Aller au contenu
Amethyste

Emploi du temps et horaires d'un bibliothécaire

Messages recommandés

Amethyste

Bonjour, 

 

Pour une reconversion professionnelle (interne à la Fonction publique), je m'intéresse aux métiers des bibliothèques. A priori, je m'orienterais plutôt vers un poste de catégorie A (bibliothécaire) car je suis moi-même catégorie A, mais j'ai cru comprendre que cela pouvait être difficile et qu'on pouvait être amené à accepter des postes de catégorie B ou C.

 

Bref, là, n'est pas ma question première. Il y a une chose qui m'embête et pourrait être rédhibitoire pour moi. Je voudrais m'assurer, avant d'aller plus avant dans les démarches, que l'emploi du temps ne m'empêchera pas de faire ce métier. 

 

A priori, j'aimerais exercer en bibliothèque municipale à la Ville de Paris. Une BM de la Ville de Paris est ouverte du mardi au samedi et a des horaires du type 13-19h et 10-18h (moins souvent). Et c'est bien là ce qui m'embête : je suis maman solo d'une petite fille en garde alternée. Autant dire que je ne me vois pas la laisser les samedis alors que je ne la vois déjà qu'une semaine sur deux. Idem pour des horaires jusqu'à 19h... En gros, je ne la verrais jamais...

 

Alors, je voulais savoir si tous les personnels étaient obligés d'avoir des temps de présence sur ces horaires d'ouverture ou bien si cela pouvait être plus souple, si travail en interne (pas devant public), il y a par exemple. Est-ce différent en fonction des catégories d'agents ? Est-ce qu'il y a moyen de sortir moins tard et / ou de tourner pour les week-ends : faire un ou deux samedis par mois par exemple ?

 

J'imagine qu'il y a des parents parmi les bibliothécaires et ces horaires m'apparaissent difficiles à combiner avec une vie de famille, du moins quand on a des enfants petits qui vont à l'école... Comment cela se passe-t-il pour vous ?

 

Et en bibli, type BNF, BPI ou BU, est-ce différent ?

 

Je vous remercie pour vos éclairages. :)

Modifié par Amethyste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Walrus

Alors là, travailler en bibliothèque municipale implique travailler les samedis, quelquefois en nocturne jusqu'à 19 ou 20h, et même parfois le dimanche. Pas facile de concilier vie de famille et travail. En des temps où les équipes étaient plus nombreuses, et les chefs de services davantage autonomes, il était possible de travailler par roulement les samedis et les nocturnes. Mais je n'ai vu personne au cours de ma carrière déchargé de ces contraintes. Un peu de souplesse, parfois, c'est tout. Et les vacances scolaires, on n'est jamais sûrs de pouvoir choisir...

Si tu veux des horaires de bureau, cherche un autre métier, :no:désolée ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste

Merci Walrus. :) C'est vraiment bête car le métier de bibliothécaire serait vraiment attrayant pour moi, mais les horaires, ce n'est vraiment pas possible non pas parce que je ne suis pas capable de sortir du "train train" mais parce que je ne peux pas ainsi sacrifier ma fille... J'imagine que ce doit pas toujours être faciles pour ceux qui ont des enfants et une vie de famille... :( 

 

Sais-tu si c'est différent en revanche dans les grandes bibliothèques type BNF, BPI et BU ? 

Citation

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

Bonjour,

 

En BM, les plus grosses journées d'accueil du public sont le mercredi et le samedi samedi. Pour celles qui sont ouvertes le dimanche , c'est aussi un gros jour de fréquentation. Les vacances scolaires sont aussi des périodes de fortes affluence.

Principe de base d'une bibliothèque: accueillir des publics, donc quand ils peuvent venir! Soit des horaires un peu décalés...

