Aller au contenu

2014 l'année des bibliothèques


saida
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

je pense que certains et certaines d'entre vous sont déjà au courant pour les autres voici l'information

la priorité cette année les bibliothèques

http://www.livreshebdo.fr/article/quelles-priorites-pour-lannee-des-bibliotheques avez vous commencé la réflexion dans vos établissements?

avec vos équipes?

Cordialement

Saïda

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu lis bien l'article, ça va pas concerner grand monde :
 
1) quelques projets pilotes, vitrine de la lecture publique d’aujourd’hui. Le ministère conserve quelques moyens pour financer des nouveaux établissements. Bon on va faire des belles vitrines...
2) Sur la base de critères (par exemple les horaires d'ouverture).Tiens les revoilà ceux-là..
3) Il pourrait aussi promouvoir l’action des bibliothèques en mettant en avant les usages qui en sont faits (nombre de visites recensées, documents les plus empruntés, etc.). Ca s'appelle décerner une prime à ceux qui font du chiffre
4)  le numérique :Les bibliothèques des collectivités n'ont pas les moyens de construire cette offre. Ca tombe mal, l'Etat non plus, il se prépare à piquer 10 milliards aux collectivités locales.
5)  Piquer du fric à la BNF pour le donner à des vitrines méritantes. Déshabiller Pierre pour habiller Paul....

Il fatigue vraiment Poissenot. Dire que j'ai soutenu ce gars là. Depuis qu'il fait partie du jury du prix Livres Hebdo, il voit des candidats partout .... :getlost:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ignatius Kaltenbrunner

Vous avez tout dit et tout bon.


 


Ah Poissenot, moi il y a bien longtemps qu'il me fatigue ....


Depuis un bon moment, il a perdu à mes yeux tout crédibilité.


RIP


:no:


Modifié par Ignatius Kaltenbrunner
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 months later...

L'article est un peu racoleur. Les chiffres 2011 à 2014 et leurs écarts sont peu significatifs, mais ce qui intéresse le journaleux c'est de les mettre en parallèle avec ceux de 2003 et de jouer sur la fameuse phrase de l'ex-ministre. Un peu facile. Depuis 2003 il y a eu de nombreux rapports et études sur la fréquentation, dont pas mal qui prouvent, et c'est une réalité bien ancrée à ce jour, que l'activité d'une bibliothèque ne se limite pas aux prêts des inscrits actifs. Le bonheur n'est pas dans le prêt, disait quelqu'un...51% de mes usagers ne sont pas des emprunteurs ni des inscrits et poussent néanmoins la porte de la bibliothèque chaque semaine. Ils sont donc actifs. Et à l'heure où l'on parle de bibliothèques 3° lieu, ce type de constat à l'emporte-pièces est un peu ridicule et sent le parchemin craquelé...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord avec toi Ferris... Mais voilà une bonne excuse pour nous donner une mauvaise image et baisser nos budgets !


(Ah, on avait dit dans une autre conversation qu'il fallait arrêter les pronoms possessifs au risque de faire une dépression et des bébés (?) )


Correction : "Mais voilà une bonne excuse pour donner une image de structure obsolète et baisser les budgets alloués à ces sales fonctionnaires qui passent leurs journées à lire -dans leurs structures vidées de leurs usagers"


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, mais c'est facile d'accuser l'Elu. C'est à nous, et depuis longtemps, de faire apparaitre dans nos bilans d'activités la place importante des "séjourneurs" et de minimiser l'importance du prêt. Malheureusement je constate que la profession est la première à conserver ces évaluations retrogrades et à conforter les élus dans l'idée qu'effectivement le prêt (et les "inscrits actifs") restent l'alpha et l'omega de l'activité, et donc de la légitimité, d'une bibliothèque.

 

Nous nous accrochons de plus à une branche pourrie, ce qui est idiot. Car les contraintes budgétaires risquent de faire baisser ces indicateurs...

 

 

 

 

 

 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout dépend des structures. Les différents endroits où j'ai travaillé ont un compteur de passage. On peut donc utiliser ces chiffres et faire des stats assez précises sur les fréquentants et les emprunteurs (même si tu as toujours des gamins pour entrer et sortir 40 fois en 5 min pendant que maman/papa est occupé à faire les emprunts).


Mais pour les autres structures, comment mettre en avant ce problème - qui est une évidence pour nous, professionnels, et que, peut-être, on oublie de signaler tellement "tout le monde le sait".


Et par ailleurs, est-ce qu'un fréquentant est statistiquement intéressant pour un élu ? En plus il ne paie pas d'abonnement, le vilain...


 


 


 


Ferris : Tu sais, moi et les enfants, hein... Une ablation de l'uterus devrait résoudre d'éventuels risques, on ne sait jamais.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

 Oui, l'ABF était présente, la présidente a même signé un truc avec d'autres gens : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/2230-communiqué-recommandations-du-ministère-de-la-culture-pour-une-diffusion-du-livre-numérique-par-les-bibliothèques-publiques/?p=15005

Sauras-tu retrouver Charlie Anne sur la photo ?

image_1_1.jpg

Modifié par Isalabib
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est la grande surbadgée, l'air méfiante, au garde à vous, talons joints et en tenue de cosaque au milieu des autres dadames. J'aime bien son étui à revolver. C'est aussi la seule qui a les bras le long du corps, prête à dégainer. Elle a raison. Bon, le bas de la tunique est un peu fripé, y a des plis, mais c'est normal si elle descend de cheval. Elle fait guerrière notre présidente. Elle est bien. Elle a compris qu'on était en guerre et qu'on ne va pas lui refaire le coup de l'Année des Bibliothèques. Elle a une présence formidable notre marchande de mediathèmes à la criée. D'ailleurs on ne voit qu'elle. Même la ministre qui sait pas bien lire, au premier plan, elle disparaît dans les limbes. Et puis elle a les bottes qui baillent. Toutes les autres, en noir endimanché genre sortie d'opéra, elles ont l'air godiches à côté. Y en a deux qui ont croisé les mains sur leur sexe, les deux autres sur leur derrière. C'est un signe.


La plus marrante c'est la petite du bout qui compare ses bottines compensées en peau de zébu avec les bottes de cheval des autres et se demande comment elle arrive quand même a être aussi petite et si c'est pas pour ça qu'on l'a mise tout au bout, à moins que ce soit à cause de son sac à provisions... J'aime bien les photos de famille. :)


 


Bon, j'ai bon ?


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@ Ferris


T'as bon, t'as très bon, t'as tout bon.


T'as juste rien dit sur le monsieur à droite de la ministre (mains derrière, qu'en penser ?).


Chroniqueur vestimentaire certes mais surtout analyste comportemental de postures figées par la photographie. Réfléchissez à où mettre vos mains la prochaine fois que vous monterez sur une estrade cernée par les flashs !!!


Ferris, t'es féroce. J'adore :rofl:


 


PS : c'était des assises des bibliothèques ça ? mais ils sont tous debout...


OK, je sors :no:


Modifié par Isalabib
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...