Aller au contenu

Visite de médiathèque


Giul57
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


Récemment installés dans des nouveaux locaux, nous allons remettre en place les accueils des classes maternelles et primaires. Nous souhaitions proposer une visite pour la première séance. Avez-vous des idées pour présenter la médiathèque sans tomber dans la visite descriptive et rébarbative  ?


 


Merci d'avance pour vos retours d'expériences :)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu as toujours la possibilité d'un jeu de piste. Tu donnes un indice qui renvoie à un document dans lequel un autre indice renvoie à ... Je le fais précédé d'un discours sur la carte de bib. et un rapide passage à l'opac ce qui permet d'avoir des indices plus compliqués. ex: "Trouve le livre ayant pour cote ..."


C'est une manière ludique mais couteuse en temps qui permet de repérer les collections et de découvrir tous les supports.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un excellent texte de l'ADBDP là-dessus http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article478: 

 

 

 

 

 

 

"Les scolaires, ce sont surtout des groupes de maternelle et de primaire qui viennent à la bibliothèque accompagnés d’un enseignant et, pour les plus jeunes d’autres adultes, ASEM ou parents pour des visites de plusieurs types. . Nous pouvons repérer quels profils types de visites :

 

 

  • La visite de type " musée ", 1 fois/an. Répérage d’un lieu dans la ville. Que privilégier pendant cette visite découverte ? Le fonctionnement du lieu ou sa richesse ? Comment trouver un livre( fichier manuel ou informatique, classement) ou quelles histoires peu-on lire et se faire lire ou quelles informations on peut trouver ou chercher ? Faire de ce moment une dégustation ou un cours illusoire d’initiation à l’autonomie ?
  • La visite de type " spectacle ", occasionnel . Rencontrer un auteur, voir une exposition, écouter un conteur. Ces activités sont des offres culturelles intéressantes mais périphériques au lire, au dire et au regarder. Ce sont des bornes dans l’histoire individuelle des enfants, rarement des moteurs pour lire soi-même.
  • La visite de type " supermarché ". 3 à 10 fois par an où chaque élève peut emprunter un ouvrage de son choix (quand il n’y a pas de restriction ou d’interdit : pas de BD, pas d’album au cycle 3).

 

Exemple : Une classe de CE2 vient toutes les trois semaines soit environ 10 fois dans l’année. Chacun des 25 élèves emprunte un livre. Au total : 250 emprunts. Questions : Combien la maîtresse a-t-elle lu de livres ? Combien d’enfants ont-ils lu le même livre ? Que sait la bibliothécaire de la lecture (difficulté, goût, interprétation, réception) ? Sans compter que certains scolaires viennent déjà à la BM avec leur famille et bénéficient du même service. Pourtant leur statut est différent, le mercredi ils sont lecteurs individuels, en semaine, ils sont lecteurs scolaires : ils n’ont pas choisi de venir, ils font partis d’une classe, elle-même élément d’une école. Le moteur d’intervention, c’est le groupe.

 

  • Les visites de type "projet". Plusieurs rencontres ont lieu, qui sont des séquences thématiques ou de découverte d’un genre. Qui fait le choix des axes de découverte ? L’enseignant qui a ses objectifs pédagogiques centrés sur le savoir lire ou la bibliothécaire qui sait quelle réserve d’imaginaire est la littérature-jeunesse et qu’il y a autre chose que l’eau ou les couleurs ? que les genres ont tendance à se croiser et les frontières à s’estomper : que par exemple des documentaires ont des apparences de fiction (Archimède, Ecole des loisirs) ou de jeux (Kididoc, Nathan), que des textes illustrés existent pour les grands comme Petite Mère de Dominique Sampiero, rue du Monde) ou Les derniers géants de François Place chez Casterman.

 

Si chacun de ces types de visite peut constituer de beaux moments d’éveil (et la vie n’est-elle pas faire d’occasion de découvertes communes qui s’inscrivent dans la mémoire de chacun ?), aucune ne procède véritablement d’une mise en place d’un habitus lectoral."

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Première visite parfois premier contact avec le livre et le racontage d'histoire (maternelle) donc visité guidée comme au musée en beaucoup plus rigolote pour les plus jeunes et adaptée à chaque tranche d'âge afin d'intéresser et d'accrocher les plus réfractaires au lieu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


pour les classes que nous recevons plusieurs fois, nous proposons en guise de première visite une découverte de toute la médiathèque, y compris des espaces professionnels. On en profite pour expliquer un peu notre métier et surtout comment un livre se retrouve dans les rayons, prêt à être emprunté. On leur montre la salle d'équipement, les magasins, les bureaux...


Les enfants aiment beaucoup pénétrer dans des lieux "privés", que le public ne voit pas habituellement, ils ont l'impression d'être privilégiés (ce qui n'est pas faux !). Les enseignants et parents qui accompagnent apprécient également en général.


Après, c'est sûr qu'avec des maternelles, on ne rentre pas trop dans les détails, on n'explique pas la Dewey, on se contente d'expliquer le rangement des albums (chez nous à la 1ère lettre du nom de l'auteur, c'est compréhensible même pour des petits).


Et on termine toujours par une histoire pour tous les niveaux de maternelle et la plupart du temps en primaire. Même les CM, qui savent "lire tous seuls", apprécient d'écouter une histoire, et nous, ça nous fait plaisir de faire vivre un peu de cette façon notre fonds de contes ou d'albums "pour les plus grands".


 


En tout cas, une chose qui me semble importante, c'est d'essayer aussi de se faire plaisir lors de ces visites. Si c'est pénible et ennuyeux pour toi, ça risque bien de l'être aussi pour les enfants ! C'est bête à dire mais très vrai !


Bon courage !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...