Aller au contenu
Louna

Animations ados

Messages recommandés

Louna

Bonjour à tous ! 


 


Je travaille comme responsable de secteur adultes/ados dans une commune de 3000 habitants. Nous avons environ 700 lecteurs actifs et parmi eux quelques ados. 


Au cours de l'année j'ai lancé plusieurs animations pour eux :


- initiation jeux de rôles et grandeur nature : le grandeur nature a été une vraie découverte pour eux, ils ont adoré, ils étaient une dizaine. Par contre le jeu de role, un flop, zéro participants.


- atelier bd : 1 inscrite


- après midi jeux à la bib' : 2 jeunes sont venus


 


Bref c'est pas le top. J'essaye de développer un petit fonds sympa de romans / mangas / bd et ca sort gentiment. 


 


Il n'y a pas de collège /lycée sur la commune. 


 


Tout ca pour dire que mes responsables me demandent de réfléchir a des animations régulières à mener avec les jeunes... Alors je me trouve vers vous pour trouver des idées, ce qui marche chez vous, ce qui est à éviter etc... 



HELP !! 


 


Merci :) 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben

Le plus compliqué c'est d'arriver à trouver un truc qui fonctionne et après que les "gamins" en parlent entre eux car y'a pas meilleur pub / com' que celle-ci. Une 10n c'est déjà un "beau score".


 


Est ce qu'il y a une autre structure que la bib où ils peuvent se retrouver ? si oui peut être essayer de voir pour travailler avec eux.


 


Chez nous on essaye de mettre en place un "groupe de discussion" (genre groupe de lecture mais où l'on parle de tout les supports (livre / DVD / musique / JV etc ...). Pour le moment c'est pas folichon mais on va attendre de voir sur l'année combien de gamins on arrive à avoir. Perso je trouve que si l'on en a 5/6 qui viennent régulièrement ça sera déjà une réussite (et on est dans une agglo "rurale" de 80 000 hab (une ville de 40 000 hab et bcp de petites villes / villages autour)).


 


Peut être continuer sur le GN (même si ça demande énormément de prépa etc) car c'est ce qui a fonctionné le mieux. ou se lancer dans un cluedo géant / murder party (voir même pour l'organiser avec des gamins pour d'autres pourquoi pas). Tu peux travailler autour de l'univers choisi (bla bla bla la science fiction / le roman policier etc) et ça te donne une "caution culturelle" supplémentaire si jamais tes supérieurs sont un peu réfractaire à ça.


 


Quand tu parle de jeux, c'était jeux de société et / ou jeux vidéo ? proposer une aprèm JV ça doit pouvoir fonctionner normalement. Après ça nécessite du matériel (console + tv ou vidéo projecteur) mais peut être que ta BDP propose du prêt de console (ça se fait de plus en plus). Je te déconseille d'utiliser ton matériel perso car si ça lâche et / ou qu'il y a un pb après c'est pour ta pomme (mais si jamais tu n'as pas d'autres choix ...).


 


Courage :).


Modifié par Ben

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DomDom

Salut, je suis interpellé par l'expérience rolistique.


 


Peux-tu nous dire quel jeu de rôle était proposé, quel thème ? Quelle était l'expérience du meneur de jeu (toi ? un pro ?) ?


Quel était le thème du GN ? Tu as géré le truc "maison", ou en partenariat avec une asso de pratiquants ? Il s'est joué dans les murs de la bib ou en extérieur ? Des costumes et accessoires étaient fournis ?


Comment as-tu fait ta pub pour ces deux activités ? Il est étonnant que l'une ait bien marché et l'autre non, étant des loisirs cousins, as-tu pensé de demander à ceux qui sont venus au GN pourquoi ils ne se sont pas inscrits au JdR sur table ? Je suis curieux aussi de connaitre les créneaux horaires proposés pour ces activités.


Selon toi, qu'est-ce qui a fait le succès du GN, qu'est-ce qui leur a tant plu ? Penses-tu du coup renouveler l'expérience, as-tu de la demande ?


Avais-tu tâté le terrain avant de proposer ces initiations jeu de rôle, ou était-ce simplement par engouement personnel ? Par exemple, as-tu des Livres dont vous êtes le héros dans ton fonds, si oui sortent-ils ?


Dans ma structure, nous venons d'en racheter quelques uns suite à une demande d'ados. Si cela marche, je réfléchirais à une animation JdR sur table (d'où mes nombreuses questions ci-dessus...)


 


Si le GN a bien marché, un truc assez proche car "dans la nature" qui pourrait plaire à ton public, ce sont les jeux géolocalisés. On se balade en ville avec son smartphone, ou une tablette, pour atteindre des objectifs, répondre à des énigmes, etc... à coups de QR codes notamment.


 


Si il faut reconnaitre que le jeu de rôle a perdu beaucoup de son public, par contre il y a un truc qui marche toujours fort, ce sont les cartes à collectionner. Si tu proposes une animation autour de Magic, au hasard, je pense que tu peux avoir du monde.


