Jump to content
Vallons

Charte d'accès au Wifi

Recommended Posts

Vallons

Bonjour

3 postes fixes permettant d'accéder à Internet sont disponibles dans la médiathèque. Je souhaite installer un hotspot Wifi pour faciliter nos animations et pour les usagers.

Ma collectivité me demande de plancher sur un règlement d'utilisation du Wifi + argumentaire du pourquoi le wifi à la médiathèque.

Auriez-vous des pistes et exemples de chartes/règlements/ délib?  (Hormis les argumentaires qui fonctionnent pour les ordis (fracture numérique, inclusion numérique)

Merci de votre aide !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Manumericus

Bonjour,

 

Côté arguments, il est par exemple possible de s'appuyer sur le baromètre du numérique de l'ARCEP qui souligne la domination du smartphone et de la tablette dans les usages numériques, 2 appareils qui aiment le Wifi. On peut aussi avancer que cela permet aux personnes de se connecter avec un ordinateur portable et, par conséquent, de cibler un public comme les étudiants. Le wifi peut aussi intéresser les ados, public souvent éloigné des bibliothèques. Ou encore argumenter en proposant des animations comme des ateliers numériques "tablette et internet", etc.

 

Côté règlementation avez-vous déjà une charte informatique ou est-ce l'occasion de mettre tout cela à plat ? Le wifi est en général intégré dans les "règlements intérieurs" ou "chartes informatiques" selon les établissements, avec une mention particulière pour ce mode de connexion. Voici un exemple de Règlement intérieur qui contient une Charte informatique (Annexe 2). Ce document n'est pas encore à jour mais la question du wifi ne devrait pas changer.

 

Voilà quelques pistes pour commencer :thumbsup:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

C'est quand même fou qu'on vous demande de justifier ça... :logik:

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

Bonjour Vallons

 

Le WiFi.

Des arguments pour.

 

Plus facile d'en trouver des contres.

Exemple : https://blog.avira.com/fr/les-risques-du-wifi-public/

 

Par contre, on peut en tirer ce qui est intéressant au niveau des arguments pour

Les points d’accès sont à la disposition des clients dans de nombreux lieux publics comme les hôtels, les restaurants ou encore les aéroports, les trains… Cela permet aux consommateurs de garder un lien avec Internet même lors de leurs déplacements.

 

=> Le Wi-Fi est intéressant pour tout ce qui est nomadisme.

En zone touristique, ou pour réduire la fracture numérique (forfait téléphone, des jeunes, oui, mais des autres aussi), un accès Wi-Fi gratuit devient intéressant.

En particulier s'il est ouvert 24/24, et hors des heures d'ouverture de la bibliothèque = on continue à assurer un service.

 

Intérêts pour tous : avoir accès à ses mails, à ses réseaux sociaux, etc. Pour garder le contact avec sa famille ou avec son administration.

Plus la recherche sur Internet, ou les dernières infos de la ville, agenda, animations, voire un parcours touristique à télécharger.

Ou même utiliser Skype, sans avoir à débourser une somme monstrueuse en frais, surtout si on est étranger. (Oui, le nomadisme peut se penser très étendu)

https://www.gites-internet.com/pourquoi/pour-les-%C3%A9trangers/

 

 

Si tu veux faire un peu d'humour, tu peux utiliser ceci

 

Ruckus Wireless, leader technologie des réseaux sans fil, a commandé une enquête qui met en évidence que 74 % des français préfèrent un accès à Internet par le Wi-Fi plutôt qu'une baignoire dans leur chambre d'hôtel.

A la question: "Lors de la réservation de votre chambre d'hôtel de qualité standard (douche, lit, TV), vous avez la possibilité de bénéficier d'une option supplémentaire: choisissez-vous d'avoir une connexion Wi-Fi ou une baignoire ?", 74% des répondants ont choisi une connexion Wi-Fi. Sur les 1100 personnes interrogées, 3/4 des hommes sondés sont accros au Wi-Fi, contre 2/3 des femmes sondées.

https://www.techno-science.net/actualite/wi-fi-plus-important-bain-N8518.html

 

Bien sûr, en cette saison, une piscine (ou une baignoire ?) serait intéressante à la bibliothèque, mais la Wi-FI semble plus indispensable.

Au moins pour les hommes. :ahappy:

 

Ou l'art du comment attirer les hommes à la bibliothèque.

 

Surtout que tout le monde n'est pas client d'un hôtel, d'un camping, ni à proximité d'un aéroport, d'une gare ou autre.

