Aller au contenu

Lancement de la mission d'Erik Orsenna sur la Lecture Publique


Messages recommandés

Garde la bouteille au frais, on ne sait jamais. Nous, on frôle les 15% de population desservie, en annexes, et je trouve ça plutôt satisfaisant. Et les élus aussi. Et ça veut dire quoi ? , Qu"on a plus d' inscrits qu’à la piscine (non couverte il est vrai) . Et pour la centrale les chiffres sont supérieur aux licenciés sports et inscrits au conservatoire.donc, malgré un global très inférieur aux moyennes nationales bibliothèques( d'après le dernier rapport de l'igb) pour  des communes de 5000 à 10 000, localement on est positifs. Or j'ai appris récemment (on apprend à tout âge, ma Louve, tu verras) que ce type  de comparatif valait quelque chose auprès des élus. Tous les services publics sont payants chez nous (12 euros l'inscription famille). C'est une donnée qui rentre en compte dans notre cout  global de fonctionnement Réseau.

Je résume par ce qui pourra paraître une énormité globalement : nous coûtons moins cher et attirons plus de public que les autres type de services publics de type optionnel. Tout en sachant que nos budgets ont diminué, mais aussi les leurs. Or leurs Tarifs étaient supérieurs aux nôtres. Tu vois l’équation ?

En gros, nous coûtons plus cher que les autres services (patrimoine, événementiel culturel, conservatoire....)

mais nous fidélisons davantage de monde et sur la DUREE que ces autres services.

Dons, financièrement nous sommes en équilibre. on vaut encore le coup, ....et le coût, ma Louve. Et ça il faut l'argumenter.., quitte à discréditer d'autres services (Eh oui, chacun sa merde....)

 

Jusqu'au tout prochain vote des tarifs des services publics, d'une part, et d'autre part de nos prochaines baisses de budgets de fonctionnement.

 

Car NOUS savons, (pas eux pour qui un livre  est un livre,comme un parpaing est un parpaing) que plus notre capacité d'acquisitions propres diminue, plus nous faisons appel aux services de la BDP, et plus notre poldoc interne devient invalide (on ne base pas une poldoc sur les apports BDP, c'est evident). Et ce que nos élus (du peuple souverain et donc responsable) ne comprennent pas, c'est que dès qu'on atteint des taux d'accroissement, ne serait-ce que pour une ou eux bibs, de 40 à 60 % en fonds  BDP, il n'y a plus de poldoc possible. On est dans l'aléatoire, avec aucune vision long terme, des taux de remplacements improbables etc...Bref on pourra juste satisfaire des lecteurs ciblés (gros caractères, terroir etc..).

 

J'en profite pour dire et exhorter nos camarades argumenteurs en plein débat budgétaire ( et dans argumenteur  il y a menteur :tongue:)à ne pas lésiner sur les investissements. Une bibliothèque qui  va bien investit sur le long terme (mobilier, informatique,espaces...) . Demandez toujours la Lune. vous prouverez ainsi

votre  confiance dans l'avenir  du service, votre vision à long terme (mais si, il y  a encore, malgré les baisses de fonctionnement  , un avenir glorieux, la preuve, on a des projets long terme).

 

Chaque bib doit se défendre avec ses arguments spécifiques, l'importance de ses publics-cible...etc..

 

Et ne pas hesiter à grossir le trait quand il le faut.

 

Ne dites jamais : monsieur le maire, ma bib va mal, il nous faudrait un coup de pouce. Vous creez de la des espérance, au mieux du doute. Et comme il n'a plus  de pouce....

 

Et ne vous comparez JAMAIS aux autres ni aux moyennes nationales. Ne vous comparez qu'à vous mêmes sur

des stats comparatives long terme.

 

Evidemment il y a des limites. Si vous vivez 40% de baisses de fonctionnement sur une année, vaut mieux chercher discrètement  une mutation....

