Jump to content
Plum3tte

Médiatrice culturelle, formation aux métiers des bibliothèques

Recommended Posts

Plum3tte

Bonjour à tous, 

 

Je suis actuellement passionnée par mon secteur d'activité : la médiation culturelle en spectacle vivant. Je suis dans ce secteur d'activité depuis 6 ans (en incluant mon Master pro) où j'alterne les périodes d'emploi et de chômage, et où une forte mobilité est demandée. Je suis en recherche d'emploi depuis 4 mois. J'ai travaillé pendant 3 ans avant tout dans des festivals, théâtres conventionnés et scènes nationales ou en théâtre en DSP, puis pendant 3 ans en collectivités territoriales (communes et Conseil Départemental). À 28 ans j'aimerais bien enfin pouvoir un peu plus me poser avec mon compagnon. Pour consulter régulièrement le site "emploi territorial", j'ai remarqué que sur mon territoire il y a beaucoup plus d'offres dans le domaine des bibliothèques et médiathèques que dans mon secteur d'activité de base, et c'est un secteur qui m'a toujours semblé très complémentaire et proche du mien. Mais bon je me doute bien que la concurrence est aussi extrêmement rude. Je suis seulement depuis quelques mois au chômage, et j'ai potentiellement des perspectives d'embauche dans ma branche dans les prochains mois, mais j'aimerais avoir un plan B dans ma tête. 

 

Je commence donc à me poser la question d'un complément de formation pour pouvoir aussi travailler en bibliothèque / médiathèque / ludothèque. À la base j'ai une formation purement littéraire (Hypokhâgne A/L, puis Licence de lettres classiques) suivie d'un  master professionnel de médiation culturelle spécialisé en sociologie. J'ai aussi réalisé il y a 5 ans un stage long dans un centre de ressources dédié aux écritures théâtrales contemporaines pour l'enfance et la jeunesse, avec donc un mémoire sur ce sujet et sur l'éducation artistique et culturelle. Au cours de mes expériences pro, j'ai coordonné des des actions culturelles avec des médiathèques et bibliothèques gérées par des professionnels ou des bénévoles. Ce qui m'interesse c'est notamment de pouvoir continuer à mener des actions culturelles et de pouvoir accueillir du public, potentiellement réaliser des études de public, et j'aime beaucoup aussi la polyvalence (coordination de projets, tâches administratives, logistiques et relevant de la communication...). Je me suis spécialisée dans le secteur jeune public, mais j'ai mené aussi des actions à destination des habitants du territoire, des publics handicapés et des EHPAD. Sans être graphiste, je possède aussi des compétences en communication (gestion de site web, réalisations de plaquettes en lien avec un graphiste, relations presse, réalisation de documents de communication...) et c'est quelque chose que j'apprécie pour avoir été en charge de la culture et de la communication pendant un an d'une commune. Après m'être pendant longtemps intéressée à la littérature classique, depuis quelques années je me suis passionnée pour des secteurs moins classiques : j'écoute beaucoup de livres audio relevant de la SF et de la fantaisy, je m'intéresse beaucoup aux romans graphiques, je suis passionnée par les jeux de société modernes (j'en possède une soixantaine), et aussi par les séries. 

 

Je n'ai pas de concours de la fonction publique, je suis en train de passer les concours administratifs mais bon, on sait tous ce que c'est les concours. J'aimerais donc savoir s'il existe des formations courtes, potentiellement en alternance ou à distance, pour avoir une formation dans les métiers liés aux bibliothèques, et si vous pensez que ça vaut le coup ou pas, notamment au regard de mon parcours. 

 

Je vous remercie par avance de vos réponses. 

 

Edited by Plum3tte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

Bonjour, tu as un parcours très intéressant pour les bibs municipales, effectivement une formation courte devrait être suffisante pour compléter tes compétences, te lancer dans un DUT par exemple risque de te prendre beaucoup de temps et d'énergie alors que tu as déjà un bon bagage.

Je ne connais pas bien les formations courtes mais je sais que l'ABF en propose, il y a aussi les CRFCB qui proposent des préparations aux concours et des formations ponctuelles sur différentes thématiques.

Un petit stage découverte dans une BM serait pas mal aussi pour conforter ton choix d'orientation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte

Merci Pigranelle de ta réponse !

 

J'ai l'impression que c'est le serpent qui se mord la queue, je viens de regarder sur le site de Pôle Emploi, sans formation en cours pas de stage possible. Mais si je reprends à un moment une formation longue, mes droits chômage seront suspendus. Et je dois reconnaître qu'après avoir réaliséAujourd'hui toutes ces études, je n'ai pas vraiment le courage pour le moment de reprendre une formation longue. Même si je vis avec mon compagnon, ça risque d'être ardu financièrement, sans compter le coût de la formation si elle n'est pas prise en charge par Pôle Emploi. 