 

 

Après attention à l'avertissement suivant :

https://www.bpi.fr/informations-pratiques/les-services/internet-et-le-wifi

 

Le wifi à la Bpi 

Vous pouvez aussi vous connecter gratuitement à Internet par le réseau wifi depuis votre ordinateur portable.
Si nécessaire, des prises électriques sont disponibles sur la plupart des tables de lecture.
La Bpi met en place, au bénéfice des usagers, 1000 accès wifi. Il s’agit d’une offre de service sans équivalent dans le paysage parisien. (Là, tu pourras dire, il s'agit d'une offre gratuite sans équivalent sur notre commune)

Au-delà de ce seuil, les usagers nouvellement arrivés ne pourront en bénéficier tant que des accès ne se seront pas libérés.
Le réseau wifi est possible sur les trois niveaux de la bibliothèque et dans la file d'attente. La connexion se fait actuellement sans authentification ni limitation de durée. (normal, si on demande une authentification, il faut conserver cette donnée pendant un an)

Comment vous connecter ?

Vérifiez que le wifi est activé sur votre machine (ordinateur portable, PDA, smartphone...)

Dans la liste des réseaux disponibles, choisissez le réseau : Wifi-bpi

Attention, au niveau 1 et dans la file d’attente, le réseau à choisir est : CentrePompidou

 
Avertissement ! 
La bibliothèque ne peut, en aucun cas, être tenue pour responsable d’éventuels dysfonctionnements de votre ordinateur personnel, consécutifs à votre connexion au wifi. C’est la raison pour laquelle le personnel de la Bpi n’est pas autorisé à intervenir sur votre matériel. 

 

 

Là, c'est un gros point sur lequel il faut réfléchir.

Si on commence à tripoter les machines ou portables des gens, on prend des risques.

Reste qu'il est possible de contacter la BPI pour lui demander les avantages du réseau Wifi dans sa structure, ou même sur la ville de Paris.

 

Bien sûr, l'idéal, c'est de fournir un accès Wi-Fi gratuit, mais aussi une prise de courant à l'extérieur du bâtiment, si on veut vraiment assurer le service 24/24.

 

D'autres exemples de l'intérêt du Wi-Fi :

http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/19711/TPL_CODE/TPL_REVUE_ART_FICHE/PAG_TITLE/Offrir+le+WiFi+%E0+ses+concitoyens/47-lettre-du-cadre.htm

 

Pourquoi offrir du WiFi gratuit à ses concitoyens ?

Actuellement, dans la plupart des villes, bénéficier d'un accès internet gratuit par le WiFi nécessite soit de disposer d'un fournisseur d'accès internet qui propose un accès WiFi à ses abonnés, soit de se rendre dans un lieu privé qui propose un accès WiFi gratuit (un restaurant par exemple).
Pour une ville, offrir un réseau WiFi permet donc de rendre l'accès à internet vraiment public. Les citoyens peuvent rester dans les lieux publics (parcs, bâtiments publics etc.) pour accéder à internet via leur ordinateur portable, leur tablette ou leur Smartphone. Dans une certaine mesure, le WiFi gratuit concourt également à réduire la fracture numérique (certes, le concitoyen devra disposer d'un appareil mobile avec une carte WiFi). La collectivité se dote ainsi d'une image de ville moderne en phase avec son temps. Pour une ville touristique, l'accès WiFi offre un atout indéniable : le touriste, par définition nomade, disposera d'un accès internet dans ses pérégrinations au sein de la ville. La collectivité pourra également mutualiser ce réseau WiFi pour  la vidéoprotection (les caméras de surveillance pourront se connecter au réseau WiFi sans génie civil), la gestion de trafic (les caméras assurant la gestion du trafic pourront également se connecter sur ce réseau) et la gestion des parcmètres. Grâce à des parcmètres WiFi, Barcelone a ainsi économisé trois millions d'euros par an (1).
Cela permet aussi le désengorgement des réseaux 3G. Les opérateurs pourront basculer une partie de trafic 3G sur le réseau WiFi. (ressources potentielles pour la ville ?)
Au final, les utilisateurs disposeront d'une meilleure qualité de service. La collectivité pourra également bénéficier des avantages de la géolocalisation. En fonction de l'emplacement de la borne WiFi, l'utilisateur pourra se voir proposer un service et/ou un contenu personnalisé : une information municipale personnalisée en fonction du lieu (comme la présentation de l'actualité d'un musée) ou une publicité locale (pour un restaurant par exemple).

 

https://www.noodo-wifi.com/premium-wifi/espaces-publics/

 

Sinon, on peut regarder ici

2013. Pour désenclaver certains de ses villages, et surtout répondre à leurs besoins numériques, le conseil départemental du Puy-de-Dôme a proposé à 440 de ses communes de déployer sur leur territoire un kit de wifi public.

https://www.puy-de-dome.fr/fileadmin/user_upload/Cg63_GuideWifi63.pdf

Et peut-être contacter les responsables, si l'information n'est pas trop ancienne.

 

On notera ceci pour finir

La législation est claire sur le fait que :

« les réseaux Wi-Fi internes des Collectivités territoriales ne sont pas considérés comme des réseaux publics mais sont privés et ne sont donc pas soumis aux obligations de gestion et de traçage. Cependant, les accès Internet fournis au public restent quant à eux soumis à ces obligations ».

Cette information reste à vérifier dans le contexte actuel.

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...