Aller au contenu

Ecoles et bibliothèque


Marine35
 Share

Messages recommandés

Bonjour,


 


J'aurais aimé savoir comment se passait vos partenariats avec les écoles? à quelle fréquence recevez-vous les classes? Que proposez-vous?


Dans ma bibliothèque, nous recevons les 9 classes (écoles primaire + maternelle) toutes les semaines, ce qui me paraît beaucoup et surtout dommage car les visites sont très courtes et c'est juste du prêt.


 


Merci pour vos réponses!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de la taille de la structure (moyens humains) et le nombre d'écoles.


 


Trois types de visites :


- Prêt/retour


- Découverte 1 visite d'1h dans l'année pour présenter la bibli


- Projet 2 à 5 séances dans l'année pour mener un projet thématique : autour d'un support, d'un auteur, d'un sujet. -> abouti à un rendu final exposé pour garantir l'investissement de l'enseignant sur le temps de classe également.


- Visite à caractère partenarial : prix lycéen, parcours eco-citoyen, etc. 1 à 3 visite d'1h par année.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avant les classes défilaient semaine après semaine uniquement pour du prêt et franchement nous avions l'impression de faire du gardiennage de monstres lâchés dans la bibliothèque par leurs enseignants


 


mais ça c'était avant !


 


depuis quelques années, nous avons établi


- une convention avec les deux écoles sur notre commune (primaire 11 classes, maternelle 6 classes) définissant un cadre d'accueil des classes et de leurs enseignants et les modalités de prêt


- chaque année je prépare un programme d'animations et j'invite les enseignants à une réunion en septembre à la bibliothèque pour leur proposer les-dites animations


- les enseignants s'inscrivent ensuite sur les animations qui les intéressent - ou pas


- nous assurons les animations


 


chaque classe a en moyenne la possibilité de venir deux ou trois fois à la bibliothèque chaque année. L'accueil se fait le lundi après-midi, 45 mn sont prévues par classe, donc deux classes maximum par semaine.


 


De fait, ces visites se déroulent mieux : nous tenons les enfants occupés, ils ne sont plus livrés à eux-mêmes et surtout nous avons repris le contrôle du bâtiment et du contenu des visites.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ha oui, ça ressemble beaucoup à ce qui se passe en ce moment chez moi!


De ton côté, les instits sont-ils contents du changement? As-tu eu du mal à faire bouger les choses? Viennent-ils encore en "visite libre" de temps en temps, juste pour emprunter des livres, ou n'y a t-il plus que des "visites animées"?


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour


 


Avant les TAP, nous recevions les classes de l'école élémentaire une semaine sur deux, les après-midi du mardi et du jeudi.


 


Là, tout dépendait des professeurs.


Soit, c'était le prêt rapide, parfois un échange de livre fissa-fissa, en dix minutes chrono.


Soit le professeur s'installait pour que quelques élèves racontent leur livre aux autres, durant 45 minutes.


 


Nous avons aussi d'autres classes, d'une école privée.


Comme ils font deux kilomètres à pied, ils prennent plus de temps. Donc, il y a échange de livres, souvent une recherche thématique des enfants + une histoire racontée par le professeur.


Durée : une heure.


 


Avec les maternelles, il y a répartition en petits groupes avec les accompagnateurs, et dans chaque petit groupe des histoires sont lues aux enfants qui le désirent. Puis, vingt minutes avant la fin, la maîtresse les rassemblent pour leur lire une histoire à tous.


Durée : une heure.


 


Nous recevons aussi la halte-garderie, qui fonctionne sur le même principe : passage une heure.


 


Ces trois derniers groupes sont maintenant répartis sur le jeudi matin, et de 14h à 15h pour les maternelles.


Ce qui oblige à jongler avec un calendrier réparti entre tous. Soit une venue à peu près tous les mois.


 


Pour compenser l'absence des scolaires de l'école élémentaire, nous avons hérité de deux TAP en remplacement  des scolaires sur le mardi et jeudi après-midi : 15h00 - 16h30.


 


Au final, il n'y a pas beaucoup de changements, sauf pour les TAP qui sont l'équivalent de deux animations durant la semaine.


Même si ce n'est pas centré sur le livre et le prêt de livres.


