Jump to content
EvyPaoli

Secteur musique et cinéma

Recommended Posts

EvyPaoli

Bonjour à tous, meilleurs vœux en ce début d’année. Je suis retenue pour un entretien en tant qu’agent catégorie c dans une commune de 9000 habitants. Mon écueil c’est que certes je suis pro mais il y a 3 ans j’ai dû laisser mon poste de directrice de médiathèque. Donc aujourd’hui je me sens un peu éloignée des actualités dans ces deux secteurs mis à part mes goûts personnels. Qu’est ce qui marche bien actuellement ? Les animations petit budget? Etc... merci de vos retours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Si tu pouvais préciser de quels secteurs il s'agit, ça pourrait aider...:D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Epsy

Bonjour @EvyPaoli

 

J'imagine que les deux secteurs évoqués sont : la musique d'une part, le cinéma d'autre part. C'est difficile de te répondre sans contexte, je vais donc dire de grandes banalités, qui peuvent se révéler fausses dans certains cas. Je ne serai pas non plus exhaustive.

  • Pour la musique :

- les prêts de CD ne se portent pas très bien, et la tendance est à l'annonce de la mort du disque. L'accent est souvent mis sur le numérique, avec plus ou moins de réussite... (création de playlists (exemple : https://play.soundsgood.co/channel/mediathequemusicaleparis), ateliers (MAO, créations d'instruments de musique...) valorisation des musiques indépendantes (https://reseaucarel.org/dimusic) et/ou des musiques libres (exemple : http://www.acim.asso.fr/ziklibrenbib/) et/ou des musiques du territoire (exemple : https://www.girondemusicbox.fr/)). Le 100% numérique est toujours très difficile à mettre en avant et à valoriser dans nos structures (besoin de rematérialiser)

 

- Certaines médiathèques font le choix de supprimer les disques et vont vers le numérique + spectacle vivant (show case, concerts, lectures musicales, partenariats avec les écoles de musique...).

 

- Le prêt d'instruments de musique est en vogue aujourd'hui (exemple : http://www.acim.asso.fr/2014/07/instruments-de-musique-en-bibliotheques-retours-dexperiences/)

 

  • Pour le cinéma :

- les DVD marchent encore très bien (autant que les BD !), mais il reste une crainte à l'avenir par rapport au streaming. De plus, les coûts liés au droit de prêts sont très importants.

 

- des projections s'envisagent régulièrement (festival du très court, mois du film documentaire, projections en audiodescription...) ainsi que des ateliers (création d'un petit film, maîtrise de logiciel de montage vidéo, découverte du cinéma documentaire...)

 

Voilà ce qui me vient en premier lieu.

 

Epsy.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeanne Hissère

Bonjour,

 

Je ne pourrais pas te répondre pour le secteur musique, du moins pas plus que Epsy ci-dessus. En revanche je peux te donner des billes pour le cinéma étant moi-même responsable de ce secteur.

 

-en effet les DVDs marchent toujours bien, beaucoup d'emprunt, d'engouement pour les nouveautés, pas mal de gens aiment le cinéma. Après ça dépend de leurs goûts, nous ce qui fonctionne très bien ce sont les drames un peu intellos et les DVDs jeunesse (et par jeunesse j'entend de 1 à 11 ans tout genre confondu)

 

-le streaming ou téléchargement illégal ne fait aucun tord aux emprunts puisqu'à choisir entre la légalité non onéreuse et l'illégalité, nos usagers sont pas crétins ;) Par contre Netflix est à surveiller à l'avenir car beaucoup de leurs films et séries ne sortent pas en DVD, et beaucoup d'usagers se tournent sur ce média plutôt que sur nos bon vieux DVDs. Ceci dit, on commence à voir doucement la transition qui s'opère majoritairement sur les jeunes, je dirais que les 40+ restent plutôt fidèles.

 

-Pour le prix des droits, il faut voir suivant les offres que l'on te fait, moi en moyenne je paie un DVD 40€ avec les droits de prêt + consultation. Les droits c'est une question épineuse, pas toujours facile à gérer au sein d'une collectivité publique. Tu acquiert les droits pour ta structure et non ta collectivité donc même si tu achète les droits de projection pour un film, personne  d'autre que ta médiathèque ne pourra le projeter.

 

-Le gros soucis de ce secteur sinon je dirais que c'est l'usure. Les oeuvres jamais empruntées peuvent durer 10 ans, quand une nouveauté qui fait fureur peut durer 8 mois. Entre l'usure de manipulation et les usagers peu consciencieux, ça devient vite un casse-tête qui coûte un bras. Chez nous, nous n'aurons bientôt plus de solution pour resurfacer les DVDs et ça va coûter très très cher.

 

-Je pense que dans le secteur cinéma il est aussi important de commencer à laisser la place aux séries, qui sont également une oeuvre cinématographique à part entière et très demandée. Là par contre la politique d'acquisition est tendue, puisque certaines séries commencent bien, succès fou, yes tous à poil et là BAM ça part en cacahuète c'est la cata, donc acheter ou ne pas acheter telle est la question.

 

-Après ta politique documentaire dépend évidemment de ton budget et des attentes de tes usagers.

 

-Pour les anims petit budget, tu peux faire des partenariats avec un ciné independant, faire des projections comme le disait Epsy sur les évènements nationaux ou aussi des projections mensuelles ou trimestrielles où tu diffuse des courts pour les petits. La création d'une oeuvre cinématograohique ou la découverte est aussi très interssante si tu as du temps pour les préparer. J'avoue que de mon côté le temps nous manque pour faire de vraies animations autour du ciné.

 

enfin, quelques liens :

https://benshi.fr/
http://www.atelieraaa.org/

https://www.clermont-filmfest.org/

http://www.pleinlabobine.com/

 

En espérant t'avoir été utile !

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
EvyPaoli

Merci à vous de vos réponses très instructives, Ferris les deux secteurs sont mentionnés je suis retenue pour adjoint en secteur musique-cinéma oui c'est les 2. Et comme tu le sais depuis 3 ans je suis éloignée de mon métier je demandais des actualisations puisque en bossant en administratif j'ai un peu lâché l'actualité. Bien à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...