Jump to content
Bouille

Qu'est-ce qu'on rigole pendant les campagnes électorales...

Recommended Posts

Bouille

Bon, ça y est, les élections sont demain. Nous venons, nous les bibliothécaires communaux, de vivre une riche période de campagne électorale, celle où où tout le monde se tait parce que ça craint du boudin de dire un mot plus haut que l'autre, rapport aux obligations de discrétion, de loyauté et de neutralité de nos fonctions.


 


On le sait, quelques excités ont profité de la période pour partir à la chasse aux sorcières jeunesse, mais finalement, il y a eu plus de peur que de mal. Enfin, on l'espère.


 


J'ai été pour ma part témoin ou actrice de quelques scènes qui seraient cocasses si elles n'étaient pas anxiogènes, que je relate dans le détail ici, pour ceux que ça intéresse.


 


Comment ça s'est passé pour vous ?


Vous n'avez rien senti, genre, tout roule comme d'habitude ?


Au contraire, vous l'avez un peu trop bien senti, genre lacets avec gravier et dérapages à chaque virage ?


Entre deux, un peu de tension, « m'enfin, c'est normale en cette période » ?


 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Bouille. Je te félicite pour la création de ton blog. J'espère être le premier, on aime toujours être le premier à féliciter. J'admire l'effort. Incapable d'en faire autant. Longtemps rêvé puis abandonné. Trop technique pour moi. Peur de me lancer dans un long monologue aussi. Solitude du blog qui se transforme insensiblement en journal intime. Préfère jouer les coucous dans des nids douillets, comme ici. Tiens, pour une fois, je vais faire long, ça vous changera.


 


Ça m'a fait tout bizarre la visite. Le papier peint est joli, il s'impose pas entre toi et le texte. Par contre c'est écrit petit, dans une police qui m'excite pas la neurone. Bon, peu importe le mobilier. J'ai pas osé écrire dedans. C'est pas un blog d'inconnu, c'est le blog de Bouille, ma Boubouille à moi, la gribouille, carambouille, ratatouille ! Alors c'est différent. Je me suis tâté, re-tâté (ça devenait gênant, y avait du monde) je suis sorti, j'y suis retourné. Et puis non. Muet, tu te rends compte ma Bouillie jolie, ton Ferris vide, manchot, Ferris timide, indécis. Peur d'abîmer le truc tout neuf en y déversant sa loghorrée habituelle. De toutes façons je ne sais même pas comment on fait pour s'inscrire, c'est pas expliqué. Oui, je sais, excuse facile. Et puis évidemment, répondre ici à une question développée la-bas, ça déstabilise. Bon, il me faudra du temps. Je sais pas si je vais encore oser parler bourrelets...


 


Bon. Le temps justement, tu en parles. Et plutôt bien.


 


Par rapport à d'habitude, non, je n'ai rien vu de très nouveau, seulement l'habituel immobilisme, le temps arrêté : pas de décisions, on reporte tout à "après", en espérant qu'il sera mieux qu'avant. Tous les projets sont à l'arrêt, la hiérarchie prépare ses paquets sans en avoir l'air (oui, en général les DGS ont tendance à sauter avec les maires sortants, l'Elu nouveau est arrivé et a tendance à se débarrasser de l’esclave qui servait dévotement le précédent), on se mouille pas les pinceaux, on ne parle pas des résultats, même si certains sont déja connus et évidents (des dizaines de communes parfois minuscules dans une interco rurale, tu imagines bien que certains résultats sont des secrets de polichinelle). Certaines conversations atteignent un niveau de banalité effroyable. A force de faire attention à ce qu'on dit, on ne fait pas attention à ce qu'on devient...


 


Les nouveaux cons préparent des projets complètement nouveaux, partant du principe qu'à élu nouveau nouveau projet. Les anciens cons, plus chevronnés, se contentent de ressortir et de peaufiner les anciens projets retoqués par les anciens élus. On dépoussière, à tout hasard.


