Aller au contenu

Vos expériences en BM et (ou) BU


eboue
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


Sans rentrer dans des débats BM vs BU, je souhaiterais savoir quelles expériences vous avez préféré : travailler en BU ou BM? pourquoi? Qu'est-ce qui vous a attiré le plus ou le moins?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour j'ai travaillé dans les deux (BM et BU, je ne peux pas parler des BDP), en essayant de mettre de côté le relationnel et l'ambiance de travail (qui est propre au lieu et aux collègues, et ce n'est pas toujours facile de distinguer ce qui nous a plu dans un travail de l'ambiance générale tant c'est important), je dirais ceci:


 


BM, ce qui me plait:


  • la diversité des documents et des publics
  • la diversité des structures (grosses bibs vs petites bibs, bib d'étude vs bib de quartier... etc.)
  • l'importance donnée aux plages de service public (qui sont des vrais moments d'échange avec les usagers)
  • la préparation et la réalisation d'animations (je n'ai eu le temps de faire qu'une rencontre d'auteur, mais c'était vraiment bien)
  • le fait d'avoir un public d'habitués qui ne change pas d'une année sur l'autre
  • le fait que ce soit un lieu très vivant

BM, ce qui me déplait:


  • travailler dans l'urgence, avoir l'impression de mener 10 000 chantiers en même temps (le fait que je n'étais qu'à mi-temps a sans doute contribué à cette impression)
  • la difficulté à bousculer les habitudes et à avoir un regard distancié sur les actions menées
  • le fait d'être obligé d'acheter le dernier Marc Levy en 3 exemplaires ou le DVD de Bienvenue chez les ch'tis...
  • devoir lécher les bottes des élus

 


BU, ce qui me plait:


  • avoir l'impression d'être toujours un peu étudiante, être intégrée à la vie d'un campus (sport, assoc étudiantes, etc.), être là où se crée et se transmet le savoir
  • davantage de rigueur, notamment en catalogage, d'une manière général davantage d'intérêt pour le catalogage et ses évolutions récentes
  • faire partie d'un réseau national (SUDOC)
  • un sentiment d'utilité plus immédiat (en BM si on n'a pas le dernier Pancol c'est pas dramatique, en BU si tu n'as pas le dernier code civil en 10 exemplaires c'est la mort assurée), parce que les études et la recherche ont un lien direct avec la documentation
  • le contact avec les enseignants (quand il y en a) et les étudiants
  • faire les formations à la recherche documentaire aux étudiants en début d'année

BU, ce qui me déplait:


  • ne pas pouvoir juger de l'intérêt d'un livre parce que mes connaissances dans le domaine sont insuffisantes, être cantonné à un secteur disciplinaire
  • le manque de contact avec les usagers
  • le manque d'animation (normal, une BU c'est fait pour bucher)
  • devoir faire le silence

En tout cas j'aime bien les deux, personnellement c'était difficile pour moi de choisir, donc je n'ai pas choisi: les concours étant suffisamment difficiles à avoir j'ai décidé de prendre le premier que j'aurais. Le destin m'a donc envoyé vers les BU; dans l'idéal j'aimerais bien faire les deux dans ma carrière et alterner entre lecture publique et université mais je sais que c'est assez compliqué... Du coup par rapport à mes expériences, mon expérience en BU est maintenant plus longue que mon expérience en BM (seulement un CDD de 4 mois et des remplacements), d'où le fait qu'il y ait plus de points dans l'un que dans l'autre.


Modifié par Pigranelle
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ignatius Kaltenbrunner

Pour BM vs BU je crains que ce cursus soit assez rare, deux fonctions publiques différentes. Evidemment des Conservateurs d'Etat mis à disposition des BM classées par exemple, pourrraient vous répondre le cas échéant.


Si vous ouvrez sur expériences comparées en BM vs BDP vous aurez, un peu, plus de succès ...


Ou petites, moyennes, grandes, très grandes BM là encore parmi nous quelques oiseaux migrateurs qui pourront alimenter ce post ...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faut pas exagérer, ça existe les transfuges ^^


D'abord il y a ceux qui ont connu avant la décentralisation (si si ça existe encore!), ensuite il y a tous les étudiants qui ont pu avoir une expérience comme moniteurs en BU et qui se sont ensuite tournés vers la territoriale, il y a ceux qui ont été à l'étranger où les filières ne sont pas fermées comme en France, il y a les contractuels qui sautent sur toutes les occasions, et il y a les détachés...