Donc, oui, même avec une vie de famille, on travaille le samedi... Que l'on soit C, B ou A

 

BPI: accueil du public tous les jours sauf le mardi aux horaires suivants:

  • Le lundi, le mercredi, le jeudi et le vendredi:  12h à 22h 
  • Le samedi, le dimanche et jours fériés: 11h à 22h

 BNF: mardi au dimanche

http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/horaires_salles_lecture.html

 

Dans les BU, de plus en plus elles sont ouvertes du lundi au samedi...

 

Il y a 1 heure, Amethyste a dit :

C'est vraiment bête car le métier de bibliothécaire serait vraiment attrayant pour moi,

 

Qu'entends-tu par attrayant?

Un bibliothèque ce n'est pas juste le silence, les livres et une douceur ouatée.

Une bibliothèque c'est aussi gérer une équipe, faire des commandes de papier toilettes, se confronter à des publics plus ou moins agréables, plus ou moins odorants...

Une bibliothèque c'est accueillir des auteurs, des artistes... ce qui implique aussi de devoir travailler le soir bien souvent.

 

Quand c'est possible des roulements sont mis en place: genre un samedi sur 2 travaillé ce qui implique une semaine à 39h , l'autre à 31h. Mais ce n'est pas toujours le cas.

 

Modifié par Louve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierH
il y a 26 minutes, Louve a dit :

Quand c'est possible des roulements sont mis en place: genre un samedi sur 2 travaillé ce qu implique un semaine à 39h , l'autre à 31h. Mais ce n'est pas toujours le cas.

 

Déjà ça, ça apparaît comme le Graal pour de nombreux bibliothécaires de lecture publique. Même un samedi sur 3 libéré.

 

Le travail du samedi, occasionnellement le dimanche,  et en début de soirée, c'est le gros inconvénient du métier. Il ne faut pas y songer si on n'est pas prêt à cela. Pour le moment, ce point serait le seul qui pourrait susciter chez moi une envie d'ailleurs.

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Cherche autre chose ou essaye les BDP,  ils sont plus proches des horaires administratifs. Je te conseille la lecture du débat qui a eu lieu sur le forum la dessus, c'est encore chaud... tu vas te régaler. Tu as aussi la solution de la petite bib rurale où on refile la bib aux bénévoles le samedi, j'en connais: 

 

 

Modifié par Ferris
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste

Je vous remercie pour vos réponses et merci Ferris pour le lien. Je suis au début de mes recherches hein, donc effectivement, j'essaie de cerner les différents aspects du métier et pour moi, c'était un point important auquel je n'avais pas songé au tout début. 

 

Ferris, une BDP, c'est une bibliothèque départementale de prêt ?

 

Louve, j'imagine bien que le métier comporte beaucoup d'aspects et pas toujours des plus glamours (comme n'importe où ailleurs, non ?)... Mais néanmoins, à ce stade de mes recherches, ce serait quand même un type de job qui me correspondrait plus que d'autres... Mais peut-être ai-je encore des idées reçues et des a priori, c'est possible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

 Il y a quelques semaines, une discussion sur la reconversion en bibliothèque qui aborde les différents aspects du métier a débuté; c'est ici:

Bonne lecture!

Modifié par Louve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste
Il y a 11 heures, Louve a dit :

 Il y a quelques semaines, une discussion sur la reconversion en bibliothèque qui aborde les différents aspects du métier a débuté; c'est ici:

Bonne lecture!

Merci !! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 16 heures, Amethyste a dit :

Ferris, une BDP, c'est une bibliothèque départementale de prêt ?

