Aller au contenu

Chat et bibliothécaire


Louve
 Share

Messages recommandés

Beaucoup de clichés circulent encore sur les bibliothécaires: entre la vieille fille à chignon, ou la maladroite, le bibliothécaire lunaire et décalé, nous avons un super costard taillé sur mesure!


 


Il est un cliché qui continue, c'est celui du chat (ou de la chatte! et n'y voyez rien de graveleux!), compagnon fidèle du bibliothécaire!


En me posant 2mn, j'ai fait le tour des bib que je connais, force est de constater que nous sommes nombreux à avoir un chat! Oui, oui, oui moi z'aussi! D'ailleurs elle est tranquillement installée sur mes genoux en ce moment même.


 


Alors, hasard ou trait caractéristique de notre profession? Ca m'intrigue!


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On connait tous l'histoire de Dewey ;http://www.youtube.com/watch?v=ybkBFbXKoE8 , et bien d'autres sites signalent la présence de chats en bibliothèque http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2014/02/17/polemique-sur-le-sort-de-rouky-le-chat-de-la-bibliotheque-de-condat_1876409.html , et le chat russe nommé bibliothécaire-adjoint (salaire 30 boites de pâté)


http://www.micetto.com/actualite/196-Kouzya-et-Dewey-2-chats-de-bibliotheque-fascinants


 


 etc...je suppose que tu connais tout ça.


 


Entre le chat en bibliothèque et le chat des bibliothécaires chez eux, il y a une différence, je suppose. Quoique j'emmènerais bien ma chatte à la bibliothèque si on m'en donnait la possibilité. Mais quand les règlements interdisent les animaux de compagnie, le bibliothécaire aurait mauvaise presse à y installer le sien, il faut le reconnaître...


 


Un article fait un peu le point la-dessus, en replaçant le chat , non plus dans la bibliotheque mais ans la littérature : https://www.actualitte.com/reportages/caresser-le-minou-en-bibliotheque-une-realite-2133.htm . Peut-être aussi un atavisme lointain parce que bibliothèques = papier = souris ?


 


D'un autre côté, il doit y avoir quelque chose de plus. Je ne sais pas si tu vis ça aussi, mais chez moi j'ai remarqué que ma chatte avait une forte tendance à sauter sur mes genoux quand je suis en train de lire le journal ou une revue. Beaucoup plus que quand je regarde la télé ou autre occupation.


 


De là à en faire un trait caractéristique de notre profession, je ne crois pas plus à ça qu'à la bibliothécaire vieille fille chignon-lunettes-scanette, acarariâtre etc... Je crois qu'on reste dans les clichés qui nous collent certes à la peau mais ne font pas partie de notre panoplie réelle.


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me pose une question. Il y a tout un tas de cliché énuméré ci-dessus, mais ce sont surtout des clichés féminins. Et pour les hommes, alors ? 


Je ne pense pas que se soit du type grosse cylindrée, tuning,  pitbull ou tout autre chose en lien avec le jackisme.


 


Je m’interroge et m'inquiète à la fois, sonmes nous si sous-représenté pour de ne pas être victime de cliché ? Je ne le crois pas. Il doit bien y avoir quelque chose, on me l'a peut être caché.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les clichés ont la vie dure!


Ceci dit on lit sans doute plus que la normale donc la vue s'abîme donc lunettes.


Le chignon c'est pour les cheveux devant les yeux quand on est penché sur un livre ou un écran.


Quant à l'éternel "chut" il persiste mais je l'entends surtout chez les bibliothécaires de plus de 40 ans.


 


Et oui j'ai un chat! sacrebleu! Ceci dit les chats vont conquérir le monde (et pas seulement celui des bibliothèques), ils sont mignons, égocentriques, avec l'instinct de survie, donc parfaitement taillés pour le monde actuel. Un jour ils renverseront le gouvernement...


Mais d'ici là il faut qu'ils apprennent à parler pour entrer à l'Assemblée Nationale.


