Aller au contenu
Amethyste

Emploi du temps et horaires d'un bibliothécaire

Messages recommandés

Amethyste

Merci pour vos réponses... même si j'ai un peu de mal à comprendre les discussions inhérentes au métier : tout un contexte que je ne connais pas.

 

Alors, envisager d'être Prof-doc : non, très peu pour moi, car je suis déjà prof (oui, je comprends que je suis un cliché :D) et donc si je décide de me reconvertir, c'est pour de bon. Car comme vous le rappelez, le professeur documentaliste est un prof même si ses missions sont sans doute plus diversifiées que les nôtres.

 

Le 8 septembre 2017 à 18:49, olivierH a dit :

 

C'est une bonne idée concernant les horaires. Concernant les bibliothécaires en poste, en BU ou en lecture publique : qui aurait envie de faire ça ? Pour moi, c'est juste impensable : public scolaire, moyens ridicules, isolement (on fait tout), ça vous a déjà tenté ?

 

 

 

Le 8 septembre 2017 à 20:31, Louve a dit :

 

Moi, non! La faute aux documentalistes croisés dans ma scolarité, et même encore aujourd'hui certains jours j'ai peur! :ahappy:

Au delà de ces raisons, très clichés, oui, oui je sais, ce n'est pas du tout le même boulot. 

 

Louve_toujours_ravie_d'accueillir_prof&doc_dans_sa_bib!

 

Qu'est-ce que vous trouvez si rebutant dans ce métier (il est vrai qu'a priori, c'était plutôt la BM qui m'attirait le plus) ?

 

Finalement, qu'est-ce qu'il me resterait avec des horaires plus classiques  ?

Les BDP : effectivement, sur Paris, il n'y en a pas directement... à moins que je ne me sois trompée.

Et les bibliothèques patrimoniales ? Celles qui dépendent de Musées (on m'en a parlé récemment) ? 

 

Et quand vous parlez de centre de doc : c'est au métier de documentaliste que vous faites référence ? En effet, au vu des réponses que j'ai eues ici, je commence à tourner mes recherches davantage sur le métier de documentaliste. J'ai pu avoir accès, via la Cité des métiers à un logiciel : Transférence où ils recoupent nos compétences, notre personnalité, etc. avec certains métiers. Il apparaissait que j'avais 100% de competences transférables avec celui de bibliothécaire (mais bon voilà quoi...) mais aussi avec celui de chargé de veille documentaires... 100% aussi avec celui d'archiviste (mais je pense qu'il y a peu de postes, et si c'est dans les archives historiques / littéraires, ca m'attirerait beaucoup, mais si archives de l'armée ou quelque chose de plus administratif : bof...) et 92 % avec celui de documentaliste. Pensez-vous que je doive creuser vers les métiers de la documentation ?

 

Merci de vos réponse et bon dimanche ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 23 minutes, Amethyste a dit :

Qu'est-ce que vous trouvez si rebutant dans ce métier (il est vrai qu'a priori, c'était plutôt la BM qui m'attirait le plus) ?

 

Un prof doc est comme tu le dis avant tout un enseignant, la mission, la finalité n'est pas la même qu'en bib.

Le public de bib est beaucoup plus large, plus vaste.

 

En travaillant en BM, en centre de doc, musée... attention, il n'y a pas que la question des horaires au quotidien qui joue, il y aussi la question des congés! Légalement nous avons le droit à 5 semaines, un peu plus si on compte les RTT dans le cas d'un cycle horaire à plus de 35h (ex.: 38h30/semaine donnent droit à 22 jours de RTT), encore faut-il que ce soit le cas.

 

En horaires administratifs (de "bureau"), il y a les centres de doc professionnel, les archives.

 

Je ne doute aucunement que le métier de bibliothécaire t'intéresse, que tu aies les compétences de base, que tu seras capable de t'adapter mais comme tu l'as dit, la question des horaires et de l'emploi du temps est très importante pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste
il y a 3 minutes, Louve a dit :

 

 

 

En travaillant en BM, en centre de doc, musée... attention, il n'y a pas que la question des horaires au quotidien qui joue, il y aussi la question des congés! Légalement nous avons le droit à 5 semaines, un peu plus si on compte les RTT dans le cas d'un cycle horaire à plus de 35h (ex.: 38h30/semaine donnent droit à 22 jours de RTT), encore faut-il que ce soit le cas.

