Aller au contenu

Facebook et charte du bibliothécaire


Epsy
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


Ayant pour projet la création d'une page Facebook, nous avons d'ores et déjà bien défini les objectifs et le public que nous voulons toucher à travers ce réseau social. Néanmoins, beaucoup de questions se posent quand au cadre de fonctionnement de la page Facebook : 


 


- qui peut ou doit alimenter la page (l'ensemble de l'équipe, quelques personnes sur la base du volontariat ou une seule personne) ? 


- faut-il un modérateur avant publication (ce qui risque de freiner le développement de notre page) ? 


- qui peut ou doit répondre aux commentaires laissés par les internautes ? 


- quels contenus mettre en avant et surtout à quelle fréquence ? 


 


En une seule question, cela donnerait : comment faites-vous pour gérer le contenu de votre page sans avoir à passer automatiquement par une validation de la hiérarchie ? 


 


Beaucoup de questions et peu de réponses... Si vous avez des exemples de fonctionnement, je suis preneuse ! 


 


Epsy. 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous avons créé une page facebook en septembre dernier. Pour ce qui est du fonctionnement : nous sommes 2 à avoir notre compte perso relié au compte de la médiathèque, pour pouvoir prendre le relai en cas d'absence/de vacances.


Pour ce qui est des publications, nous en prévoyons 1/jour (on utilise la fonction différée de facebook), de façon à ce qu'il y en ait régulièrement, sachant que nous nous adaptons, évidemment, en fonction des périodes. Cela nous permet de pouvoir également poster "à l'envie", en fonction de l'actualité et de ce que nous trouvons durant notre veille. Les messages prévus peuvent être très facilement effacés ou décalés.


 


Concernant le contenu, nous communiquons sur nos actualités, animations, les événements culturels locaux, mais aussi sur la culture en général. Nous avons également une rubrique "insolite" (où nous mettons des initatives originales autour du livre (comme les cabines téléphoniques transformées en point lecture, ou http://www.youtube.com/watch?v=aUmdtp4kRZw&feature=youtu.be)) et "humour". L'idée est aussi de diffuser des contenus que nous ne pouvons pas diffuser à la médiathèque par manque de matériel (support numérique, libre de droit, bien sûr!). Nous avons créé un fichier dans googledocs où tous les collègues peuvent mettre des liens vers des trucs intéressants, de façon à ce que tout le monde puisse participer. Enfin, nous avons mis en place une rubrique "testé pour vous", où les membres de l'équipe écrivent des critiques sur des expo, concerts, musées et autres spectacles.


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous trouverez des infos dans http://www.agorabib.fr/index.php/topic/74-page-facebook-pour-petite-biblioth%C3%A8que/


 


Par contre il y  avait un autre sujet qui était + fourni en réponses et qui semble avoir disparu :


topic/97-création-dun-compte-bibliothèque-sur-facebook


Je vais poser la question dans le fonctionnement du forum.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y'a Daniel Bourrion et la Bu d'Angers qui ont fait pas mal de choses intéressantes


 


http://bu.univ-angers.fr/BUApro?destination=canal%2F380%2Fpage


 


 


Ce qu'il dit (en résumé) : c'est que chez eux il y a une 10n de personnes derrière "l'avatar" de la bib (tte catégories confondues) <=> que tout le monde peut poster. Qu'il n'y a pas de modérateur et qu'il faut essayer de poster "régulièrement" (et c'est pas toujours facile :) ).


 


Pour la réponse aux usagers, ça peut dépendre de la question. si c'est relativement "facile" tu peux y répondre si ça nécessite une réponse un peu plus institutionnelles tu peux faire remonter l'infos et / ou donner l'adresse mail de la personne la plus concernée pour répondre à ladite question (si c'est une question en message privé, si c'est sur le mur Fb fais juste passer l'info)


 


Chez nous dans les faits on est 3 ou 4 (alors qu'on devrait être bcp plus ^^) à alimenter la page. Ce qu'on y met  :


  • des coup de cœur de documents,
  • des infos sur nos actions culturelles (et / ou le fait que la bib va être fermée tel jours férié),
  • une mise en avant des collections patrimoniales numérisées
  • Des images "rigolotes" en liens avec la lecture, la culture, des photos de chats !
  • Des news sur des sorties cinés ou autre ...

rien d'extraordinaire en sommes :).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, merci pour ces réponses. J'avais effectivement lu des choses intéressantes sur un topic déjà publié, mais impossible de remettre la main dessus, d'où ma publication. 


 


Ensuite, je constate que vous semblez assez libres de publier, sans passer par la hiérarchie ou les politiques : que pense le service communication de tout cela ? Ne souhaite-t-il pas contrôler l'ensemble des publications afin de gérer au mieux l'image de la collectivité ? N'y-a-t-il pas de tensions entre la page facebook de la médiathèque et celle de la ville, (voire avec les sites institutionnels de la médiathèque et de la ville) ? 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chez nous, La mairie n'intervient pas sur notre page. On a une personne qui s'occupe de la com' au sein de la bib et après discussion on était parti sur le principe de laisser "libre" tant que cela restait dans le "cadre" de ce qu'on voulait faire passer (cf les exemples cité un peu au dessus). ça ne veut pas dire que l'on peut "publier n'importe quoi" mais ça permet d'avoir une certaine liberté de ton.