 


Entre fonctionnaires on va à la pêche aux ragots, on voit du côté de la Communication, ils sont souvent au courant de pleins de trucs. Mais là, non. Ils savent pas non plus. Du coup, quand tu vois le nombre de collègues proches des Dieux qui ne savent rien, tu paniques. Et s'ils savaient des choses tellement moches pour nous, la bib, qu'ils n'osent pas nous les dire ?


 


Pas très difficile de rentrer dans ce jeu du si tu bouges t'es mort, parce que tout le monde y joue. On connait tous la règle. Il suffit d'entrer dans la ronde et tu sais vite danser. Et puis j'en suis pas à ma première élection non plus. L'impression que cette année l'affichage est plus discret, les éditoriaux plus mous dans la presse locale, l'élu serreur de paluches est un peu absent des marchés ou des bistrots. Pas de réunions publiques. Ça va se jouer à volets fermés dans ma ruralité. Des listes s'affichent où les anciens battus réapparaissent automatiquement, réunis à nouveau pour faire de futurs gagnants. Deux listes, pas plus, difficile de viser au milieu. Y a des regroupements un peu hasardeux, mais bon...


 


Du coup pas franchement de projets étalés sur la place. Seul refrain qui domine le tout, comme la petite musique du joueur de flûte de Hamelin : de toutes façons y a plus de sous. Ça on a le droit d'en parler parce que c'est de la faute à personne, c'est l'Etat, c'est la Crise, c'est la faute à Pas de pot. Bref, le petit jeu classique des chaises musicales peut commencer. Cette fois c'est Machin qui remplacera Bidule, c'est normal, c'est suffisant, pas besoin d'en dire plus.


 


Ah si, Untel, le fameux Untel, qui a "tant fait pour sa commune" il parait qu'il arrête, après 37 ans de pouvoir absolu. C'est regrettable, vraiment. On se désole avec la boulangère. Ou on fait semblant. Elle aussi sans doute. On essaie un instant d'imaginer son adversaire, perdant depuis 37 ans, on n'y arrive pas..on prend une baguette 5 céréales et on se barre, songeur!


 


Lassitude de cette démocrassie locale d'infirmes bedonnants, de ce ballet de retraités et de notables qui se passent le relais d'un pouvoir local devenu presque ridicule depuis que l'intercommunalité a tout le pouvoir réel. Ils ont tous été à l'école ensemble, on le sait. Se connaissent tous. Vont faire semblant de se déchirer sur des histoires de places de parking en moins ou du positionnement des containers à déchets, comme d'habitude, et puis on les retrouve le soir à boire un coup ensemble dans un bistrot moins sale que les autres. Pas bien motivant le tableau.


 


Les bibliothèques ? Ils n'y mettent jamais les pieds en temps normal, alors pas plus maintenant. Dans mon bled, pas un papelard dans la boite aux lettres, pas une profession de foi à l'horizon. Pas besoin d'expliquer leur programme, ils sont connus, ils sont nés là et y seront enterrés, c'est suffisant non ? Et puis les programmes, quand y a plus de sous, c'est peau de balle. Une nouvelle mediathèque, vous voulez rire M'sieur Ferris, on a déjà du mal à payer nos saisonniers. Par contre on a récupéré un truc pour garer les vélos, vous savez, bon c'est pas neuf, mais ça serait pas mal, plutôt que les gamins appuient leurs vélos sur le mur...qu'est-ce que vous en pensez ? T'as l'impression qu'il te présente le projet du siècle, en tous cas peut-être le seul à venir pour la bibliothèque. T'as une remontée de bile, tu bredouilles, tu comprends, tu opines, tu dis merci, c'est gentil de penser à nous, tu prend ton air compréhensif et solidaire de chef de service responsable partageant les soucis de l'elu du peuple. Mais déçu. A la trappe une fois de plus...Tu t'es déja fait sodomiser avec un garage a velos ? Moi si.