 

Modifié par Ferris
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • Réponses 300
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Louve

    92

  • Ferris

    80

  • B. Majour

    45

  • BiblioEdualk

    35

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à tous!   Comme  promis un petit retour, bref, succint: M. Orsenna n'était pas présent, pris par d'autres urgences.   La responsable-adjointe de la DRAC a insisté  sur

Une centaine de places dans l'auditorium, pas toutes remplies mais bien plein. Le public vidé était les élus et professionnels du département, car la thématique était rurale - logique pour un dép

Le titre complet est « Voyage au pays des bibliothèques - Lire aujourd'hui, lire demain ».   J'ose espérer que les bibliothèques ne seront pas réduites à la lecture dans ce rapport. J'ose pe

il y a une heure, Louve a dit :

 

C'est illogique : depuis quand les bénévoles ont un coût ? Il n'y a pas de raisons de mettre plus d'argent, vu que le travail non-payé, c'est l'avenir des bibliothèques...

 

-------------------------------------------------

 

Sinon, depuis Chartres, la mission a dû se rendre à Toulouse (24/11), Lyon (27/11), Château-Thierry (28/11) et La Seyne-sur-Mer (30/11). Quelqu'un a des infos sur comment ça s'est passé ?

 

Je suis en train d'éplucher Europresse (car sur Google Actu, c'est morne plaine, et sur Google de même), et c'est assez déprimant :

     * Toulouse (24/11) : rien ! Remarquez, c'est un trou paumé, ils ne doivent même pas avoir de journal local...

     * Lyon (27/11) : idem, mêmes raisons sûrement

     * Château-Thierry (28/11) : "L'Union" en parle, merci à eux ! D'abord le 23, pour signaler qu'Orsenna y passera la journée, mais pour rencontrer des lycéens autour de La Fontaine. "Parallèlement", il ira aussi à la Médiathèque dans la cadre de la mission.

Compte-rendu de la même Union du 29/11 : rien sur la mission, que sur les rencontres avec les lycéens.

     * La Seyne-sur-Mer (30/11) : nada (sur Google Actu, quand je tape "orsenna seyne", j'ai une seule réponse intitulée "tatouage symbole prostituée - la rencontre" :blink:...)

 

Donc soit Orsenna et compagnie ont séché, soit tout le monde s'en fiche VRAIMENT. Pourtant, rien qu'en termes de com', recevoir Orsenna, ça mérite au moins une photo avec les élus dans le journal local, non ?

 

Bon : il reste Brest le 5/12 et Arras le 15/12 pour se rattraper... Si vous êtes dans le coin, tenez-nous au courant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Serait-on lu par Monsieur Macron ?

Ou au moins par Madame la sénatrice Sylvie Robert ?

 

Je disais en octobre

Le 21/10/2017 à 12:45, B. Majour a dit :

Rien que le fait de calculer : 52 * 7000 = 364 000 euros, à 1 euro de l'heure.

Pour un adjoint du patrimoine à 15 euros charges patronales comprises : 5 460 000 euros. (pour une seule heure supplémentaire sur 52 semaines, pour un seul adjoint du patrimoine par structure !!!)

 

Avec 8 millions d'euros de plus, on commence à pouvoir ouvrir les structures une heure par semaine.

Enfin, la première année.

 

En théorie.

Car, oups !, l'enveloppe est prévue pour 5 ans. Ce qui divise le montant par 5 ?

 


@Biblioeduak

Hum, si on augmente les sommes, c'est sans doute pour offrir des chocolats aux bénévoles. (Pray your god :angel:)

Ou alors pour financer des services civiques.

 

Parce que c'est bien le service civique, c'est économique

Le Service Civique n'ouvre pas droit à des indemnités chômage, ce n'est pas en effet un contrat de travail mais un contrat spécifique, en dehors du code du travail. Les cotisations qui sont versées pendant le service civique couvrent la sécurité sociale, les accidents du travail et maladies professionnelles et les cotisations vieillesses (trimestres de service civique validés pour la retraite)... mais il n'y a pas de cotisation chômage.

