Aller au contenu

Le prêt numérique en bibliothèque PNB est ouvert à tous les lecteurs à Montpellier


Olivier Walbecq
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


Le prêt numérique en bibliothèque PNB/Dilicom, en expérimentation depuis plusieurs mois dans le réseau des médiathèques de l'agglomération de Montpellier (entre autres), a été ouvert à tous les lecteurs du réseau aujourd'hui, suite au passage en production du Hub Dilicom. Le projet PNB a fait l'objet de beaucoup de débats (ce n'est pas fini …) et nous sommes heureux de vous annoncer cette avancée marquante.


 


Le catalogue proposé ne demande qu'à s'étoffer mais, forts des nombreux emprunts que nous avons déjà observés en phase expérimentale sur un public restreint, nous sommes confiants quant au succès à venir sur ce site et ceux qui lui emboîteront le pas.


 


Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous interroger...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Bonjour,

 

Le prêt numérique en bibliothèque PNB/Dilicom, en expérimentation depuis plusieurs mois dans le réseau des médiathèques de l'agglomération de Montpellier (entre autres), a été ouvert à tous les lecteurs du réseau aujourd'hui, suite au passage en production du Hub Dilicom. Le projet PNB a fait l'objet de beaucoup de débats (ce n'est pas fini …) et nous sommes heureux de vous annoncer cette avancée marquante.

 

Le catalogue proposé ne demande qu'à s'étoffer mais, forts des nombreux emprunts que nous avons déjà observés en phase expérimentale sur un public restreint, nous sommes confiants quant au succès à venir sur ce site et ceux qui lui emboîteront le pas.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous interroger...

 

C'est une bonne nouvelle en effet mais je vous avoue ne pas saisir le positionnement de Dilicom par rapport aux éditeurs de SIGB. A Grenoble ce n'est pas un éditeur "classique" qui a été retenu. On retrouve une solution de "Demarque" - société canadienne - qui propose son interface Cantook pour le prêt de livres numériques.

Je m'explique... Prenons le cas de Grenoble, il semble que le portail déployé par feedbooks et demarque n'ait aucun atome crochu avec le portail documentaire en place. La collectivité a donc décidé de valoriser les livres numériques dans un portail spécifique, la gestion, les abonnements eux-aussi ne sont pas gérés par le SIGB mais par la plateforme DeMarque.

Du coup pour un cas comme Grenoble : quid de la gestion des acquisitions (supports physiques et livres numériques) ? Quid de la gestion du prêt ? ça se fait forcément dans deux interfaces différentes.

 

Tout devrait être géré au même endroit : les ressources numériques, l'abonnement et la gestion des prêts de livres numériques.

 

Je ne comprends pas que d'autres éditeurs SIGB ne se soient pas impliqués plus sérieusement dans le projet PNB. Je ne parle pas du portail mais du back-office : l'abonnement, le prêt.

 

Donc content que ça fonctionne à Montpellier mais si le projet "Grenoble" fait des petits, ça va être vite le bordel.

 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

À titre personnel, Lionel Dujol s'interroge ainsi sur la façon dont les petits établissements vont pouvoir proposer les titres de PNB aux usagers. [...] Ils pourront recourir à Archimed, qui propose ce service, mais devront alors changer de gestionnaire de catalogue pour celui d'Archimed, ce qui n'est pas non plus la priorité en période de budgets réduits "


 


Non, pas forcément : conscients du fait que d'installer un nouveau portail ou migrer un OPAC est un travail que ne justifie pas nécessairement, à l'instant t, la diffusion de collections numériques, nous avons lancé en parallèle une offre d'espace numérique en location sans licence (SaaS) dont la mise en oeuvre rapide convient à toutes les catégories de sites, y compris les plus petits (le tarif est fonction du nb de lecteurs inscrits). Cette offre nommée Bibliondemand.com ne se limite pas aux eBooks, d'autres ressources peuvent y être intégrées (presse, vod, musique, formation, etc.). C'est cette offre qui sera par exemple installée pour la bibliothèque de Courbevoie prochainement.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je comprends bien, l'offre de livres numériques proposée aux lecteurs n'est pas homogène?


Chaque éditeur négocie ses conditions d'usages et de mise à disposition...


 


Quel discours pourrons-nous avoir pour promouvoir ce service (très cher) de façon claire aux usagers?


Déjà que certains ont du mal à se mettre au numérique, si on décide de glisser des collections papier au numérique dans quelques domaines, l'accompagnement sera d'autant plus compliqué "Ce livre est empruntable 3 semaines mais vous devez être à la bibliothèque pour le lire" "ah non pas celui-là vous le téléchargez et il se détruit dans 2 semaines" "non ce livre n'est plus disponible, oui vous l'avez lu il y a 1 mois et il vous intéresse mais notre quota de prêts est dépassé on ne le possède plus"...


 


Un investissement lourd destiné aux communes riches et à des usagers qui maitrisent bien les usages de la culture en ligne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://bibliondemand.com

ça ressemble à un portail Ermes, au lieu d'attaquer en simultané les ressources numériques et le SIGB local, il n'interroge que les ressources numériques; avec un volet comportant des connecteurs qui ne nécessitent pas de double authentification comme Vodéclic (CAS SSO et tout le tatouin), la nouveauté porte sur PNB.

L'idée est bonne, ils se positionnent ici en concurrent direct de Feedbooks et CVS (http://www.cvs-mediatheques.com/) avec un petit quelque chose en plus :

- la gestion des ressources numériques / Feedbooks
- la prise en compte du prêt de livres numériques / CVS

 

L'offre Archimed devient complexe cependant : 

- Libfly pour "enrichir" les notices

- Sarasvati pour la gestion des connecteurs

- Ermes qui englobe le tout

- Maintenant BiblioOnDemand...

 

J'ai du mal à comprendre que l'on puisse avoir un portail documentaire (intégrant son Opac) et un Portail de ressources numériques d'une solution tierce. Comme le disait si bien Christophe Greystoke Lambert : "il ne peut en rester qu'un...hin ! hin ! hin ! ... et hop je lui marave sa tête à l'ôt naze !"

 

Sur l'article "Actuallité", Monsieur Dujol parlait des petits établissements, ma question est la suivante :

Comment allez-vous positionner BiBlioOnDemand par rapport au portail des BDP, qui elles aussi servent de relai pour que les "petits" établissements puissent bénéficier de ressources numériques (Vodéclic, Toutapprendre, PlanetNemo...)?

 

- Un élu vient de passer, il s'est arrêté près de ma fenêtre : "ô toi le gueux !, l'ami "sans-dents", j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer : nous avons enfin trouver une solution pour baisser le "récurrent" !" -

Modifié par lucas
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'offre Bibliondemand (BOD pour faire court) est également proposée aux BDP si elles souhaitent déployer une offre de services numériques pour leur réseau.


 


Trois éléments sont à noter :


  • pour l'identification, nous proposons différents niveaux d'interface entre BOD et les SIGB/OPAC des bibliothèques du réseau (lorsqu'elles en ont un). Soit on se réinscrit manuellement sur BOD, soit on met à disposition un chargeur de comptes en ligne (format texte), soit on met en place un SSO si les SIGB concernés supportent un standard (CAS par exemple)
  • Dans l'autre sens, nous proposons aussi un module de serveur OAI sur BOD qui permet à ces SIGB de moissonner les contenus, afin de les réintégrer dans la recherche de l'OPAC, quel que soit le produit, évidemment
  • En termes d'accessibilité, en plus d'être responsive, BOD est labellisé AccessiWeb, ce qui, pour le CG, est un atout...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...