

Nous avons utilisé une machine Ecopro de Filmolux pendant quelque temps. Mais après divers problèmes (tuyaux bouchés, pompes en panne, câble d'alim manquant...), nous nous demandons maintenant si nous n'allons pas chercher un prestataire externe.

 

Et pour compléter la réponse de Ferris, voici un message reçu sur la liste Images en Bibs, reçu cette semaine :

 

Question :

Bonjour
 
Nous avons de plus en plus de problèmes de lecture sur des DVD rayés, notamment pour les films jeunesse.
Auriez-vous des noms de sociétés qui proposent la réparation des DVD, ou des marques de machines à réparer à nous conseiller ?

(...)

Réponse 1 :
 
Bonjour,
J'ai un fournisseur avec qui je travaille depuis de nombreuses années et qui est très bien rapport qualité prix et surtout il ne facture pas les DVD qui ne sont pas réparables, pour plus de renseignement contactez moi. La société se nomme :
 
A.E.T.M.-France
235, Avenue Alsace Lorraine
BP 505
73005 Chambéry Cedex

(...)

Réponse 2 :

Bonjour,

Il existe à Chambéry une société qui répare les DVD, de façon très satisfaisante : http://aetm-france.org/.

(...)

Réponse 3 :

Bonjour,
ci-dessous les coordonnées d’une société sérieuse avec laquelle nous travaillons depuis des années :
 
AETM France
288 rue François Guise
73000 Chambéry
04.79.68.81.02

(...)

Réponse 4 :

Bonjour,
 
Nous avons une machine à réparer les dvd de la société VGA International il y a cinq ans. Nous en sommes satisfaits .

(...)

Réponse 5 :

Bonjour,
Suite à votre question concernant les DVD  abimés,
 
J’utilise depuis plusieurs années le modèle « skipDr », dont vous trouverez le lien en premier. Ce n’est pas le plus cher, mais c’est très bien lorsque l’on a peu de réparations, et que les rayures sont peu profondes. Cela permet quelques mois, voir une ou deux années supplémentaires (suivant la vitesse de rotation de sortie). J’arrive même a passer certains DVD 2 fois dans la machine avant de les mettre au pilon. Pour moi cela me convient, elle est utilisée pour les DVD et CD, effectivement ce sont les DVD jeunesse qui s’abiment le plus, mais le nombre de prêts expliquent aussi cela. Il faut savoir que c’est assez bruyant comme machine, mais pour garder certains DVD un peu plus longtemps, c’est tout de même appréciable.
 
Je vous joins deux sites le premier sur la machine que j’utilise et le second où vous pourrez trouver différents modèles.
 
Bonne recherche,
 
http://www.ldlc.com/fiche/PB00076346.html
 
https://www.google.fr/search?...
 (...)
 
Réponse 6 :

Bonjour,
 
Pour ma part je travaille depuis plusieurs années avec la Sté DIGIRESTORE (basée sur Mérignac), sans aucun problème et avec des délais de restitutions d'environ 15 jours. Le tarif est de 1.50e par document.

(...)

Réponse 7 :

Nous travaillons avec une société de réparation qui s’appelle CD COM9. Les tarifs sont dégressifs selon le nombre de DVD à réparer. Nous en sommes très satisfaits.

(...)

Réponse 8 :

Bonjour,
 
La société Colaco propose la réparation des DVD pour  3.50€ par galette. Si Colaco est votre fournisseur de DVD la gratuité pour la réparation des DVD achetés chez eux peut être proposée.
 
Les machines qui permettent de réparer soi même les DVD sont assez peu efficaces, à part sur les rayures vraiment peu profondes. Vous pouvez par exemple consulter le site de Skip doctor pour plus de précisions.

(...)
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florek

Bonjour,


Est-il pertinent ou non d'informer les usagers sur comment nettoyer un DVD ?


Souvent les gens croient bien faire en les nettoyant mais s'y prennent mal la plupart du temps et abîmes les DVD.


Sur différentes infos trouvées sur le net, j'avais pensé afficher ce qui suit sur ou non loin de la borne de prêt vidéothèque.


Est-ce une bonne idée ? Ou est-ce uniquement au vidéothécaire de veiller à cette tâche ?