Dans ma BU, outre moi qui n'ai eu qu'une expérience un peu fragmentée des BM, j'ai deux collègues qui viennent de la territoriale.


J'imagine que si eboue pose la question c'est qu'elle hésite entre la territoriale et la fonction publique d'Etat, donc ça ne l'avancera pas à grand chose de comparer BM et BDP, à la limite l'expérience en bibliothèque d'étude (BM classées souvent, avec fonds patrimonial et des collections beaucoup moins orientées grand public ou loisir, un pûblic plus universitaire) se rapproche peut-être plus de l'expérience en BU que les BDP...


En tout cas eboue, si c'est pour les concours je te conseille de passer les deux, au pire ça fait un entrainement supplémentaire, et tu es toujours à temps de repasser celui que tu n'as pas eu une fois que tu es en poste quelque part.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben dis donc Ferris, c'est un peu court comme réaction, toi qui nous avais habitué à des posts de 3km :wink:


Comment interpréter ce "ouille"? Te reconnais-tu dans cette description? Moi je voulais cibler personne hein, parce que la contractuelle prête à sauter sur toutes les occasions, c'était moi l'an dernier. J'ai un florilège de lettres de motivation assez impressionnant qui vont de la passionnée de physique-chimie (bon ils ont du sentir que c'était pas sincère parce que j'ai pas été sélectionnée) à la fille naturellement à l'aise avec les enfants (ben quoi, pourquoi il chiale celui-là?)...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouf, heureusement que tu te rattrapes aussi vite que tu chutes !  :sweat:


 


Non, je faisais Ouille parce que j'avais peur pour toi, je me suis dit : ça y est la pauvrette vient de se mettre à dos la moitié du forum. The big boulette, indéfendable et tout. Mais je ne connaissais pas ton dur parcours de galérienne :whistle: 


 


Et en même temps tu as raison. Et je ne me gêne pas pour le dire souvent. C'est d'ailleurs l'énorme ambiguité relationnelle qui traine sur ce forum, mine de rien. C'est plein de contractuelles qui ne veulent pas le rester...et qui risquent de se faire piquer leur place de fonctionnaire par d'autres contractuelles. Et la roue tourne comme ça...


 


Et tout ce petit monde se fait des mamours, les perdantes félicitent les gagnantes. Qui disent merci et pètent de joie. Sauf que les perdantes contractuelles prendront une partie des postes des gagnantes, et que tout le monde le sait. Les contractuelles sautent sur tout ce qui bouge pendant que les "listes d'aptitude" se font croire qu'elles peuvent choasir tranquille the bon poste. Et pis derrière t'as les modestes, qui disent trop rien, parce qu'elles sont déja en poste et que le prochain poste de cadre B leur est réservé, bien au chaud dans du coton, elles c'est les gagnantes-gagnantes. Celles pour lesquelles l'employeur déclarera une vacance de poste bidon au Cdg. Forcément. On est quand même une grande famille je sais  :rolleyes: , mais c'est rigolo aussi de voir tout ça de cette façon là, non, une fois de temps en temps, avec un peu de recul.


 


On n'a pas encore eu de pistonnée qui le dise franchement. Pourtant, statistiquement y en a surement. Ça manque au tableau.


 


Et dans trois ans.... :wacko:


 


Par ailleurs, j'ai le droit de faire court sans que ce soit la révolution dans les chaumières, non ?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait pour résumer, je crois qu'on peut dire que le travail en BU est quelque part moins stimulant mais plus carré et permet de faire des choses à côté (par exemple au hasard, aller au congrès de l'IFLA cet été, participer à une journée d'étude sur le roman graphique, ou s'impliquer à l'ABF locale).


Bon alors quoi y'a personne pour me donner tort ou raison? Faut croire que les transfuges ça traine pas les forums....


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon alors quoi y'a personne pour me donner tort ou raison? Faut croire que les transfuges ça traine pas les forums....

