Aller au contenu
Adpms

Besoins d'informations : l'après concours

Messages recommandés

Adpms

Bonjour,

 

Après avoir cherché dans cette rubrique des réponses à mes questions, je me sens toujours aussi perdue. Je me permets donc d'écrire ce message.

 

J'ai été admise au concours d'adjoint du patrimoine principal de 2ème classe au dernier concours organisé. Je sais que je vais inscrite sur liste d'aptitude, que je peux rechercher un poste au niveau national et que c'est à moi de trouver mon poste.

 

J'ai plusieurs questions pour la suite des évènements :

 

- Au sujet de la période de stage d'un an à effectuer dans une même collectivité, c'est peut-être une question bête mais je préfère en être sûre. Nous sommes d'accord qu'il est à effectuer dans le cadre d'une embauche à un emploi permanent ? (et impossible à un poste de vacataire d'une année par exemple) Et j'ai lu qu'après la titularisation, nous pouvions changer d'établissement (et de collectivité) mais que la collectivité qui embauche devait payer une compensation à la collectivité quittée. J'imagine que ce doit être difficile de se faire embaucher par une nouvelle collectivité dans ces conditions ?

 

- Est-ce que je peux, en parallèle de ma recherche de poste "fixe", postuler à des vacations en bib en étant inscrite sur liste d'aptitude ? Cela n'a aucun impact sur mon inscription ? Il y a des vacations d'une année, est-ce judicieux de postuler à des contrats si longs ? Je ne sais pas qu'elle est la meilleure démarche à avoir.

 

- J'ai un peu plus d'un an d'expérience en tant qu'adjoint du patrimoine grâce à des vacations. Je n'ai travaillé que dans de très grandes BM où les missions sont vraiment définies selon la catégorie de chacun. Je n'ai donc pas été amenée à acquérir, ni à cataloguer, à indexer, ni à réaliser des animations etc... Quand je lis les annonces d'emplois et que je vois la liste des missions et des compétences demandées, je me sens totalement incompétente. Est-ce qu'il faut que je postule à toutes ces offres quand même ? Est-ce que nous sommes formés sur le terrain ? Ou est-ce un handicap majeur ? (j'imagine que oui évidemment)

 

- Dernière question : A la vue du peu de postes disponibles, est-ce que nous pouvons nous "permettre" de n'effectuer des recherches dans des départements/régions où nous aimerions travaillé puis élargir après ? (je ne souhaite pas travailler dans la collectivité où j'ai passé mon concours et ce pour diverses raisons) Je pense que la réponse est non bien sûr, il est difficilement concevable de passer à côté d'offres où qu'elles soient mais vivre dans un endroit que nous n'aimons pas, ce n'est pas une solution non plus. De plus, mon conjoint va peut-être intégrer prochainement la fonction publique territoriale selon le résultat de son concours (gendarmerie), un des deux devra suivre l'autre et j'ai la sensation que ça va être compliqué.

 

Merci beaucoup d'avance,

Bonne journée à tous

 

PS : Si des réponses ont déjà été données à ces questions, veuillez m'en excuser.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsy

Bonjour Adpms,

 

- pour la stagiairisation, il me semble effectivement que c'est dans le cadre d'un CDI ("embauche permanent" comme tu le dis). Mais c'est à confirmer (Ferris le sauveur :D ?). Après la titularisation, il y a compensation pour la collectivité que tu quittes pendant 3 ans (car elle t'a formé notamment) : ce n'est pas impossible que cela se fasse même si ça ajoute un point négatif à la candidature. Mais tout dépend de ce que tu proposes et des autres postulants sur le poste visé.

 

- pour moi, tu peux bien sûr continuer à candidater sur des postes en vacation type CDD : c'est ce que j'ai fait (j'avais signé un CDD d'un an), tout en continuant à postuler sur des offres plus pérennes. Je ne regrette pas mon choix, ça te donne une plus grande marge de manoeuvre, tu te perfectionnes dans le même temps (tu peux même demander à être sur certaines tâches que tu souhaites développer). Après, il faut être prête à casser son CDD pour intégrer la collectivité qui t'embauchera comme stagiaire (donc respecter les préavis, etc.) : là aussi, largement faisable, les collectivités ont l'habitude de gérer ça et comprennent bien que tu ne peux pas quitter un poste la semaine suivante ! (mais le mois suivant, oui). En outre, le fait que tu travailles est généralement vu comme un plus.

 

- pour le côté expériences, j'aurais tendance à dire : postule si ces missions t'intéressent. Même si on a peu d'expérience en animations par exemple, tu as la chance de pouvoir discuter avec des collègues qui peuvent t'expliquer comment ça se passe, t'aiguiller sur les meilleures méthodes. Le côté réseau peut très bien être mis en avant : "je n'ai jamais fait, mais je connais de nombreux collègues qui peuvent m'aider à la mise en place de...", par exemple. Certes, c'est un début, et ça sera moins vendeur que l'autre candidate qui a déjà mené plusieurs animations, mais c'est un bon début ! En fait, tout dépendra de qui sera en face de toi sur le poste convoité... Mais si tu décroches d'autres CDD, n'hésite pas à demander à participer, voir comment une animation se déroule, puis éventuellement co-animer avec la bibliothécaire titulaire. Idem pour les acquisitions (si tu as un domaine de prédilection, propose ton aide à la personne chargée de ce secteur !).