 

Oui, et, pour ce que j'en sais, on y travaille du lundi au vendredi, sur des horaires administratifs, ce qui est logique puisqu'il n'y a pas de contraintes liées à l'accueil du public. A vérifier tout de même auprès de chaque Bdp. Tu as la liste ici : http://www.adbdp.asso.fr/index.php/les-bdp/liste-des-bdp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a une heure, Ferris a dit :

Oui, et, pour ce que j'en sais, on y travaille du lundi au vendredi, sur des horaires administratifs, ce qui est logique puisqu'il n'y a pas de contraintes liées à l'accueil du public. A vérifier tout de même auprès de chaque Bdp. Tu as la liste ici : http://www.adbdp.asso.fr/index.php/les-bdp/liste-des-bdp

 

Certes mais à noter que les places sont de plus en plus rares en BDP, que même en BDP tu peux travailler le soir, le week-end, que tu bouges quand même pas mal sur le territoire. Tout dépend du territoire en question mais ça peut être folklorique au fin fond de la Creuse, de la Corrèze, du Puy-de-Dôme en plein hiver... Et même sur des territoires plus urbanisés ça peut être chaud...

 

Et sinon cher Ferris, les temps changent, pour preuve, quelques exemples d'horaires de BDP:

Horaires d'ouverture :

Lundi de 13h30 à 18h

Mercredi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h

Vendredi de 13h30 à 19h

Samedi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

 

Le mardi, jeudi et vendredi de 13h à 19h.
Le mercredi et samedi de 10h à 19h.

 

Mardi : 15h - 18h30

Mercredi : 10h - 18h

Vendredi : 14h - 18h

Samedi : 10h - 12h  / 14h - 17h

 

Oui, oui, je sais, tout se perd, tout fout le camp, on ne peut plus s'appuyer sur des certitudes monolitiques... Ah, là, là ma pôv Lucette, le monde est rude! :wink:

 

Enfin, moi ce qui m'intéresse toujours en 1er lieu, c'est de savoir pourquoi les gens veulent rejoindre les bibs. Et oui effectivement je suis toujours gênée aux entournures quand on me dit que nos horaires c'est compliqué pour les "chargés de famille"... C'est méconnaître les contraintes d'autres secteurs (musées, hôpitaux, police, accueils...). 

 

Modifié par Louve
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isalabib

Si Amethyste habite Paris (ce que semble indiquer son message où il n'est question que de bib parisiennes : BM, BPI, BNF...), la 1ère BDP est à plusieurs dizaines de minutes en transport en commun, dans le meilleur des cas.

Important les temps de transport en IdF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

@Isalabib

Les transports, c'est essentiel en IDF. Et même ailleurs.

 

@Louve

Exact, certaines BDP sont ouvertes au public.

 

Maintenant, sur Paris, il n'y a pas que les bibliothèques à explorer, on a aussi les centres documentaires, ou des bibliothèques dans les musées qui ont peut-être des horaires plus souples... en semaine.

Parce que le samedi et le dimanche, et le mercredi, ce sont des journées de rush fréquentation.

Difficile de s'échapper sur de tels jours, surtout en Cadre A ou même B.

Sans oublier les vacances scolaires où les gens ont plus de temps libre pour passer en bibliothèque, ou au musée.

 

On est dans le secteur tourisme/loisirs. Et il y a la contrainte d'être présent au moment où les gens sont disponibles.

 

C'est comme dans la restauration. Horaires 10h-14h et 18h-22h. (Ou même horaires en trois huit pour bien des ouvriers.)

Pour la vie de famille, c'est délicat.

 

C'est un choix et une organisation de vie.

Pas toujours simple.

 

Reste encore à décrocher un poste de bibliothécaire catégorie A sur Paris (ou ailleurs), ce qui ne me semble pas des plus évidents.

Même sans contraintes familiales.

 

Un projet de longue haleine pour beaucoup.

 

Pour répondre à Louve : ce qui motive les gens à venir travailler en bibliothèque ?

Facile, je regarde à l'instant : un bureau de 120 m2, bien des PDG en rêvent. Et encore, je travaille en petite bibliothèque. :D

 

Sois la bienvenue sur l'Agorabib Améthyste.