Merci




Comment nettoyer un DVD



 


1 - Le DVD est très fragile. Si celui-ci bloque au cours de la lecture, vous pouvez le dépoussiérer à l'aide d'un chiffon en coton propre (ou tissu microbibre) humidifié d'eau tiède ou d'alcool (ou les deux mélangés) (surtout pas de détergeant ou de solvant car il est constitué de plastique !).


(Les tissus en microfibre ont une trame très serrée et sont faits de fibres synthétiques. Ils permettent d’enlever la crasse, la poussière et autres saletés qui s’incrustent sur les DVD devenus sales.)


2 - Il convient d'essuyer le DVD toujours de l'intérieur vers l'extérieur, en ligne droite et surtout pas en rotation (pour éviter les marques dans le sens de la lecture).


Le coté sérigraphié est le plus fragile contrairement à ce que l'on pourrait croire (le faisceau laser lit le DVD par en-dessous). Moralité, les rayures sont tolérables en dessous mais surtout pas au-dessus.



 


3 - Laissez le disque sécher à l’air libre pendant quelques secondes en le tenant droit. Comme l’alcool sèche rapidement, cela ne devrait pas prendre trop longtemps.




Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

C'est un excellent message. L'info sur la fragilité du côté sérigraphié est particulièrement pertinente. On peut ajouter : si vous constatez un probleme à la lecture, veuillez le signaler au retour. Nous pratiquons à peu près la même chose, en moins détaillé, vu que :


 


1) A l'usage on s'est rendu compte que le message affiché en secteur n'est pas suffisant. En plus quand la situation se produit, l'usager est chez lui. Donc on a intégré le message dans chaque boitier (pour les DVD)


 


2) On en a profité pour rappeler les règles d'utilisation à des fins privées etc..et les règles en vigueur en cas de DVD trop abimé : remboursement + droits compris. En rappelant que chaque DVD est vérifié (et eventuellement resurfacé) à chaque retour.


 


Comme ça on donne quatre infos en une fois : précautions/manipulations, droits d'utilisation, rappel du règlement intérieur, état du DVD au moment du prêt (pour "casser" le traditionnel : il ne marche pas, mais je l'ai eu comme ça...principale source de conflits).


 


A ce niveau ta réflexion sur la responsabilité du disco-videothecaire au prêt est très importante : effectivement son action avant le prêt et au retour est fondamentale et ne doit pas pouvoir être remise en cause par l'usager. Le document joint dans le boitier ou en affichage n'a de valeur que si chaque support est effectivement vérifié et prêté en état. C'est parfois difficile à faire pour les livres vu le nombre de retours certains jours, mais beaucoup plus facile pour les supports multimédia. Chez nous le responsable du secteur n’hésite pas à utiliser chiffonnettes, produits et skip doctor devant le public, au bureau de prêt (la machine à resurfacer est en interne). La confiance, ça se mérite....Et, vu le prix d'un DVD et sa fragilité, c'est un domaine que je qualifierai de "sensible" en bibliothèque. Donc on met le paquet.


 


Au total ça donne un A5 qui tient en face interne gauche du boitier. Pas cher, pas gênant, rapide a poser.


 


Petite info : selon les marques nous avons constaté que certains boitiers ont le centreur ou trop fragile (il casse et le DVD se ballade et se raye tout seul dans le boitier) ou trop dur (ce qui pousse l'usager à forcer pour le sortir, d'ou dégradations). A force on n'a donc pas hésité à acquérir un stock de boîtiers à centreurs souples "Push" pour remplacer d'office les neufs défectueux dès l'acquisition. Cela peut paraître excessif, mais, à moins de 2 euros ttc le boitier (tarifs degressifs à partir de 100, tu as ça chez Interco et d'autres), je confirme que ça vaut le coup et qu'un stock de 100 boitiers peut te faire plusieurs années (tout depend de tes acquisitions)


 


Sinon, pour les reparations, voir aussi sur le site de Savedisc (http://www.savedisc.fr/).


 


hamacc.gif


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florek

Très bien, merci pour ta réponse. J'y vois un peu plus clair.


Intéressant au niveau du centreur...ça peut effectivement éviter pas mal de soucis.