 

- dernière question sur la mobilité : pour ma part, j'ai cherché dans une zone précise pendant 4-5 mois avant d'élargir complètement, mais je suppose que ça dépend des personnes (une collègue a cherché plus d'un an dans "sa" zone avant de changer son fusil d'épaule). Tout dépend de si tu es pressée d'obtenir un poste "sûr" ou si tu préfères prendre ton temps quitte à risquer la perte du concours (mais on a tout de même 3 ans pour trouver notre poste). Difficile de te répondre sur cette question :/ Par contre, pour ton conjoint gendarme, il me semble que c'est la fonction d'état non ? Si c'est bien ça, il aura peut-être droit à des points de rapprochement de conjoint, et lui se sera sur demande de mutation pour changer de poste. Ca me parait plus facile pour lui de bouger que pour toi, mais je suis sans doute de parti pris !

 

Bon courage,

 

Epsy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Effectivement Un fonctionnaire territorial stagiaire est une personne qui, nommée dans un emploi permanent, accomplit les fonctions afférentes au dit emploi et à vocation à être titularisée dans le grade correspondant.

 

Mais il y a la Loi Sauvadet, qui permet la transformation d'un CDD en CDI http://infos.emploipublic.fr/dossiers/devenir-fonctionnaire/emplois-sans-concours-les-contractuels-de-la-fonction-publique/comment-etre-titularise-quand-on-est-contractuel/apm-478/

 

Et comme tu as effectué un CDD d'un an, et que tu as le concours, il faut savoir qu'un contractuel peut également être recruté sur un poste temporairement vacant, en attente du recrutement d'un fonctionnaire. Il s'agit dans ce cas d'un CDD d'1 an maximum, renouvelable si besoin pour 1 an. Bref, si le poste est vacant ou créé, tu es dans une situation d'emploi permanent, et tu es prioritaire dessus. Donc stagiairisable.

 

A vérifier auprès de tes représentants du personnel au Comité Technique. Ces trucs là sont complexes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DocV

Bonjour,

 

Étant dans le même cas qu'Adpms (enfiiiiiin!), j'ai moi aussi des questions sur la recherche d'emploi après concours.

 

- Avant d'être inscrit officiellement sur la liste d'aptitude, peut-on candidater à un poste qui demande de l'être, (sachant qu'il s'agit d'une histoire de quelques semaines de décalage) ?

 

- Et d'ailleurs, une fois que l'on est inscrit, faut-il indiquer sur le CV dans quel CDG on a passé le concours, pour que le recruteur puisse vérifier auprès d'eux ?

 

- Dans le cas d'un recrutement "statutaire ou contractuel" pour un poste correspondant à un grade plus élevé, est-il "légal" de ne pas indiquer ma présence sur liste d'aptitude en tant qu'adjoint du patrimoine ? Je précise qu'il s'agit d'un contrat temporaire et que, l'offre m'intéressant beaucoup, j'aimerais bien tenter ma chance "au cas où"...

 

Voilà, ce sont des questions aux réponses peut-être évidentes mais je me rends compte que sur la progression "non-traditionnelle" dans la carrière, ma formation a été franchement lacunaire. Donc, si ça peut en aider d'autres...

 

Ah, et bravo à toi Adpms !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adpms

Merci beaucoup Epsy et Ferris pour vos éclaircissements ! J'y vois plus clair.

 

Félicitations à toi aussi DocV pour le concours ! Tu n'as pas encore eu de réponses à tes questions. Je ne pense pas t'être d'une grande aide mais je peux quand même essayer :

 

- Pour ce qui est de la publication officielle de la liste d'aptitude, perso j'ai déjà envoyé une candidature parce qu'on sait que question boulot il faut être réactif. Nous avons reçu une feuille du centre de gestion indiquant que nous étions admis au concours, avec nos notes également donc si besoin il y a ça en attendant.

 

- Pour ce qui est de l'indication du centre de gestion dans lequel tu as passé ton concours, personnellement je ne l'ai pas indiqué sur mon CV mais dans ma lettre de motivation pour qu'ils puissent aller vérifier.

 

- Pour le cas d'un recrutement à un grade plus élevé en CDD, je ne sais pas du tout. Ce que tu peux faire c'est postuler et tu verra avec eux quand tu expliqueras ta situation, ils te diront si c'est légal ou pas.

 

Bonne continuation !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

@DocV

 

le lauréat d’un concours ne doit figurer que sur une seule liste d’aptitude pour un même grade. Si tu as réussi un concours organisé par un autre centre de gestion, tu dois choisir de rester inscrit sur une liste d’aptitude et tu seras radié sur l’autre. La liste d’aptitude est gérée par le centre de gestion organisateur du concours quel que soit l’endroit où tu recherches un emploi.

 

L'inscription sur la liste d'aptitude te permet de rechercher un poste sur tout le territoire national. mais il faut savoir que, conformément à l'article 26 de la loi du 26 janvier 1984 modifié, en cas d'absence de convention, les collectivités et établissements qui nomment un candidat inscrit sur une liste d'aptitude établie par un Centre de Gestion auquel ils ne sont pas affiliés, lui remboursent pour chaque candidat nommé, une somme égale aux frais d'organisation du concours rapportée au nombre de lauréats.

 

"Toute personne, inscrite sur une liste d’aptitude est radiée de celle-ci dès sa nomination en qualité de stagiaire ou, en cas de dispense de stage, en qualité de titulaire."

 

Donc, quand tu dis "une fois que l'on est inscrit, faut-il indiquer sur le CV dans quel CDG on a passé le concours, pour que le recruteur puisse vérifier auprès d'eux ?, c'est un peu sans objet, puisque en principe tu auras changé de CDG et donc de liste d'aptitude et ta collectivité pourra vérifier ta nouvelle inscription dans son propre CDG.