  Bernard

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierH
Il y a 5 heures, Louve a dit :

 

Et sinon cher Ferris, les temps changent, pour preuve, quelques exemples d'horaires de BDP:

 

Horaires d'ouverture :

Lundi de 13h30 à 18h

Mercredi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h

Vendredi de 13h30 à 19h

Samedi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

 

 

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres bibliothèques que tu évoques, mais attention quand même :-) Celle-ci est une structure mixte, qui accueille aussi le public, jouant le rôle de bibliothèque municipale. D'où l'ouverture du samedi.

 

Sur les autres relais de ce réseau, c'est plus normal :

http://biblio.bas-rhin.fr/les-bibliotheques/detail/502

 

Même s'il y a un 19h le vendredi, bel effort. Les temps ne changent pas tant que ça.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 4 minutes, olivierH a dit :

 

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres bibliothèques que tu évoques, mais attention quand même :-) Celle-ci est une structure mixte, qui accueille aussi le public, jouant le rôle de bibliothèque municipale. D'où l'ouverture du samedi.

 

oui, oui , je sais! Depuis de nombreuses années d'ailleurs!

Ce que je voulais souligner est que même en BDP, les horaires administratifs ne sont plus la norme absolue!

 

On en revient toujours au même point: qui dit accueil du public, dit ouverture quand le public peut venir et donc travailler à ces horaires là.

Je sais que ce n'est pas toujours facile à faire entendre... J'ai eu le cas d'une agent qui souhaitait une mobilité interne: venir travailler à la bib mais en étant à 80% avec mercredi libéré et ne comprenait pas pourquoi on ne pouvait pas s'arranger pour qu'elle travaille du lundi au vendredi et pas le samedi au nom de sa vie de famille!

Elle a fait une immersion et finalement n'a pas souhaité nous rejoindre; dépitée de voir que ce n'était pas la sinécure qu'elle imaginait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste

Je vous remercie pour toutes vos réponses.

 

Pour les BP, effectivement, j'ai vu dans la liste qu'il n'y en avais pas dans Paris. Sortir de Paris n'est pas non plus une option pour moi car la garde alternée m'empêche de bouger...

 

Effectivement, ça a l'air difficile pour moi et heureusement que je le sais en amont, car pour moi, qui ai une enfant en garde alternée, cela veut dire déjà que je ne la voit qu'une semaine sur deux... Si je n'ai plus qu'un dimanche sur deux à lui offrir et peu de soirées, je ne me vois pas faire ça - et c'est dommage car c'est la seule contrainte rédhibitoire pour moi - ... sans compter d'éventuels frais de garde élevés ... pour aller bosser et donc ... payer mes frais de garde... :ermm: 

 

Et dans la grandes structures d'Etat : j'imaginais - naïvement sans doute - qu'il y avait peut-être plus de souplesse car plus de personnels en place... Mais apparemment, je me trompe ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaële Casier

Bonjour Amethyste,

 

T'es-tu renseignée sur le métier de professeur documentaliste (en CDI de collèges et lycées) ? Leurs horaires correspondraient plus à tes demandes, puisque leur public est présent pendant l'ouverture des établissements scolaires, or beaucoup sont fermés le samedi - à vérifier pour la région parisienne. Je ne suis pas sûre qu'il y ait plus de postes qu'en bibliothèques municipales ou départementales, mais cela peut être une piste.

 

Bonnes recherches,

 

Gaële

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierH
Il y a 4 heures, Gaële Casier a dit :

T'es-tu renseignée sur le métier de professeur documentaliste (en CDI de collèges et lycées) ?

 

C'est une bonne idée concernant les horaires. Concernant les bibliothécaires en poste, en BU ou en lecture publique : qui aurait envie de faire ça ? Pour moi, c'est juste impensable : public scolaire, moyens ridicules, isolement (on fait tout), ça vous a déjà tenté ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Oui, ça c'était vrai autrefois, je le sais, j'ai commencé en CDI. Aujourd'hui, c'est un prof au sens plein, Il travaille en collaboration avec l’équipe pédagogique, mais aussi avec l’encadrement de l’établissement, notamment pour la gestion du budget qui lui est attribué pour les achats. Chez nous elle invite même des auteurs, achète des Bd, fait de la formation à internet etc...c'est très varié en fait.

