Aller au contenu

France de toujours....


Ferris
 Share

Messages recommandés

Désherbage et gaspillage sont dans un bateau....à La Rochelle.


 


Le grand ménage effectué jeudi par la bibliothèque dans ses rayonnages a suscité de vives réactions chez les étudiants qui déplorent ce « gaspillage »....Anecdote édifiante , à savourer sur http://www.sudouest.fr/2012/11/17/j-avais-l-impression-d-etre-une-delinquante-881346-1391.php


 


Par contre 79 commentaires populistes, anti-fonctionnaires, avec des attaques personnelles très violentes contre le Directeur de la BU et son personnel ("personnes insignifiantes")", et des expressions dignes du poujadisme le plus éhonté  : "Jeter des livres en état est un crime contre l'intelligence", " "ronds de cuirs" sans cervelle que ces soit-disant responsables !"Olivier Caudron et ses trois femmes garde du corps ", "L'obscurantisme administratif a encore frappé". "Normalement à tous les français, qui par leurs impôts permettent à des barbares de mettre au pilon la culture et n'en ont pas honte." "Puissent les futures générations d'étudiants se souvenir à jamais du nom de ce triste sire : Caudron ! Obsolète directeur de la bibliothèque en 2012...", "À la lanterne Caudron ! À la lanterne !"


 


Je propose que l'ABF manifeste son soutien officiel à Olivier Caudron en demandant une insertion d'article dans Sud-Ouest.


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh, Ferris, le soutien de l'ABF un an après les faits (l'article est daté du 17/11/2012) ferait un peu réchauffé, non ?

Sinon je n'ai pas eu le courage de lire les 79 commentaires, ta recension est suffisante.

Y'avait eu le même genre de "scandale" avec benne à Rennes en 2009 : http://www.liberennes.fr/libe/2009/06/des-milliers-de-livres-à-la-benne.html

Et à Carcassonne en 2011 : http://www.midilibre.fr/2011/08/16/des-livres-jetes-a-la-benne,372617.php

Et dans ces 2 cas aussi, les propos et commentaires sont à vomir.

Quelle conclusion en tirer ?

pour vivre peinards, désherbons cachés ? Planquez cette benne que je ne saurais voir ?

En tous les cas, le pédagogique après coup ne semble guère efficace à lire tous ces vertueux citoyens...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'as raison, j'étais tellement en rogne (moi je les ai tous lus et même relus) que j'ai pas fait gaffe à la date. De toutes façons ces propos sont intemporels. Ce qui me gêne le plus c'est non pas tant l'incompréhension du désherbage, que le mépris affiché de notre profession, mépris quasiment consubstantiel, inséparable de notre métier et de ceux qui l'exercent. Ces propos nous environnent depuis toujours, parfois à peine perceptibles, dissimulés derrière le savoir vivre des hypocrites, véhiculés par élus, fonctionnaires, publics...et que l'anonymat suffit à révéler sans fard. J'ai l'impression de les avoir toujours entendus. Je ne supporte plus vraiment. Je vieillis mal sans doute. On entre dans cette profession sous les ricanements, on en sort dans la rage. Je me donne désormais le droit au mépris, actif et militant. Soyons barbares et insignifiants. Agora devrait créer une rubrique mépris, en contrepoint à celle sur l'amour des publics.  :angry:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelle conclusion en tirer?


Pour désherber pénards, soyons enfin autorisés à proposer les pilonnés au don (type caisses à l'entrée de la bib, régulièrement vidée à la benne bien sûr si les livres ne sont pas pris, ça se fait dans plein de bibs).


Sérieux ça vous a jamais fait un pincement au coeur vous de voir partir ces camions?


Ca m'est déjà arrivé en en tant qu'usager de me faire engueuler parce que je récupérais un livre dans une poubelle à l'arrière d'une BU (on m'a obligé à le remettre dans la poubelle avec des propos très agressifs), ben je peux vous dire que même si j'approuve tout à fait le désherbage comme une pratique nécessaire, j'ai pas compris ce qui posait problème (du coup j'ai attendu qu'il n'y ait plus personne pour prendre le livre...).


En fait le soucis c'est justement le fait qu'on désherbe de façon plus ou moins cachée, les usagers ne sont pas au courant de cette pratique, on ne communique pas dessus, parce qu'on n'a pas envie qu'ils viennent piocher dans les poubelles... Je trouve ça assez malheureux.


(y'a un post ailleurs dans le forum sur ce débat au fait)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Islampunk

Nous avons opté pour une solution intermédiaire: 10 % de nos fonds sont constitués de dons... les temps sont durs. Le reste des dons est donné à une association de recyclage et de vente au profit des demandeurs d'emplois de longue durée.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on ne communique pas dessus, parce qu'on n'a pas envie qu'ils viennent piocher dans les poubelles..


 


Je ne crois pas que cela soit la vraie raison. D'autant plus qu'il y a tout de même quelque chose d'incompréhensible : une fois pilonnés, les ouvrages sont aliénés, "aliénation d'un bien public", ils n'appartiennent plus à personne, un procès verbal en témoigne, ce sont des déchets, accessibles à tous, ils ont été retirés du catalogue. Personnellement, quand les employés de la voirie viennent chercher mes pilons pour les porter en déchetterie, certains se servent directement dans les cartons. Et il n'y a rien à y redire. Si certains préfèrent attendre l'arrivée du camion en déchetterie, c'est leur droit.


 


Non, la vraie raison, c'est que nous sommes collectivement conscients que cette pratique, mal connue et incomprise (comme beaucoup de nos pratiques professionnelles), ne "passe pas", y compris pour nos élus, et est assimilée à du gaspillage. Donc on préfère la jouer discret. La benne extérieure à la vue de tous, c'est une bavure de communication, c'est tout.


 


Encore une pierre dans le jardin dévasté de notre image professionnelle. On passe du fonctionnaire feignant au fonctionnaire irresponsable....


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...