 

Effectivement dans ton CV tu peux indiquer ton CDG "d'origine" (celui organisateur du concours) mais surtout ton CDG actuel, c''est à dire celui de la collectivité où tu postules. Au cas où tu n'as pas encore reçu ton inscription sur liste d'aptitude, c'est ennuyeux parce que, dans ton cas il te faut l'avoir pour pouvoir ensuite changer de CDG. De toutes façons tu peux demander une attestation en urgence auprès de ton CDG d'origine (Adpms parle d'une attestation d'admission, avec les notes, c'est Ok) et, de toutes façons mentionner ta réussite au concours dans ton CV avec une inscription sur liste "en cours". 

 

Pour ce qui est de postuler en contractuel sur un autre grade que celui du concours que tu as obtenu, c'est bien sur toujours possible. Tu peux postuler à tout et partout. Rien d'illégal à ne pas mentionner ton concours. Maintenant, aller sur un poste temporaire de B par exemple, tout en restant inscrit pendant deux ans sur liste d'aptitude de C, c'est risqué. Parce que les CDG ont pour mission de mettre en relation les collectivités et les lauréats d'un concours. Déjà ton nom est sur une liste consultable par tous les DRH de ton CDG. Donc ils peuvent savoir que tu as passé ce concours. Et si tu reçois une offre d'une collectivité de ton CDG (d'origine si tu n'as pas fait ton changement) te proposant de postuler et de passer un entretien de recrutement sur un poste d'adjoint et que tu ne réponds pas à l'offre parce que tu es sur ton poste CDD, que les délais de preavis sont trop longs, ou que tu n'as pas fait ton changement de CDG, ou que ta collectivité CDD te fait miroiter des lendemains qui chantent, n'oublie pas qu'au bout de deux refus ou non réponse tu seras radié. Et si ton CDD ne se transforme pas en CDI et stagiairisation, tu te retrouveras à poil.

 

Donc postules un maximum à tout ce que tu veux, mais sois prêt à quitter ton CDD pour te faire stagiairisier dans un poste d'adjoint qui se présente, en ayant fait ton changement de liste d'aptitude sur ton nouveau CDG. Dans la situation actuelle de l'emploi les "au cas où" peuvent coûter cher à l'arrivée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DocV

Merci Ferris pour cette explication, ça m'est bien utile, en revanche j'aurais quand même besoin de quelques éclaircissements. En effet, je ne comprend pas cette histoire de changement de CDG. Jusqu'ici, j'ai toujours été contractuelle, et toujours pour des durées courtes, donc j'ai tendance à garder la même "méthode" (postuler à tous les postes qui m'intéressent et pour lesquels je sais pouvoir me déplacer). Ça implique notamment de chercher, comme tu l'as rappelé, au niveau national, donc j'ai du mal à comprendre comment "postuler dans des CDG différents" est compatible avec "être inscrit sur la liste d'aptitude du CDG où l'on postule" ?

 

Encore une fois, ce sont des problématiques qui se posent à moi pour la première fois, donc il est fort possible que j'aie loupé quelque chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Chaque concours donne lieu à l'établissement d'une liste d'aptitude, d'une portée nationale, classant par ordre alphabétique les candidats déclarés admis par le jury. Donc tu peux postuler partout en France. Le mieux, à part les sites habituels  bien sur (biblioemploi etc...) et si tu es très mobile, c'est d'aller sur le site du FNCDG dont la bourse d'emploi regroupe toutes les offres d'emploi cumulées de tous les CDG, classés par region, filières etc.. http://emploi.fncdg.com/ .

 

Mais : Un candidat déclaré apte ne peut être inscrit que sur une seule liste d'aptitude d'un concours pour un même grade. Le candidat doit donc choisir sur laquelle il souhaite être inscrit (exemple : Monsieur Y, lauréat du concours d'adjoint  organisé par le CDG 29 est déjà lauréat de ce concours organisé par le CDG 50. Il doit donc choisir sur quelle liste d'aptitude il veut s'inscrire).

Tu retrouves ça sur pratiquement tous les sites de CDG. http://www.cdg29.bzh/sites/default/files/fond_documentaire/fiche_nouveaute_listes_aptitude.pdf

 

C'est vrai que ça peut paraître contradictoire, mais je suppose que c'est juste une histoire de paperasse. Ton concours ayant une valeur nationale et non locale, changer de liste après une réponse favorable d'une collectivité n'est pas un problème. A voir en appelant tout simplement le secrétariat de ton CDG actuel, qui t'expliquera comment se fait le changement. En tous cas cela ne t'empêche en aucun cas de postuler partout.

 

Attention : tu ne "postules pas dans un CDG", un CDG ne recrute pas. Tu postules, par toi-même, dans une collectivité. Comme quand tu postulais en candidate libre pour des CDD, aucune différence pour la méthode de recherche. Sauf que là tu postules sur un emploi permanent correspondant à ton grade et déclaré vacant par une collectivité, dans le but d'être titularisée. Les CDG recensent les postes déclarés vacants par les collectivités (qui sont obligées de déclarer une vacance de poste et une procédure de recrutement à leur CDG) et mettent à disposition des élus locaux les listes d'aptitude. Une fois le concours passé, Ils ont juste un boulot de passerelle et de suivi des lauréats. C'est le vivier des collectivités.

 

Ne panique pas. Fais l'effort de téléphoner à ton CDG pour savoir comment ça se passe et tu seras rassurée.

