Aller au contenu

Questionnaire "bibliothécaires et décideurs" date limite 3 novembre


lahary
 Share

Messages recommandés

La revue Bibliothèque(s), publiée 6 fois par an par l’Association des bibliothécaires de France (ABF), prépare pour son dernier numéro de l’année un dossier sur les relations entre bibliothécaires et « décideurs » (élus, présidents d’établissements d’enseignement supérieurs, cadres dirigeants…). http://www.abf.asso.fr/publications.


 


Ce numéro bénéficie d'un partenariat avec la Gazette des communes, des départements et des régions.


 


Il comprendra principalement des articles signés, témoignages et analyses de bibliothécaires et de décideurs. Mais il ne saurait être question d’aborder un tel sujet sans faire écho à ce qui se chuchote de part et d’autres et qui n’est pas toujours amène ! cela fait partie du sujet. Seul l’anonymat est de nature à permettre que passe une libre parole sur ce registre. C’est l’objet des deux questionnaires parallèles (respectivement destinés aux décideurs et aux bibliothécaires) qui permettra de recueillir des propos qui seront intégré dans un article sans qu’aucun de leurs auteurs ne soit cité.


 


La date limite pour répondre à ce questionnaire (adresse dans les fichiers joints) est le 3 novembre 2013.


Ils sont à dissélminer sans modération. Merci à la Gazette pour sa participaiton à la dissémination.


 


J’avais avec succès utilisé cette méthode en 2005 en interrogeant des bibliothécaires de différentes générations : « Le fossé des générations », Bulletin des bibliothèques de France, 2005, n° 3, p. 30-45, http://bbf.enssib.fr...005-03-0030-005.


 


En positif, en négatif ou en demi-teinte, lâchez-vous !


D’avance merci


 


Dominique Lahary, ancien vice-président de l’ABF, coordinateur du dossier.


questionnaire-décideurs.doc

questionnaire-bibliothecaires.doc

Modifié par lahary
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce questionnaire semble destiné uniquement aux directeurs de bibliothèques/médiathèques... En tant que cadre intermédiaire, mes relations avec les élus sont inexistantes (en dehors du fait de saluer l'adjointe à la culture quand je la croise).


La DGS ne doit meme pas connaître mon existence, en tous cas, elle ne m'a jamais adressé la parole. je n'ai absolument aucun souvenir d'avoir discuté de mes missions avec le DGAS concerné, il faut donc arriver au 4e (5e meme) échelon de hiérarchie de la tutelle pour trouver quelqu'un qui sait à peu près pourquoi je suis là, c'est la directrice des affaires culturelles (ou quelque chose comme ça). D'ailleurs nos relations sont quelques peu glaciales.


du coup, j'ai répondu au questionnaire ici...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A "faon" d'Agde : excellente remarque. C'est une des limites du thème de ce dossier (y a-t-il relation en desous d'un certain niveau hiérarchique) mais il est bon de répondre quand même, y compris sur ce sentiment d'éloigenement ou d'ignorance. On peut aussi considérer le chef de service comme un "décideur" même s'il est bibliothécaires.


Mais vous dites avoir répondu "ici" : où ?


 


A "petit renne", Formulaire en ligne : bonne idée. Présentement je suis en vacances nous voyons ce qui est possible...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le questionnaire est relayé dans La Gazette http://www.lagazettedescommunes.com/198893/bibliotheques-participez-a-lenquete-de-labf-sur-les-relations-entre-les-bibliothecaires-et-les-decideurs/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=08-10-2013-quotidien, avec un lien vers Agorabib.


 


Il est ajouté"


"Nul doute que le sujet sera abordé le du prochain congrès de l’ABF, qui aura lieu du 19 au 21 juin 2014, à Paris. Le thème général portera sur les métiers et les compétences.En vue de l’élaboration de son programme, l’ABF lance un appel à contributions à envoyer à l’adresse suivante info@abf.asso.fr."


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La Gazette est partenaire de cette opération et relance cette semaine encore l'appel à tous : (http://www.lagazettedescommunes.com/198893/bibliotheques-participez-a-lenquete-de-labf-sur-les-relations-entre-les-bibliothecaires-et-les-decideurs/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=15-10-2013-quotidien  .) publié hier :

 

Bibliothèques : participez à l’enquête de l’ABF sur les relations entre les bibliothécaires et les « décideurs »

 

 

L’Association des bibliothécaires de France (ABF) lance, avec le soutien de la Gazette, une enquête auprès des bibliothécaires et des décideurs. L’ABF analysera les témoignages dans le numéro de décembre 2013 de sa revue « Bibliothèque(s) ». Participez !