 

En attendant, c'est un chômeur de moins sur les stats.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎02‎/‎12‎/‎2017 à 13:55, BiblioEdualk a dit :

Sinon, depuis Chartres, la mission a dû se rendre à Toulouse (24/11), Lyon (27/11), Château-Thierry (28/11) et La Seyne-sur-Mer (30/11). Quelqu'un a des infos sur comment ça s'est passé ?

 

Aucune info ne filtre ce qui m'interroge, m'interloque, me décontenance.

Plusieurs hypothèses:

  1. peu de monde au rendez-vous
    1. a faut-il montrer patte blanche? Je connais suffisamment la profession pour savoir qu'il n'y pas à craindre de grand danger, ce n'est pas demain la veille qu'il y aura une manifestation  de bibliothécaires si grande qu'elle bloque la tenue de la journée
    2. b les bibliothécaires ne jugent pas utiles d'y aller, ce qui serait décevant et attristant. Les bibliothécaires n'iraient pas soit parce qu'ils n'y croient plus, soit parce qu'il sont si peu nombreux que leur présence passe inaperçue 
  2. pas de compte-rendu:
    1. a une non-communication voulue? Dans ce cas autant le dire clairement: Mesdames, messieurs les bibliothécaires les comptes-rendus seront fait par le Ministère et vous seront transmis ultérieurement. Quoique. Pas un membre de l'ABF dans la tournée qui pourrait nous donner une info? Ou alors c'est stratégique, mais autant nous le dire!
    2. b Les bibliothécaires  sont si peu nombreux qu'il n'est pas utile de leur rendre compte 

 

Brève de supputation! D'ici la fin du mois nous aurons, j'ose le croire, des réponses à nos questions existentielles!

Modifié par Louve
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne "rend compte" qu'aux décideurs. Nous fournissons de l'information, laquelle sert (en principe) à prendre des décisions qui seront ensuite communiquées aux décideurs locaux. Pourquoi voudriez vous qu'on nous rende compte de quoi que ce soit ? Cela n'aurait aucun intérêt.:blink:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Ferris a dit :

On ne "rend compte" qu'aux décideurs.

 

oui mais les collègues du terrain les adhérents de l'ABF!

Ce qui est hallucinant est qu'absolument rien ne filtre! Aucun compte-rendu, aucun entre-filet, aucune brève; rien, nada, zéro.

Nous pourrions vraiment penser que cet black-out est voulu, que cette communication hyper verrouillée est décidée.

Modifié par Louve
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Je continue ma veille sur le "Tour de Gaule d'Erik" :

Citation

Nous sommes en 74 après Johnny Hallyday. Toute les bibliothèques sont ouvertes le dimanche. Toutes ? Non ! De petits villages d'irréductibles fonctionnaires résistent encore et toujours aux lecteurs. Et la vie n'est pas facile pour les missionnaires parisiens Emmanuel Macron, Françoise Nyssen, Erik Orsenna et Alexandre Jardin...

 

Alors le Télégramme parle de la visite d'Orsenna le 05/12 à Brest... à la librairie Dialogue, pour dédicacer son livre sur Bataille et Fontaine (ou un truc du genre...). Leur article est titré "Je ne verrai plus ses yeux bleus".

Une réaction à chaud à la mort de Michel Ier de Roumanie, pleine de sensibilité et de retenue. J'ignorais qu'ils étaient aussi proches :blink:

 

Apparemment, Orsenna devait être pressé, il n'a rien fait d'autre à Brest. Même pas un petit tour à l'Oceanopolis, c'est dire :cry:

 

----------------------------------------------

 

Sinon, un article dans la Gazette des Communes le 07/12 qui, comment dire, semble lever un sourcil interloqué.

 

Comme le signalait B. Majour, l'enveloppe pour les bib est augmentée de 8 millions alors que la sénatrice Sylvie Robert réclamait "seulement" 5 millions de plus - annoncé au Sénat le 29/11 dernier.