 

Si obtenir un  concours national à Lille t'empêchait de postuler à Bordeaux et d'y être recrutée, je rentre dans les ordres et je me fais moine. Je sais que la France est en train de changer, mais à ce point...:blink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsy

Heuu alors j'avoue que je suis aussi un peu paumée :sweat: Je ne m'étais pas tant posée de questions en postulant il y a 3-4 ans ! À l'époque, j'avais obtenu le concours dans le CDG 35, et j'ai finalement obtenu un poste de titulaire dans une autre région, et donc dans un autre CDG. Je n'ai rien eu à faire de spécial, les RH ont géré les "détails" administratifs sans rien me demander (si ce n'est 2 mois de patience : le temps d'ouvrir le poste pour le concours que j'avais obtenu car le poste était légèrement au-dessus, enfin c'est compliqué). En tous cas, je n'ai jamais eu à demander à changer de CDG. Et les RH ont tout fait tout seuls (j'ai des supers RH :-D ?)

 

Epsy.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adpms

Rebonjour,

 

Je reviens quelques mois plus tard. Je n'ai pas encore trouvé de poste fixe ni de CDD. J'ai eu un entretien pour un CDD d'une année mais je n'ai pas été retenue. Problème d'expériences et de compétences mais aussi de concours je pense. En effet, ils m'ont demandé au cours de l'entretien si je comptais chercher un poste de titulaire en parallèle du CDD si j'étais prise.

 

En cas de candidature à un CDD,  est-ce que préciser que je suis admise au concours est judicieux ? Doit-on obligatoirement dire que l'on est inscrit sur liste d'aptitude ? Parce que je me mets à la place de la collectivité, si je suis recrutée et que je trouve un poste de titulaire en cours de contrat cela présente peu d'intérêt pour eux. J'ai l'impression que dire que j'ai le concours représente un frein pour trouver des CDD. Mais pour trouver un poste de titulaire, il faut que je développe mes expériences et compétences, sans CDD c'est compliqué, alors c'est un cercle vicieux...

 

 

Modifié par Adpms

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Voui, vicieux non, c'est la quadrature du cercle vertueux du postulant, c'est le questionnement classique. D'un côté tu peux difficilement omettre sur ton CV que tu as passé et obtenu un concours. D'une part c'est un mensonge (d'autant plus que le DRH verra ton nom sur les listes du CDG), d'autre part ça peut créer un "trou" dans ton CV, sur lequel tu pourras être obligée de t'expliquer. On a le même problème pour les "surqualifiés" qui préfèrent omettre le fait d'avoir obtenu un master etc...

 

Je ne pense pas que le fait d'avoir un concours (tu es renouvelable 4 ans sur liste d'aptitude, ne l'oublie pas, eux le savent),soit un véritable frein, d'une part parce qu'un CDD c'est en général assez court et qu'ils peuvent penser que tu iras au bout, et que d'autre part tu ne postules pas sur un poste permanent, il n'y a pas de vacance de poste ni de création prévue.

 

Le dire est aussi une preuve de ta motivation et de tes capacités. Tout le monde n'a pas son concours. Et même pour un CDD c'est toujours bon à prendre pour les recruteurs. Et bon pour toi au niveau expérience, comme tu le dis très bien.

Evidemment tout est dans la façon de faire: si tu te présentes comme une madame je sais tout qui va les faire chier pour valider son diplôme d'entrée de jeu, ça ne marche pas. Si tu sais présenter ça comme le fait d'acquérir de l'expérience avant de chercher à valider ton concours (et tu as 4 ans pour ça, donc c'est compréhensible), et ça peut très bien passer.

 

D'une façon générale on ne triche pas sur un CV. Après le tout est de savoir présenter les choses....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adpms

Je suis incapable de mentir ou de tricher mais je préférais tout de même poser la question pour être totalement fixée car j'avoue qu'elle me travaillait.


C'est vrai que la validité du concours est de 4 ans, cela nous laisse du temps. 

 

Je ne cherche pas de CDD pour valider mon concours mais bien pour acquérir de l'expérience, les compétences qui me manquent et pour garder un pied dans les bibliothèques. Donc sur ce point pas de problème ;) 

 

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre Ferris.

 

Bonne soirée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Ce n'est rien, c'est la question que tout le monde se pose un jour ou l'autre, et plus encore quand ont connait les modes de recrutements, systématiquement tirés vers le bas, dans la FPT.

 

Ne dis pas que tu es incapable de mentir ou de tricher Sinon tu n'as aucune chance. On triche tous un peu et on ment quand c'est possible. Tu n'es plus qu'un produit à vendre sur le marché. Tu as écouté les marchands de primeurs sur les marchés du dimanche .? Ils racontent bobards sur bobards. Et c'est le plus fort en gueule qui l'emporte. Tu n'est pas forte en gueule ? Imagine-toi que tu vas te vendre comme du bio alors que tu n'en n'es pas. Il faut savoir te vendre. Désormais tu es un produit qu'on doit avoir envie d'acheter.

 

Alors mets le paquet, rajoutes-en ici ou là, enlèves-en quand c'est nécessaire. Tu n'es plus devant un jury de concours qui juge de tes qualités intellectuelles intrinsèques, tu es devant des recruteurs. Tes qualités intellectuelles ou bibliothéconomiques, en général, sont le dernier de leur souci. Tu leur conviens ou pas, tu corresponds au profil ou pas , t'es du coin ? Non ?, c'est un mauvais point.Tu es mobile ? Non pas trop ? C'est un mauvais point. Etc...A toi de faire le compte de tes points.