Politiques d’acquisitions, dépenses d’équipements et de fonctionnement, horaires d’ouverture, management… les sujets de discussion entre responsables de bibliothèques et les décideurs financiers et administratifs ne manquent pas. L’ABF consacrera un dossier à ce sujet dans le numéro de décembre 2013 de sa revue «Bibliothèque(s) ».
Outre des analyses signées, ce dossier restituera tonalité de ces relations, telles que vécues par les protagonistes. « Il ne saurait être question d’aborder un tel sujet sans faire écho à ce qui se chuchote de part et d’autres et qui n’est pas toujours amène ! », fait valoir Dominique Lahary, coordinateur de ce dossier. Seul l’anonymat est de nature à permettre que passe une libre parole sur ce registre. »

Pour recueillir des témoignages, l’ABF a mis en ligne sur son forum Agorabib deux questionnaires, à télécharger ici.

L’un des questionnaire est destiné aux bibliothécaires, l’autre aux « décideurs » (1).

Nul doute que le sujet sera abordé le du prochain congrès de l’ABF, qui aura lieu du 19 au 21 juin 2014, à Paris. Le thème général portera sur les métiers et les compétences.

En vue de l’élaboration de son programme, l’ABF lance un appel à contributions à envoyer à l’adresse suivanteinfo@abf.asso.fr.

 

A retenir, car il ne fut pas toujours de cet avis :

Seul l’anonymat est de nature à permettre que passe une libre parole sur ce registre. »

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

J'ai reçu, comme certains d'entre vous je suppose, la version longue des résultats du questionnaire Lahary (publiés dans Bibliothèque (s) de décembre, http://www.abf.asso.fr/publications#bibliothequesmais je trouve anormal, sans doute pour des raisons bassement commerciales  :tongue: de ne pas publier les textes ici pour les non-abonnés ). 27  réponses seulement mais un sacré contenu ! Est-il possible de les mettre sur le forum ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que ce serait bien. J'appuie la motion ferrissienne, même si je n'en ai pas besoin personnellement (j'ai également reçu la version longue).


Qu'en pensent l'ABF et Dominque Lahary ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai moi aussi reçu la version longue, mais en tant qu'abonnée je suis aussi en train de lire l'ensemble du dossier dont les résultats du questionnaire font partie.


Je suis d'accord avec toi Ferris : "sacré contenu" que celui fourni par les 27 répondants. Mais la mise en perspective apportée par les autres articles du dossier manqueraient, me semble-t-il, à qui ne lirait que ce texte.


Car comme l'écrit Dominique Lahary, si un tel sujet sans le point de vue des personnes concernées aurait été incomplet, à l'inverse pourrait-on l'envisager en se limitant à ces seuls points de vue (même dans leur version longue !) ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes, Mère Isa, mais je pensais charitablement aux non abonnés. Ils n'auraient donc rien faute d'avoir tout ? Et bien qu'ayant très certainement participé ? Seuls quelques bienheureux et fortunés auraient droit à l'information ? Et pensons aux sujets de débat que cela pourrait susciter ici, sur notre forum, et dont nous priverions aussi les membres. Certes la mise perspective nous manquera un peu. Mais la mise en perspective entre rien et rien, n'apportera pas grand chose non plus, convenez-en, ma Mère.


 


Père Ferris


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes mon bon. Permets-moi cependant de relever une articulation illogique dans ton propos :

"Ils n'auraient donc rien faute d'avoir tout ? Et bien qu'ayant très certainement participé ?" : s'ils ont participé, ils ont reçu l'article, non ? ce qui n'est pas rien, comme tu l'indiques à raison.

Ensuite cher Père, ta déduction aurait pu être inverse : peut-être voulais-je inciter qui de droit à donner + que le questionnaire, peut-être le dossier entier, en voilà de la charité, non ? non ??

Non, bien évidemment non !

parce que la charité et moi, bon...

la preuve : en te lisant j'ai aussitôt versé dans l'ironie

"Ne privons donc pas de ce débat les 91,48% des inscrits du forum qui n'ont pas participé à l'enquête mais attendent forcément avec grande impatience de pouvoir s'exprimer (91,48% dans le cas où les 27 soient des membres de ce forum, soyons optimistes)"

Rhââ, esprit malin, sors de ce post !!!