 


Même question que Ben sur ton "après-midi jeux à la bib'", de quoi s'agissait-il ?


Si tu disposes de quelques ordinateurs connectés, une animation/tournoi sur du jeu gratuit type Dofus ou Team Fortress 2 peut faire son effet, ou du un peu moins gratuit comme l'addictif Minecraft.


En effet, si tu as le budget/la place, un coin avec des poufs, une console, une grosse télé et quelques jeux, cela devrait scotcher quelques jeunes gens.


 


Enfin, toujours avec du budget, pour "réduire la fracture numérique", il y a plein de jeunes qui ont envie de tripoter une tablette et ne peuvent se l'offrir, si tu peux en avoir une à faire découvrir en animation, et ensuite à emprunter dans les murs (avec une sélection d'applis de ton cru dessus), à condition que tu ais une connexion Wifi, là encore tu peux voir pointer quelques têtes.


 


Sur un plan plus général, le public ado est difficile à manier car il déteste être contraint. Prenons l'exemple d'une animation pour 6-10 ans type heure du conte que tu as fixé de 15h à 16h. Ton public arrive à 14h55, dit bonjour et s'installe sagement (évidemment, les parents sont là...), et repart à 16h05. Maintenant une animation ado toujours de 15 à 16, ton public arrive en petit groupe bruyant à 15h15 et repart à 15h45. ;-)


Ce qui ne veut pas dire qu'ils n'auront pas été très satisfaits de la demi-heure passée sur place, simplement cela peut être perturbant pour l'animateur.


Typiquement pour reprendre les propositions ci-dessus, un coin console de jeu en accès libre permanent où on arrive et repart quand on veut, de préférence sans adulte sur le dos, trouvera plus facilement son public qu'une partie de jeu de rôle de 14h à 16h à telle date précise.


Une "tactique" peut donc consister à commencer par les animations les plus "libres/ouvertes", pour, une fois que tu as trouvé ton public, proposer des choses plus contraintes.


As-tu réussi à avoir ton public à l'heure et attentif sur la durée (multiples suspensions de séances pour cause de coups de téléphone et autres envois de sms...) pour l'expérience GN ?


 


Pour citer un dernier exemple d'animation possible, et rallonger la sauce sur le coup du "peu de contraintes", il semble que si tu poses du matériel d'arts plastiques dans un coin avec la seule consigne "allez-y amusez-vous", cela peut marcher. Dit autrement, si tu annonces "tous les jours de la semaine prochaine, du matériel d'arts plastiques sera à votre disposition dans la salle d'animation", tu auras certainement plus de succès que si tu annonces "jeudi prochain de 15h à 16h, un vieux monsieur très sérieux (35 ans...) viendra faire une démonstration de scrap booking". Il y aura toujours moyen de caser l'intervenant après, le truc consiste à te débrouiller pour que les ados soient demandeurs.


 


Tiens-nous au courant !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

D'abord identifier le public et la demande de ces publics hors bib, avant de chercher des recettes. : http://www.bpi.fr/modules/resources/download/default/Professionnels/Documents/Etudes%20et%20recherche/2010_CE_11_18_ans_et_BM.pdf et aussi http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/1674-l-accueil-des-adolescents-dans-le-reseau-des-bibliotheques-de-la-ville-de-paris.pdf


 


La recherche d'une convivialité, sans but précis, m'a paru dominante. Donc d'abord offrir un lieu où ils peuvent se retrouver dans des petits coins à eux, sans qu'on viennent leur proposer nécessairement nos "produits pour ados" : mangas, jeux vidéos, fantasy etc...ou "débats de société". L'ado refuse son statut d'ado. Donc ne le stigmatisons pas pas en lui proposant des produits "spécifiques" à son âge et aux "problèmes existentiels" qu'il est censé se poser. Quelque part, le " troisieme lieu" sera réussi si les ados y viennent.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fanch



Bonjour Louna


Il y a un n° de la revue Lecture Jeune consacré aux adolescents et à la lecture en milieu rural.


http://lecturejeunesse.com/index1024.php?page=revue_numeros&menu=1&num_revue=73


 


Je suis bénévole dans une bibliothèque présentant les mêmes caractéristiques, nombre d'inscrits, taille de la commune. Par contre, il y a deux collèges et un lycée. Mais combien d'inscrits en bibliothèque ? Dans ce cas, il faudrait mettre en place des partenariats avec ces structures. Pour ma part, organisant depuis trois ans un concours de nouvelles (polar et SF), j'aimerai que l'on communique plus particulièrement vers les lycéens, mais cela demande de s'y prendre à l'avance et d'avoir des contacts avec les enseignants et les documentalistes (ainsi qu'une campagne de communication bien ciblée).