 

Es-tu capable de leur dire clairement, les yeux dans les yeux, avec une franchise à toute épreuve : je ne chercherai pas de poste fixe avant la fin de mon CDD (qui va m'apporter plein de choses indispensables etc..). Oui ? Alors il va falloir que tu apprennes à mentir ma chérie, sinon c'est foutu. Entre nous, évidemment que si un poste se présente, du sérieux, du validable, tu les lâcheras immédiatement. Tu le sais, ils le savent. 

 

Les dés son pipés, depuis le début. Alors n'hésites pas à rajouter de la sauce quand il en faut. Apprends à te vendre. Ben oui, ça s’appelle comme ça....:console:

 

Je te souhaite bonne chance, mais laisse la franchise de côté. Apprends ton mode marketing ...

 

EDIT. N'oublie pas tes délais de préavis, si tu trouves un poste : 8 jours pour moins de 6 mois accomplis, 1 mois pour une durée entre 6 mois et 2 ans. Ta lettre de démission doit être faite en recommandé avec AC.

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Il y a 13 heures, Adpms a dit :

Je suis incapable de mentir ou de tricher

 

Alors ne mens pas, valorise-toi. :thumbsup:

 

Tu es une fille, tu ne mens pas devant ton miroir, tu te mets en valeur. Idem avec les bijoux ou les toilettes, non ?

 

Tu as eu ton concours, suivant les postes où tu postules tu peux le mettre plus ou moins en avant. (poste de cadre A, c'est tout en haut en gros, pour un autre poste, dans les diplômes et formations)

Tu peux aussi exprimer clairement que tu as besoin de connaître le métier d'assistant, ou même d'adjoint, pour mieux le comprendre de l'intérieur, afin de mieux pouvoir diriger une équipe par la suite.

 

Personne n'est dupe non plus. C'est exact.

Et si on te pose la question crue : si on vous offre un poste, est-ce que vous partez ?

Ta réponse doit arriver aussitôt : on n'en est pas encore là, j'ai encore beaucoup à apprendre dans ce métier. Et puis on ne sait jamais, d'ici quelques temps vous ouvrirez peut-être un poste à mon niveau.  (tu peux partir, ils peuvent aussi ouvrir un poste si tu montres tes qualités. C'est donnant-donnant. Personne n'est dupe, tu as du répondant, et en plus tu sais qu'il faut plusieurs mois pour trouver une place.)
 

Quand on met un objet en valeur, on ne ment pas sur ses défauts, on met certains éléments en lumière.

Le temps de la vente. :wink:

 

Et bien sûr que tu vas continuer à chercher un poste à ton niveau. Tu ne vas pas te réveiller la dernière année possible... tu as un projet personnel à achever, le concours en est la première étape. En sus, plus facile de trouver un poste quand on exerce, ça prouve que des employeurs te font confiance, et quelque part c'est rassurant, on ne te posera pas la question : et pourquoi ils ne vous ont pas gardé.

 

Exerce-toi à briller.

Même devant le miroir de ta penderie.

 

Et puis si tu sens qu'ils ont besoin d'entendre que tu ne partiras pas, alors tu y vas franco. Bien sûr que non tu ne partiras pas. (dans ta tête pour l'instant, là, aujourd'hui tu ne partiras pas) Les recruteurs ne sont pas stupides : tu peux partir à tout moment si tu trouves mieux ailleurs, même quand tu es en poste statutaire. (Ce n'est pas réservé aux CDD, hein)

Alors méfie-toi quand même de ne pas passer pour une personne jeune et naïve. On peut aussi voir cette question comme un test sur tes capacités de chef : ta capacité à mentir, ou à ne pas dire toute la vérité. (mais non, il n'y a pas de plan de licenciement en cours... alors que tu viens de le signer pour après les vacances. Gâcher les vacances de tout le monde, ou pas ?)

 

Ferris te dit : Les dés son pipés.

Moi, je penche pour bien connaître les règles du jeu, ou de chaque jeu.

 

Concours, un jeu.

Recrutement, un jeu.

Travailler avec son équipe, un autre jeu.

 

Bon courage à toi.

  Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Mon pauvre Bernard, tu te contentes de mettre de la morale là où j'ai mis du réalisme. Mais tu dis la même chose.

 

Se valoriser, se mettre en valeur, ou tricher un peu, c'est le même chose. C'est dans tous les cas ne pas être "que" soi-même, mais se faire passer pour plus que ce que l'on est. En fonction des décideurs et de leurs attentes.

 

Une femme qui se maquille sait parfaitement qu'elle triche, et pour qui. Parfois simplement pour elle-même d'ailleurs. Ce qui peut être déja beaucoup.

 

Valoriser un parcours faible, inexistant, ou minable, c'est tricher et mentir, dans les limites du raisonnable, c'est à dire de l'invisible. Mais ce n'est pas "vilain" de faire ça, c'est ce que tout le monde fait, y compris les recruteurs. C'est un jeu de société. Avec ses règles.

 

Soyons brutal : tu n'as pas assez postulé dans ta vie pour savoir ce que ça signifie et à quel point c'est important.

 

La franchise n'est pas un argument de vente.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adpms

Cette discussion m'aura permis d'y voir plus clair pour mes prochains entretiens, merci à vous.

 

 

 

 

 

 

Modifié par Adpms

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Il y a 14 heures, Ferris a dit :

Mon pauvre Bernard, tu te contentes de mettre de la morale là où j'ai mis du réalisme. Mais tu dis la même chose.

 

Je rajoute autre chose Ferris. Bien autre chose.

Quand une femme se maquille, elle ne triche pas, elle se valorise.

Quand elle porte des bijoux brillants et qu'elle dessine des points d'accroche du regard, ce n'est ni mentir, ni tricher.