Le temps de travail hebdomadaire est de 30h, auxquelles il faut ajouter 6 heures pour les relations avec l'extérieur (par exemple venir en bibliothèque :)). Donc plus que nos 35h mais mieux réparties sur la semaine en ce qui te concerne.

Salaire de départ 1700 net. 

Et il y a des perspectives d'évolution de carrière intéressantes : Avec une qualification supplémentaire, le professeur documentaliste peut devenir maître-formateur. Après 5 ans d’ancienneté minimum, et à condition d'obtenir un concours, le professeur documentaliste peut changer d'activité et devenir chef d'établissement, inspecteur de l’Éducation nationale, CPE. 

Il y avait 235 postes ouverts en 2015.

Tu devrais creuser ça. Voir les possibilités de passerelles (je ne connais pas ton statut actuel) ou de détachement. Sinon, attention, le concours est très difficile.

Tu auras des infos sur http://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/index.php?id=13

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
Il y a 1 heure, olivierH a dit :

C'est une bonne idée concernant les horaires. Concernant les bibliothécaires en poste, en BU ou en lecture publique : qui aurait envie de faire ça ? Pour moi, c'est juste impensable : public scolaire, moyens ridicules, isolement (on fait tout), ça vous a déjà tenté ?

 

Moi, non! La faute aux documentalistes croisés dans ma scolarité, et même encore aujourd'hui certains jours j'ai peur! :ahappy:

Au delà de ces raisons, très clichés, oui, oui je sais, ce n'est pas du tout le même boulot. 

 

Louve_toujours_ravie_d'accueillir_prof&doc_dans_sa_bib!

Modifié par Louve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
Il y a 13 heures, Ferris a dit :

Et il y a des perspectives d'évolution de carrière intéressantes : Avec une qualification supplémentaire, le professeur documentaliste peut devenir maître-formateur. Après 5 ans d’ancienneté minimum, et à condition d'obtenir un concours, le professeur documentaliste peut changer d'activité et devenir chef d'établissement, inspecteur de l’Éducation nationale, CPE. 

 

Certes mais n'oublie pas qu'un IEN peut être amener à se déplacer sur un territoire ce qui va jouer au niveau de l'amplitude horaire hors de la maison; chef d'établissement, bien souvent, ils ne quittent pas à 18h pile, plutôt plus tard...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Louve, tu chipotes. Pour les BDP, comme Olivier le rappelle, je ne citais que le cas général des BDP, sachant parfaitement que certaines BDP ont elargi leur horizon depuis un moment, gloire leur soit rendue à ce niveau. Idem pour le boulot de prof-docu, cela a considérablement évolué et je ne mentionne les évolutions de carrière que pour la forme, ce n'est  évidemment pas le but ultime d'un prof-docu de devenir INE. C'est évident. Ce qu'il convient d'entendre par là c'est qu'il ne s'agit pas d'une impasse d'une part, et que d'autre part il faut aussi savoir se débarrasser de clichés périmés.

Notre but ici n'est pas de dégoûter chacun de postuler à notre métier, notamment en dénigrant les autres fonctions possibles, mùais d'aider chacun à effectuer des reconversions possibles (quand elles le sont réellement).

Améthyste a décidé de ne pas "sacrifier sa petite fille". Il n'est pas interdit de l'aider dans cette recherche de conversion adaptée à ce désir, après tout très légitime. Par contre il faut savoir être clair dès le départ : les BM en territoriale c'est pas pour elle.

 

Mais ce n'est pas pour autant qu'elle doit ouvrir une boutique de fleuriste non plus.