 

Je viens de regarder sur le site de l'ABF, il faut être apparemment bénévole au moins 10h par semaine et ils privilégient les personnes avec un niveau d'études inférieures au Bac. Avec un Bac +5 en poche, ils risquent de ne pas vouloir de moi. Peut-être auront-ils par contre des informations sur des formations envisageables où je pourrais rentrer dans les cases... 

En attendant, la solution la plus simple serait peut-être de trouver une bibliothèque ou une médiathèque qui a besoin de bénévoles, et de réaliser des "entretiens métiers" ? 

Je pense qu'à un moment, je vais peut-être essayer de réaliser un bilan de compétences avec Pôle emploi. Peut-être certaines portes ou formations auxquelles je n'ai pas pensé pourraient s'ouvrir. 

 

ÉDIT Je viens de penser à un point, la médiathèque juste à côté de chez moi prend des saisonniers l'été car nous sommes en zone touristique sur le littoral. J'ai déjà travaillé pour cette collectivité mais en tant que guide dans le secteur patrimonial pendant plusieurs mois, ça s'était hyper bien passé, je connais très très bien l'équipe du pôle patrimoine / spectacle vivant, mais pas l'équipe de la médiathèque. Peut-être que ce pourrait être finalement ma meilleure porte d'entrée pour me donner une idée du métier si d'ici là rien ne s'est décanté pour moi dans mon secteur d'origine. 

Edited by Plum3tte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

Oui les vacations sont une bonne porte d'entrée: tu te fais connaitre de la médiathèque, ça te permet aussi de parler avec différents professionnels. N'hésite pas à envoyer ta candidature même avant la période de recrutement sait-on jamais. En attendant rien ne t'empêche de pousser les portes de la médiathèque et de demander des entretiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Le 16/10/2019 à 10:01, Plum3tte a dit :

Je suis en recherche d'emploi depuis 4 mois. J'ai travaillé pendant 3 ans avant tout dans des festivals, théâtres conventionnés et scènes nationales ou en théâtre en DSP, puis pendant 3 ans en collectivités territoriales (communes et Conseil Départemental).

 

Le 16/10/2019 à 15:30, Plum3tte a dit :

je viens de regarder sur le site de Pôle Emploi, sans formation en cours pas de stage possible.

 

Je ne comprends pas très bien. Les choses changent au niveau de Pôle emploi. 

 

Si vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier d'une formation vous permettant d'acquérir des compétences complémentaires ou d'apprendre un nouveau métier. Si vous suivez une formation validée par Pôle emploi, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières.

 

1)Que tu perçoives ou non l'ARE (Allocation d'aide au retour à l'emploi), il faut savoir que Les décrets n° 2019-796 et n° 2019-797 modifient les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi à partir du 1er novembre 2019. Voir si tu es eligible à l'ARE :

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14860

 

2) La formation doit être prescrite par Pôle emploi dans le cadre de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). En as-tu déposé un ?

 

Une fois le stage de formation intégré, vous percevez l'aide au retour à l'emploi formation (Aref).

L'Aref remplace l'ARE durant la durée de la formation. Elle est versée dans la limite des droits restant avant votre entrée en formation. Lorsque la durée de la formation est inférieure à la durée des droits, vous bénéficiez à nouveau de l'ARE.

Lorsque la durée de votre formation est supérieure à la durée des droits restant, vous pouvez bénéficier de la rémunération de fin de formation (RFF). La RFF permet de continuer à vous rémunérer jusqu'à la fin de votre formation.

 À noter : si vous souhaitez utiliser le crédit d'heures acquis lorsque vous étiez salarié(e), vous pouvez bénéficier du compte personnel de formation (CPF). Tu as du accumuler des points à ce niveau quand tu étais salariée.

 

3) Etant au chômage, tu as une obligation de recherche d'emploi. Dans ce contexte tu es tenue de participer avec ton conseiller Pôle emploi à l'élaboration et à l'actualisation de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). 

 

Comme toujours c'est un peu complexe mais tu peux voir sur les sites de Pôle emploi que les formations bibliothécaire ou bibliothécaire documentaliste existent  dans le cadre du PPAE.

https://candidat.pole-emploi.fr/formations/recherche?formationCPFPublicConcerne=3&quoi=bibliothecaire&range=0-9&tri=0

 

On y retrouve d'ailleurs les formations ABF (200 heures) et d'autres (460 h pour bibliothecaire documentaliste par exemple). Ils tiennent compte aussi de la VAE.

 

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte

 

Il y a 1 heure, Ferris a dit :

 

 

Je ne comprends pas très bien. Les choses changent au niveau de Pôle emploi. 