 

 

Merci. Peux-tu préciser ce que tu veux dire pour les congés ? 5 semaines + RTT, c'est la norme, non ? Mais j'avais cru comprendre que vous disiez qu'en bib, les vacances scolaires étaient un moment d'affluence, donc plus difficile de faire correspondre ses propres vacances aux vacances scolaires, c'est ça ? Pour les centres de doc, c'est pareil ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve

 

Il y a 19 heures, Amethyste a dit :

5 semaines + RTT, c'est la norme, non

 non, non , tout dépend de la collectivité.

Légalement, la norme c'est:

  • 25 jours de congés annuels
  • +1 jours si pose de 5 à 7 jours de congés annuels entre le 1er novembre et le 30 avril
  • +2 jours si pose de plus de 8 jours de congés annuels entre le 1er novembre et le 30 avril

 

Les RTT sont accordées uniquement dans le cas où tu travailles plus de 35/semaine ou plus de 151/mois.

 

J'ai connu:

- 35h/semaine du mardi au samedi, 25 jours de CA

- 70h sur 2 semaines  du mardi au samedi soit un samedi sur 2 travaillés, 25 jours de CA

- 37h30/semaine du lundi au samedi par cycle, 25 jours de CA et 15 jours de RTT

 

Le mieux du mieux c'était le centre de doc d'une école d'ingénieurs:

- 39h/semaine les RTT, 25 jours de CA et 25 jours de RTT . Les congés et RTT étaient comptés et posés en heures, libres à nous de poser nos RTT comme nous le souhaitions (en fonction des nécessités de service) ce qui était franchement appréciable et confortable!

 

En centre de doc pour les vacances scolaires, ce doit être plus simple mais au final si tu travailles 35h/semaine du lundi au vendredi tu n'auras que 25 jours de CA

Modifié par Louve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amethyste
Il y a 1 heure, Louve a dit :

 

 non, non , tout dépend de la collectivité.

Légalement, la norme c'est:

  • 25 jours de congés annuels
  • +1 jours si pose de 5 à 7 jours de congés annuels entre le 1er novembre et le 30 avril
  • +2 jours si pose de plus de 8 jours de congés annuels entre le 1er novembre et le 30 avril

 

Les RTT sont accordées uniquement dans le cas où tu travailles plus de 35/semaine ou plus de 151/mois.

 

J'ai connu:

- 35h/semaine du mardi au samedi, 25 jours de CA

- 70h sur 2 semaines  du mardi soit un samedi sur 2 travaillés, 25 jours de CA

- 37h30/semaine du lundi au samedi par cycle et 15 jours de RTT

 

En centre de doc pour les vacances scolaires, ce doit être plus simple mais au final si tu travailles 35h/semaine du lundi au vendredi tu n'auras que 25 jours de CA

Ok, merci Louve :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurem

Bonjour, 

 

J'aimerais si possible un éclaircissement à ce sujet. Je pensais que les horaires d'ouverture étaient à peu de chose près les horaires de travail, mais j'ai cru comprendre que ce n'était pas le cas. Dans un entretien que j'ai passé, on m'a dit qu'il se pouvait que je travaille en dehors des horaires d'ouverture qui n'étaient pas nécessairement les horaires de travail. On m'a dit "rassurez-vous, vous ne ferez pas du 8h-20h tous les jours".

 

Ca veut dire quoi ? Que les horaires varient en fonction des jours ? Ou qu'il y a des roulements ? Je sais bien que c'est différent dans chaque structure, mais pourriez-vous m'éclaircir sur vos propres expériences ? Sont-elles fixes ou variables avec des plannings ? Dans les bibliothèques qui ferment à 19h, les agents restent-il jusqu'à 19h tous les jours ou y a-t-il un roulement ou des jours ou l'on finit à 19h et d'autres non ? Pareil pour le samedi, y a-t-il en général des roulements ou tous les samedi sont-ils travaillés par tous ?

Je pose cette question pour un poste de bibliothécaire (A).

 

Merci beaucoup :)
 

Modifié par Aurem

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
Il y a 11 heures, Aurem a dit :

Ca veut dire quoi ? Que les horaires varient en fonction des jours ? Ou qu'il y a des roulements ? Je sais bien que c'est différent dans chaque structure, mais pourriez-vous m'éclaircir sur vos propres expériences ? Sont-elles fixes ou variables avec des plannings ? Dans les bibliothèques qui ferment à 19h, les agents restent-il jusqu'à 19h tous les jours ou y a-t-il un roulement ou des jours ou l'on finit à 19h et d'autres non ? Pareil pour le samedi, y a-t-il en général des roulements ou tous les samedi sont-ils travaillés par tous ?

