Jump to content
Karine F

Portage à domicile

Recommended Posts

Karine F

Bonjour,


 


J'ai cherché avant de créer ce nouveau sujet, si je fais un doublon je vous prie de m'en excuser  :wink:


 


Nous commençons une réflexion sur le portage à domicile pour les seniors, mais pas que !, et pour toutes les personnes dans l'incapacité temporaire ou permanente de se déplacer. Nous allons commencer par tenter de comptabiliser le nombre de personnes susceptibles d'être intéressées. 


 


En attendant, j'aimerai bien avoir des retours de bibliothèques qui l'ont fait, le font ou pensent le faire un jour ?


 


Pourquoi ce service ? Comment est-il mis en place ? Quels sont les retours des usagers ? Comment se passe l'organisation au sein du personnel ? Quel temps cela prend-il ? Bref, tout ce que vous voudrez bien partager sur le sujet  :)


 


Merci.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Le sujet est abordé sous le même nom dans http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1671-portage-%C3%A0-domicile/. Peu de retours mais pas mal de liens.

 

 

 

 

Mais tu as raison de le relancer, il en vaut la peine. Nous on a abandonné : trop de frais, incompatible avec la situation financière actuelle d'une part, et d'autre part cela nécessite un travail conjoint avec les CCAS, qui n'est pas forcément le bienvenu de leur point de vue (ils assurent le portage des repas à domicile et on aurait pu associer la démarche pour optimiser les frais de transport, mais...). Ils le font pourtant bien à Rungis, mais...http://www.rungis.fr/Vie-familiale-sociale/Solidarite-CCAS/Portage-des-livres-a-domicile/Le-portage-des-livres-a-domicile

 

 

 

 

 

Tu as une quasi necessité de travailler avec les CCAS, mais il faut savoir que les CCAS sont en autonomie administrative par rapport aux communes ou communautés de communes, et même en autonomie financière. Un petit coup d'oeil sur leur statut montre bien qu'ils cumulent pourtant toutes les données sociales concernant la population. http://www.courville-sur-eure.fr/statut-ccas.php

 

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Karine F

Merci Ferris, le moteur de recherche ne m'avait pas trouvé le sujet. J'ai regardé, effectivement peu de retours :(


 


En quoi est-ce quasi obligatoire de passer par le CCAS ? pourquoi ne peut-on pas proposer un service indépendant du leur ?


 


Dans notre cas, on y réfléchit notamment parce qu'on a quelques personnes âgées qui commencent à nous dire que bientôt elles ne pourront plus venir parce que la médiathèque est trop éloignée de leur domicile :( c'est triste de se dire que ces personnes-là ne pourront plus avoir accès à la lecture publique... même si ça ne touche qu'une infime partie de nos usagers, on aimerait tellement pouvoir être utile (culturellement parlant ;-)) au maximum de personnes...


 


D'autres retours ? 


Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

En quoi est-ce quasi obligatoire de passer par le CCAS ?


 


Je ne dirais pas que c'est 100 % obligatoire.


Sauf qu'il paraît plus facile de travailler avec le CCAS pour cause de portage de repas.


Rajouter des livres avec les plateaux repas, ce n'est pas très difficile.


 


Tu as aussi tous les seniors, qui sont référencés par le CCAS, mais qui ne viennent pas à la médiathèque.


Le repas des anciens est un grand classique des communes. Connais-tu seulement les anciens qui y vont ?


Toi, non, le CCAS, oui.


 


C'est pour ça que le CCAS est un partenaire privilégié pour le portage à domicile à destination des anciens.


Au moins pour ne pas refaire leur travail, et puis aussi rien que pour la pub qu'ils peuvent te faire sur ce service :


ils proposent le service aux anciens, libres à eux ensuite de te contacter pour s'inscrire à ton offre.


 


Bien sûr, le CCAS te fera remonter qu'il n'y a pas que les anciens, mais toutes les personnes empêchées, ce qui peut augmenter encore plus l'intérêt de ton service de portage !


 


Sauf que si ça marche trop bien, c'est une charge de plus pour eux... le livre, c'est lourd !


Il faut aussi voir s'ils ont de la place dans leurs fourgonnettes.


Et pareil, il te faut aussi savoir qu'elle est la limite de ton propre portage à domicile, surtout en volume de temps !


Les anciens n'ont pas envie que de livres, ils ont plus souvent envie de parler et d'échanger.


 


D'où, l'idée à nouveau de se renseigner auprès du CCAS pour savoir ce dont ont vraiment besoin les anciens. (et les personnes empêchées)


 


On peut aussi impliquer les aides à domiciles sur le projet. J'en ai quelques-unes qui sont passées pour rendre service à des mamies (abonnées) dont elles s'occupaient. Là encore, le CCAS est sans doute plus au courant du problème "aide à domicile", et il lui est facile de proposer ce service en même temps que le package : aide à domicile + portage des repas + portage de livres + etc.


 


Comme le CCAS est un point majeur de l'intervention mairie pour aider la population, se rajouter à leur niveau renforce l'idée de l'aide et du service à la personne. Ce qui sera bien vu du maire et des élus. Autant de bonus pour ton service portage à domicile.  :wink:


 


Voilà pourquoi, moi, j'utiliserais l'aide du CCAS si je devais lancer un portage à domicile.


La connaissance du terrain, c'est important. Ne serait que pour voir combien de temps prend le portage d'un plateau repas.


 


Bien cordialement


  Bernard


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Le CCAS a les infos qui nous sont indispensables pour intervenir efficacement sur un territoire de façon massive, comme le fait une navette de réservations ou un bibliobus, c'est tout. Dont certaines infos qu'il n'est d'ailleurs pas en droit de communiquer, ne l'oublions pas.


 


Ça te plairait que tout le monde sache que t'es coincé dans ton fauteuil ? Pas forcément. Et puis, comme Bernard le souligne, ces personnes ont surtout besoin de contact, bien plus que de livres. Il faut imaginer le temps à passer auprès de chacun. "Faire du social", on est en plein dans ce vieux débat. Sauf qu'à moins d'être une bib riche en sureffectif, c'est impensable de se lancer la-dedans. Ou alors, juste pour certains, sur un territoire très limité etc...


 


Maintenant, il y a une possibilité (mais je ne connais pas ton territoire), c'est d'agir à partir du local. Si tu as des petits points-lecture, voire des dépôts, avec des bénévoles, bien répartis sur le territoire, tu peux partir de ce point d'ancrage pour élargir ta desserte aux habitants "empêchés" d'un village, et puis d'autres. C'est à dire rester au plus près, l'unité "d'information" restant le village. On a pu le faire sur une commune, dont la structure a fermé depuis, faute de lecteurs "mobiles" justement, mais dont la responsable connaissait les lecteurs immobiles, et je sais qu'elle a continué un moment, mais faute de structure, la desserte BDP s'arrêtant, je pense que c'est tombé à l'eau depuis ( je reconnais que j'ai pas suivi le truc). Mais ce n'est pas toi qui le fera, ce seront des relais de bénévoles. Donc certains villages seront exclus du jeu. E c'est ta bib qui fournira les bouquins.


 


Par contre, se renseigner au niveau du CNL, je me souviens qu'à une certaine époque certains projets d'acquisition n'étaient validés que s'ils étaient couplés avec des projets de ce genre.


 


Voir une réponse de l'Enssib http://www.enssib.fr/content/portage-domicile et une charte du benevole à domicile, qui aborde les questions déontologiques : https://docs.google.com/file/d/0B8dM4Ufv3jSGMWlpeWdXaTh4MzQ/edit?pli=1


Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...