 

Si vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier d'une formation vous permettant d'acquérir des compétences complémentaires ou d'apprendre un nouveau métier. Si vous suivez une formation validée par Pôle emploi, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières.

 

1)Que tu perçoives ou non l'ARE (Allocation d'aide au retour à l'emploi), il faut savoir que Les décrets n° 2019-796 et n° 2019-797 modifient les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi à partir du 1er novembre 2019. Voir si tu es eligible à l'ARE :

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14860

 

2) La formation doit être prescrite par Pôle emploi dans le cadre de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). En as-tu déposé un ?

 

Une fois le stage de formation intégré, vous percevez l'aide au retour à l'emploi formation (Aref).

L'Aref remplace l'ARE durant la durée de la formation. Elle est versée dans la limite des droits restant avant votre entrée en formation. Lorsque la durée de la formation est inférieure à la durée des droits, vous bénéficiez à nouveau de l'ARE.

Lorsque la durée de votre formation est supérieure à la durée des droits restant, vous pouvez bénéficier de la rémunération de fin de formation (RFF). La RFF permet de continuer à vous rémunérer jusqu'à la fin de votre formation.

 À noter : si vous souhaitez utiliser le crédit d'heures acquis lorsque vous étiez salarié(e), vous pouvez bénéficier du compte personnel de formation (CPF). Tu as du accumuler des points à ce niveau quand tu étais salariée.

 

3) Etant au chômage, tu as une obligation de recherche d'emploi. Dans ce contexte tu es tenue de participer avec ton conseiller Pôle emploi à l'élaboration et à l'actualisation de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). 

 

Comme toujours c'est un peu complexe mais tu peux voir sur les sites de Pôle emploi que les formations bibliothécaire ou bibliothécaire documentaliste existent  dans le cadre du PPAE.

https://candidat.pole-emploi.fr/formations/recherche?form

 

Merci Ferris de ta réponse qui m'a beaucoup éclairée. J'ai échangé avec mon conseiller Pôle emploi mais en lui précisant il y a quelques mois que je souhaite rester dans ma branche d'activité actuelle pour le moment. J'ai des pistes et je cherche encore dans ma branche principale pour le moment,  je suis en recherche active dans ce domaine, je me suis forgée un solide réseau sur mon territoire, encore faut il que des postes soient créés ou qu'il y ait des recrutements. Je n'ai donc pas encore à ce jour échangé avec lui sur la question. 

 

Je bénéfice à ce jour d'indemnités de Pôle emploi. J'ai toujours enchaîné ou presque les contrats donc il me reste un peu moins d'un an et demi de droits chômage. Ce serait un véritablement changement pour moi et il faut que je me pose aussi la question du coût de la formation, du logement, des transports. Je loue une maison avec mon compagnon, à 1h15 de la grande ville la plus proche, loin des villes proposant des formations pour les bibliothèques, et j'habite dans une zone tendue car tous les biens immobiliers sont proposés à l'achat ou en location saisonnière. On ne trouvera pas moins cher. Mais pour l'avoir déjà fait, ça va être tendu de supporter un deuxième loyer, surtout dans une grande ville. Ça me rend triste donc de me rendre compte qu'aucune formation à distance n'existe ou de formation de courte durée, une chose est certaine, je n'aurai malheureusement jamais les moyens financiers pour une formation à Paris. 

 

Je te remercie quand même à nouveau de ton aide, et je vais tout de même essayer de me renseigner. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Je comprends tes problèmes financiers. D'un autre côté, à 28 ans, ça te laisse un peu de temps. Inversement, je serais toi je n'attendrais pas la fin de mes indemnités pour prendre une décision, et encore moins d'attendre que des postes se libèrent. Si tu t'es créé un bon réseau local, vu tes activités passées, tu seras discrètement prévenue des opportunités à venir (ou alors c'est que ce n'est pas un bon réseau :D ). Ton vécu  (effectivement très proche des attentes actuelles de pas mal de bibs) + ton réseau + une formation d'auxiliaire ABF, et ça doit le faire.

200 heures, c'est pas le bout du monde tout de même, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte
il y a 52 minutes, Ferris a dit :

Je comprends tes problèmes financiers. D'un autre côté, à 28 ans, ça te laisse un peu de temps. Inversement, je serais toi je n'attendrais pas la fin de mes indemnités pour prendre une décision, et encore moins d'attendre que des postes se libèrent. Si tu t'es créé un bon réseau local, vu tes activités passées, tu seras discrètement prévenue des opportunités à venir (ou alors c'est que ce n'est pas un bon réseau :D ). Ton vécu  (effectivement très proche des attentes actuelles de pas mal de bibs) + ton réseau + une formation d'auxiliaire ABF, et ça doit le faire.

200 heures, c'est pas le bout du monde tout de même, non ?