 

Tout dépend des collectivités et des établissements, j'ai connu:

- 35h/semaine du mardi au samedi, 25 jours de CA

- 70h sur 2 semaines  du mardi soit un samedi sur 2 travaillés, 25 jours de CA

- 37h30/semaine du lundi au samedi par cycle et 15 jours de RTT

 

Aujourd'hui directrice de réseau je travaille 206 jour par an (soit des journées de 7h50) Enfin théoriquement, souvent c'est plus.

J'ai une équipe de direction qui fonctionne par cycle: les bibliothécaire travaillent par roulement jusqu'à 19h heure de fermeture de la médiathèque soit au minimum 2 fois par semaine.

Ils ont un samedi/3 libéré.

Quand il y a des actions en soirée, ils récupèrent.

C'est le fonctionnement de l'établissement où je travaille. Ailleurs ce pourra être différent.

 

Mais garde bien à l'esprit :

  • la plupart du temps en bibliothèque, tu travailles du mardi au samedi,
  • la norme n'est pas de ne pas travailler le samedi, bien souvent le plus gros jour de fréquentation de la semaine donc être en effectif réduit n'est pas très pertinent
  • qui dit bibliothèque fermée au public ne signifie pas bibliothèque qu n'accueille pas le public: tu peux avoir des accueils de classes, de crèches
  • dans certaines collectivités tu travailleras tous les jours de 9h à 12h et de 13h30 à 18h soit 37h/30 par semaine (25 jours de CA + 15 jours de RTT)
Modifié par Louve
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurem

Merci beaucoup Louve, tout est clair :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Differencie bien les horaires internes et les horaires publics. En interne (qui englobent les horaires publics) tu dois travailler 1607 h par an.

Chaque collectivité détermine ensuite son quota (35h, 36h, 37h etc... sachant qu'au delà de 35h hebdo tu recupères en RTT). Ce quota doit être accepté en CT; Chez nous les services administratifs ont opté pour 37h , nous pour 36h, etc....Chez nous, pour un mois à 36h hebdo on a un samedi récupéré.

 

Ce chiffre ne détermine pas pour autant ta répartition hebdomadaire, qui est à voir sur l'année en fonction des besoins du service en interne. Tu peux faire, pour 36h théoriques, une semaine à 39h et une semaine à 33h, l'essentiel étant que sur l'année tes heures + tes RTT+ tes congés donnent bien un total de 1607h.

Tout cela est fait pour donner une souplesse au service, sans pour autant tomber dans les heures supplémentaires.

 

En fait la loi va beaucoup plus loin : La durée hebdomadaire de travail effectif (heures supplémentaires comprises) ne doit pas excéder : 48 heures, et 44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives. Mais c'est difficile ensuite de récupérer ces heures sans nuire au service, surtout si tu joues souvent à ça. C'est pour cela qu'on fixe par collectivité ou par service un quota théorique, mais qui reste à équilibrer sur l'année. Certains equilibrent sur la semaine, d'autres sur le mois, d'autres sur l'année, sachant que la règle de base est que les horaires et les RTT ne doivent pas pénaliser les heures d'accueil au public.

 

Et là, Louve a raison d'insister : la plupart du temps les personnels tentent de placer leurs RTT le samedi. Alors que c'est la journée de plus grosse fréquentation des bibliothèques depuis la nuit des temps. Autrement dit on arrive à être moins nombreux le samedi qu'un autre jour. Il appartient alors au chef de service de clarifier les choses : le nombre de personnes présentes doit être corrélé et proportionnel à l'importance des publics. Sinon, on baisse clairement la qualité de l'accueil. Et tout ça se resoud en interne. En cas de clash avec les personnels le chef de service devra faire comprendre à la hierarchie qu'il faut aussi fixer des quotas minimum de présence en heures publiques. Sinon c'est la bagarre permanente.

 

Ne pas oublier que les heures supplémentaires ou tout dépassement annualisé ne concernent pas les cadres A et B qui touchent l'IFTS (indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires). Cette prime  (qui peut aller du coefficient 1 à 8) est touchée mensuellement, sans justification particulière. En contrepartie tu dois être disponible dès que nécessaire (une réunion à 22h avec les élus etc...)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurem

Merci Ferris, c'est vrai qu'on voit les choses différemment en comptant le nombre d'heures par an. Pour le samedi je le vois bien quand j'y vais, c'est toujours plein, en BM comme en BU. Dans une des BU que je fréquente les agents ne sont pas les mêmes qu'en semaine et sont en nombre très limités, ce sont des jeunes et je me demande si ce ne sont pas des étudiants ou autre. Il y a des pancartes avec écrit "service réduit le samedi".

