Aller au contenu
olidlp

en avant première le visuel !!!!

Messages recommandés

Ignatius Kaltenbrunner

Je ressors des profondeurs ce sujet pour ne pas polluer le sujet congrès 2014 ...


 


J'ai découvert l'affiche du congrès 2014, on ne peut pas dire qu'elle soit difficile à lire comme celle de 2013congres2014.jpg


 


MAIS


 


Bibliothèques, Nouveaux métiers, nouvelles compétences


et le demi-portrait d'un jeune homme ...


Ah on est loin de la bibliothécaire acariâtre à chignon !


Mais ce choix n'a-t-il pas un côté génant ?


Hé oui, les bibliothécaires branchés, susceptibles de maîtriser la communication, l'organisation, l'accompagnement, le référencement, l'innovation, l'animation, le numérique, la médiation, les réseaux (ah la taille de la police pour chaque mot !) seraient-t-ils de sexe masculin  ??


Qu'en pensez vous chères et chers collègues ....


Serait-ce une idée reçue bien assimilée par nombre de recruteurs ?


J'ouvre avec, je l'avoue, une certaine gourmandise, ce débat de genre bien plus intéressant, à mon avis que l'autre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

J'aime assez l'impression générale. C'est propre, c'est net, on comprend, on adhère assez vite, l'oeil s'étonne, le cerveau suit, on est même séduit par l’esthétique générale. On s'attarde, on y revient...La profession souffrant depuis longtemps du stéréotype féminin, c'est plutôt bien vu d'y mettre un homme. Et jeune en plus. (et avec une bouche assez sensuelle, faudra que j'en parle à Marcel...) et le demi-portrait c'est très bon, parce que ça crée un suspense, c'est l'effet "face cachée de la Lune". On se demande si l'autre œil est aussi expressif...Et puis Il y a un petit côté Big Brother qui nous regarde, c'est pas mal. Non, franchement, celui qui a pensé ça saurait vendre plein de trucs. Vu l'an passé on pouvait craindre le pire, mais là, chapeau !


 


Mais c'est là que ça commence à dériver tout doucement...parce qu'il y a le texte !


 


Et que, pour les z'innovations plein pot, c'est carrément raccolage à tous les étages. C'est plein de mots-valises, de trucs creux rabâchés et à la mode (mediation, referencement etc...), ça frise la démagogie cette volonté farouche de "faire technique". Ils ont pas osé "mediathèques", c'est marrant. Bon, les vieux bibliothécaires avec des livres, ça le faisait plus trop, d'accord. Mais là on force les barrages au mortier ! 


 


On sent trop qu'il est question essentiellement d' imposer à toute force l'idée de l'incroyable technicité du métier, non, DES métiers, un truc qui nous est tombé dessus comme ça, d'un coup. Désormais, on a un même œil bionique pour bosser ! On INNOVE. Et faut que ça se sache ! Mais pour les gens, c'est pas ça, ou pas encore, les bibliothèques. T'imagine Mémère dans son annexe de quartier avec ses bouquins reliés en toilé vert bouteille, comme elle va bicher en voyant ce truc futuriste...


 


Çà fait un peu appel aux badauds à la Foire du Trône : Voilliez, mesdames et messieurs, comme on fait un VRAI métier, nous autres, vachement technique, numérique et tout. Viendez zieuter comme on a su évoluer, hein, mine de rien ! Vous aviez rien vu venir hein, bandes de truffes, mais pourtant il est là le 21° siècle, non ? Ça fait quarante piges qu'on vous le dit qu'on EVOLUE. Eh ben voilà, c'est arrivé. Le changement, c'est maintenant, comme dit l'autre. Il est pas beau notre jeune bibliothécaire à moitié robot humanoide ? Venez goûter à nos compétences toutes fraîches tombées du ciel, que même l'IGB elle en est restée sur le cul ! Tout est nouveau tout est beau : les métiers, les compétences, (y a que les bibliothèques qui sont aussi pourrites que l'an dernier, on a pas eu le temps de repeindre).  Entrez pour voir, vous verrez , outre la plus Grande Présidente du Monde, de l'Animation, de l'Accompagnement, de la Médiation, du Numérique, des Réseaux, on vous expliquera...


 


On vous accompagnera dans le monde des réseaux numériques, avec une petite animation, c'est ça la mediation...


