Aller au contenu
bibor

Salaire en changeant de FP?

Messages recommandés

bibor

Bonjour,


j'envisage de candidater sur un poste FPT (je suis en FPE en biblio. de recherche), mais je me demande comment évaluer le salaire que je peux espérer de façon à comparer, et aider à la décision éventuellement.


J'ai des données très vagues, les primes sont-elles fixées par chaque municipalité ou est-ce pour tous pareils, par exemple? Là il s'agit d'un poste de direction.


 


Merci si vous pouvez m'aider.


 


Cordialement,


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

Bonjour,


 


Dans la FPT, le traitement est constitué du régime statutaire et du régime indemnitaire. Le régime indemnitaire est voté par chaque collectivité ce qui signifie d'une collectivité à une autre il peut y avoir de grands changements. La Gazette des Communes édite chaque année un guide des primes existantes. Le plus simple est donc de demander à la RH une simulation de salaire (ils le font sans soucis généralement).


 


Ne pas oublier non plus de poser des questions sur l'organisation du temps de travail. J'ai notamment le souvenir d'une BAS qui a déchanté quand elle a compris que la BM était ouverte tout l'été, qu'il fallait travailler 3 samedis sur 4 et que dans la mesure où les 35h étaient lissées sur un mois, le droit à congés était de 25 jours par an soit 5 semaines...


 


Question du chèque déjeuner, de l'accès ou non à un restaurant administratif, des règles pour la mutuelle (contrat global ou versement d'une participation si adhésion de l'agent à une mutuelle labelisée).


 


 


 


  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bouille

Bonjour Bibor,


Dans la FPT, chaque collectivité décide de l'existence et du montant des primes. D'une collectivité à l'autre, le salaire peut varier de façon très importante.


Le meilleur moyen de t'y retrouver, c'est d'abord d'additionner ce que tu gagnes par année en FPE, tout compris (indemnité de base + toutes les primes que tu reçois dans l'année, dont le 13e mois + tes avantages, type ticket restau) et de voir le montant total, que tu divises ensuite par 12.


Ainsi, dans un entretien d'embauche, tu pourras annoncer tes prétentions salariales mensuelles nettes et observer la tête du DRH :


  • s'il est vert, c'est que le régimne indemnitaire de la collectivité est largement inférieur,
  • s'il est soulagé, c'est que le régime indemnitaire de la collectivité est largement supérieur,
  • s'il réfléchit et dit "mmm", c'est que tu es dans le bon ton.

Dans les limites votées par la collectivités, le montant des primes est négociable, donc tu peux tenter ta chance...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Comme je suppose qu'il s'agit d'un détachement, ton salaire indiciaire, ton ancienneté (échelons), ton indemnité de résidence, ta NBI de direction (15 points d'indice) et ton supplément familial de traitement restent inchangés. Ce sont des données nationales. Le détachement a lieu à indice égal ou, à défaut, immédiatement supérieur à celui de ton corps d’origine. (chez vous c'est des "corps", chez nous des cadres d'emploi).Toutes les primes sont différentes selon chaque collectivité: oui et non : elles portent les mêmes noms. Une collectivité ne peut pas créer une prime "maison". Par contre elle peut ne pas l'attribuer ou l'attribuer au taux zéro.. Mais elles piochent toutes dans les primes qui existent au niveau national. Par contre elles les attribuent selon des coefficients différents.


 


Attention à des cas particulier, hors primes et hors traitement indiciaires , comme le 13° mois, les tickets restau etc...Là, aucune règle. Dans certaines par exemple le 13° mois n'existe pas et est remplacé par une "prime de fin d'année" égale au smic, ou inférieure. 


 


L'ensemble du régime indemnitaire est dépendant de chaque collectivité (autorité territoriale + comité technique, c'est à dire représentants du personnel). Il y a des primes fixes (forfaitaires) et des primes modulables d'un coefficient allant de 0 (mais si) à 8 fois le taux moyen donné dans le guide des primes de la gazette. tu as toutes les primes (taux 2013 je crois ) et tu verras que chaque prime est bien définie par des décrets nationaux. C'est quand mème pas la jungle.


 


sur http://www.cdg18.fr/fileadmin/bibliotheque/Documents/Acces_reserve/Documents_divers/Guide_des_Primes_2013.pdf (regarde page 32 pour l'IFTS).


Tu l'as aussi ici par filière mais les montants sont périmés . Ce qui importe ce ne sont pas les montants, c'est le nom des primes, leur nombre et leurs taux moyens.


http://cdg.goplus.fr/CDG35/beacdf17e90166e1ba64332030865eex/iedit/11/12263_13518_PI_par_filiere_janvier_2013_2.pdf


 


En fait ta négociation avec les RH ne pourra pas porter sur la création d'une prime inexistante dans ta nouvelle collectivité, ni evidemment une modification du salaire indiciaire (!), mais essentiellement sur la modification du coefficient d'attribution d'une autre prime à laquelle tu as droit de par ton grade, de façon à ce que tu n'aies au total aucune perte de revenus par rapport à ta situation antérieure. C'est le moyen le plus employé et le plus simple.


 


Donc pas de panique Bibor, en principe, s'ils veulent te recruter en mode détachement, ils ont tous les moyens légaux de t'arranger le coup pour que tu touches au total autant qu'un cadre FPT au mème échelon.En jouant sur les coefficients. (par contre en mode mutation , c'est zéro negociation)


 


Quant à gagner davantage que dans la FPE, ce sera selon tes mérites.... :D


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×