 

Je pensais que la "norme" était de travailler tous les samedi et tous les jours jusqu'à 19h (en commençant peut-être plus tard le matin). Ce n'est donc pas le cas ? C'est plutôt rare les bib où les agents terminent tous les jours à 19h d'après ce que je comprends ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Les horaires publics sont bien entendu prioritaires sur les horaires internes. Si ta bib ferme à 19h eu public, en théorie tes horaires globaux doivent en tenir compte. On accueille jusqu'à 19h.

 

Maintenant, tu peux faire des calculs statistiques de fréquentation (si ton SIGB le permet) et tu te rendras compte par exemple que de 18h à 19h le mardi tu n'as pas grand monde. A toi d'en parler à l'équipe et de laisser partir des agents à 18h. Beaucoup de situations individualisées peuvent ainsi être mises en place avec les bons arguments.

Tu peux également utiliser ces heures "creuses" pour ranger les documents etc...c'est à dire faire du travail interne (qu'il faudra bien faire sinon le lendemain matin par exemple), ou préparer une animation soirée qui démarre à 20h30 par exemple.

 

Les situations de "roulement" peuvent être utilisées dans les bibliothèques à ouverture non-stop (pas de fermeture mediane), sachant que tu détermineras vite quelle fréquentation maximale tu atteins sur ces créneaux. Si elle est très faible, on pourra mettre en place un effectif réduit. Mais attention à ne pas se focaliser que sur le nombre : il faut aussi penser aux compétences des personnels que tu laisses sur ces créneaux.

 

Maintenant, en fréquentation maximale , moi je n'avais qu'un mot d'ordre : tout le monde sur le pont !

Mais ça n'a pas plu. Tant pis pour le public et le service public.

 

Aujourd'hui dans mon réseau c'est priorité à la vie familiale et aux diverses priorités de la vie personnelle des agents. Le public aura les miettes. Mais pour faire bon genre, on y a mis des bénévoles. Comme on met des étudiants en BU; Le nombre y est. Il y a un cul dans chaque fauteuil de chaque secteur. Le problème c'est que quand ton bénévole ne sait pas lancer une impression ni faire une réinscription, ou n'est pas habilité à percevoir des cotisations (Eh oui, tu ne peux pas nommer tous tes bénévoles régisseurs adjoints), et j'en passe, c'est la qualité de service qui prend.

 

C'est pour ça aussi que le "ouvrir plus" m'amuse. Car c''est ouvrir plus...pour proposer moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paugo

Bonjour,

Pour faire part de ma propre expérience dans 2 établissements différents (BM) concernant les horaires : dans la première structure, qui ferme 3 soirs par semaine à 19h, il y a une équipe qui fait chaque semaine la même fermeture (par ex, j'étais dans l'équipe de fermeture du vendredi, tous les vendredis je quittais donc à 19h) ; dans la deuxième structure, il n'y a qu'un seul jour de fermeture à 19h et là il y a un roulement d'équipe tous les 15 jours, je quitte donc 1 semaine sur 2 à 19h le vendredi).

Pour les samedis, ils sont tous travaillés, sauf si l'on pose un congé. Il n'y a pas de roulement d'équipe, mais un nombre d'agents établi pour permettre l'ouverture (on peut donc nous refuser un congé s'il n'y a pas suffisamment d'agents).

Dans la première structure, on avait fini par abandonner ce système au profit d'un roulement par équipe sur les samedis. Du coup, on connaissait par avance les samedis 'libres' de l'année. On pouvait changer de samedi avec une personne d'une autre équipe, nos samedis n'étaient pas 'figés'.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurem

Merci Paugo d'avoir partagé ton expérience. Tout ça me rassure un peu, pas pour moi mais pour mon mari qui n'aura peut-être pas à faire faire les devoirs et donner le repas aux enfants tous les soirs de la semaine en plus de s'en occuper tous les samedis tout seul :D

 