 

200h ce serait très bien, je suis tout à fait d'accord et ça me paraît être le minimum, mais en étant condensé. J'aimerais dans ce cas plutôt trouver une formation intensive pendant 3 mois par exemple, et non pas une année entière. Peut-être que ça existe et qu'il faut que je creuse, pour le moment j'ai vu beaucoup de formations exclusivement le soir ou une journée par semaine réparties sur une année. 

 

J'attends encore un peu là dans ma branche car j'ai vraiment des perspectives qui peuvent se décanter dans les prochains mois. Quand je dis que j'attends, en réalité j'ai une grosse perspective en raison d'une salle de spectacle qui se créée dans ma commune et va s'ouvrir dans les prochains mois, et j'ai déjà bien avancé mes billes. Mais en effet je vais commencer à davantage creuser la question et bien me renseigner. 

 

Merci pour tous ces conseils ! :ahappy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Dans ce cas, vu tes problèmes de mobilité,  il ne te reste que les formations à distance. Par contre ce n'est pas donné. Certaines peuvent prendre en compte ton CPF. Il faut prendre contact. Evite le CNED.

Une réponse ENSSIB avec quelques liens https://www.enssib.fr/services-et-ressources/questions-reponses/formation-distance-metiers-des-bibliotheques

 

Bonne chance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte
il y a 35 minutes, Ferris a dit :

Dans ce cas, vu tes problèmes de mobilité,  il ne te reste que les formations à distance. Par contre ce n'est pas donné. Certaines peuvent prendre en compte ton CPF. Il faut prendre contact. Evite le CNED.

Une réponse ENSSIB avec quelques liens https://www.enssib.fr/services-et-ressources/questions-reponses/formation-distance-metiers-des-bibliotheques

 

Bonne chance

 

Après avoir échangé avec mon compagnon, on pourrait supporter pendant quelques mois d'avoir deux logements, hormis Paris qui serait beaucoup trop cher niveau loyer. Je suis dans le grand Ouest, j'ai cru voir qu'il y a Rennes et Bordeaux qui peuvent être intéressants. 

 

Je vais essayer de creuser de mon côté avec Pôle emploi et en prenant contact avec des lieux de formation. 

 

Merci beaucoup ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve

l'enssib propose le COBD qui se prépare à distance majoritairement avec 4 à 5 regroupements /an.

Vu ton profil, n'hésite pas à présenter les concours!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour
il y a une heure, Louve a dit :

l'enssib propose le COBD qui se prépare à distance majoritairement avec 4 à 5 regroupements /an.

Vu ton profil, n'hésite pas à présenter les concours!

 

Le CODB correspondrait effectivement à ta problématique et à ton profil..

 

https://www.enssib.fr/l-offre-de-formation/cobd

 

Et le livret de formation indique un coût de 300 euros. (à vérifier si c'est toujours ça)

Il faudra aussi voir si tu peux encore t'inscrire, et si le stage de 140 heures reste dans tes possibilités.

 

Même si, en tout premier, je t'espère surtout de décrocher un poste dans ta branche métier. :thumbsup:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve
il y a une heure, B. Majour a dit :

Et le livret de formation indique un coût de 300 euros. (à vérifier si c'est toujours ça)

Il faudra aussi voir si tu peux encore t'inscrire, et si le stage de 140 heures reste dans tes possibilités.

 

Pour cette année c'est cuit, la formation a déjà débutée.

Le coût est de 300€ pour 2019/2020.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte

Merci pour tous vos précieux conseils ! 

 

J'ai l'impression que la médiathèque de la commune adjacente à ma commune fonctionne partiellement avec des bénévoles.

Également je me suis aperçue que hors médiathèque une association oeuvre dans le domaine de la lecture publique auprès notamment des écoles et contre l'illétrisme. Jusqu'à présent j'étais persuadée que leur principe était uniquement de prendre des personnes retraitées comme bénévoles. Il semblerait que non. Je n'avais pas creusé la question car j'ai toujours trouvé très rapidement du travail, et que je n'avais pas le temps de m'investir en parallèle bénévolement. 

 

En attendant donc l'année prochaine, je vais continuer à creuser des pistes dans ma branche, et commencer à préparer le terrain pour une éventuelle formation dans le domaine des bibliothèques, notamment en m'investissant bénévolement, et en me renseignant auprès de Pôle Emploi et des différents organismes de formation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Il y a 8 heures, Plum3tte a dit :

commencer à préparer le terrain pour une éventuelle formation dans le domaine des bibliothèques, notamment en m'investissant bénévolement

 

L'ABF a pris position dans la question de l'illettrisme (avec 2 t) sur http://www.abf.asso.fr/fichiers/file/ABF/communique_abf_anlci_211117.pdf

Dans le perimêtre qui t’intéresse (Rennes) tu peux postuler http://www.anlci.gouv.fr/Portail-des-regions/Bretagne/Actions/Accompagnement-vers-la-lecture.