Lors des discussions, des sénateurs ont relevé une certaine incohérence : la Ministre de la Culture annonce déjà des mesures (= ajoute 8 millions) alors qu'elle ne cesse de mettre en avant le rôle de la mission Orsenna comme base pour savoir quoi faire.

Mission qui doit rendre ses conclusions en "fin d'année", ça ne change pas.

Oui, même les sénateurs ont remarqué.

 

D'où un des titres de paragraphe de l'article de la Gazette que je ne peux m'empêcher de citer :

Citation

Erik Orsenna court-cuité ?

 

Nooonnn... vous croyez ? :angel:

 

N'oubliez pas qu'on aborde la dernière ligne droite : Arras la semaine prochaine. Allez Erik ! Tous avec toi ! On y croit ! Tu peux le faire ! Tu peux avoir un article sur ta visite ! Yes you can !

 

:cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer::cheer:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'article cité par Louve :https://www.actualitte.com/article/monde-edition/8-millions-de-plus-pour-l-extension-des-horaires-des-bibliotheques/86125, attention à ne pas confondre la DGD dans son ensemble et la partie réservée à l'extension des horaires (2 bibs par département).

 

Cette dotation générale de décentralisation, qui relève du ministère de l'Intérieur, peut être utilisée par les collectivités pour subvenir aux dépenses de fonctionnement liées à l'ouverture des bibliothèques. Problème, elle est limitée à 5 ans seulement, tandis que son montant a été sévèrement revu à la baisse ces dernières années. 

Oui elle peut, mais ce n'est pas une obligation.

 

Sylvie Robert, avait déposé un amendement pour solliciter une hausse de 5 millions € de la dotation générale de décentralisation (DGD), qui bénéficie actuellement d'une enveloppe de 80,4 millions €. Donc pas seulement pour les bibs.

 

Il y a fort à parier que les -13 millions de la DGD et la suppression des contrats aidés (et pas seulement en bibliothèques), seront compensés en partie par ces 8 millions.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme promis je serai à Arras vendredi, même si je dois y aller en raquettes ou en traîneau!

 

Petite info: j'ai agité mon réseau, soulevé les pierres, été à la pêche aux renseignements...

Il s'agit en fait d'une journée d'étude organisée par la BDP du Pas-de-Calais: le terme de cette journée a été décidée il y a 1 an  Au regard du thème évoqué, il a été décidé de l'intégrer au Tour de France des bibliothèques et nous ne sommes pas sûrs aujourd'hui que M. Orsenna sera présent.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

http://www.lavoixdunord.fr/279176/article/2017-12-12/erik-orsenna-prend-son-baton-de-pelerin-pour-ouvrir-la-bibliotheque

(chez moi, j'ai épuisé mes 5 consultations gratuites entre le moment où j'ai repéré l'article et maintenant... :cry: J'espère que vous pourrez le lire)

 

Effectivement, Orsenna n'est qu'invité (d'après Nord Littoral, entrefilet vu sur Europresse). Mais Arras est marqué dans la liste du Ministère, donc il a intérêt à être là !

Par contre, la journée est donc limite hors-sujet : la mission Orsenna n'est qu'invitée, pas centrale. Ca laisse interrogatif sur la méthodologie... S'ils mettent les moments où ils s'incrustent comme moment fort du tour de France, ça ne fait pas très sérieux et surtout totalement improvisé (comme chez moi ? :angel:)

 

Bref, cette dernière journée est encore, manifestement, un coup pour rien. J'espère sincèrement qu'Orsenna ne va pas se contenter de ces journées pour faire son rapport. Mais dans ce cas, quelles seront ses sources ? Des rencontres en douce ? Du lobbying entre deux portes ? Son sentiment personnel et subjectif ?

Ou alors, tout est déjà décidé et c'est de la com ? Noooonnnn... je n'ose y penser :angel:

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ose, ose. On est entre nous, on peut se dire les choses telles qu'on les pense, non ?