Pourrais-tu s'il te plaît m'envoyer un exemple de ce que vous mettez à l'intérieur des boitiers pour que je puisse eventuellement m'appuyer dessus ?


Et concernant le format, c'est un A5 retouché non ? le A5 ne rentre pas dans un boitier il me semble...?


merci !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Je confirme le A5 retouché au massicot. Pour l'instant je suis encore en vacances mais dès que je rentre j'essaie de t'envoyer ça en MP. Un détail, pour le côté sérigraphié, c'est que nous plaçons dessus un antivol et une galette de protection : celui qui arrache la galette pour arracher l'antivol, arrache toute la sérigraphie en même temps...


 


EDIT. En attendant vois sur ce lien la quasi totalité des renseignements que tu peux mettre, ou dont tu peux t'inspirer, pour informer l'emprunteur de DVD, à tous niveaux. Evidemment ça s'adresse à nous plus qu'au lecteur, mais y a de quoi piocher...Plus complet tu meurs  :)


 


http://mediatheque.aveyron.fr/?id=3365&owid=MXwxMzg3MzYxMjgxfDhlN2RiYTI4MDVkM2FmNjgxOWE1Njg0OGE3ODQzMjI5NjQxYTVkMmQ


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guiguimauro

De notre côté à Villepinte nous utilisons également une machine Filmolux: Ecoclever. C'est moi qui m'en occupe depuis quelques mois et après un temps de prise en main, cela fonctionne très bien et la machine est nettement rentabilisée. 


Nous la possédons depuis plus de 4 ans et le SAV donne également satisfaction.


Modifié par Guiguimauro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Florek

Super, merci Ferris pour les infos !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Java

Bonjour,

Je remonte ce fil car je ne parviens pas à trouver le prix d'un appareil Savedisc automatique. Pas pour nettoyer mais pour re-surfacer, éliminer la première couche rayée.

Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

Ici ?

http://www.savedisc.fr/

http://www.savedisc.fr/machine-reparation-cd/disc-go-devil/

Il faut demander à Carole (et lui dire que le jaune, c'est vraiment très moche et trop flashy)

 

Sinon, tu as ça

http://www.discaneuf.fr/FR/tarifs.php?PHPSESSID=8462abd97dcff8c3bae68396699c1b02

 

Encore que Savedisc le fasse pour quelques-uns (ou plus)

http://www.savedisc.fr/envoyez-nous-vos-disques-rayes/

Solution peut-être à tester avant d'acheter ?

 

Sinon, tu en as une ici sur ebay

https://www.ebay.fr/itm/TDR-Disc-Go-Devil-CD-DVD-Cleaning-Machine/253392383919?hash=item3aff5cefaf:g:N4YAAOSw5utabMmE

Reconditionnée, 30 euros pour l'instant. Reste 7 jours d'enchères. Provenance Angleterre.

  Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gapi

Bonjour,

On se pose aussi la question d'acheter une surfaceuse pour réparer les DVD.

Dans le message précédent, B. Majour propose la machine DIsc Go devil de Savedisc. J'ai vu sur le site de Savedisc qu'il y avait plusieurs modèles :

http://www.savedisc.fr/machine-reparation-cd/

Fast Repair Junior

Disc Go Devil

Fast Repair 30

Hybride 2

QuickSand

Roboto II

 

J'aimerais savoir ce qui a motivé vos choix pour la machine Disc Go Devil.

Quels sont les critères importants selon vous à prendre en compte pour l'acquisition d'une telle machine ?

Le coût des consommables est-il élevé ?

Toutes les machines nécessitent-elles l'achat de consommables ?

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Il y a 16 heures, Gapi a dit :

Fast Repair Junior

Disc Go Devil

Fast Repair 30

Hybride 2

QuickSand

Roboto II 

 

J'aimerais savoir ce qui a motivé vos choix pour la machine Disc Go Devil.

 

Bonjour Gapi

 

Je précise que je n'utilise pas ce genre de matériel (enfin pas encore)

 

Ce qui a certainement motivé le choix est avec de fortes probabilités suivant

http://www.savedisc.fr/machine-reparation-cd/

 

Capacité Journalière (en nombre de disques)

Fast Repair Junior  : 50

Disc Go Devil : 100

Fast Repair 30 : 600

Hybride 2 : 300

QuickSand : 300

Roboto II : 500

 

Tout dépend donc de la quantité de CD que tu as dans ta structure.