Sinon Ferris, j'avoue qu'en tant qu'usager j'apprécie beaucoup quand les bibliothèques sont ouvertes tard et le week-end. Peu importe si le service est réduit, personnellement ça ne m'importe pas tant qu'on peut venir à d'autres moments pour des services plus spécifiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Ne m'en veux pas Aurem, mais je sens que tu as surtout des inquiétudes sur ta vie familiale et que tu es prête à accepter des services amoindris pour assurer ces besoins. Et la réponse de Paugo te conforte dans cette idée. J'ai toujours été intransigeant la-dessus. Quand on choisit ce métier on le choisit avec les samedis. Et peut-être bientôt avec les dimanches. Et cela ne constitue pas une astreinte particulière, c'est la règle. Après tout dépend de tes effectifs, des compétences, de l'affluence etc...il est toujours possible de s'arranger, mais il ne faut pas partir de ce principe, surtout en tant que future chef de service.

Tu as une réponse Enssib la-dessus : http://www.enssib.fr/content/travail-le-samedi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aurem

Non Ferris tu te trompes, si je suis à la tête d'une bibliothèque je ferai tout pour proposer un service de qualité quelque soit le jour de la semaine.

 

Mais je parle de ma propre expérience en tant qu'usager, bien avant que j'envisage de devenir bibliothécaire. Car les bibliothèques je les fréquente de façon assidue (BM et BU confondues) depuis bien longtemps et j'ai toujours apprécié quand elles étaient ouvertes le soir tard ou le week-end. Cela ne m'a personnellement jamais dérangé que ce soient des étudiants qui assurent le service le samedi en BU par exemple. Au contraire j'étais bien contentes qu'elles soient ouvertes. En même temps je n'avais pas particulièrement besoin de services spécifiques. Ce que je voulais dire c'est qu'en tant qu'usager je préfère qu'elles soient ouvertes au max peu importe le service plutôt qu'elles soient ouvertes peu avec des service de qualité.

Pour ma vie familiale je te dirais que je préférerais qu'elles soient fermées le week-end et que je termine à 17h tous les jours :D Mais non je souhaite faire mon travail de la meilleur façon possible et assurer un service de qualité qui soit le meilleur pour le public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

Je te fais crédit de tes motivations pour l'instant.:flowers:

Mais j'ai tellement vu se dégrader cet aspect des motivations en 37 ans de carrière que je ne me fais plus trop d'illusions. Fin des formations avant recrutement, énormes modifications dans les profils des agents, missions qui s'élargissent, je ne sais pas. Mais il y a ne serait-ce que 20 ans la question des samedis n'était pas du tout à l'ordre du jour. Aujourd'hui, ça déborde.

Tu peux toujours déterminer ce qu'est ou n'est pas un service de qualité, ça reste totalement subjectif. Et pallier les questions de nombre par le bénévolat. Pour les compétences ce sera plus dur.

Mais je vais te dire ce qui sera le plus dur : c'est ta premiere réunion d'équipe en tant que cheffe, quand tu verras débouler les questions sur les samedis. Et qu'il faudra répondre, sachant que toi aussi tu es concernée.

On en reparle un jour ? :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a une heure, Aurem a dit :

Ce que je voulais dire c'est qu'en tant qu'usager je préfère qu'elles soient ouvertes au max peu importe le service plutôt qu'elles soient ouvertes peu avec des service de qualité.

 

Le souci est quand les bibliothèques ouvrent avec des contrats aidés, des moniteurs étudiants... est non seulement la différence de qualité mais aussi la différence de traitement.

Parce que l'étudiant ou le contrat aidé est payé au lance pierre sur des plages où le travail est intense. Ce type d'emploi pallie -chèrement- les insuffisances des titulaires. Et ça on s'en contre-fout, on le nie, on ne veut pas le voir parce que l'on pense à son petit confort personnel: "mais euh!!! Môaaaa je veux mes samedis pour ma vie perso, môaaa je veux arriver à 8h le matin et partir à 16h30 pour ma vie perso (véridique, du vécu) et pis d'abord c'est pas cool de travailler le mercredi, c'est fatiguant, y'a du monde.

 

Comme Ferris, je dis que l'accueil au public est prioritaire: tu as voulu travailler en bibliothèque? Et bien tu travailles quand le public est là. Point barre!

C'est comme si un infirmier refusait de faire les nuits ou les week-ends, itou pour une policière.

J'ai travaillé dans une bib où les équipes réclamaient plus de personnel. La DRH a remarqué qu'en fait nous étions suffisamment nombreux, le problème se posait sur les temps de forte fréquentation où  systématiquement nous étions en demi-équipe...