 


En fait on est parti du principe que le Fb de la bib était un lieu d'échange, de contacts et d'info avec les usagers qui nous suivent sans pour autant être archi institutionnel (c'est peut être pas hyper clair désolé) et ou "l'organe de com officiel" (ça fait un peu organe de presse de république bananière ce que je dis ^^) comme peut l'être le site web


Modifié par Ben
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 J'avais effectivement lu des choses intéressantes sur un topic déjà publié, mais impossible de remettre la main dessus, d'où ma publication.

Malheureusement ce topic n'a semble-t-il pas survécu à l'attaque des robots spammeurs...

http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1516-recherche-topic-disparu/#entry4707

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La liste la plus complète des bibs ayant un profil Facebook  sur http://www.bibliopedia.fr/index.php/Biblioth%C3%A8ques_sur_Facebook.

 

Deux inconvénients à mon avis : on court-circuite le service com. en termes de responsabilités (charte graphique, choix des infos, passages en commission etc..) et de réactivité car la réactivité du site  municipal et son degré de participation des usagers sont bien moindres. Quant à la "liberté de ton", cela dépend bien sûr du relationnel particulier de chacun avec ses élus, mais il ne faut pas oublier que nous "représentons" la ville et son image à chaque fois que nous nous exprimons. Quelque part, bien que ça n'en ait pas l'air, c'est bien un "organe de com officiel", pour reprendre ce que dit Ben.

 

 

 

Or, comme toute modération, en termes de temps de réactivité, affaiblirait lourdement l'impact de la com sur Facebook, le risque de la "bavure qui ne passe pas" est beaucoup plus élevé que sur un site ou un blog.

 

 

 

 

C'est dommage car je dois dire que le niveau de participation des publics (et non-publics) sur les portails traditionnels est proprement désolant. Il faut passer à autre chose que les coups de cœur du bibliothécaire et les annonces d'animations.

 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ensuite, je constate que vous semblez assez libres de publier, sans passer par la hiérarchie ou les politiques : que pense le service communication de tout cela ? Ne souhaite-t-il pas contrôler l'ensemble des publications afin de gérer au mieux l'image de la collectivité ? N'y-a-t-il pas de tensions entre la page facebook de la médiathèque et celle de la ville, (voire avec les sites institutionnels de la médiathèque et de la ville) ? 

 

Chez nous, la solution est un protocole définissant clairement l'espace de "liberté" éditoriale du service des bibliothèques au sein de la communication municipale. Nous avons proposé une base qui a été validée sans souci. Avant cette formalisation - garantissant une certaine stabilité du modèle - nous fonctionnions de manière plus informelle. Ca nous a permis de prouver notre capacité à alimenter une page FB sans créer d'émeute... :tongue:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il s'agit bien sûr de respecter la politique de la ville et de se faire, d'une certaine manière, leur relais. Néanmoins, il s'agit effectivement de renouveler, (voire créer !), du lien avec nos usagers, (et non usagers), et développer notamment la médiation entre nos collections et notre public. 


 


L'idée de charte ou de "protocole", pour reprendre le terme de Nazgul, est intéressante mais je peine à imaginer sa forme et son contenu : comment intégrer la spécificité des médiathèques dans la rédaction sur Facebook ? Faut-il être aussi large que dans les règlements liés à internet (de type : pas de propos pouvant offenser une personne, contenus adaptés à une population très hétéroclite y compris des enfants etc) ? Avez-vous des exemples concrets d'un tel document ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai malheureusement pas le document sous la main actuellement, mais je pourrai le retrouver rapidement. Pour résumer, l'idée est de proposer un protocole interne définissant plusieurs types de communication : institutionnelle (grandes actualités, contenus "sensibles"), pratique (horaires d'animations, nouveaux événements, etc.) et informelle. Cette dernière recouvre les réseaux sociaux et le blog ; elle est identifiée comme nécessitant un ton plus relâché, un fonctionnement basé sur la réactivité, la création d'une dynamique de communauté...


La communication dite "institutionnelle" est sous l'entière responsabilité de la com' et le "pratique" se fait en partenariat, selon les supports.


 


Dans notre cas, le but était simplement de rendre officiel un équilibre trouvé entre la com' et nous : ils gardent un œil sur nos actions, sont disponibles si nécessaire pour conseiller ou orienter, mais nous laissent une totale liberté de publication au quotidien, tant dans le fond que dans la forme.


Par contre, ça me semble difficile de traiter uniquement la question de Facebook. C'est forcément global...


C'est enfin une affaire de personnes et d'interlocuteurs compréhensifs :wink:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de le parcourir, c'est une mine d'or pour moi ; j'apprécie particulièrement la clarté des explications concernant la communication informelle.


Encore merci, Nazgul (moi, je croyais que les Nazguls étaient des méchants...).


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci !. Les tribus Nazguls sont réputées pour leur serviabilité, dans toute la Forumie, on me l'avait dit!

 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

nous avons une page facebook et non pas un profil que nous alimentons à notre rythme. Notre collègue chargée de la com et l'élu référent y ont accès.


Pas d'interpellation intempestive juste des demande de renseignements mais pas assez de "LIKE"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...