Aller au contenu

La vie après Google Reader


symac
 Share

Messages recommandés

Vous en avez certainement entendu parler, Google va mettre un terme à son service Reader au 1er juillet, cet outil de veille reste utilisé par un grand nombre de professionnels dans le cadre de leur veille. Il existe évidemment des solutions alternatives (netvibes, old rss reader, feedly ...) mais toutes sont tributaires du bon vouloir d'un opérateur privé qui demain pourra faire évoluer son service sans consulter ses usagers comme le suggère l'exemple Google Reader.


 


La solution qui est certainement la plus pérenne est de gérer soi même son outil, il existe des solutions à installer sur son poste (Thunderbird le fait par exemple) mais on perd les aspects synchronisation, la solution optimale est donc d'utiliser un outil installé sur son propre serveur (des outils type http://tt-rss.org/ ) . C'est relativement simple à faire mais cela implique d'avoir un serveur et de savoir mettre les mains dans des scripts d'install.


 


D'où ma proposition, est-ce que ce ne serait pas un joli projet pour l'ABF que de proposer ce service à ses adhérents ? Un peu sur le modèle de ce que propose le bibliolab mais avec des instances pérennes plutôt que des instances de test / découverte.


 


Voilà une petite réflexion "comme ça" ;)


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Renaud @ruralsmart

Hello, je m'exprime en tant que bibliothécaire "simple membre" et non pas président de groupe.


Je pense que c'est primordial que le "bouillon" continue et je pense que l'ABF serait le meilleur partenaire, pourquoi :


  1. il est clairement le premier des buts de l'ABF de "faire vivre et animer la communauté professionnelle des bibliothécaires, quels que soient le type d’établissement ou les fonctions occupées". Or le Bouillon est un exemple (parmi d'autres) de moyen répondant à cet enjeu ;
  2. d'autre part, la mise en place du forum participant de cette logique, avec le temps, les deux médias (forum et bouillon, et je ne parle pas des autres) s'enrichiront, des liens se créeront. On ne peut pas se couper de cette matière brute de la même manière que la veille est complétée par les questions-réponses d'un forum.

Il y a donc une cohérence et, tant ici que sur la liste du CN ABF, je vais porter ce point de vue.


Cela étant on ne peut pas préjuger des capacités actuelles, l'équipe de l'ABF (et particulièrement notre webmaster ici) est très occupée.


 


Mais je pose la question au CN, et là en tant que président de groupe, dans la foulée de mon message sur le forum.


En revanche, je crois que si cela se faisait, une simple mention du fait que l'ABF soutient en hébergeant serait normale et nécessaire.


Une association doit rendre des comptes, justifier de son activité, prouver sa légitimité, nouer des partenariats etc.


Elle ne peut pas faire ça dans l'ombre !


A suivre,


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous avez repéré des agrégateurs installables sur son propre serveur et qui pourraient représenter des alternatives intéressantes à greader, n'hésitez pas à les signaler ici.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous avez repéré des agrégateurs installables sur son propre serveur et qui pourraient représenter des alternatives intéressantes à greader, n'hésitez pas à les signaler ici.

 

J'ai commencé une petite liste ici : http://bibliopedia.fr/index.php/RSS#.C3.80_installer_sur_son_serveur . Par contre je n'ai pas encore pris le temps de faire un comparatif et de voir si l'un répond aux options "partage de veille".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité DamienR

J'ai commencé une petite liste ici : http://bibliopedia.fr/index.php/RSS#.C3.80_installer_sur_son_serveur . Par contre je n'ai pas encore pris le temps de faire un comparatif et de voir si l'un répond aux options "partage de veille".

 

Merci pour cette liste : ça fait des choses à tester.

À installer sur un serveur en propre, il y a aussi Posh (comparable à Netvibes), mais le projet semble inactif (la dernière version date de 2011)

Et en utilisation sur Internet, j'avais essayé Symbaloo à une époque, mais il y a souvent des problèmes de connexion.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en ai ajouté d'autres sur Bibliopédia ^^


 


Je pense qu'il est bon d'attendre qqs semaines histoire de voir quels services se dégage. Par contre, un point non négligeable à prendre en compte si l'ABF souhaites proposer ce type de services aux bibs : le multi-utilisateur. A ma connaissance, seuls RSS Lounge le propose.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L' arrêt de google reader me sert de leçon, je teste des solutions sur MON serveur pour gagner en autonomie.


Sachant qu'il s'agit finalement d'un processus "perenne" autant l'intégrer dans son infra structure informatique.


Des ressources chez Seb Sauvage qui recoupent celles signalées plus haut.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourvu qu'il n'arrive pas la même chose à Netvibes !!!  :no: 


 


Je vais croiser les doigts avec un fer à cheval et un trèfle à quatre feuilles, et adresser mes prières à D. Systèmes !!! J'ai commencé en premier agrégateur avec Google Reader, puis convaincu par un formateur que non, Netvibes ce n'était qu'un jouet informationnel, j'ai changé d'agrégateur et changé de mode de lecture. J'ai pris mon parti, mais je dois à Google Reader d'avoir apprivoisé les flux et démystifié les étranges icônes oranges qui suscitaient la stupeur dans mon environnement professionnel.     


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Thomas Fourmeux

Feedly, faut aimer la présentation en vignettes. Mais est-ce que Feedly fonctionnera (de la même façon) après le 1er juillet ? Son API repose sur celle de GReader, non ? 