 


Dans tous les cas, l'ambiance du passage à la bibliothèque dépend du professeur et de ce qu'il est engagé, ou pas, dans un projet pédagogique. Bien retenir ces termes : "projet pédagogique", quand on parle aux professeurs. :wink:.


 


D'ailleurs, chercher : projet pédagogique bibliothèque, sur un moteur de recherches peut donner des idées d'activités à la bibliothèque (professeurs compris ! :yes:)


 


Perso, je ne me suis jamais désolé pour le "prêt" rapide. Les enfants qui désirent lire et découvrent l'offre bibliothèque savent très bien attirer leurs parents par la suite. Le passage de l'école à la bibliothèque, c'est une sorte de pied dans la porte. Ou dans le cas des maternelles, un véritable apprentissage de la lecture. Choisir "son" livre, c'est important.


   Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Chez nous quand j'ai pris mon poste, cela se passait un peu comme tu dis Marine :


Toutes les classes venaient rendre et emprunter les unes à la suite des autres (sur 3h) à peu près toutes les 6 semaines.


 


Lorsque je suis arrivée, j'ai proposé des visites découvertes et des visites thématiques. Certains instituteurs s'en sont saisis, mais pas tous. En fait, 3 sur .... 8.


l'une souhaitait garder bien différenciées les visites d'emprunts purs et les visites lectures / découvertes.


une autre a fait remarquer que l'avantage de la visite découverte était que :


- on se présente


- on explique comment fonctionne une bibliothèque


- comment les livres sont rangés


- quand les enfants cherchent des livres en particulier on peut les aider


Car en effet, quand les classes se succèdent il n'est pas possible de se présenter ni d'évoquer le fonctionnement de la bibliothèque. En 1h, la relation est de bien meilleure qualité.


Pour ma part, j'ai vu des enfants trainer directement leur parents à la bibliothèque après ce genre de visites.


 


Alors que pour la visite d'emprunt pur on n'est là que pour passer en prêt et au retour et ranger entre 2 classes.


 


Forte du retour d'expérience de l'instit (je lui avais demandé un debrief suite à la visite) j'ai profité du ras-le-bol des bénévoles et de la réforme des rythmes scolaires pour proposer le remplacement des visites express par une première visite découverte et + si affinité.


 


Réponse de la directrice après conseil d'école :


Ils veulent toujours des visites d'emprunts purs et (le comble), comme ils ne disposent plus d'après midi complet pour faire passer les 8 classes à la file, ils demandent ... 2 fois plus de dates.


 


En bref, ils se contrefichent de la qualité de l'accueil et ne veulent pas perdre en quantité...


 


A ce jour j'en suis là et je ne sais pas encore si on va répondre que ce n'est pas négociable... Je pense que je vais soumettre cela à mon collègue responsable du pôle enfance et que nous porterons la question devant nos élus respectifs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Voici le déroulé type d'un accueil de classe dans ma bibliothèque :


 


Avant :


Discussion avec les instits pour poser les dates, recueillir leurs possibles envies, élaboration de thématiques si besoin


Préparation des livres (entrainement à la lecture) et/ou d'animations spéciales (racontes-tapis, Kamishibaï...)


Préparation de la salle


 


Pendant :


-Accueil des enfants (petite discussion type : "Bonjour" "Vous allez bien" "les vacances / Noël/ la fête scolaire s'est bien passé(e)(s)" selon l'occasion et comme ça j'ammène l'histoire que je veux raconter, prenons l'exemple de Noël : Noël approche, vous avez préparé votre liste de cadeaux? .... Eh bien je vais vous raconter l'histoire de.....)


-Raconter l'histoire (ou le kamishibaï ou le raconte tapis....) 


-A la fin de l'histoire, rappel des 3 règles : on chuchote/ on marche / on a le droit de regarder 1 livre


-Les enfants ont donc le droit de regarder un livre chacun


(De temps à autre je prépare à l'avance une sélection de livre sur un thême ou sur un axe précis)


-L'instit à la possibilité d'emprunter une douzaine de livre


souvent c'est en concertation avec les enfants et régulièrement un avis m'est demandé un avis ou une recherche sur tel ou tel référence


Je sais que tous les livres sont regardés en classe.