 

Donc : zéro suspense sur l'issue de tout ça.

Et puis c'est pas Orsenna qui va écrire le rapport, c'est Noël Corbin. Quelle ironie : être passé de nègre de Mitterrand à caution Immortel du ministère pour faire passer un rapport sur lequel on écrira son nom mais qu'il n'aura pas écrit...

La réalité, c'est qu'Orsenna s'est montré dans une ou 2 bibliothèques pendant son tour de France des librairies pour vendre son dernier bouquin sur La Fontaine. That's all, folks !

 

Ah, et comme déjà dit par Ferris, le rapport n'est pas destiné aux bibliothèques (il porte sur, nuance), ni aux bibliothécaires mais à Mme la Ministre qui a missionné l'ambassadeur officiel (et sa doublure lumière). Nous ne sommes donc pas en droit d'attendre quelque info que ce soit à ce stade, même si on a voulu nous faire croire qu'on allait nous associer, nous tenir au courant (ça, ça a fait pschitt deux secondes après la grand messe du mois de septembre, n'est-ce pas ?) 

Tout se passe (s'il se passe des choses) en coulisses. Avec 2 ou 3 bibliothèques, quelques élus sans doute, et 1 ou 2 rendez-vous avec l'ABF ou l'ABD. Vite fait. 

 

Par chance on arrive au bout du pseudo programme de visites, ce cinéma va cesser quelque temps. RV au printemps pour la présentation du bô rapport, qui sans doute confirmera que tout était décidé. Encore de grands moments en perspective.

:bye:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Isalabib a dit :

Par chance on arrive au bout du pseudo programme de visites, ce cinéma va cesser quelque temps. RV au printemps pour la présentation du bô rapport, qui sans doute confirmera que tout était décidé. Encore de grands moments en perspective.

 

Tout est déjà décidé, fort bien.

L'ABF, par son silence (aucun retour à l'heure actuelle si ce n'est dans le dernier n° de Bibliothèque(s)), n'approuverait donc pas.

Ce serait mieux de dire précisément son avis...

 

Pour ma part, je suis en route pour le rendez-vous d'Arras... Levée aux aurores, que ne fais-je pas pour la cause!

 

Je vous tiens au jus!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai assisté à la BPI, le 21 septembre dernier , à la présentation aux professionnels de la Mission Orsenna.

 

Un indice confirme ce qu'Isalabib résume parfaitement.

Erick Orsenna et Compagnie ont été présents  le matin pour dresser le portrait de  la Mission.

Sourires, humours, verbiage en abondance

Puis l'après-midi la parole était donnée aux bibliothécaires face aux...seuls bibliothécaires : car l'Ambassadeur était déjà parti sous d'autres cieux.....Et sa  Cour également.

 

Nous étions très nombreux à le déplorer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je viens d'apprendre que M. l'Ambassadeur remettra son rapport (sans les Ferrero Rocher...) le 20 décembre prochain à la Ministre. 

Plus tôt que prévu...

 

Modifié par Marcel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Le Premier Ministre est à Cahors, histoire de tester la mauvaise connexion locale ! Il a fait un discours, évidemment, pour dire aux élus locaux que non, il n'est pas leur ennemi, oublions toutes les coupures financières précédemment décidées par le gouvernement, maintenant, l'argent va couler à flot !

 

Et M. Philippe a parlé des bibliothèques :

Citation

C’est vrai enfin dans le champ de la culture, et en particulier de la lecture Nous devons tout faire pour continuer de leur donner une place centrale dans la vie de nos territoires, notamment en encourageant le contact avec les livres, qu’ils soient numériques ou de papier.

C’est la conviction du président de la République qui avait inscrit l’élargissement des horaires des bibliothèques comme l’une des mesures emblématiques de son programme. C’est pour honorer cette promesse que Françoise NYSSEN a proposé à Erik Orsenna de participer à l’aventure en tant qu’« ambassadeur de bonne volonté auprès de tous les acteurs du champ de la lecture ».