 

Tu as aussi deux autres points qui me paraissent importants

*- La durée de traitement (point important si on monte une campagne massive de resurfaçage, mais presque sans impact si on fait autre chose pendant le traitement : couverture de livres, etc.)

Fast Repair Junior  : 1 minute

Disc Go Devil : 2 minutes

Fast Repair 30 : 30 secondes

Hybride 2 : 2 minutes

QuickSand : 10 secondes

Roboto II : 2 minutes

 

Attention ce sont les temps de traitement des disques. Il faut encore les positionner dans la machine.

On notera également la notion de capacité "journalière" qui peut cacher un certain échauffement du matériel. (à confirmer/infirmer par ceux qui utilisent ces appareils)

 

Et surtout

*- Le traitement des rayures profondes. (le Disc Go devil y est alors mieux placé que le Fast repair  4 étoiles contre 3.)

 

Après, tu rajoutes le coût initial de l'appareil... et tu rajoutes 10 fois celui des consommables (ou alors la quantité nécessaire pour 3 à 5 ans d'utilisation)  pour te donner un ordre de grandeur.

Aller plus vite, ça peut entraîner un échauffement du matériel, une consommation plus importante de consommables et on le constate pour le Fast Repair un moins bon traitement des rayures profondes.

 

Note : on remarquera ceci, le Fast repair devrait traiter les disques deux fois plus vite que le Disc Go Devil (1 minute contre 2), il a une capacité journalière deux fois moins importante.

Peut-être que le matériel est plus fragile ou qu'il chauffe beaucoup.

 

Après, pour bien choisi son matériel, il y a un problème de place.

Et de personnel.

 

D'après images sur le site, RobotoII va, visiblement, s'occuper tout seul d'une grosse pile de CD. Lorsque les autres vont nécessiter du personnel humain, personnel qui a un coût.

Par contre, question surface, c'est certain qu'il sera difficile de mettre cet appareil dans un placard, et qu'il faut sans doute avoir un fond très important pour l'acquérir. Le louer serait sans doute une solution à envisager

 

Dommage qu'on ne puisse pas avoir le même type de matériel pour recoller les livres.

Modifié par B. Majour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Biarmelle

Bonjour !

 

Excusez-moi, je déterre un peu le sujet…

 

Je cherche désespérément des informations autour des blu-ray. En effet, j'aimerais bien intégrer une nouvelle offre dans la médiathèque où je me trouve, par le biais de coffrets incluant DVD + Blu-ray.

 

Grâce à Ferris, je sais désormais que RDM propose gratuitement la réparation des disques blu-ray… Je n'avais pas fait attention à cette offre.

Nous avons dans notre réseau de médiathèques une machine pour lisser les DVD. Savez vous si elle peut aussi le faire pour les disques blu-ray ?

 

Aussi je me demandais, après avoir entendu quelques rumeurs autour de ce support, si les blu-ray étaient encore plus fragiles que les DVD classiques…

 

Merci d'avance pour vos réponses !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Oui, chez Save disc du moins, ils viennent de sortir une machine, l'Hybride 2, qui fait le blu-ray en plus des supports habituels. Et c'est une machine que tu peux installer au bureau de retour. http://www.savedisc.fr/machine-reparation-cd/hybride/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsy

Attention tout de même à bien informer les usagers autour des blu-ray : ça ne fait pas l'objet d'une collection à part entière chez nous mais j'ai pris la décision de les laisser en prêt indirect lorsqu'ils étaient en coffret double (je dédouble donc avec d'un côté le DVD, de l'autre le blu-ray). Malgré tout, il faut toujours expliquer les spécificités liées à ce support, avec la nécessité de lecteurs blu-ray ou de consoles les lisant : ce n'est pas clair pour tout le monde, y compris pour certains collègues qui n'ont pas l'habitude de ces supports. Le risque étant un nombre important de retours signalés, par erreur, comme "défectueux" et une insatisfaction d'une catégorie de vos usagers.

 

Epsy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×