Dans le cas de Louna, je pense qu'il faut travailler à la coopération entre bibliothèques, notamment celles des communes où se trouvent les structures scolaires.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louna

Oula !! je ne pensais pas avoir autant de succés !! Je n'ai pas été prévenu de vos réponses, c'est pour cela que je tarde à répondre :(
Par où commencer ...

 

Il y a un service animation jeunes juste en dessous de nos locaux, ils n'ont pas forcément les mêmes horaires que nous. Je travaille déjà avec eux, je monte les projets avec les animateurs. A chaque animation pour les ados, je leur laisse une affiche qui est visible dans l'espace jeunes. Les animateurs font également de la com' sur le facebook du service.

Les animateurs ne voient pas toujours les jeunes, il arrive souvent qu'ils désertent le service pendant plusieurs semaines. C'est compliqué pour eux de monter des projets, ils font souvent des animations au dernier moment selon les envies des jeunes...

 

2 gamines qui avaient adoré le GN ont enrôlés d'autres ados pour créer leur propre murder il y a quelques semaines déjà. C'est l'animatrice qui les a aidé à tout mettre en place sans que j'intervienne pour autre chose que des conseils et des sites de scénarios.

 

Mon aprèm jeux, c'étaient des jeux de sociétés en effet (Time's up, Declic, Help me, WordZ, Munchkin, Elixir,...) Il y avait également sur les vieux pc des sites pour du retro gaming. Pas de consoles dans ma BDP :) Les pcs à dispo' du public ne sont pas assez puissant pour faire tourner des jeux comme Dofus ou Minecraft, j'ai testé, j'ai tout fait figer... T_T

 

Pour DomDom que j'ai interpellé :)

 

Je pratique le JdR personnellement, comme j'avais des lecteurs de fantasy, j'ai pensé que l'idée était bonne de les y plonger encore plus. J'ai donc fait appel à une asso' de joueurs de la ville à côté. L'intervenant avait déjà animé plusieurs ateliers d'initiation. Il avait choisi Pathfinder (monde médiéval fantastique) avec des fiches perso' déjà crées.

 

Pour le GN, c'était l'été dernier, l'occasion de lancer la thématique jeu de rôles se mettre dans la peau d'un personnage. Avait lieu pour la 3ème fois, le GN Kandorya pas loin de notre commune. J'y participe avec une asso' et j'ai proposé à l'animatrice d'emmener un groupe d'ados pour les initier. L'asso' qui organise ce GN a mis en place des aprem d'initiation aux GN : un guide et une mini-quête. J'ai contacté les organisateurs, et il n'y a eu aucun souci à venir avec un groupe de jeunes. Kandorya réunit tous les ans plus de 1000 joueurs, ils ont été totalement immergés dans l'univers. Des costumes étaient prêtés sur place. De plus après l'initiation le groupe a pu rester sur le site pour manger au milieu des GNistes et participer au début de soirée. Ils sont restés 7 heures sur place à peu près.

 

Les jeunes ont apprécié le fait de "bouger". L'idée de rester autour d'une table n'a pas séduit.

 

Je crois que j'ai fait le tour, n'hésitez pas à me re-poser des questions si j'ai oublié qqch :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Louna

J'oubliais, nous avons depuis peu un fonds musique, mais uniquement des artistes locaux. C'est un fonds qui ne rencontre pas beaucoup de succès pour le moment. Pour lui donner une chance, j'ai mis en place 2 mini concerts à la bibliothèque pour le semestre prochain. J'ai programmé ça le samedi matin à 11h. 30-40 min de concert et rencontre avec le groupe. C'est une animation qui s'adresse à tout le monde, mais je croise les doigts pour que ça interpelle les ados. Mais le samedi à 11h un ado il y a de grande chance pour que ca dorme ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

On fait la même chose au niveau des groupes régionaux (le fonds sort assez peu). On s'est ramassé plusieurs fois sur les après-midis et les matinées. On repart sur les soirées. Pour le côté club de lecture en partenariat avec les cdi ça marche plutôt bien, on finit même quelquefois à 23h ! Par contre pour les groupes, ça limite beaucoup les possibilités parce qu'on essaie de se caler sur leurs dates de concerts en région, et en soirée ils sont plutôt sur scène que chez nous. Ou sur les radios locales ( un partenariat à créer, on l'a réussi une seule fois : la radio est venue à la mediatheque faire en direct l'interview du groupe). Mais les rares fois où on l'a fait ça a été un succès (interview type bâtons rompus, et démos, morceaux solo, questions sur l'écoute sur internet etc...). Les ados aiment la nuit, l'impro et se retrouver entre eux...Ils se passent le mot extrêmement vite, au point que je me demande parfois si notre communication officielle n'est pas en léger décalage par rapport à leur com interne. Par contre bide total pour les autres tranches d'âge, totalement absentes. L'intérêt des soirées c'est que tu n'es pas scotchée au samedi ou aux mercredis, ça marche très bien en semaine.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...