 

Le lien avec les bibliothèques est l'intégration de la lutte contre l'illettrisme dans le dispositif des contrats territoire-lecture, abrégés en CTL. Sur Rennes, ça donne ça :  https://www.bibliotheques.rennes.fr/fileadmin/Bibliotheques_de_Rennes/A-actu/CTL/Contrat-territoire-lectureBMRennes2016.pdf

 

A ce niveau c'est peut-être une porte d'entrée via le bénévolat, vers un vécu dans les bibliothèques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte
Le 20/10/2019 à 17:16, Ferris a dit :

 

L'ABF a pris position dans la question de l'illettrisme (avec 2 t) sur http://www.abf.asso.fr/fichiers/file/ABF/communique_abf_anlci_211117.pdf

Dans le perimêtre qui t’intéresse (Rennes) tu peux postuler http://www.anlci.gouv.fr/Portail-des-regions/Bretagne/Actions/Accompagnement-vers-la-lecture.

 

Le lien avec les bibliothèques est l'intégration de la lutte contre l'illettrisme dans le dispositif des contrats territoire-lecture, abrégés en CTL. Sur Rennes, ça donne ça :  https://www.bibliotheques.rennes.fr/fileadmin/Bibliotheques_de_Rennes/A-actu/CTL/Contrat-territoire-lectureBMRennes2016.pdf

 

A ce niveau c'est peut-être une porte d'entrée via le bénévolat, vers un vécu dans les bibliothèques.

 

Merci ! :)  J'avais cité Rennes car c'est la ville proposant une formation la plus proche de chez moi, mais j'habite en réalité sur le littoral vendéen.

 

J'ai appelé aujourd'hui la bibliothèque que j'avais repérée. Ils ont une association, mais uniquement des employés qualifiés donc pas de possibilité de bénévolat.

Par contre après avoir expliqué ma situation et le fait de souhaiter découvrir ce métier connexe du mien, la bibliothécaire m'a indiqué qu'elle me conseille plutôt un stage de découverte d'un mois pour découvrir vraiment le métier, et qu'ils ont déjà pris en stage des personnes venant de Pôle Emploi, et qu'elle serait ravie de m'accueillir.

Cette bibliothèque m'intéresse beaucoup car elle est municipale,  avec peu d'employés, ce qui me permettrait dans un premier temps de vraiment pouvoir découvrir toutes les facettes du métier car c'est ce qui m'intéresse le plus, la polyvalence des missions, et voir si ça me plaît vraiment pour envisager ensuite une formation. Et c'est une municipalité où je peux aussi potentiellement avoir à moyen termes des opportunités dans ma branche d'origine (le spectacle vivant), mes "collègues" du spectacle vivant travaillent pas mal d'ailleurs en relation avec la bibliothèque. Comme ce ne sont pas de très grandes municipalités, mais qui ont quand même des besoins, les postes un peu hybride en médiation culturelle (patrimoine / spectacle vivant / bibliothèque) ne sont pas rares.

 

Bref, je vais donc me renseigner auprès de Pôle Emploi ! :)

Edited by Plum3tte
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte
Le 18/10/2019 à 13:42, Ferris a dit :

 

 

Je ne comprends pas très bien. Les choses changent au niveau de Pôle emploi. 

 

Si vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier d'une formation vous permettant d'acquérir des compétences complémentaires ou d'apprendre un nouveau métier. Si vous suivez une formation validée par Pôle emploi, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières.

 

1)Que tu perçoives ou non l'ARE (Allocation d'aide au retour à l'emploi), il faut savoir que Les décrets n° 2019-796 et n° 2019-797 modifient les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi à partir du 1er novembre 2019. Voir si tu es eligible à l'ARE :

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14860

 

2) La formation doit être prescrite par Pôle emploi dans le cadre de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). En as-tu déposé un ?

 

Une fois le stage de formation intégré, vous percevez l'aide au retour à l'emploi formation (Aref).

L'Aref remplace l'ARE durant la durée de la formation. Elle est versée dans la limite des droits restant avant votre entrée en formation. Lorsque la durée de la formation est inférieure à la durée des droits, vous bénéficiez à nouveau de l'ARE.

Lorsque la durée de votre formation est supérieure à la durée des droits restant, vous pouvez bénéficier de la rémunération de fin de formation (RFF). La RFF permet de continuer à vous rémunérer jusqu'à la fin de votre formation.

 À noter : si vous souhaitez utiliser le crédit d'heures acquis lorsque vous étiez salarié(e), vous pouvez bénéficier du compte personnel de formation (CPF). Tu as du accumuler des points à ce niveau quand tu étais salariée.

