Aller au contenu

Emploi d'un détenu en service public : appel à partage d'expérience


lahary
 Share

Messages recommandés

[Ce message est posté à la demande d'un collègue de ma connaissance]


 


Bonjour à tous,


 


J'aurais besoin de retours d'expérience si vous avez été dans ma situation ou si vous connaissez d'autres services qui l'ont été.


 


La bibliothèque dans laquelle je travaille va intégrer en contrat aidé une personne actuellement détenue et à qui le contrat va permettre de sortir de prison. Si nous sommes tout à fait d'accord sur le principe, nous nous posons de nombreuses questions.


 


De quel accompagnement bénéficient l'ancien détenu et l'équipe qui l'intègre ? Quelle aide pouvons-nous demander au SPIP et à notre DRH ? Quel est le rôle du tuteur, et de quelle formation bénéficie-t-il ?


 


Comment gérer en quelques jours la transition sortie de prison / intégration d'une équipe / accueil du public (la personne sera à un poste d'accueil) ?


Comment rassurer certains collègues qui craignent un problème de comportement ?


 


Dans la mesure où il s'agit de quelqu'un qui est connu dans les environs, quelle posture adopter si des adhérents se plaignent, refusent de venir ou de laisser venir leurs enfants, voire agressent la personne ?


 


Tous les conseils que vous pouvez donner seront les bienvenus, afin de faciliter l'arrivée de ce nouveau collègue dans notre équipe.


 


Merci d'avance.


Modifié par lahary
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Contactez l'association Lire c'est vivre basée à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.


Le lien sur la page contact de leur site


http://www.lirecestvivre.org/contact/


Demander Olwen Lesourd, le directeur.


L'ABF a une commission sur les bibliothèques/médiathèques en établissements pénitentiaires. Je pense qu'en contactant Marianne Terrusse la responsable, elle pourra vous donner des infos et des contacts de personnes en situation similaire à la vôtre


http://www.abf.asso.fr/4/107/201/ABF/bibliotheques-mediatheques-en-etablissements-penitentiaires-presentation?p=8

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Marianne Terrusse

Bonjour,


Tout d'abord, je suis disponible pour une rencontre téléphonique, tant pour partager l'expérience vécue à la BDP de la Gironde qui a accueilli en 2008 une personne en liberté conditionnelle, que pour entrer plus en détail sur votre situation particulière. 


Pour information, quelqu'un sortant en aménagement de peine est toujours placée sous main de justice. Sa sortie est "conditionnelle", donc conditionnée par le respect des clauses d'une convention concernant le comportement, les objectifs à atteindre pour réussir sa réinsertion. Si le pacte n'est pas respecté, la peine se durcit.


Le détenu le sait et sa liberté est à ce prix : jouer le jeu pour obtenir et conserver une sortie anticipée.


Par ailleurs, cette personne est nécessairement suivie par un CPIP (conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation) qui assure la liaison entre le monde carcéral / juridique et le société civile. C'est à cette personne de réguler la situation en présentant le détenu à l'équipe, en répondant aux craintes légitimes aggravées par le manque d'espace de parole et d'information et de vous accompagner dans votre mission de tutrice.


Pour le fonctionnement, je pense qu'il est maladroit de lui imposer immédiatement les permanences publiques. Cela risque d'être violent, après plusieurs années d'incarcération. C'est ici à la DRH de composer avec patience : il ne s'agit pas d'un cas ordinaire et les codes de conduite seront sans doute à réassimiler.


Néanmoins, si son dossier a été validé par le juge d'application des peines, cela signifie qu'il considère compatible le profil de cette personne avec sa fiche de poste, à savoir contact avec un public diversifié et travail en équipe. Cet élément devrait vous rassurer.


Ne portez pas seule l'accueil de cette personne, il est impératif de solliciter le travailleur social. Je vous conseille aussi de veiller à ce que cette personne soit le moins stigmatiser possible : pour l'intégrer au mieux, impliquez-la et valorisez son parcours.


Et encore une fois, n'hésitez pas à me contacter par téléphone...


Modifié par Marianne Terrusse
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...