Aller au contenu
Marion Hongasukidesu

Horaires d'été et animations

Messages recommandés

Marion Hongasukidesu

Bonjour,

 

pour commencer, excusez-moi de poster ce billet dans une rubrique pas tout à fait adéquat, mais je n'ai pas trouvé chaussures à mon pied !

Je suis en train de réfléchir à une évolution de la proposition estivale, que ce soit en terme d'horaires (décalage des ouvertures en fin d'après-midi / début de soirée) que de contenus (animation régulière dans les murs et hors les murs). Sauf que je me tire un peu le cheveux pour savoir comment faire des hypothèses horaires, afin de rendre lisible aussi le temps dégagés pour les "chantiers d'été" (et sans avoir bien sûr idée des vacances que mes collègues prendront ...). Nous sommes actuellement dans un fonctionnement en horaires d'été en continu tout l'été - et ai des difficultés à me départir de cette qualité de service public.

Avez-vous des outils, des méthodes de calculs ?

Merci d'avance !

Modifié par Marion Hongasukidesu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Je ne suis pas persuadé que la question soit un problème de calculs ou d'outils. Je crois qu'il s'agit de faire coexister en été des animations, souvent hors les murs, et des horaires adaptés aux publics, notamment ceux qui ne partent pas en vacances ou partent plus tard, comme les seniors. Lesquels profitent d'ailleurs de ces périodes pour recevoir leurs petits enfants et les amener à la bibliothèque, ce qui fait du monde en plus. En ce qui me concerne, et vu les statistiques de fréquentation des horaires d'été élargis depuis des années, le choix est toujours d'ouvrir davantage, en posant quelques jours de fermeture sur les périodes 14 juillet et 15 aout (on n'est pas gâtés cette année à ce niveau...) pour prendre quelques jours de congés.

Ensuite, pour les animations in ou hors les murs tout dépend des personnels disponibles et des rotations possibles, sachant qu'il ne s'agit pas d'ouvrir plus pour proposer un accueil de qualité réduite, première règle.

En réseau, les animations peuvent tourner, particulièrement si les bibs n'ont pas les mêmes horaires. L'an dernier la ludotheque a circulé sur les bibs par exemple. En solo, il n'y a pas de solution miracle : on ne peut pas être à la fois au four et au moulin et faire du qualitatif.

Et n'oublions pas la questions des travaux internes (désherbage, réaménagements etc...) souvent posés sur ces périodes. Faire du non-stop l'été doit encore augmenter le problème. Question d'effectifs disponibles la encore, mais le non-stop est un choix difficile à assumer de toutes façons, toute l'année.

Attention aussi à la tentation qui consiste à dire : je leur offre plus d'heures,ou autant,  mais je joue davantage sur les fins de journée et je me récupère en échange des débuts d'après-midi par exemple. Une heure n'en vaut pas une autre. A partir de 18h30/19h ta fréquentation devient invisible. Ma règle : surtout conserver les horaires traditionnels (les gens ont besoin de repères) et y ajouter des prolongations.

En gros, on pourrait poser la question autrement aussi : qu'est-ce que je n'ai PAS l'été ? Donc que je récupère: Les passages de classes. Alors, soit j'en fais des heures d'animation (le centre aeré doit tourner à plein par exemple), soit des heures publiques. Ou je coupe la poire en deux. En privilégiant le dans les murs plutôt que le hors les murs, si le personnel est insuffisant.

Les réponses sont chez toi, en fonction de tes publics. Pas de recette miracle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×