 


The Old reader pourrait être un bon équivalent mais j'ai pas été emballé. Il y a une liste d'attente pour importer ses flux. Il y avait plus de 40000 personnes devant moi quand j'ai essayé...


 


Une bonne solution serait d'héberger un agrégateur sur son serveur. J'ai testé Leed mais j'ai un serveur mutualisé et ça pose des problèmes de cron (et donc de synchronisation automatique des flux).


 


La fermeture de GReader présente tout de même certains avantages. Cela nous force à acquérir de nouvelles habitudes (et peut-être des compétences) et nous rappelle à quel point on se fait enfermer dans des services.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Feedly propose de nombreux modes d'affichages, personnalisables selon les dossiers et on peut donc éviter l'affichage en vignettes.


Pour ce qui est du fonctionnement à partir du 1er juillet, ils ont développé leur propre solution : "Normandy", inspirée des API Greader à priori.


 


Pour moi ça reste la meilleure alternative à Greader actuellement avec notamment des applis mobiles très pratiques.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello, je m'exprime en tant que bibliothécaire "simple membre" et non pas président de groupe.

Je pense que c'est primordial que le "bouillon" continue et je pense que l'ABF serait le meilleur partenaire, pourquoi :

  • il est clairement le premier des buts de l'ABF de "faire vivre et animer la communauté professionnelle des bibliothécaires, quels que soient le type d’établissement ou les fonctions occupées". Or le Bouillon est un exemple (parmi d'autres) de moyen répondant à cet enjeu ;
  • d'autre part, la mise en place du forum participant de cette logique, avec le temps, les deux médias (forum et bouillon, et je ne parle pas des autres) s'enrichiront, des liens se créeront. On ne peut pas se couper de cette matière brute de la même manière que la veille est complétée par les questions-réponses d'un forum.
Il y a donc une cohérence et, tant ici que sur la liste du CN ABF, je vais porter ce point de vue.

Cela étant on ne peut pas préjuger des capacités actuelles, l'équipe de l'ABF (et particulièrement notre webmaster ici) est très occupée.

 

Mais je pose la question au CN, et là en tant que président de groupe, dans la foulée de mon message sur le forum.

En revanche, je crois que si cela se faisait, une simple mention du fait que l'ABF soutient en hébergeant serait normale et nécessaire.

Une association doit rendre des comptes, justifier de son activité, prouver sa légitimité, nouer des partenariats etc.

Elle ne peut pas faire ça dans l'ombre !

A suivre,

Le Conseil National de l'ABF a nommé un Monsieur Numérique qui est chargé d'étudier la faisabilité de la chose. Il s'agit de Lionel Dujol, qui saura, n'en doutons pas, regarder cela avec clairvoyance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ben si c'est Lionel, hein... On peut aller s'allonger tranquille sur une chaise longue et le regarder travailler, même si c'est cruel pour lui. :D


 


NB : je me sert de Netvibes depuis le début (merci Jérôme Pouchol), donc j'espère aussi qu'il va survivre.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le bien de tous passe avant le bien d'un seul, comme disait Mr Spock. Mais on tâchera d'aider Lionel parce que le numérique, ce devrait être l'affaire de chacun de nous, non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien entendu. C'est juste que Lionel Dujol a prouvé maintes fois qu'il est compétent en la matière, ce que je ne peux me targuer d'être - même si j'aimerais bien !


 


Live long and prosper, disait aussi M. Spock. Espérons-le pour notre avenir dans le numérique !


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'était pas une critique de ton propos, juste un petit mot pour rassurer Lionel avant qu'il ne parte en courant devant tout ce qui l'attend... Ah, on me dit qu'il est déjà dans un cargo pour le Venezuela, dommage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'était pas une critique de ton propos, juste un petit mot pour rassurer Lionel avant qu'il ne parte en courant devant tout ce qui l'attend... Ah, on me dit qu'il est déjà dans un cargo pour le Venezuela, dommage...

Mais non, reviens Lionel, j'ai déjà sorti ma chaise longue :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Histoire que Lionel ne soit pas le seul à Bosser j'ai suivi un peu la piste Tiny Tiny RSS et ça fonctionne plutôt bien. Pas de bling bling de tous les côtés mais efficace sur ce qu'on lui demande de faire (et modifiable facilement).


 


On peut ajouter des notes aux billets que l'on lit et générer un flux RSS à partir des messages "marqués". Voir un exemple sur l'install que je viens de faire : flux RSS partagé (les messages du type "Journées ABES 2013, le programme est sorti." sont mes notes)


 


Autre point positif, la gestion des multi-utilisateurs fonctionne sans problème, chacun ayant un accès indépendant et gérant ses flux de manière autonome.


 


En bref la piste TinyTinyRSS est une très bonne piste je pense, si le projet d'un lecteur RSS hébergé par l'ABF mûrit, n'hésitez pas à me solliciter.


 


À bientôt,


Sylvain


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Personnellement j'ai opté pour the old reader pour l'instant : après avoir attendu une semaine effectivement au vu du grand nombre de transfuges de greader, mon interface est prête et fonctionne bien, quasi à l'identique de greader en fait!


 


Et comme je préfère un lecteur online à un logiciel ou à une extension, et que netvibes, j'accroche pas, ça me va très bien. 


A voir si ça reste stable!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...