 

Après les profs en recherche de reconversion, on se retrouve avec des bibs en recherche de reconversion. Et ça s'élargit. En fait on vit ça depuis les emplois-jeunes, c'est pas nouveau. Et nous mêmes ne savons plus qui nous sommes. Certes, l'agacement de voir les bibliothèques devenir peu à peu le dépotoir des sacrifiés d'autres filières nous titille depuis un moment. Mais sachons raison garder. Les chances de reconversion réussie, en général, sont minces, surtout vu le contexte actuel et plus encore si l'on vise des grades élevés. J'ai vu notre profession se gendarmer contre les horaires élargis, sans parler du dimanche, cadres compris, et la quasi-totalité de mes agents courir après des "samedis de recup" comme après le Saint-Graal. Qui sommes nous pour juger, à présent et vu ce que nous sommes devenus ? Merde, à la fin...

 

Je me souviens d'un lien donné par le Révérend Père Majour, Pasteur des reconvertis,où l'on précisait quelles personnes travaillaient le plus le samedi, selon les grades ! Eh bien la conclusion n'était pas reluisante. C''est clair : plus votre grade est élevé,  et plus vous arrivez à vous préserver des samedis ! si c'est pas du privilège hiérarchique, ça, qu'est ce que c'est ? Car en fait il s'agit de fonctions et non d'ouverture publique ! Arrêtons de raonter des histoires ! Quelles fonctions sont indispensables pour accueillir les publics ? Des agents, tout simplement,voire des benévoles. Pourquoi ,un cadre A serait-il nécessaire, ma brave dame ? ?Si Bernard peut retrouver le lien en question, il vaut le coup d'être lu jusqu'au bout ! Alors que les cadres soient les premiers à regarder les choses en face avant de donner des conseils!

 

Améthyste garde toutes ses chances, à condition d'élargir son champ d'action. Et sa motivation est respectable, sauf en BM.  En fait, et en général, je ne cesse de le dire, c'est le défaut de mobilité qui est son handicap majeur. Bien que la région parisienne soit un moindre problème à ce niveau.

 

Persiste, Améthyste !:console:

 

 

 

 

Modifié par Ferris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 9 minutes, Ferris a dit :

Louve, tu chipotes

 

Oui, je chipote, je chipote pas pour démotiver mais pour que les contraintes soient claires.

Parce que se reconvertir, changer de branche, de métier c'est une belle aventure mais aussi beaucoup d'énergie. Quand on essaie un autre chemin,  c'est généralement que l'on souhaite, espère qu'il sera plus joli, nous conviendra mieux. Alors autant prendre le temps de bien le repérer en amont ce que fait Améthyste.

En BM, ce sera compliqué, en BU aussi.

Il y a les centres de doc, ça peut être une piste.

 

Aujourd'hui en bib, ça tangue un peu, beaucoup. Ce qui me peine est que chacun s'arc-boute sur ses contraintes en ayant du mal à voir que pour les autres ce n'est pas toujours si simple, que celui qui nous dit que venir à la bib c'est compliqué pour lui ce n'est pas obligatoirement par paresse mais parce que ça lui pose vraiment problème.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Il n'y a pas de métier sans contraintes. Le tout est donc de les choisir. Améthyste se fait des illusions sur ce métier comme beaucoup, y compris sans doute certains d'entre nous quand ils y sont entrés. Peu importe à la limite même si ce mouvement a largement contribué à la dé-professionnalisation de notre métier. Elle a choisi ses priorités : sa fille et ses horaires, ses frais de garde etc.. Respectons les. Elle aura aussi le revers de la médaille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 7 minutes, Ferris a dit :

Elle a choisi ses priorités : sa fille et ses horaires, ses frais de garde etc.. Respectons les

 

Entièrement d'accord!

 

Les illusions sur le métier, c'est le lot de tout un chacun, non? Quelle soit la carrière que l'on choisit, après on s'adapte, on fait au mieux, l'essentiel étant de ne pas céder à l'aigreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×