 


Cliché des hommes-bibliothécaires? Déjà ce sont des hommes-discothécaires! Non? :D


Modifié par Yumiko
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cliché homme-bibliothécaire :


  • BU :chauve, lunettes, blouse blanche (les hommes, c'est des scientifiques)
  • OU (BMC) toujours un peu chauve, pull jacquard et pantalon de velours cotelé vert kaki, partageant sa vie entre le sous-sol du fonds de conservation et chez maman, sa peau est blafarde à cause du manque de lumière, et il mange des krisprolls, mais jamais dans les rayons (les hommes sont méticuleux) 
  • OU (BM) genre coolos, cheveux mi long et bouclés, blouson en cuir de vrai loubard, en mode "je voulais être l'Instit ou educ spé, mais j'aime trop lire des BD pour ça" et "j'adore les djeuns" (les hommes, c'est pas des intellectuels des sciences humaines)
Modifié par Lul
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On est obligé de signaler la rumeur selon laquelle les hommes travaillant dans la culture sont tous gays.


Et les femmes : vieilles filles, aigries, qui ont ratées leur carrière d'instit (aussi!) et qui regardent des feuilletons "d'amouuur" avec leur chat sur les genoux.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah mais ce que j'ai remarqué est qu'importe le sexe: que l'on soit un bibliothécaire homme, ou un bibliothécaire femme (et ne correspondant pas aux autres clichés), nous sommes nombreux à avoir un chat...


 


Tout comme les écrivains d'ailleurs!


 


 


 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Ferris


Mais quand les règlements interdisent les animaux de compagnie, le bibliothécaire aurait mauvaise presse à y installer le sien, il faut le reconnaître...


 


Lâche des souris dans la bibliothèque et amène ta chatte. Ce n'est plus un animal de compagnie, mais un animal utilitaire. Comme l'étaient les chats de la bibliothèque d'Alexandrie.


 


Alexandrie est la ville des chats probablement à cause d'une très vieille histoire de bibliothèque. Or, les chats aiment les livres et les papiers. (les rats et les souris aussi) Ils sont aussi les compagnons préférés de ceux qui sont occupés à écrire, copier, ou penser.


 


 


Mouais, il suffit de voir comment un chat t'enquiquine quand tu tapes sur ton clavier (et qu'il a faim) pour te rendre compte que... un chat est un chat, et qu'il a bien compris qui est l'esclave dans l'affaire.  :wink:


 


Sinon, Ferris, tu n'oublieras pas tes grosses lunettes et ton chignon, ainsi que ton air aigri... car, dans ces clichés, on oublie un peu trop que la bibliothécaire lit. Et que si elle est aigrie, avec son chignon et ses grosses lunettes, le CHUUUUTTT ! sur la bouche, c'est parce qu'on l'emm... qu'on l'empêche de lire ! CQFD : Tenue et posture, c'est une stratégie de bibliothécaire, qui veut lire peinarde.


 


Ah oui aussi, pourquoi un chat chez les bibliothécaires ?


 


Rien que pour cette vidéo.


Imagine un chien à la place du chat...


 


Impossible !


Le chien sera gentiment assis au pied de son maître, il n'y aura rien à ranger. 


Et rien à ranger, c'est la mort du bibliothécaire.


Il suffit d'être logique pour comprendre l'engouement du chat parmi les bibliothécaires.  :tongue:


 


Les plus prudents (comme Ferris, s'il amène sa chatte) utiliseront les accessoires proposés sur ce site.


 


Dans mon cas, j'ai une nette préférence pour les chiens.


Je n'ai pas non plus de chignon, ce qui doit expliquer pourquoi - quand un chat vient sur mes genoux - c'est uniquement pour se faire les griffes... Et vas-y que je te malaxe, et vas-y que je te poignarde la peau, et vas-y que j'y laisse mon empreinte profonde !


En ronronnant en plus !


 


Je sais bien, c'est pour m'attendrir... mais en général, avec un retour de beigne à la clef, le chat et moi, on se comprend.


 


L'amour vache, le chat, c'est pas mon truc. :sweat:


  Bernard


Modifié par B. Majour
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Lul et Yumiko

 

Désolé mais, même si l'on comprend parfaitement que la gente féminine aimerait que des clichés soit appliqués aux hommes, il faut reconnaître qu'il n'y en a pas. Aucun. Et il faut des décennies, voire davantage pour fabriquer un cliché, un poncif, une légende.