 

Je n'ai pas mis de morale, Ferris, j'ai donné des exemples du quotidien. Où on se vend.

 

C'est toi qui rajoutes la notion de "vilain".

 

Comme tu rajoutes une notion d'autorité assez stupide. Parce que là tu n'en sais rien.

Allez, un petit indice, parce que c'est toi. Sur mon CV, j'ai quasi deux pages de missions en CDD et intérim.

Au point que ça me dévalorisait : vous êtes instable ? m'a-t-on dit une fois. (Non, attaché à ma région, et à la bibliothèque de mon village.)

 

Mais bon, la question de la valorisation m'est restée.

Et j'ai cherché comment ne plus me dévaloriser. C'est effectivement un jeu (de rôles, ou d'écritures). La même chose dite autrement.

 

Il y a 15 heures, Ferris a dit :

La franchise n'est pas un argument de vente.

 

Hum, ça dépend avec qui.

 

Avec des élus, obligés de louvoyer en permanence et de "tricher" pour être réélus.

Effectivement, non. Il faut toujours savoir à qui on s'adresse et qui est l'acheteur.

C'est dans la règle du jeu.

 

@Adpms

Bien sûr, je t'approuve à 100 %. :thumbsup:

 

Sauf que tu dois d'abord te vendre pour pouvoir répandre ce que tu penses vraiment.

Et ne t'inquiète pas, des gens comme toi, on en trouve beaucoup dans les bibliothèques. Heureusement.

  Bernard

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Daliloo

Bonjour,

 

D'abord merci pour les éclaircissements déjà apportés dans les réponses précédentes. J'ai néanmoins encore des petites questions à vous soumettre : Etant lauréate du concours de  bib catégorie A mais ayant très peu d'expérience en bib, puis-je postuler sur des postes de vacataires ou de contractuels ? Si un poste en catégorie C m'intéressent pour me faire de l'expérience, est-ce que je peux demander à être embauchée comme contractuelle (il s'agit d'un remplacement) pour qu'ils n'aient pas à me rémunérer à hauteur de A (ce qui risquerait d'être un frein pour que je sois retenue pour le poste) ? Dans l'intitulé du poste ils disent chercher un "adjoint du patrimoine, catégorie C", est-ce que j'ai une chance d'être retenue "malgré" mon concours de catégorie A ?

C'est triste à dire, mais j'ai l'impression que ce concours est davantage un frein qu'autre chose pour le moment....

 

Merci par avance pour vos réponses !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

 

Bonjour Daliloo

 

il y a 45 minutes, Daliloo a dit :

C'est triste à dire, mais j'ai l'impression que ce concours est davantage un frein qu'autre chose pour le moment....

 

C'est vrai au début.

Rappelle-toi quand même que tu n'es pas obligée de mentionner ta réussite au concours dans ton CV, ni de mettre tous tes diplômes.

Si tu veux faire du remplacement de catégorie C ou B, alors ajuste ton CV... et tes prétentions salariales.

Pour toi, c'est avant tout engranger de l'expérience métier qui importe. Vise quand même des postes à responsabilité. (Même si un poste en C, ça te permettra de mieux comprendre - par la suite - l'état d'esprit et les compétences de tes adjoints du patrimoine)

 

Je te mets ce lien

http://www.agorabib.fr/topic/2649-recherche-de-poste-compliquée-besoin-de-conseils/

 

Même situation que la tienne, même démarche.

Contacte @Clairebib

Elle te sera forcément riche d'informations et de conseils.

 

Si tu n'as aucune compétence métier (pas de diplôme bib par exemple, ou aucune expérience monnayable), alors tu peux tout à fait te servir de ta réussite au concours et dire que tu veux comprendre les réalités métiers à la base, avec un salaire de base. Parce que tu veux faire plusieurs remplacements pour mieux appréhender les réalités d'un métier qui te botte, etc.

 

Parce qu'il faut aussi voir le problème sous l'angle de la concurrence. Si tu n'as pas de bonnes raisons d'être là, pourquoi la collectivité t'embaucherait-elle en tant que contractuelle alors qu'elle a mieux sous la main.

 

Maintenant, si tu n'essaies pas, tu n'obtiendras jamais rien.

Alors ta question n'est pas "puis-je postuler sur des postes de vacataires ou de contractuels ?", mais "comment vais-je postuler sur des postes de vacataires ou de contractuels ?"

Est-ce que ce poste de vacataire/contractuel va apporter un plus à ma future candidature de A ?

Si c'est pour diriger la structure, ça peut être intéressant ; si c'est pour couvrir des livres et faire juste du prêt, tu comprends bien que plus de trois mois, c'est inutile à tes futures tâches de cadre A. C'est le revers de la cuirasse "réussite au concours de A" : si elle trouve un poste de A, elle va se barrer en cours de route. (surtout si le remplacement est un remplacement maternité)

Et là, tu vas affronter de plein pied tes compétences de futur A : convaincre les élus et les recruteurs que ce que tu proposes est bien pour eux.

En rencontrer plusieurs durant les entretiens, c'est une très bonne initiative... pour apprendre. Pareil pour bien répondre aux annonces, il y a des démarches, des recherches à accomplir, même pour un poste de C contractuel.

 

Bravo pour ta réussite.

Maintenant, tu dois concrétiser. C'est long et stressant. Clairebib te le dira.

  Bernard

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Daliloo

Merci beaucoup Bernard ! ça fait chaud au coeur de lire tes conseils et tes idées. Je viens de lire les échanges sur le lien que tu me proposais et c'est vraiment enrichissant. Je m'en vais de ce pas continuer mes candidatures et contacter Claire.