Erik Orsenna va lui remettre sous peu son rapport mais je peux déjà vous annoncer que le Gouvernement honorera son engagement à vous accompagner dans l’élargissement des horaires des bibliothèques et médiathèques. Les crédits de la Dotation générale de Décentralisation (DGD) seront abondés [à hauteur de 8 millions d’euros qui viendront] compléter les crédits d’investissements destinés à poursuivre la modernisation des bibliothèques.

Discours ici : https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/141217/matignon-delocalise-cahors-edouard-philippe-dans-la-proximite-des-elus-locaux

 

Il n'a pas dû écouter les propos de sa Ministre de la Culture à Francfort sur le prêt de livres numériques...

 

Je note la formule "Françoise NYSSEN a proposé à Erik Orsenna de participer à l’aventure". Il participe, hein, pas plus. Quelque part, ça rassure. Et les bibliothèques ne sont pas des "acteurs du champ de la lecture", ou quasiment pas, vu comme on nous consulte.

On reste sur ce qui a déjà été annoncé : 8 millions en plus sur la DGD.

 

Enfin, je note que l'élargissement des horaires des bibliothèques et médiathèques relève de la "modernisation"

 

Je laisse les uns et les autres conclure les conclusions qu'on peut en conclure.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un autre indice :

 

ce rapport remis le 20 décembre prochain s'intitule :

"voyage au pays des bibliothèques"

 

c'est le nouveau Oui-Oui ?....

Modifié par Marcel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous!

 

Comme  promis un petit retour, bref, succint:

M. Orsenna n'était pas présent, pris par d'autres urgences.

 

La responsable-adjointe de la DRAC a insisté  sur:

  • le travail avec les écoles
  • les bibliothèques comme prolongement de l'école pour apprendre
  • la nécessité de ne pas amalgamer culture et loisir

 

Noel Corbin a annoncé:

  • le rapport sera remis le 20 décembre prochain car le 1er Ministre et la Présidence souhaitent véritablement s'emparer du dossier
  • 50 bibliothèques ont déjà été "approchées", "pressenties"
  • les 8 millions de plus de la DGD ne seront pas suffisants
  • l'importance donnée à lire et faire lire: 18 000 bénévoles sur lesquels les bibliothèques "devront s'appuyer"


Thierry Lepaon:

  • la bibliothèque doit être un lieu d'échanges et de vivre-ensemble
  • il faut que nous nous intéressions à ceux qui ne viennent pas à la bibliothèque

 

 

Chiffres intéressants:

  • 71 00 bibliothèques
  • 98 200 points lectures
  • 38 000 professionnels
  • 82 000 bénévoles en bibliothèque qui représentent 18 000 ETP *

 

Une collègue a indiqué que la filière culturelle est la plus mal payée, qu'il y a très peu de concours, d'examen...  Qu'il serait vraiment nécessaire d'évoluer à ce niveau-là.

 

Et sinon moment croustillant: Philippe Lefait (oui, le journaliste) modérateur de la rencontre  du matin nous a invité à lire à voix haute des textes ou extraits de textes dès que l'occasion s'en présente car c'est important.

A l'heure où la SCELF nous fait des misères, j'ai trouvé cela assez drôle.

 

Sinon rien de neuf sous le soleil, rien qu'on ne sache déjà.

 

* Précision

http://www.courrierdesmaires.fr/72626/bibliotheques-animer-un-reseau-de-benevoles/ 

Modifié par Louve
Précision sur le nombre de bénévoles, merci BiblioEdualk
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le retour, Louve ...

 

Au-delà de la mascarade que tout ça me laisse supposer (ils brassent de l'air, ça m'énerve ! on n'en est pas à ouvrir +, nous on galère pour ouvrir tout court en ce moment), je ne comprends pas comment cette journée s'est organisée ...

