Aller au contenu

Bibliothèque et EHPAD


Giss
 Share

Messages recommandés

Il y a dans la commune où je travaille un EHPAD. Je dois rencontrer les animatrices la semaine prochaine pour mettre en place des liens entre nous.


 


Des choses existent déjà, l'animatrice m'a parlé notamment de l'exposition à la bibliothèque tous les ans des poèmes écris en commun par les retraités et le centre de loisirs (qui se trouve dans les mêmes locaux que la bibliothèque) lors du Printemps des poètes. J'ai envie de participer au Printemps, il faut que je vois si c'est faisable à mon niveau (en terme de temps entre autre). C'est une piste à creuser.


L'emprunt de livres n'est pas régulier, il faut de je mette ça au clair avec elle (je ne comprends pas comment ça fonctionne, ni même si ça fonctionne encore).


 


Apparemment, avant mon arrivé, il a été question de mettre en place un temps de lecture à voix haute. Je n'en sais pas plus.


 


 


Il y en a parmi vous qui ont mis des animations en place avec l'EHPAD voisin ? Que faites-vous en animation régulière ? Ponctuelle ?


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, nous, on fait ça aussi. Alors, au programme :


 


1) une (chouette) animatrice de référence sur place qui s'occupe de relayer les envies des résidents, de pointer les prêts (mais si !) et d'organiser les animations (Pendant deux ans nous avons nous aussi été le relais de textes poétiques, puis de textes poétiques illustrés par un artiste local. Expo-vernissage à la médiathèque , puis à l'EHPAD, petits fours etc.. Très bien marché). Par contre on n'avait pas situé ça du tout avec le printemps des poètes. Une autre bib pratique la lecture à voix haute 20 km plus loin, ça marche très bien, mais le système de dépôt est moins bien suivi.


 


2) Un dépôt annuel d'environ 90 documents, renouvelé 3 fois au moins et a date fixe, étant donné que ça demande une grosse prépa. Une seule personne est chargée de ce suivi chez nous, sinon c'est le foutoir garanti et l'animatrice n'apprécierait pas. Par contre, dans l'intervalle, on reçoit aussi des demandes ponctuelles, concernant des DVD, des CD, revues etc...et on fait des petits déplacements supplémentaires, officiellement non comptabilisés dans les trois gros dépôts. Comme pour livrer des réservations en somme. On est bons...


 


Bref ça marche très bien, gros scores. Et surtout gros étonnements pour nous : on est loin des demandes type romans sentimentaux en gros caractères ! Très loin. Leurs goûts sont aussi variés que le tout public. Certaines résidentes demandent des livres de géographie et des recueils de contes. Le texte lu fonctionne bien aussi, mais parce que l'animatrice aide à la mise en place.


 


Bel exemple de partenariat, mais parce que les conditions sont exigeantes. On a une Convention avec le directeur de l'EHPAD.


 


 Et on ne comptabilise que les prêts effectivement réalisés sur le dépôt et non tous les ouvrages déposés (je dis toujours ça pour faire chier les gonfleurs de stats qui comptent un dépôt comme un prêt. NON, le prêt, il se fait ou pas DANS le dépôt, donc après. A vous de voir comment les compter avec l'animatrice.). Nous on l'a fait, parce qu'on est HONNETES ! :drool:


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et comment fais-tu tes comptes de fin d'année ? total des sorties - (90x3) + nombres d'emprunts ?


 


Je trouve pas mal du tout cette histoire de dépôt. Je retiens l'idée.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A chaque départ , les dépôts sont placés en prêt sur un compte à part, et envoyés sur excel à l'animatrice,et à chaque retour sont annulés et remplacés sur le compte-lecteur EHPAD par les prêts réels constatés dans le dépôt. (En fait on les annule dans le comptage des prêts en excluant ce compte des stats, par contre on en conserve la liste sur Excel car ça permet de ne pas prêter deux fois le même livre à l'EHPAD). L'idéal aurait été d'ouvrir une session du SIGB pour l'animatrice, où elle aurait pu enregistrer ses prêts en direct, mais il y a eu refus des décideurs, donc elle fait ça sur excel. Interêt en temps : on n'est plus obligés d'équiper tous nos docs sortants d'une pochette et d'une fiche). Je sais pas si je suis clair.


Notre informaticien-la bidouille a bien essayé de lui filer des listes de codes-barres et une scanette, poour enregistrer ça sur un tableur bidouillé, mais ça marche pas.


En fin d'année on fait le rapport entre le nombre de dépots (90x3) et le nombre de prêts réellement effectués. Et on a notre taux de rotation.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...