 

Delphine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antinea

Bonjour,

Dans la même situation qu'Adpms et DocV. Et ce post m'a déjà apporté pas mal de réponses, mais j'ai encore quelques questions (Ah! Ces nouvelles recrues!).

 

Petit préambule sur mon contexte: Sur liste d'aptitude du dernier concours d'adjoint du patrimoine principal de 2ème classe. Je postule à toutes les annonces qui correspondent (D'ailleurs il faudra un jour qu'on m'explique pourquoi 85% d'entre elles sont en Bretagne...) même si c'est à l'autre bout de la France. Aucune expérience en bibliothèque, juste en centre de documentation. Mais plus de 12 ans de vacations dans le patrimoine (musée, archives, monuments historiques) surtout dans l'accueil. Mon réseau n'est pas mauvais (Le CDG de mon département vient de m'embaucher comme archiviste itinérante contractuelle juste sur du bouche-à-oreille!). Mais mon but premier, à savoir un poste en bibliothèque me permettant d'être titularisée, m'échappe. Grr! D'où une remise en question sur ma méthode.

 

Est-ce une erreur de mettre dans la lettre de motivation qu'on cherche à devenir fonctionnaire stagiaire? C'est pourtant une bonne motivation il me semble. Non?

 

Vaut-il mieux écrire une lettre de motivation reprenant point par point tous les termes de l'annonce et le fait qu'on correspond (quitte à écrire une grosse tartine), ou suivre les conseils de pôle emploi, à savoir un texte très bref qui ne reprenne pas ce qui est déjà dans le CV et parle juste motivation (quitte à ce que ça ressemble à une lettre type)? Jusqu'ici la 1ère méthode n'a pas été concluante...

 

D'avance merci pour vos avis éclairés.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
il y a 55 minutes, Antinea a dit :

Est-ce une erreur de mettre dans la lettre de motivation qu'on cherche à devenir fonctionnaire stagiaire? C'est pourtant une bonne motivation il me semble. Non?

 

Non. Cela fait penser à quelqu'un qui cherche une bonne planque sécurisée. On est loin des motivations que les recruteurs souhaitent entendre (même s'ils ne sont pas idiots....ils savent bien que tu souhaites être titularisée). Je veux devenir fonctionnaire est la pire façon de se présenter.

 

il y a 57 minutes, Antinea a dit :

Vaut-il mieux écrire une lettre de motivation reprenant point par point tous les termes de l'annonce et le fait qu'on correspond (quitte à écrire une grosse tartine), ou suivre les conseils de pôle emploi,

 

Ne jamais suivre les conseils de Pôle emploi, trop généraux et pas adaptés du tout à la FP. Par contre reprendre les points forts de l'annonce (surtout pas tous, un ou deux) pour montrer que tu corresponds au profil est plutôt conseillé. Evidemment ce sont des points que l'on doit retrouver dans le CV et que tu va te préparer à développer oralement en entretien. Plus TES points forts seront éloignés ou différents de LEURS points forts, plus ça sera délicat, évidemment. Mais tu as forcément quelque chose à vendre, surtout avec le CV que tu trimbales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
il y a 13 minutes, Antinea a dit :

(D'ailleurs il faudra un jour qu'on m'explique pourquoi 85% d'entre elles sont en Bretagne...)

 

A ça, il peut y avoir deux réponses possibles.

 

1) Ils partent tous à la retraite, et il faut les remplacer. :D

2) Le réseau breton devient de plus en plus dynamique.

 

il y a 14 minutes, Antinea a dit :

Est-ce une erreur de mettre dans la lettre de motivation qu'on cherche à devenir fonctionnaire stagiaire?

 

A la lecture de cette "motivation", ma question serait vite la suivante :

Hum, 12 ans de vacations dans le patrimoine (musée, archives, monuments historiques), alors pourquoi pas fonctionnaire dans ces domaines ?

Et donc les suivantes :

- Pourquoi en bibliothèque ?

- Qu'est-ce qui fait qu'elle cherche maintenant un poste en bibliothèque ?

- Elle veut juste être titularisée... et se barrer dans les musées, archives, monuments historiques ?

- Ou alors elle n'est pas bonne - puisque personne ne l'a embauchée, depuis 12 ans...

 

Voilà les réactions possibles à ta question.

 

Quelque part, tu mets la charrue avant les boeufs. Tu veux devenir fonctionnaire stagiaire avant de proposer ce que tu pourras apporter à une bibliothèque.

 

Est-ce que tu dis seulement pourquoi tu veux travailler dans la bibliothèque visée, dans la ville visée ?

Pourquoi celle-là et pas une autre ? (le pourquoi chez nous ?)

Qu'est-ce que tu peux apporter de plus par rapport à une autre candidature ?

 

Pour ton CV, est-il est proche d'une fiche de poste d'adjoint du patrimoine en bibliothèque ?

 

Pour finir avec ce point, indiquer fonctionnaire stagiaire,  ça me semble maladroit. Parce que si on t'embauche, tu vas devenir fonctionnaire stagiaire de fait.

Pas pour autant fonctionnaire, il va falloir faire tes preuves pendant un an.

Donc, au niveau de ta candidature, ce sont des mots perdus pour présenter une autre de tes qualités : ton grand engouement pour les bibliothèques.

Le pourquoi tu démarches en bibliothèque... avec toutes tes compétences en musées, archives et monuments historiques. Avec tes connaissances, tu sais mettre des choses en valeur, comment ça pourrait se retranscrire dans une bibliothèque. C'est le projet que tu dois avoir.

