Aller au contenu

Retrogaming et émulateurs


StéphaneG
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

Suite à une journée réussie dédiée au retrogaming, je me demande comment pérenniser cette proposition au quotidien.

Pour cette journée spéciale, nous avons travaillé avec une association qui a mis à disposition 25 consoles des 30 dernières années. C'était génial, tout le monde a apprécié.

Mais maintenant que les machines sont reparties, on fait quoi ?

Pour des raisons de place, de coût, etc., il me semble difficile d'avoir des consoles à demeure à la médiathèque.

D'où mon idée d'utiliser des émulateurs pour mettre à disposition une logithèque variée et faire connaître des "machines" que les moins de 15 ans n'ont pu connaître.

Se pose alors la question de la légalité de la chose : si les logiciels d'émulation sont bien innocents, les roms qu'ils font tourner ont été créées en s'affranchissant allégrement des questions de droits...

Quelqu'un a-t-il déjà tenté l'expérience ? Comment, dans ce cas-là, rester dans les clous de la loi ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme tu le dis si bien c'est pas "hyper réglo" (mais c'est archi pratique ^^). 


 


J'suis pas hyper calé dans le domaine mais je vois pas de trop comment on pourrait s'en sortir à moins de faire qq chose avec des documents libres de droits. Je crois qu'à Blois ils ont en tête de faire quelque chose avec les "abandonware" 


 


http://www.abandonware-france.org/


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Membre
Licornealarose

Effectivement, pour ce qui est de l'émulation, je ne vois que les abandonware pour rester dans la légalité.


Après, il y a aussi le marché de l'occasion. Rien n'interdit d'acquérir auprès d'un revendeur spécialisé des consoles d'anciennes générations et quelques jeux. Je pense à des enseignes ayant pignon sur rue, de type Cash converter (où l'on peut vraiment trouver des choses très sympas et abordables pour le retro gaming) ou petits magasins spécialisés (que le commerce des jeux neufs ne suffit pas à faire vivre et qui dans leur très grande majorité proposent donc de l'occasion) tant qu'ils acceptent d'être payés par mandat administratif.


Peut-être aussi qu'en prospectant auprès du public, il pourrait y avoir de généreux donateurs ou prêteurs à long terme ;)


Enfin, avec le développement du jeu dématérialisé (sur des plateforme comme Steam) et du jeu sur tablettes, beaucoup de jeux très créatifs s'inspirant des jeux 8bits sont disponibles, là encore pour des montants très raisonnables, voire gratuitement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais une rom peut être considérée comme abandonware, si elle n'est plus exploitée par son éditeur. Peut-on profiter du flou juridique dans ce cas ?


@Licorne : dans l'idéal, j'aimerais m'affranchir du matériel (stockage, panne, etc.)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hervé Champion

Mais une rom peut être considérée comme abandonware, si elle n'est plus exploitée par son éditeur. Peut-on profiter du flou juridique dans ce cas ?

Tu en es sûr ? Est-ce qu'il ne faut pas avoir le support physique du jeu proposé en ROM, même s'il n'y a plus d'exploitation commerciale ? A moins que le jeu ne soit plus sous copyright.

Je n'arrive pas à trouver de source fiable sur ce point.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Licorne : l'abandonware n'est pas franchement légal. Juste toléré : définition selon Abandonware France.

@Hervé : c'est vrai que si on considère le support, c'est plus difficile de se donner bonne conscience.

Un autre avantage que je vois en faveur de l'émulation serait d'aboutir à des ateliers plus poussés : les joueurs peuvent faire une vidéo, puis une critique du jeu, etc.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Membre
Licornealarose

Pour ce qui est des ROM en tant que tels, il s'agit purement et simplement d'une émulation (une copie numérique) et on passe sous le droit de copie si l'on possède l'original (copie qui d'ailleurs est censée être d'un usage privé sauf exception), voire de la contrefaçon (on trouve plétore de ROM de jeux sous copyright et encore exploités) si ce n'est pas le cas. Tant que l'éditeur n'a pas abandonné ses droits ou qu'ils ne sont pas échus, c'est illégal.


Effectivement l'abandoneware n'est pas légal en soi, mais est toléré, ce qui fait que son usage est défendable légalement (devant une juridiction), j'aurais dû l'écrire de cette façon.


Certains éditeurs d'ailleurs ont volontairement abandonné leurs droits sur leurs créations qui de fait se trouvent en abandonware, ce qui montre que la pratique est tolérée y compris par la majeure partie des créateurs.


Dans le cadre des actions que tu souhaites mettre en place et des contraintes que tu as, seul l'abandonware reste envisageable.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok, je comprends mieux la nuance.

[naïveté ON]

Si je contacte un éditeur... Par exemple Hudson Soft, pour lui demander son accord d'émuler la version Turbo Grafx de Blazing Lazers, en présentant ma démarche, ça peut changer la donne ?

[naïveté OFF]

Merci pour tes éclaircissements !

Modifié par StéphaneG
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Membre
Licornealarose

Avec un accord explicite de l'éditeur, il n'y a aucun souci. Maintenant encore faut-il l'obtenir ...


Si tu parviens à quelque chose dans ce goût là, je suis intéressée.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Christophe PORCHET

Question complémentaire :

Si on installe une borne d'arcade type JAMA en médiathèque, la Rom est intégrée a la carte mère.

Du coup est-ce qu'on reste dans la légalité ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirais que oui, si on branche à chaque fois une cartouche originale. Tu as une telle borne par chez toi ? :smile:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...