Comment l'info de cette journée a été relayée ?  rien de la part de l'ABF du Nord pas-de-calais ? rien de la part de la MEL (Lille métropole, qui pourtant était intervenant sur le sujet) ?  rien aux bibliothécaires de la région des Hauts-de-France ? ni aux directeurs ni dans les boîtes mail de la médiathèque ? ...

 

il y avait du monde à cette rencontre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

130 personnes dont 26% professionnels du Conseil Départemental du Pas-de-Calais.

Personne au titre de l'ABF du Pas-de-Calais

 

Il y a un an , la Bibliothèque Départementale du Pas-de-Calais a décidé que le thème de la 6ème édition de Bibliothèques 21 serait "Ouvrir la bibliothèque". J'ai reçu une invitation pour cette 6ème édition, prévue le 15 décembre à Arras.

Il y a un mois une date a été ajoutée au Tour de France des bibliothèques (je suis un poil à l'affût sur ce sujet): 15 décembre à Arras. Très vite il m'est apparu que cette journée était rajoutée, qu'elle était un bonne occasion de proposer une date dans les Hauts-de-France. On m'a accusée d'être mauvaise langue, ronchon et méfiante... N'empêche que...

Peu de relais, peu d'information autre que celle prévue intialement

 

J'y suis allée (accompagnée de collègues) car il me semblait important d'y être pour me faire une idée, pour confirmer ou infirmer mon analyse.

 

Le matin:

  • mêmes propos que ceux entendu le 21 septembre à Paris.
  • retour sur le rapport de Mme Robert ; rapport que je connais désormais sur le bout des ongles (doigts de pied et main!)  car non seulement je l'ai lu et relu mais en plus j'en ai plus qu'entendu parler!
  • Intervention de M. Leapaon qui visiblement n'a pas mis les pieds en bibliothèque depuis longtemps.

 

Peu de réactions dans la salle. J'avoue, moi non plus je n'ai pas réagi.

D'une part car j'ai senti qu'il n'était pas  attendu de réactions de notre part (les -thécaires sont mûrs à point aujourd'hui, il n'y aura pas de bronca), d'autre part car j'étais épuisée. 

 

L'après-midi:

  • présentation du bureau des temps de la MEL et d'une partie de leur méthodologie
  • présentation des modifications d'horaires d'ouverture des bibliothèques de Montreuil (pas sur mer, Montreuil en Ile de France!)
  • présentation de la cartographie des bibliothèques du Pas-de-Calais
  • présentation du projet du SCD d'Artois (espaces de convivialité, modification des horaires d'ouverture, emploi de moniteurs étudiants...)

 

Tout devrait être mis en ligne sur le portail de la BD Pas-de-Calais

 

Ah et sinon:

  • les personnalités n'étaient là que le matin
  • pas d'accès wi-fi car "trop compliqué à mettre en place"
Modifié par Louve
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Louve pour ta réponse ...

 

Et sinon, découverte de ça à l'instant : 

Ouverture des bibliothèques : faisons le point !

Un questionnaire du Sgen-CFDT et la CFDT Culture qui concerne les BU :

https://www.sgen-cfdt.fr/actu/ouverture-bibliotheques-faisons-point/

 

(je ne fais que relayer à titre informatif, ça me semble dans le sujet ... Je préfère préciser)

Modifié par Blandine
correction/précision
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 @Blandine

Si, si, c'est important de le savoir! Ce questionnaire est très intéressant; il faut juste préciser qu'il est centré sur les BU. Ce que je trouve dommage.

Il faut penser le maillage sur nos territoires: j'indique très régulièrement à nos usagers qu'ils ont le droit d'aller à la BU, que pour travailler et faire leur recherches ils pourront s'installer dans la BU quand nous sommes fermés le lundi.

Que pour emprunter, ils devront s'acquitter d'une cotisation mais qu'ils peuvent bénéficier du lieu

Il est très importants que nous soyons aussi à l'écoute de tous ces usagers qui souhaitent travailler à la médiathèque et ne pas râler quand nous avons la bibliothèque plein d'étudiants studieux. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...