:devil:

Modifié par Isalabib
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mille excuses ma Mère, je n'aurais point pensé que les chemins de votre bonté allassent jusqu'à proposer l'ensemble à tous : J'ai donc péché. Et il est vrai aussi qu'il n'est pas question de punir les 91.48% des pêcheurs qui n'ont point répondu. Encore que, comme le dit Frère Eric1871, peu d'entre nous étaient habilités à répondre, le questionnaire s'adressant à des cadres dirigeants. Nous pêchâmes donc de concert ma Mère... Et nous irons à Fourvière brûler un cierge avec Mère Bouille...


Attendons donc la réaction du Révérend Lahary, et prions.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, si tu me donnes le choix, Père Ferris, je préfère brûler un cierge à la basilique d'Ainay. Fourvière est un peu trop bling bling à mon goût, bien que très divertissante.


 


Voici Ainay :


Ainay_DSD_1621.jpg


 


g0024.jpg


 


 


Je continue à soutenir les motions de partage, au moins partiels, des articles.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

Les réponses (anonymes) aux questionnaires seront prochainement publiées dans leur intégralité sur le site de l'ABF, accessibles à tous, par décision du comité éditorial.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

Tout arrive : les versions complètes du résultat des deux questionnaires sont en ligne :

http://www.abf.asso.fr/6/151/529/ABF/enquete-aupres-des-bibliothecaires-et-des-decideurs

 

en prélude à la séance du congrès de l'ABF consacré à ce sujet

Vendredi  12 juin

11h à 12h30        E4 Tensions dans la relation à l’environnement

                Les tensions avec les élus : chacun sa place !

Modérateur
Dominique Lahary, ancien vice-président de l’ABF

Intervenants

Carol Knoll,  directrice générale adjointe en détachement à la Mutualité française, auteure de Fonctionnaires, et alors ?, éd. Eyrolles

Marie-Paule Lehmann, vice-présidente de territoire, Conseil départemental du Bas-Rhin

Anne-Marie Bock, directrice de la bibliothèque départementale du Bas-Rhin

http://www.abf.asso.fr/2/143/514/ABF/61e-congres-de-labf-a-strasbourg-du-11-au-13-juin-2015

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces retours. Dans le doit fil des impressions assez negatives qui ressortent du questionnaire, lire cet article récent de la Gazette qui, sur un plan plus large fait état du même type de constat pour les territoriaux en général :

 

"pour la deuxième année consécutive, associée au cabinet Pragma et à emploipublic.fr, La Gazette a interrogé les fonctionnaires territoriaux pour connaître l’état d’esprit des agents. Près de 4500 territoriaux ont répondu à notre enquête, permettant de mesurer finement l’évolution de leurs relations au travail, aux usagers et à leur hiérarchie, ainsi que leurs perceptions de leurs missions.

 

(extraits) : Agents – management : l’incompréhension - Cependant, la qualité des relations avec la hiérarchie s’effrite de trois points (à tout juste 52 %) alors que s’accentuent de profonds « malentendus » managériaux.
Ainsi les outils mis en place pour faciliter le travail des agents (clarté des règles, cohérence des actions avec le projet politique, fluidité des modes de décision…
) ne rencontrent pas leur objectif pour plus de sept répondants sur dix !

Alors que le manque de dynamisme de l’organisation interne est particulièrement pointé par deux agents sur trois, plus de quatre agents sur dix disent même ne déceler aucune aide, ni dans les pratiques managériales ni dans la politique des ressources humaines réalisées dans leur structure !

Malgré leurs attentes fortes concernant la confiance et le sens, le fossé s’élargit donc entre le personnel des collectivités et leurs supérieurs dont la reconnaissance, comme celle des élus employeurs, se fait toujours attendre (plus de 50 % d’opinions négatives et – 7 points par rapport à l’an passé pour chacun de ces items).

La fêlure gagne entre le sens donné à sa mission et les conditions dans lesquelles celle-ci s’exerce."

 

source : http://www.lagazettedescommunes.com/159842/bien-etre-au-travail-dans-la-fonction-publique-territoriale-les-clignotants-passent-au-rouge/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...