 


Tu dis un truc intéressant dans ton blog, c'est à propos du temps différent. Le temps des bibliothèques n'est pas le temps politique, ou un truc comme ça. C'est vrai, mais c'est vrai pour tout : Regarde le nombre de calendriers sur lesquels on fonctionne : le calendrier budgétaire, de mars à octobre, "l'exercice budgétaire",  le scolaire de septembre à juin, ponctué des temps morts, les vacances, périodes où on met pas de nouveautés en rayons, vu qu'on les démonte, les rayons, le calendrier des "Rentrées", en janvier, en septembre, auxquelles se superpose le calendrier littéraire : les romans de l'été, ceux de la rentrée, les prix, les premiers romans, le temps des formations, le tempo de la BDP etc... Nous vivons sur tous ces tempos à la fois. Plus notre temps personnel. Pas toujours facile. Certains se chevauchent sans vergogne, comme des cochons en batterie, d'autres plus réservés laissent des "blancs" entre eux. Les temps morts n'existent pas vraiment mais chacun essaie de nous faire partager les siens. La comptable t'explique que le temps des comptes (qui devrait être prioritaire) est scandaleusement scandé par le temps des politiques, tandis que tu lui expliques que le temps des livres ne s'arrête jamais. Etrangers.


 


Alors le temps des élections bouleverse un temps tous ces autres temps qu'on avait fini par assembler vaille que vaille comme un lego, le temps de s'y faire. Alors, oui, comme tu le dis, il peut arriver qu'un projet tombe dans la faille spatio-temporelle du temps blanc. Ou du trou noir. L'épisode salle d'attente.


 


Tu vois un maire sortant ou qui va se faire sortir, et que tout le monde le sait, inaugurer en grande pompe ton nouvel espace multimédia torché à la va vite avec des vieux postes du cybercentre ? Auquel il s'est opposé avant de céder du bout des lèvres et du fond du porte-monnaie, en fin de mandat, comme on refile trois balles d'argent de poche à une gamine capricieuse pour qu'elle nous foute la paix ? Et l'élu à la culture qui a flingué tous tes projets à la baisse et qui se retire dans l'honneur, avec un "place aux jeunes" bien bonasse jeté à la presse, et qu'il faudra continuer à saluer dans la rue des fois qu'il réapparaîtrait aux prochaines ? Dire que quand il sera mort on donnera peut-être son nom à une impasse. Des fois, pour les sortants, tu regardes leur âge, leur ventre, leurs rides, et tu te surprends à calculer...


 


Heureusement pour toi, l'élue elle-même glisse : "il faut dire aussi qu'il y a une question de budget". Oui, et elle a pas fini de glisser sur le sujet, l'élue future, nouvelle ou réélue, elle va te la sortir tout le temps du mandat sa problématique budgétaire, comme l’exhibitionniste sort son engin à la sortie des écoles, c'est son joker. C'est plus une élue, c'est une patineuse artistique. Et puis après le budget elle te sortira la question des "priorités budgétaires", ça c'est son triple salto double boucle piquée, glissade avant, et on finit la tête dans le cul. C'est pas compliqué : une priorité budgétaire, c'est un truc où t'es jamais dedans. C'est à ça qu'on les reconnait. Et tu seras d'accord pour le remplacement des balançoires du centre aéré. L'année dernière c'était leur pelouse... Actuellement chez nous la priorité c'est la "mise aux normes" de tout. On est obligés, vous comprenez, M'sieur Ferris. 


 


Bien sûr qu'il comprend, il est pas con le monsieur, et puis ça fait trente ans qu'il en voit passer des priorités, comme une vache qui regarde passer les trains. Alors ça fait longtemps qu'il a arrêté de compter les wagons. A force de jamais y voir le sien....Un jour mon wagon passera devant mes yeux ébahis, dans le train des priorités. Elections piège à wagons.


 


Bon vote à tous et serrez bien la main à tout le monde, on sait jamais...y a des paluches qu'ont l'air de rien comme ça, et puis après on découvre qu'il y avait plein de sous dedans.Trop tard, c'est la directrice de la crèche qui t'a grillé la priorité cette année...