Et il n'y en aura pas , même si le rapport de nombre hommes-femmes basculait en bibliothèque, ce qui n'est pas le cas.
 
Nous ne serons jamais des gays chauves vivant chez maman. C'est raté, Lulinette. Y a qu'à voir le physique d'Herbert, sur l'affiche du Congrès, pour voir quelle image de nous nous voulons imposer ! Yumiko, tu confonds la culture et le monde de la mode et des artistes en général. Par contre tu t'approches d'une certaine vérité en parlant de l'homme-discothecaire. Si vous regardez bien, dans un supermarché, vous avez autant sinon plus de mâles que de femelles. Simplement les hommes sont dans les réserves, sont chefs de rayons etc...les femmes sont essentiellement à la caisse. Même s'il arrive de rencontrer quelques moustachues musculeuses trimbalant des cageots sur des transpalettes...

Ça veut dire quoi ? Qu'ainsi que la fonction crée l'organe, la fonction créée la chignon-lunettes-scanette (et non pas la chignon-lulinette-rhubarbe, modèle expérimental). Depuis la nuit des temps vous êtes à l'accueil, au comptoir, au guichet, derrière l'hygiaphone, à faire chier le monde avec les aspects règlementaires stupides pondus par vos chefs. Et nous, nous sommes dans les fonctions plus techniques, en interne, aux services multimédia, aux jeux vidéo, bref, l'avenir. Nouveaux métiers, nouvelles compétences ? Oui, pour nous. Mais pour vous l'accueil revêche ou l'heure du conte des morveux. C'est ainsi. Chacun à sa place. Nous marchons,vers l'avenir,  vous restez vissées à vos sièges par un boulon de 12 (ou de 15, ça dépend du filetage)

Par ailleurs, pourquoi ce rapport de nombre ne changera pas : parce qu'à la différence des profs, qui se marient entre eux et font de petits profs, aucun webmaster mâle n'épousera une caissière acariâtre et laide. Car le cliché vous décrit aussi comme assez laides, ne l'oublions pas. Ce qui fait que la profession comptait il y a quelques années encore un record de célibataires femmes.

Certaines bonnes âmes ont dit que c'était parce qu'elles ne pouvaient pas aller en boite le samedi, jour de permanence, et donc faire des rencontres amoureuses (plus d'un tiers des français trouvent leur âme sœur dans ces endroits, ensuite au boulot, et, plus faiblement, en vacances). Mais qui les inviterait à danser de toutes façon ?

 

Et l'explication de Saint-Bernard tient la route aussi, reconnaissons-le : "Et que si elle est aigrie, avec son chignon et ses grosses lunettes, le CHUUUUTTT ! sur la bouche, c'est parce qu'on l'emm... qu'on l'empêche de lire ! CQFD : Tenue et posture, c'est une stratégie de bibliothécaire, qui veut lire peinarde."

 

Enfin, ne vous plaignez pas, vous avez l'extraordinaire chance d'exercer notre cœur de métier , la plus belle, la plus noble de nos tâches : l'Accueil de notre public bien aimé. Et vous devenez "médiatrices".

 

Et puis la mode, la capilliculture, voire la chirurgie esthétique ont fait beaucoup de progrès.

 

NB. Le sujet des stéréotypes a été abordé en mode "sérieux" sur http://www.agorabib.fr/index.php/topic/1746-lutte-contre-les-st%C3%A9r%C3%A9otypes/ , avec une enquête suisse que je vous recommande (voir chapitre "des souris et des femmes", le lien est dans le post 4)

  
 

Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cliché des hommes-bibliothécaires? Déjà ce sont des hommes-discothécaires! Non? :D

 

Oouuuf c'est rassurant je pensais qu'on était embauché juste pour servir de quota, ouvrir les portes de garages trop lourdes ; faire les derniers créneaux lors des "salons" / forum des assoc et cie pour ranger le matériel (car c'est trop lourd aussi) ; s'occuper de 90 % des "sous cultures" (BD en tête), et trifouiller dans tout ce qui est technique (ah oui aussi réparer tout matériel vaguement informatique et / ou électrique)

 

;).

 

Pour en revenir à la base du sujet, j'ai un chat mais c'est de la faute de ma copine (qui n'est pas thécaire), ça compte ?? :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...