 

Mais si, tu as raison ! Les transfuges ça traîne pas sur les forums, d'ailleurs tu viens de le dire , ça préfère les congrès, les journées d'études... :hyper:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ignatius Kaltenbrunner

Pigranelle a écrit:


"Faut pas exagérer, ça existe les transfuges ^^


D'abord il y a ceux qui ont connu avant la décentralisation (si si ça existe encore!), ensuite il y a tous les étudiants qui ont pu avoir une expérience comme moniteurs en BU et qui se sont ensuite tournés vers la territoriale, il y a ceux qui ont été à l'étranger où les filières ne sont pas fermées comme en France, il y a les contractuels qui sautent sur toutes les occasions, et il y a les détachés...


Dans ma BU, outre moi qui n'ai eu qu'une expérience un peu fragmentée des BM, j'ai deux collègues qui viennent de la territoriale."


 


Certes, mais ces expériences sont néanmoins peu nombreuses par rapport à la majorité des agents... Les réponses "nombreuses" en témoignent non ? (Et ce n'est pas que je veuille avoir absolument avoir raison :-)


Simplement je ne pense pas "exagérer" ...  c'est une réalité ...


Modifié par Ignatius Kaltenbrunner
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Face au peu de retours d'expérience, je me décide à poster un message : j'ai hésité car mon profil est nettement orienté BM, je n'ai effectué qu'une mission de 2 mois, dans la BU d'une petite structure.


 


Mon choix de m'orienter vers les BM repose sur :


- un public plus diversifié, à tous les niveaux (âge, csp, types de demandes...)


- l'aspect "loisirs" des BM permettant de partager différentes expériences avec les usagers (surtout les livres pratiques comme la couture, cuisine...)


- le volet animations des BM qui a plus de marge de manœuvre que les BU


 


Néanmoins, ma mission en BU avait nuancé mon point de vue, et j'aurais pu y faire carrière, (si j'avais eu le concours et les opportunités), car :


- j'ai été surprise de découvrir un fonds loisirs, avec romans, bds et dvd ! Du coup, j'ai pris un certain plaisir à élaborer les tables thématiques par exemple


- bien que le public soit homogène en terme d'âge, les profils et demandes étaient très différents et c'était aussi enrichissant de découvrir des filières qui m'étaient inconnues


- l'aspect animation était également présent, avec un montage/démontage d'expos + l'invitation d'un réalisateur lors de la projection d'un film !


 


Résultat des courses : je pense que tout dépend de la structure dans laquelle tu vas te trouver et de l'équipe en place. S'il y a la volonté, (et les moyens !!), on peut presque faire des choses similaires en BM et BU. Après, certaines animations ne seront réservées que pour les BM (comme une animation autour des tricots) et d'autres choses relèveront des missions des BU (former les étudiants à la recherche documentaire par exemple).


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai travaillé en BM avant d'avoir le concours de bib d'Etat : mon expérience est maintenant plus longue en BU, mais je suis à peu près sûre que ma carrière se fera entre des postes en BM et des postes en BU. Dans mon poste actuel je travaille beaucoup avec des collègues des collectivités territoriales, notamment pour mener des projets d'animation culturelles ensemble : je trouve qu'il y a un réel intérêt de tisser et d'enrichir les liens entre la territoriale et l'Etat. Bien sûr il y a certains aspects qui sont totalement différents entre les deux types de structure, mais les BU s'orientent actuellement vers le développement des services, vers le positionnement du lecteur au coeur des politiques d'établissement, et les BM sont souvent source d'inspiration.


Je ne peux donc pas dire qu'une structure me plait davantage qu'une autre, j'ai apprécié les expériences que j'ai vécues dans les deux, et j'espère pouvoir travailler en BM et en BU dans les années qui viennent. Pour moi, c'est plus le profil de poste, ainsi que l'établissement, qui sont importants pour se plaire dans une structure. Mais je ne vais pas nier qu'il n'y a pas la même ambiance dans les salles de lecture en BU qu'en BM, et c'est parfois ce côté froid, studieux et silencieux qui peut rebuter nos amis territoriaux.


