Aller au contenu

Le tri par les lecteurs


bldine
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


Nous mettons en place des automates de prêt/retour dans une de nos médiathèques très prochainement et nous nous posons une question qui a un potentiel à la fois très pratique et très philosophique ;)


 


Voyez plutôt :


 


Dans les bibliothèques qui passent en RFID, ce sont les lecteurs qui passent leur documents en retour et après ?


que font-ils de leurs documents ? j'imagine qu'ils les posent sur un chariot et une étagère mais comment trient-ils ces documents ?


 


comment conciliez-vous l'équilibre entre le fait de nous faciliter le rangement et de leur faciliter la vie ?


 


et si vous demandez de faire un pré-tri, est-il respecté ? vos usagers jouent-ils le jeu ?


 


Plein de possibilités de tri sont possibles (mais toutes ne semblent pas judicieuses)...


- adultes/jeunes


- romans/BD/revues/DVD/CD


- romans J, romans A, BD J, BD A, revues J, revues A, etc ...


et si c'est un réseau, faîtes-vous trier par bibliothèque ?


 


Merci pour votre aide !


 


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Chez nous, nous demandons aux usagers (via des messages affichés par les automates) de ranger leurs documents à deux endroits distincts quoiqu'extrêmement proches :


  • sur une étagère ouverte pour les documents appartenant à la bibliothèque et non réservés
  • dans un casier fermé pour les documents appartenant à une autre bibliothèque du réseau et/ou réservés

Le casier est situé juste sous l'étagère.


 


Le but n'est pas tant de gagner sur le temps de rangement par les agents, que d'éviter que les usagers essaient d'emprunter un document réservé par un autre usager. C'est pourquoi ils peuvent se servir directement parmi les documents de l'étagère, mais pas ceux du casier.


 


Aparemment, la grande majorité des usagers trie correctement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chez nous les puces sont configurées de manière à ce que le tri se fasse ainsi :


sous les automates deux bacs de couleurs différentes sont installés, le premier servant aux documents de la bibliothèque non réservés, tous supports confondus, le second aux documents réservés et des autres bibliothèques du réseau.


Plus clairement, lorsque l'usager passe son doc en retour un message s'inscrit sur l'écran : "placer le document dans le bac orange" ou "blanc".


Le tri se fait ainsi, celui entre les secteurs s'organisant sur un chariot par l'agent affecté au rangement. Tous les documents audiovisuels sont nettoyés (boîtier et galette) et on vérifie une seconde fois sur le SIGB qu'ils ne sont pas réservés...


Ce système fonctionne assez bien, nous ne sommes jamais submergés malgré une fréquentation importante, notamment les dimanches.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses...


Je suis un peu surprise, je pensais que le tri des retours par les usagers était + développé que ça ...


 


Mais les seuls exemples que j'ai en tête sont des bib qui ont réorganisé leur fonds en code couleur thématiques et qui demandent donc aux gens de trier leurs retours sur des étagères selon ces codes ... pour moi, c'est effectivement des cas un peu particuliers ...


 


Sur un samedi, nous avons quand même une moyenne de 7000 retours, je sais qu'il faudrait que je contrebalance ce chiffre avec les prêts car des documents fraîchement rentrés ont + de chance de sortir tout de suite mais ça reste ce chiffre qu'il nous faut envisager au départ, non ? ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


le seul exemple que je connais va dans le même sens : message pour les docs réservés qui ont un chariot retour spécial (récupérer les résas, c'est le grand souci avec les automates, avant même le tri et le rangement des docs). Et pour tout le reste : un (grand) chariot où la seule distinction se fait en gros par support (tous livres/DVD/CD).


C'est ensuite le personnel qui trie et dispatche les docs sur des chariots retour dans les différents espaces, où les usagers peuvent choisir avant qu'ils soient rangés (je parle d'une bib assez grande, avec des espaces relativement distincts).


 


Le chariot "général" placé près des automates est vidé au fur et à mesure (l'espace ne permet pas de stocker plus de mobilier ou de chariots à cet endroit). Les automates ont réduit la file d'attente à la banque de prêt, ça c'est certain. Mais le personnel n'est "déchargé" que des bips.


 


7000 retours, ça reste effectivement ce que tu dois envisager. Après, le système retenu dépend aussi de tes espaces et de votre organisation de travail : j'imagine mal que vous stockiez actuellement tous les retours pour les ranger le lendemain ? il faudrait avoir une sacrée place.


Le plus souvent, quand les retours sont centralisés, quelqu'un vient chercher les docs ou les amène dans les espaces concernés en cours de journée. ça reste identique avec les automates, sauf que ce quelqu'un trie les retours avant de les amener dans les espaces. Sauf effectivement si tu as adapté ton étiquetage et dressé tes lecteurs, ce qui prend beaucoup de temps...


cirquexl.gif


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...