 

3) Etant au chômage, tu as une obligation de recherche d'emploi. Dans ce contexte tu es tenue de participer avec ton conseiller Pôle emploi à l'élaboration et à l'actualisation de ton projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE). 

 

Comme toujours c'est un peu complexe mais tu peux voir sur les sites de Pôle emploi que les formations bibliothécaire ou bibliothécaire documentaliste existent  dans le cadre du PPAE.

https://candidat.pole-emploi.fr/formations/recherche?formationCPFPublicConcerne=3&quoi=bibliothecaire&range=0-9&tri=0

 

On y retrouve d'ailleurs les formations ABF (200 heures) et d'autres (460 h pour bibliothecaire documentaliste par exemple). Ils tiennent compte aussi de la VAE.

 

 

Bonjour à tous, 

 

Un mois est passé depuis mes premiers questionnements, et je me rends de plus en plus compte que mon désir de me former dans ce secteur des métiers des bibliothèques se précise. 

J'ai demandé à mon conseiller pôle emploi des précisions qui m'a informée que je pouvais bénéficier de 15 jours en immersion professionnelle de découverte d'un nouveau métier, et que c'est de toute façon obligatoire avant de reprendre une formation professionnelle. 

 

Je me dis que je vais me rendre en parallèle moi-même aussi dans les prochains mois dans différentes médiathèques et bibliothèques pour m'imprégner des lieux et de leurs différentes activités. Je reconnais que ce n'est pas un automatisme pour moi car j'aime beaucoup le côté "objet" des livres et BD et j'ai donc beaucoup plus tendance à les acheter, je suis abonnée à différentes plateformes concernant les films, la musique, et les livres audio ; et je suis depuis plusieurs années très happée le soir par mon travail en spectacle vivant, je ne me rends donc pas aux conférences organisées par les médiathèques. L'avantage est que j'ai maintenant plus de temps, étant en recherche d'emploi, donc je vais pouvoir m'y rendre. 

Je compte réaliser aussi des "enquêtes métiers". Avant toute reconversion, j'aimerais notamment savoir quelles sont les chances d'un profil comme le mien d'être embauché dans une bibliothèque ou une médiathèque territoriale, de quelle manière ma "reconversion" pourrait être perçue, est-ce que mon profil pourrait éveiller des réticences ou serait il au contraire reçu avec intérêt ? Quelle est la formation que je dois réaliser pour être reconnue comme professionnelle dans ce métier ? 

Comme j'ai un bac +5 en tant que médiatrice culturelle avec plusieurs années d'expérience, une licence de Lettres Classiques, et que j'ai réalisé un mémoire d'ailleurs sur le secteur du livre jeunesse contemporain (secteur théâtral) et les actions EAC possibles dans ce genre littéraire, je n'arrive pas à déterminer le niveau d'études que je dois reprendre (et dans lequel je serais acceptée). DU, DUT ou DEUST, Licence pro, Master pro ? J'ai repéré qu'il me manque surtout des compétences en bibliothéconomie

Et il faudrait aussi que j'arrive davantage à m'imprégner du monde des bibliothèques, de ses mouvances, de sa manière de penser et de fonctionner notamment concernant les types d'actions culturelles et numériques proposées, la sélection des ouvrages et documents etc. Chaque profession a son langage, son jargon, ses différents courants de penser, et je ne sais que trop bien comment certains dans le spectacle vivant peuvent être naturellement laissés de côté car ils ne se sont pas assez imprégnés de ces codes professionnels. 

 

Auriez-vous aussi des conseils à m'apporter pour que je puisse me renseigner plus amplement sur ce métier, l'univers des bibliothèques et ses codes ? (ouvrages, revues ou sites Internet) . 

Merci par avance de votre retour. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Ne t’inquiète pas trop du jargon professionnel, il n'est d'ailleurs pas aussi important que dans d'autres métiers et tu t"y feras très vite, ce n'est vraiment pas pas un problème, exception faite de la connaissance des logiciels de bibliothèque, dont il faudrait que tu prennes connaissance. Même si là encore, des logiciels bien interfacés permettent aujourd'hui de se passer des connaissances autrefois considérées comme indispensables (grille Unimarc, langage RAMEAU etc....), puisque toutes ces données sont aujourd'hui recupérées.

 

En fait ton profil c'est l'action culturelle, que l'on peut ramener de façon réduite a terme "animation". Evidemment c'est très vaste, mai les besoins en bibliotheque sont importants à ce niveau (et pas seulement au niveau du numérique) et augmentent ,notre rôle social notamment, (qui passe par des actions pérennes).