Bizarrement quand nous avons travaillé en équipe complète, il n'y a plus eu de soucis mais des grognements , oui.

 

Et je ne te parle pas des congés....

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paugo

J'ai oublié de préciser que ces horaires de service public concernaient tout le personnel, que l'on soit C, B ou A. Les jours où je ne suis pas de 19h signifie que les autres je suis régulièrement de 18h (possibilité de partir plus tôt 1 ou 2 fois par semaine, quand le planning de SP le permet, c'est à dire de temps en temps mais pas systématiquement!).

Dans les 2 structures, j'ai toujours vu les cadres A rester à toutes les fermetures et être présents très tôt les matins...très rarement ils finissent leur journée au plus tôt...ils sont bien au delà des 39h/semaine!!

J'ai oublié de préciser également que le matin il m'arrive très souvent d'arriver le plus tôt possible pour préparer la venue d'une classe, une réunion, pouvoir faire du travail interne en vue d'une journée de service public qui s'annonce chargée...

Bref, chaque jour est différent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 3 heures, Louve a dit :

Comme Ferris, je dis que l'accueil au public est prioritaire: tu as voulu travailler en bibliothèque? Et bien tu travailles quand le public est là. Point barre!

 

Louve, tu as un caractère de cochon et je ne pourrais jamais travailler avec toi. Mais, là, je crois que je t'aime :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 1 minute, Ferris a dit :

Louve, tu as un caractère de cochon et je ne pourrais jamais travailler avec toi.

 

Comment ça un caractère de cochon?

Moi qui suis douce, d'humeur égale, diplomate... tout ça, tout ça!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour
Il y a 3 heures, Louve a dit :

Comment ça un caractère de cochon?

Moi qui suis douce, d'humeur égale, diplomate... tout ça, tout ça!

 

Ah ça oui, bien moins au cul des vaches que certains. :D(Oui, certains avec un s, je me compte dans le lot)

 

En plus, je suis d'accord avec l'affirmation de Louve.

Si on veut travailler en bibliothèque, ce n'est pas pour se manucurer les orteils.

On sait où on va. Si on veut ses horaires on devient administratif. Et encore, j'ai des collègues dans l'administratif qui travaillent le samedi matin, par roulement.

 

Il y a 8 heures, Aurem a dit :

Tout ça me rassure un peu, pas pour moi mais pour mon mari qui n'aura peut-être pas à faire faire les devoirs et donner le repas aux enfants tous les soirs de la semaine en plus de s'en occuper tous les samedis tout seul :D

 

Normalement, tu auras un autre jour fermé dans la semaine. Souvent le lundi.

 

Parce que tu as ça

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2327

Il est interdit de faire travailler un salarié plus de 6 jours par semaine. Le repos hebdomadaire est d'au moins 35 heures consécutives. Toutefois, des dérogations peuvent remettre en cause le droit au repos hebdomadaire des salariés. Tout salarié âgé de moins de 18 ans bénéficie de dispositions spécifiques.

 

Et puis, tu as aussi des baby-sitters qui font faire les devoirs.Qui peuvent nourrir les enfants, et accessoirement le mari. :wink:

 

Enfin, ce serait peut-être une question à poser dans un billet spécial : comment les bibliothécaires organisent-elles/ils leur vie familiale ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 10 heures, B. Majour a dit :

comment les bibliothécaires organisent-elles/ils leur vie familiale ?

 

En sabotant leur vie professionnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris
Il y a 11 heures, B. Majour a dit :

arce que tu as ça

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2327

Il est interdit de faire travailler un salarié plus de 6 jours par semaine. Le repos hebdomadaire est d'au moins 35 heures consécutives. Toutefois, des dérogations peuvent remettre en cause le droit au repos hebdomadaire des salariés. Tout salarié âgé de moins de 18 ans bénéficie de dispositions spécifiques.

 

Il vaut mieux regarder ce lien, qui concerne précisément a FPT :

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F571

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blandine
Il y a 11 heures, B. Majour a dit :

Enfin, ce serait peut-être une question à poser dans un billet spécial : comment les bibliothécaires organisent-elles/ils leur vie familiale ?

il y a une heure, Ferris a dit :

En sabotant leur vie professionnelle.

 

autre réponse possible : avec difficulté !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louve
il y a 18 minutes, Blandine a dit :

autre réponse possible : avec difficulté !

 

 

Yep!

Mais pas plus que d'autres: employés de commerce, de grand distri, de restaurations, policiers, infirmiers, éducateurs...

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...