 


Bon c'est sûr que Barbara Cartland et ses copines, elles peuvent aller se faire voir chez les marchands de perruques. Sauf qu'elles continueront à faire les beaux jours des bibliothèques...mais en douce.


 


Et dire que pendant ce temps là dans les rues des connards s'envoient des albums à la figure. Des albums en papier, tu parles de quoi là ? Ils pourraient au moins se balancer des liseuses, ces cons là, sinon ça fout en l'air la nouvelle image du métier !


 


Bon, à part ça, par rapport à l'an dernier, il y a eu un très bel effort de lisibilité et d'esthétique, que je salue. Bravo.  :)


 


Les questions chiantes habituelles  du militant de base :


1) Combien a coûté cette merveille du troisième type ?


2) Est-ce que c'est un vrai bibliothécaire, gratos et militant, et ne me dites pas qu'on n'en a pas des comme ça... 


3) Sinon, combien on a payé le mannequin (si c'est un vrai) ou le montage (si c'est un fauxtochoppé )


4) Est-ce qu'il y aurait un aspect qui m'aurait échappé, un truc second degré, de l'humour, un brin d'autodérision, bref quelque chose ? Parce que c'est fichtrement sérieux comme accroche..


5) Quand est-ce qu'on mange ?


6) Pourquoi il a pas des Google Glass, ça aurait fait plus moderne...


7) Est-ce qu'il est Français de souche et si oui, pourquoi ? 


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bouille

La profession souffrant depuis longtemps du stéréotype féminin, c'est plutôt bien vu d'y mettre un homme. Et jeune en plus. (et avec une bouche assez sensuelle, faudra que j'en parle à Marcel...)

 

Alors, heu, désolée, mais la galanterie dit que c'est les filles d'abord. Avant d'en parler à Marcel, tu m'en parles à moi, s'il te plaît. Parce que sa bouche est vraiment très chouette.

Je doute malheureusement qu'on ait pris un vrai bibliothécaire. Les collègues nous le diront...

 

Le racolage technocentré de l'affiche me fait plaisir. Question de génération sans doute : c'est sur ces thématiques que j'ai appris à apprécier le métier... et avoir envie de l'exercer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

La galanterie c'est un truc de vieux, et très sexiste en plus. Je ne cède jamais ma place à une dame dans les autobus, ce serait lui faire offense au nom de l'égalité entre les sexes. La bouche de ce monsieur doit donc être équitablement partagée. Je prends la lèvre du bas. :tongue:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

c'est l'effet "face cachée de la Lune".

 

Merci Ferris, je sentais une référence mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus (pas d'allusion graveleuse STP sur la face cachée et le doigt, merci).

 

C'était donc ça :

.Le_Voyage_dans_la_lune_m.jpg

(quand le sage montre la Lune, l'imbécile se met le doigt dans l'oeil). :blink:

 

Référence subliminale à un film de 1902 donc, bonjour la modernitude !

mais c'est raccord avec ta référence à la Foire du Trône, les films de Mélies étaient projetés dans des foires. Y'avait pas de multiplexe à l'époque (comme quoi avant c'était pas pire).

 

Sur l'affiche elle-même, j'ai juste envie de dire "vive les hommes en bibliothèque ! ", avec ou sans chignons, avec ou sans barbe (encore des histoires de poils visibles ou non, on n'en sort pas).

Perso ça ne m'évoque pas que "les bibliothécaires branchés, susceptibles de maîtriser la communication, l'organisation, l'accompagnement, le référencement, l'innovation, l'animation, le numérique, la médiation, les réseaux (ah la taille de la police pour chaque mot !) seraient de sexe masculin". Y'a qu'à lire le post de Bouille. S'il existe une "idée reçue bien assimilée par nombre de recruteurs", je la verrais plutôt du côté générationnel : "les bibliothécaires branchés, susceptibles de maîtriser la communication, l'organisation, l'accompagnement, le référencement, l'innovation, l'animation, le numérique, la médiation, les réseaux seraient forcément des jeunes".

 

Pour revenir aux choses importantes :

"Les questions chiantes habituelles  du militant de base :

1) Combien a coûté cette merveille du troisième type ?

non Ferris, on devrait dire "cette merveille de type à belle bouche"

Et il a coûté au moins un oeil, si ce n'est un bras.

2) Est-ce que c'est un vrai bibliothécaire, gratos et militant, et ne me dites pas qu'on n'en a pas des comme ça... 

pour le Congrès on va créer des silhouettes promotionnelles en carton avec sa tête. Les Congressistes pourront les récupérer après pour mettre à l'entrée de leur bibli comme produit d'appel. Ce sera de la comm' développement durable.