Celui de devenir fonctionnaire est accessoire par rapport à ce projet... parce qu'il est compris dans le package.

 

Si vous m'embauchez, j'apporte ça, ça et ça, à votre bibliothèque et aussi ça à la collectivité que je connais pour l'avoir fouillée, étudiée. (=> je suis force de proposition)

Et non, si vous m'embauchez je veux ça, ça, avec en plus le statut de fonctionnaire. (=> je suis une vilaine quémandeuse, qui a déjà ses exigences)

 

C'est toute la différence entre, il est beau, il est bon mon poisson, il se marrie très bien avec les légumes du jour. Mijoté au court-bouillon, miam, miam par temps froid.

Et le très cru : il vaut 30 euros le kilo.

Si tu trouves que 30 euros le kilo, c'est cher, hop ! au panier ta demande.

On ne se connaît même pas et tu affiches déjà le tarif. :ermm:

 

Maintenant, tu le sais, la concurrence est élevée.

Et tu n'es pas non plus bretonne... alors que tu devrais l'être dans l'âme et dans l'esprit. :tongue:

 

Si tu cherches d'autres sources, jette un oeil sur les blogs ABF régionaux. Tu as des offres emplois qui y passent, et Paulo Lemploi ne les voit pas.

Idem sur d'autres sites de la fonction publique territoriale.

 

Et à retenir une chose des conseils de Pole Emploi, prends celui-ci : bien connaître l'entreprise que l'on vise et son terrain de jeu. Dans ton cas, bien connaître le terrain local, et comment tu pourras - comment tu vas - le valoriser.

Les élus sont toujours à l'affût de projets, surtout si ces projets peuvent faire briller leur commune.

Regarde comment ils font, regarde les journaux de leur commune (de ta propre commune).

Tu dois leur apporter un plus.

 

Et contrer, par avance, leurs questions inquiètes. (Cf. plus haut, les réactions possibles. Ce sont des questions que je te poserais en entretien. Rien que sur les quelques mots que tu as mis dans ta "présentation".  :))

  Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antinea

Merci Ferris et Bernard.

Je n'appliquerai donc les recettes de Pôle emploi qu'aux modèles de lettres qu'ils me demandent de leur fournir pour prouver que j'applique leurs conseils (Oui, c'est eux qui m'ont soufflé d'aborder d'entrée de jeu le fait que j'étais stagiérisable "pour me distinguer des concurrents n'ayant pas le concours") ;)

 

Il y a 2 heures, B. Majour a dit :

Maintenant, tu le sais, la concurrence est élevée.

Et tu n'es pas non plus bretonne... alors que tu devrais l'être dans l'âme et dans l'esprit. :tongue:

Pas de souci à ce niveau là, si je n'étais pas au moins aussi têtue qu'une bretonne je ne m'obstinerai pas depuis des années à occuper tous les postes possibles en rapport avec le livre :)

 

Pour ce qui est de l'adéquation entre mon CV et la fiche de poste d'un adjoint du patrimoine en bibliothèque je pense avoir le plus gros et suffisamment insister dessus dans mes candidatures:

_ 12 ans d'accueil pour les mêmes services patrimoniaux.

_ Traitement physique et intellectuel des documents (bon, ok, surtout des archives. Mais je vous jure qu'une notice catalographique, une indexation, ou un logiciel de prêt-retour d'archives c'est la même chose que ce qu'on fait en bibliothèque, à 2- 3 virgules près!).

_ Encadrement d'animations et de formations.

_Polyvalence.

 

Après, ce qui me fait défaut c'est d'étayer mon "expertise" en secteur jeunesse, romans du terroir, BD/manga, etc... autrement que par mon expérience de lectrice. Et face à quelqu'un qui a déjà une expérience en bibliothèque, forcément ça ne fait pas le poids.

 

En tout cas, merci pour vos lumières. J'y vois un peu plus clair maintenant ;)

Je retourne bosser à "ce que moi seule peut apporter à une bibliothèque" en dehors des secteurs art et histoire.

Modifié par Antinea

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 1 heure, Antinea a dit :

Mais je vous jure qu'une notice catalographique, une indexation, ou un logiciel de prêt-retour d'archives c'est la même chose que ce qu'on fait en bibliothèque, à 2- 3 virgules près!).

Après, ce qui me fait défaut c'est d'étayer mon "expertise" en secteur jeunesse, romans du terroir, BD/manga, etc... autrement que par mon expérience de lectrice. Et face à quelqu'un qui a déjà une expérience en bibliothèque, forcément ça ne fait pas le poids.

 

Voilà des sujets sur lesquels un jury de recrutement ne risque pas de t'ennuyer:Le catalogage et les aspects techniques de la bibliothéconomie en genéral. Par contre la connaissance d'un SIGB de bibliothèque serait la bienvenue. Et pour ce qui est des genres littéraires, il faut voir les choses de plus haut. D'un côté il y a le contact avec les publics, la valorisation des fonds etc....et d'un autre côté le fait de savoir ce qu'est une politique d'acquisition et une mise en valeur. En tant que lectrice, si ça se trouve tu en as lu davantage que bien des agents préposés à l'accueil !

 

Ce qui m'ennuie un peu c'est que tu as davantage un profil et un parcours de cadre B. C'est de plus en plus fréquent chez les adjoints du patrimoine, mais ça ne facilite jamais la façon de se présenter. Polyvalence, capacités à évoluer sur le poste, sont bien sur des bonus, mais il faut tout de même coller au profil demandé, en priorité du moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×