 


Après on passera au cirage de pompes. La séance rattrapage.


 


Bouille, tu nous feras un topo la-dessus ?


Edited by Ferris
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marcel

Félicitations Bouille pour ton blog !


 


Et merci pour cette  très bonne chronique du Grand Silence... :wink:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Chez moi pareil , on marche sur les oeufs en attendant que ça passe , et si c’était un grand retournement de situation , ça mettrait un peu de nouveauté dans notre quotidien :)


Dites moi , il a l'air morose notre ferris , pourtant 43 messages en 3 j c'est pas mal , après les élus comme dit le dgs intelligent , ils passent nous on restent , mais qu'est ce qu'ils passent lentement!!!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

il a l'air morose notre ferris 


 


Et alors ? C'est pas parce qu'il fait des posts comme on enfile des perles, qu'il n'a pas ses petits problèmes aussi "notre" Ferris .


 


Il y a un truc que Bouille ne signale pas, c'est la position particulière des "chefs de service" dans ces périodes. On a l'air de présenter Le Grand Silence comme une question individuelle : chacun fait gaffe et c'est bon. Non, c'est pas aussi simple. D'abord, plus le silence est grand plus le moindre bruit est entendu et amplifié. Ensuite, une bibliothèque c'est aussi une équipe, dans toute sa diversité, avec des gens du pays, d'autres d'ailleurs, des gens parfois très impliqués dans la vie associative voire politique du coin. Donc des gens qui vont eux aussi être sollicités, questionnés, voire invités à donner leur avis. Pas toujours facile de résister, surtout que c'est très valorisateur de répondre "au nom de la bibliothèque".


 


Alors quand le chef de service rencontre un élu qui lui dit "vous savez ce qu'on dit, chez vous ?", il se doute de la provenance, s'effare des énormités prononcées et n'a plus qu'à faire du retro-pédalage accéléré pour écraser le coup. Mais le mal est fait... :getlost: 


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

Je présume que le chef de service qui rétro-pédale , c'est toi?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Valeryella Ella

tiens ça y est j'suis passée en bambi !!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignatius Kaltenbrunner

Malheureusement nous sommes désormais après et plus pendant ...


 


Il y en a-t-il parmi nous pour lesquels c'est fini de rigoler ?


Ou pour qui ce sera fini de rigoler lundi prochain ?


 


J'ai une pensée pour vous en ce lendemain de premier tour d'élections municipales ...


Plus que jamais, dès les prémices de problèmes avec les nouveaux élus mobilisation et appel à l'aide à l'ABF


Enfin, j'espère que vous pourrez et que nous pourrons "faire face".


Bon courage à nous tous comme je l'écrivais auparavant sur un autre post ....


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Pour moi, c'est déja terminé au premier tour. Y a même des bleds où y avait qu'une liste; c'est dire. Plutôt content, ça déménage pas mal, j'espère que les nouveaux élus vont se poser des questions intéressantes sur ce qu'ont fait leurs prédécesseurs... :tongue:


 


Euh, pour ta remarque sur l'ABF, je crois que tu planes : l'ABF défend une profession, pas des gens...Et c'est là tout son problème.


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

C'est fini pour moi aussi. Score de dictateur pour le maire sortant. Si on avait voulu du changement, on en a pour nos frais.


Pas de FN à l'horizon, et je bénis le ciel politique local pour ça. Tout comme Ignatus, je pense à ceux qui, eux, risquent de se frotter à une situation hélas trop connue. Béziers, entre autres.


 


Pour revenir au sujet, qui est la période pré-électorale, et pour répondre entre autres à Ferris : je crains ce désenchantement qui est le tien. Je crois malheureusement que, les années passant, cela risque de m'arriver. Mais je n'en ai tellement pas envie. Je me demande sincèrement si je ne vais pas changer de métier en cours de route, tellement cela peut être décourageant.