 

Donc premiere question à te poser, pour connaître les bonnes réponses: pourquoi l'animation en bibliothèque ? Des réponses simples et courtes :

http://bda.ariege.fr/Espace-pro/Boite-a-outils/Action-culturelle

https://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/65022-action-culturelle-en-bibliotheque-et-participation-des-populations.pdf

https://fr.slideshare.net/floragousset/action-culturelle-en-bibliothque (un slideshare tiré d'une formation ABF)

http://www.bibenreseau.abf.asso.fr/wp-content/uploads/2019/03/ABF-Réformeterritoriale-4-action-culturelle.pdf (oui car de plus en plus les choses se font en réseau, dans le cadre intercommunal, ce qui change un peu la donne)

http://mediatheque.aveyron.fr/images/articles/espace_pro/boite_a_outils/AC_projet_culturel.pdf (une methodologie courte mais bonne)

http://formationmdl.free.fr/Files/action_culturelle_en_bibliotheque.pdf

et un guide pratique en ligne mais qui date un peu (2006) https://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/48937-guide-pratique-des-animations-culturelles-en-bibliotheque.pdf

Une boite à idées http://www.loire-mediatheque.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=EXPLOITATION&PORTAL_ID=portal_model_instance__les_services_en_bilbiotheque.xml

Mais tu en trouveras d'autres partout sur le Net.

 

Pour la bibliothéconomie, tu as un truc tout simple, plus court que des manuels et bien fait, mis a jour en 2019, ce sont les supports de cours de l'ABF http://www.abf.asso.fr/16/412/2363/ABF-Region/2018-2019-tous-les-supports-de-cours-de-l-abf-midi-pyrenees

 

Si tu prefères les livres, tu as une sélection Babelio de 132 bouquins https://www.babelio.com/livres-/bibliotheconomie/4485 , dont l'inévitable "le metier de bibliothécaire" (edition 2019) https://www.abf.asso.fr/162/194/833/ABF/le-metier-de-bibliothecaire , mais tu n'es pas sortie de l'auberge....

et les cours en ligne de l'ABF http://www.abf.asso.fr/8/635/153/ABF-Region/cours-en-ligne

 

Ceci dit si la demande est forte, la question des formations se pose : La filière animation (qui ne recrute que jusqu'au niveau cadre B? ne fait pas partie de la filière culturelle. https://infos.emploipublic.fr/article/l-animation-une-filiere-dynamique-dans-la-fonction-publique-territoriale-eea-7181. Et dans les bibs, malheureusement on recrute peu hors filière.

 

Donc ton profil doit intégrer les données bibliothèques, même si ce que tu as "a vendre", c'est surtout des compétences (et des envies) tournant autour de l'animation. Avec ton Master pro, tes 6 ans d'expérience comme mediatrice culturelle, tu as clairement un profil de cadre A. Or, à ce niveau là, on ne recrute pas vraiment dans les bibs. Si l'on prend à la lettre la définition, ça ne colle pas 

Le médiateur culturel est l'intermédiaire entre les artistes, leurs œuvres et le grand public. Montage d’expositions, organisation de festivals, théâtre, cinéma, gestion de salles de spectacles… Ses missions au service d’une ville, d’une région, d'une fondation sont très diverses.

Description métier : Qu’il soit agent territorial recruté sur concours, salarié d’un organisme privé ou intermittent du spectacle, le médiateur culturel est un véritable homme orchestre qui coordonne de nombreuses activités.Il évolue dans un environnement artistique aux multiples facettes. Ainsi, il peut organiser un spectacle de rue, un concert, une lecture à thème ou participer à l’élaboration d’un événement d’envergure comme un festival.Le médiateur culturel travaille, sous l’autorité d’un élu, à la programmation culturelle d’une collectivité ou d’un établissement. À ce titre, il côtoie divers interlocuteurs (directeurs de tournée, agents de la mairie, fonctionnaires de la préfecture, entrepreneurs…) avec qui il doit négocier.

Même chanson sur https://infos.emploipublic.fr/article/mediateur-culturel-fiche-metier-eea-5939
Idem pour l'ENSSIB https://www.enssib.fr/services-et-ressources/questions-reponses/quels-sont-les-debouches-actuels-et-les-statuts-pour

 

Donc tu as raison de chercher à mieux connaitre les bibliothèques, justement en dehors des animations, même si, un jour, lors d'un entretien, ce sont bien tes compétence/expérience de médiatrice culturelle qu'il faudra mettre en avant bien entendu.

 

Au niveau concours je te conseillerais plutôt de tenter Assistante (cadre B en externe). En externe A, tes chances sont très faibles.