Et pour parler des transfuges BM/BU, ils existent bien (peut-être se cachent-ils?), j'en ai croisé un certain nombre sur ma route !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir sur ce que dit Ignatius Kaltenbrunner (comme c'est trop long et compliqué à écrire j'ai fait un copié-collé qui me fait un lien bleu moche, c'est involontaire), c'est vrai que les transfuges ne font pas légion, et c'est bien dommage. J'aimerai vraiment dans ma carrière alterner entre les deux, mais apparemment (et malgré les lois censées favoriser la mobilité qui semblent être complètement inefficaces) c'est très compliqué. On en revient toujours au même problème: à bas les concours!


Après Juliette par rapport à ce que tu dis je serais plus mitigée, en général il y a une personne ou deux maximum chargée des animations dans chaque SCD, donc ça fait quand même pas beaucoup... Et j'aurais tendance à dire qu'en ces temps de restrictions budgétaires les animations ne font pas partie des missions fondamentales devant être assurées par les SCD, c'est un plus bien sur, c'est profitable bien sur, mais ce n'est pas le cœur du métier.


Je suis d'accord sur le fait qu'à l'avenir les partenariats BM/BU vont se développer, et que c'est une bonne chose, qu'on a beaucoup à apprendre les uns des autres. Après je sais aussi qu'il faut faire attention à ne pas considérer la BU comme une BM pour universitaires, j'ai des collègues qui ont gardé des habitudes BM qui agacent certains autres collègues voire certains usagers (les tables thématiques par exemple qui font qu'on ne trouve plus les livres en rayons... Ou bien l'augmentation des quotas de prêt qui fait que certains étudiants monopolisent la documentation pour que d'autres n'y aient pas accès...Sans parler du nerf de la guerre: le bruit).


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'aimerai vraiment dans ma carrière alterner entre les deux, mais apparemment (et malgré les lois censées favoriser la mobilité qui semblent être complètement inefficaces) c'est très compliqué.


 


Non, les passerelles de la FPT vers la FPE ne fonctionnent pas (3 pour mille), c'est vrai, mais l'inverse fonctionne un peu mieux. Soit par détachement soit par intégration directe. fiche mobilité fonctionnaire état ou hospitalier vers FPT.


 


Tiens, toi qui deteste les Power Point, y en a un beau la-dessus : 


Détachement FPE vers FPT - Emploi-collectivités




 


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 months later...

Bonjour,


 


Je ne sais pas si ce sujet est fermé ou pas, mais je ne voulais pas faire redondance en postant un autre sujet alors que j'ai à peu près les même interrogations que Ferris  :sweat:


 


Je suis en deuxième année de DUT bibliothèques-médiathèques-patrimoine à l'IUT Bordeaux Montaigne (bref vous connaissez la chanson :D ) et j'ai choisi de faire un mémoire en fin d'année sur l'actualité des BU (en gros).


 


Concrètement, je me demande aussi quels sont les avantages/désavantages du travail en BU, mais de manière plus précise : est-ce qu'il faut vraiment devenir un expert en documentation pour travailler en BU ? Je me pose cette question parce que les cours que l'on a sur les bases de données, ressources documentaires, Sudoc et autres laissent deviner que le travail en BU est assez poussé... Quelles tâches est-ce que l'on effectue vraiment en travaillant en BU ? Quels langages / ressources, etc ? 


 


Toutes les réponses sont bienvenues  :)


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 years later...

Bonjour,

 

J'espère que ce sujet n'est pas encore fermée, car je suis confrontée à la même question. La plupart de mes expériences se sont effectuées dans des BM dans le cadre de remplacement et je garde de merveilleux moments de partage avec les usagers et les collègues.  Maintenant, je suis à la croisée des chemins entre la BU et la BM, j'ai l'opportunité de choisir entre deux contrats  (le premier en BU et l'autre en BM avec une équipe que je connais et j'ai l'habitude de travailler). Maintenant, pour m'aider à faire mon choix, j'aimerais recueillir le témoignage d'agents travaillant dans ces deux types de structures. J'ai peur de me fermer une porte si je refuse l'offre proposée par la BU et je suis curieuse de voir comment ça fonctionne de l'intérieur.

 

Voilà tous les témoignages que vous pourrez m'apporter sont les bienvenus

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...