Des problèmes rencontrés par les chefs de service, j'avoue que je ne connais guère que ceux qui concernent le fritage direct avec les élus (ce qui fut, hélas, une de mes spécialités sur mon ancien poste).


 


Joli développement sur les temps en bibliothèque, Ferris. C'est de la poésie.


J'ai bien vu, malgré mon jeune âge, des wagons de priorité griller la politesse à la bib. Et ce n'est pas fini. Notre réinformatisation, par exemple. Je sens l'arlésienne à plein nez.


Je vais, comme Bernard Majour me l'a si gentiment conseillé sur mon blog, de ce pas étudier les nouvelles têtes de la liste. Histoire de ne pas me faire surprendre, cette fois. Bien que, heureusement pour moi, les élus ne viendront jamais me voir que par défaut, car ils iront voir le chef de service. J'aimerais pas être à sa place...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Tu sais, Bouille, le "fritage" avec les élus n'est pas la situation la plus fréquente. Dommage quelque part parce que s'il y a fritage c'est qu'il y a discussion, mise des problèmes sur la table, etc..et ça peut finalement aboutir à quelque chose. Au moins à une certaine clarté..., pour eux comme pour nous.


 


Non, le plus fréquent ce sont les enterrements discrets de projets muris, indispensables, qui nous tiennent à cœur. C'est l'accumulation de ces enterrements qui cause le désenchantement dont tu parles.


 


Et parce que bien souvent on ne nous donne pas les vraies causes de l'enterrement. Il est mort de quoi, ton projet ? Je sais pas, une maladie inconnue, le médecin chef m'a rien dit. Alors on sait plus trop sur quel pied danser. Quel projet présenter qui aurait une chance de passer ?


 


On referme la tombe, on se recueille un instant et on se remet à sa table à dessin, à desseins.


 


Sans projet une bibliothèque meurt empêtrée dans sa routine, les personnels se démotivent, le public ne tarde pas à suivre. Il y a les projets urgents, les projets qui améliorent le service rendu, pleins de sortes de projets.


 


Et puis il y a parfois le projet pas indispensable, mais juste histoire d'en avoir un et de se motiver la-dessus. Sinon tu crèves à petit feu. La solution ? Non pas nécessairement changer de métier (là c'est toi qui désenchante !), mais changer d'endroit. L'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, mais il y a des endroits où tu peux la planter.


 


Et puis, comme on dit, changement d'herbage réjouit les veaux... :)


 


Dis, pour s'inscrire sur ton blog en mettant "Ferris", je sais pas faire, j'ai été obligé de mettre "anonyme" et j'aime pas bien. J'ai pas de compte google et tous tes autres machins proposés dans le déroulant. Je fais comment ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour

Dis, pour s'inscrire sur ton blog en mettant "Ferris", je sais pas faire, j'ai été obligé de mettre "anonyme" et j'aime pas bien. J'ai pas de compte google et tous tes autres machins proposés dans le déroulant. Je fais comment ?


 


Tu n'as pas besoin de compte.


 


Tu fais : sélectionner Nom / URL (ligne juste avant anonyme), et tu tapes juste ton nom.


Puis tu cliques sur continuer.


 


Bien sûr, avant de cliquer sur publier, tu prends garde de faire un copier/coller de ta réponse, des fois que le blog en face se plante. Ou refuse de publier.


Cas déjà arrivés sur Blogger pour moi... et vlan, à la poubelle tout ce que je disais. :angry:


 


Voilà, maintenant tu n'as plus l'excuse de l'anonymat. Même si je me doutais que c'était toi pour le renvoi sur cette page. :wink:


  Bernard


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

Ma tête au vu des résultats des élections par chez moi : :sick:


Je suis bien contente de pas travailler dans la territoriale (une pensée émue pour ceux et celles qui travaillent en BM :console: )...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Ouais. J'entendais le maire d'Hénin-Beaumont hier soir, déclarer qu'il fallait revoir la politique municipale de fond en comble et "réorganiser les services municipaux"...je sais pas s'il y a une bib la-bas, mais ils doivent être un peu tendus....