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Epsy

Vous pouvez aussi peut-être regarder les offres d'emploi, afin de voir ce qui est demandé. J'ai vu un poste pour la fameuse bibliothèque de Lezoux récemment, qui cadre bien avec l'action culturelle en général : 

Offre.emploi.Lezoux.thumb.jpg.40908e4dea8e71ae355ea69e39108552.jpg

 

Epsy. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Pour suivre la piste proposée par Epsy tu as deux voies, et deux fiches métiers (et prépas) correspondantes, plus larges que les bibliothèques. Mon ancienne DAC (directrice de l'action culturelle avait ce type de diplôme et avait commencé en bibliothèque) 

 

https://www.carrieres-publiques.com/fiche-metier/detail/metier-mediateur-culturel-m-154

https://www.carrieres-publiques.com/fiche-metier/detail/metier-coordinateur-d-actions-culturelles-h-f-m-180

 

Par contre l'expérience est déterminante et les places distribuées au compte-gouttes, tu t'en doutes. Disons qu'avec le developpement des intercos, c'est une piste d'avenir après avoir exercé en bibliothèque, c'est toujours bon à savoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plum3tte
Il y a 16 heures, Ferris a dit :

Pour suivre la piste proposée par Epsy tu as deux voies, et deux fiches métiers (et prépas) correspondantes, plus larges que les bibliothèques. Mon ancienne DAC (directrice de l'action culturelle avait ce type de diplôme et avait commencé en bibliothèque) 

 

https://www.carrieres-publiques.com/fiche-metier/detail/metier-mediateur-culturel-m-154

https://www.carrieres-publiques.com/fiche-metier/detail/metier-coordinateur-d-actions-culturelles-h-f-m-180

 

Par contre l'expérience est déterminante et les places distribuées au compte-gouttes, tu t'en doutes. Disons qu'avec le developpement des intercos, c'est une piste d'avenir après avoir exercé en bibliothèque, c'est toujours bon à savoir.

 

Merci de vos retours ! 

Les fiches métiers correspondent totalement au métier que j'exerce depuis plusieurs années, en spectacle vivant plus particulièrement mais j'ai aussi mené des projets en lien avec le livre (résidences d'auteurs en établissement scolaire et librairie, organisation d'un pique-nique lecture, communication pour des cercles de lecture, organisation de tables rondes autour d'un auteur, coordination d'expositions).

La médiation culturelle pure, c'est vraiment ma spécialité notamment auprès des scolaires que ce soit direct (accueil de classes, visites guidées, animation de temps d'échange et de rencontres avec des intervenants et artistes) ou indirect (réalisation de dossiers pédagogiques de la recherche à la mise en place, contact avec les enseignants, EHPAD, associations etc. et gestion des plannings de venue, recherche et déclaration des intervenants, montage de projets de médiation et défense de ces projets auprès d'élus). 

Et j'ai été responsable des affaires culturelles, de la communication (institutionnelle et culturelle) et des animations d'une petite commune pendant un an, mais avec énormément d'actions / programmation / soutiens aux associations par an à mettre une place, à coordonner ou à suivre (une centaine de dossiers par an au final dont 30 spectacles à programmer, sans compter la communication), sans management sauf une stagiaire, j'étais seule dans mon service. La coordination culturelle et la médiation culturelle c'est donc pleinement mon métier. 

Mais je confirme, les places sont distribuées au compte goutte. En venant justement de la médiation et de la coordination culturelle, ce qui m'intéresse actuellement c'est de faire le chemin semi-inverse de votre responsable (je n'ai pas eu d'équipes à manager) et de pouvoir travailler en bibliothèque, où des projets d'actions culturelles peuvent être aussi menés. Mais il est vrai que je ne m'interdis pas de penser au métier de DAC dans 10/15 ans quand j'aurai plus de bouteille et de maturité. 

Edited by Plum3tte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

10/15 ans en bibliothèque seulement, c'est trop long,  et cela appauvrira ton CV pour postuler comme DAC; La nôtre s'est retrouvée à s'occuper du cinéma intercommunal,  du conservatoire de musique et diriger toute une équipe de profs, et surtout valoriser le patrimoine architectural (Basilique, grottes préhistoriques, chemins de randonnées etc....) en partenariat avec le syndicat d'initiative, et l'associatif subventionné. Chaque décideur territorial met l'accent et cherche à valoriser ses particularités. Au bout de 15 ans de bib, cela peut-être déstabilisant. On se fossilise forcément un peu dans une fonction, même si c'est dans un cadre assez large comme les animations, mais toujours ou souvent avec les mêmes partenaires et actions.

Comme pour les bibliothécaires, nous ne sommes plus recrutés en fonction de notre culture littéraire mais avant tous comme les managers, gestionnaires et acteurs/partenaires dans la cité. De même, le DAC n'est pas censé connaître toutes les disciplines mais être un mediateur/communicateur entre un maximum de partenaires et le decideur politique de l'action culturelle de sa cité. 

En tous cas, si tu vises l'action culturelle large, ne végète pas trop longtemps dans les seules bibliothèques. D'autant plus que tu as déja un très beau bagage dans le culturel "pur" comme tu dis. Ce serait dommage de le laisser vieillir en cave...:shifty:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...