3) Sinon, combien on a payé le mannequin (si c'est un vrai) ou le montage (si c'est un fauxtochoppé )

cf ci-dessus

4) Est-ce qu'il y aurait un aspect qui m'aurait échappé, un truc second degré, de l'humour, un brin d'autodérision, bref quelque chose ? Parce que c'est fichtrement sérieux comme accroche..

Anne Verneuil prépare en secret des stickers avec tous nos Acronymes Bien Foireux pour qu'on les colle sur les affiches au moment du Congrès. Il y aura un concours pour retrouver le plus grand nombre de sticker et gagner un magnum d'eau minérale à l'AG.

5) Quand est-ce qu'on mange ?

Et on mange quoi ?

6) Pourquoi il a pas des Google Glass, ça aurait fait plus moderne...

Parce qu'il ne veut pas qu'on lui retire son permis de conduire. C'est dangereux de conduire avec ces machins, n'en déplaise à Google

http://boingboing.net/2014/02/26/google-lobbying-against-glass.html

7) Est-ce qu'il est Français de souche et si oui, pourquoi ? 

Bonne question. Merci de préciser aussi de quelle souche.

Modifié par Isalabib

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marcel

@Ferris : "et avec une bouche assez sensuelle, faudra que j'en parle à Marcel..."


 


Ah cette Bouche Formidable!  : je crois avoir croisé ce jeune homme (en fleurs) du côté de Guermantes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Y'a qu'à lire le post de Bouille. S'il existe une "idée reçue bien assimilée par nombre de recruteurs", je la verrais plutôt du côté générationnel : "les bibliothécaires branchés, susceptibles de maîtriser la communicationl'organisationl'accompagnementle référencement, l'innovationl'animation, le numérique, la médiation, les réseaux seraient forcément des jeunes".


 


C'est vrai qu'on est un peu dans le jeunisme. Mais c'est toute la société qui fonctionne avec ça. Et la notion de progrès aussi :le jeune fils fait ce que son vieux père n'a pas fait. D'ailleurs Bouille, en adhérant au message affiché, trahit sa volonté de faire partie de l'éternelle jeunesse, mais reconnait qu'il s'agit d'un "raccolage technocentré". Elle adhère donc à l'idée reçue d'une modernité liée à la jeunesse (générationnelle est-il même précisé et non pas une jeunesse "d'esprit"), non pas par suivisme mais par choix personnel. Elle n'est donc pas dupe, mais choisit son camp et se fait plaisir. Et c'est effectivement peut-être là un des problèmes de cette affiche, que je n'avais pas perçu initialement, c'est qu'elle n'est pas du tout intergénérationnelle. Et ce qui permet à certains de s'y retrouver peut avoir l'effet inverse sur d'autres.


 


Je ne sais et ne saurais jamais si les vieilles dames qui se font frisotter chez le coiffeur en lisant des magazines de mode bourrés de jeunes filles filiformes (et très retouchées parait-il) se projettent la-dedans, s'identifient d'une façon ou d'une autre.


 


En tous cas, aucun des termes listés n'est spécifique de notre profession. Ils pourraient tous être utilisés dans la publicité, le marketing, le commerce, les entreprises de toutes sortes.


Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marcel

 Ferris aime ceci


Modifié par Marcel
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Oui c'est du jeunisme actif, et plein pot ! C'est une vieille dame qui essaie de ne pas paraître son âge et qui a tout foiré. En plus, sur les côtés elle a raté ses racines. L'ABF est née en 1906. Attention les dégâts si elle tente le même coup ! :sick:


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marcel

Dernière minute : Nouveau visuel de l'affiche du 60ème congrès


 


ah celui-là il fait peur :huh:


 


JTA.jpg


Modifié par Marcel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Effrayant. C'est entre les Blues Brothers et la visite au Jardin des Plantes. Belles plantes du reste...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Merci Ferris, je sentais une référence mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus 

 

 Moi quand je sens une raie qui fait rance, je mets surtout pas le doigt dessus...mais tu fais ce que tu veux, c'est ton doigt et c'est pas ma raie ! :sick:

 

Je sais, c'est lamentable d'en arriver là, à mon âge, un honorable fonctionnaire, un culturel en plus...ça dépasse l'entendement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...