 


ça commence de façon assez rigolote par contre : http://www.lepoint.fr/municipales-2014/municipales-2014-henin-beaumont-quand-le-mariage-gay-embarrasse-steeve-briois-24-03-2014-1805203_1966.php


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Bon, j'allais répondre à ta question technique, Ferris, mais Bernard m'a devancée.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Merci Fanch pour le lien. Plus horrible comme ambiance, tu meurs. Pas difficile pour le FN de faire son trou dans un bourbier pareil, on dirait qu'ils en font exprès ! A mon avis ils vont commencer par debaptiser la mediatheque...puis ensuite les têtes vont valser.


 


@Bernard


Merci beaucoup pour l'info. Je sais bien que dès que j'aurais écrit trois mots on saura que c'est moi, mais bon, faut jouer le jeu et "anonyme" c'est moche.


 


@Bouille


Merci de l'intention, tu as toujours été un peu lente, comme je suis trop rapide. Seul Bernard est l'homme des Terres du Milieu :tongue:


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Je ne suis pas lente : j'ai une vie en dehors du travail. :tongue:


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Oui, je sais, tu as un blog à entretenir maintenant, c'est du boulot.... :D


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

Certes ! :)


 


Mais, vois-tu, je ne suis pas débutante en la matière. J'ai appris une chose en 5 ans de blogging : pour un blog vraiment vivant, avec un bon ranking, une bonne visibilité et une sphère d'influence, il faut poster au moins 3 fois par semaine et passer sa vie à aller commenter les blogs des autres en n'oubliant de faire pointer un lien vers son propre blog.


J’ai donc renoncé depuis longtemps à toute ambition en la matière.


Si je poste une fois par mois, c'est le bout du monde.


Vous êtes prévenus...


 


PS : bon sang, on va vraiment nous décerner le prix des digressions...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Post digressif censuré suite aux municipales


Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pauline

Pour nous aussi, c'est réglé. On assiste à la mise en place d'une dynastie après le père, le fils. Malheureusement pour le fils, une liste d’opposition s'est réveillée et on est passé du "c'est sûr, il sera élu sans soucis" à "il est passé juste" (51 % contre 70% pour son père). Autant dire que le fiston, il a serré les fesses !


 


Concernant la médiathèque, on a été plus ou moins utilisé par la liste sortante. On nous a demandé il y a un mois, d'organiser en urgence une animation sur l'esclavage "avant les élections". On a trouvé ça bizarre mais bon, on connait les élus, ils se lèvent tous les matins avec une idée lumineuse ! Nous nous sommes en fait rendu compte plus tard que la tête de liste adverse faisait partie d'une famille ayant pris part au commerce triangulaire durant 18°s. Autant vous dire qu'on a atteint ici des sphères politiciennes dignes de Washington!!!


 


Aujourd'hui, on va devoir composer avec une opposition au conseil municipal, une grande première ici !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Pigranelle

Bon Ferris et Bouille je vous aime bien, mais quand même vous voulez pas créer un sujet "blogs de bibliothécaires/biblioblogs" quelque part parce que là ça digresse effectivement à mort, en plus ce serait intéressant comme sujet...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bouille

@Pauline : ils sont malins, ces élus... Et toi, bibliothécaire, tu ne peux pas faire quoi que ce soit contre cette commande municipale...


@Pigranelle : je l'avais dit, on digresse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Et toi, bibliothécaire, tu ne peux pas faire quoi que ce soit contre cette commande municipale...


 


La réponse est dans la question. C'est une commande municipale....qui ne nuit en rien à l’intérêt public, au pluralisme ou autre. Surtout que si ton fonds est pluraliste, tu as la possibilité de présenter plusieurs livres sur l'esclavage, évoquant des thèses différentes. Le coup est bien joué mais imparable.


Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...