 


Après :


Tous les 6 mois environ et très particulièrement à la fin de l'année scolaire, un bilan est fait avec les instis où sont abordés les aspects négatifs et positifs pour faire mieux les fois suivantes.


 


Je reçois certaines classes une fois par mois, d'autres deux fois par an, cela dépend de beaucoup de chose.


 


Il y'a aussi les animations exceptionnelles comme l'accueil d'une expo, d'un auteur....


 


J'essai que ce soit structuré, enrichissant et que tout le monde y trouve son compte :


-Les enfants doivent se sentir à l'aise dans la bibliothèque


-Les instit' doivent être acteurs des animations


-La bibliothécaire doit faire en sorte que tout se déroule au mieux.


 


Les choses se sont mises en place petit à petit.


 


Ah j'allais oublier, en début d'année je fait une "rapide" présentation de la bibliothèque. Comme dit Ferris, les enfants d'une année sur l'autre revivent la même chose quand c'est une visite-découverte (et en plus ils ont une très bonne mémoire). Donc j'adapte mon p'tit discours au fur et à mesure qu'ils grandissent et je fais en sorte que cela ne soit pas type "visite musée", j'ai déjà essayé par le passé et je n'ai pas trouvé ça concluant. Alors au début de l'année je me présente et selon les âges je présente plus ou moins les services de la bibliothèque.


-Petite enfance/ maternelle : les albums dans tout leurs états (à toucher, sonores, cartonnés, les grands, les petits,) et les C.D. comptines


-G.S. / C.P. : les albums, les contes, les romans enfants (1ere lecture), les c.d. jeunesse


-C.E.1. jusqu'à C.M.2 : je rajoute les documentaires, les bd jeunesses


-Collège : la littérature ado et les mangas. les c.d; musiques


Bon là c'est très schématique mais vous comprenez là où je met l'accent, en fait chaque année je rajoute quelque chose de nouveau,et à chaque fois j'explique le type de classement....


Voilà, j'espère avoir été assez claire.


 


Chloé


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


6 créneaux par semaines sont "bloqués" pour acceuillir les scolaires.


Une séance varie de 45 min à 2 heures selon le projet pédagogique ( :) ) .


Une visite est dite libre quand les enseignants ne font pas appel à nous


Une visite est dite classique quand les bibliothécaires font découvrir l'espace jeunesse, lisent des histoires et qu'il y a un choix de livre


Une visite est dite thématique quand nous avons travaillé au préalable avec l'enseignant sur un thème précis ( les oiseaux, le prochain spectacle qu'ils vont aller voir, le poireau d'Alsace, le classement ...etc)


 


Nous proposons également des parcours sur plusieurs séances avec création, atelier et restitution/mise en valeur.


 


Pour faire connaîte toutes ces possibilités, nous distribuons à chaque enseignant au début de l'année une plaquette d'information sur l'accueil des scolaires, avec un calendrier d'animation pré-établi (c'est nous qui choisissont les thèmes et le matériel qui va avec : raconte tapis, musique ...).


 


Nous organisons également des projets avec plusieurs classes ( un prix littéraire (36 classes), cette année un projet autour des contes avec spectacle, lecture en réseau, scénographie (7 classes) ).


 


9 classes toutes les semaines, c'est beaucoup !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


Pour la question subsidiaire de Ferry, nous faisons des visites de tous les espaces généralement à partir des cycle 3 et cela est du à la grande taille du bâtiment.


 


Mais la visite complète de la médiathèque est proposée dans le cadre de projet autour de l'architecture, ou de l'histoire et des métiers du livre, dès le cycle 2.

Modifié par Vasistas
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, effectivement, je trouve aussi que 9 classes, c'est beaucoup! Ce sont des visites éclairs, ils choisissent un livre et repartent. En fait, il s'agit d'une petite bibliothèque publique ouverte 9h/semaine (et qui se situe quasi au sein de l'école, à la base c'était une BCD). Mais nous allons déménager dans un nouvel équipement, avec un élargissement important des horaires d'ouverture: du coup, je pense que c'est le moment de faire bouger les choses. Mais je pense que les habitudes sont difficiles à bousculer. J'aimerais proposer aux instits des accueils plus pédagogique, moins fréquent mais plus long avec un vrai travail derrière. Peut-être continuer les visites-prêt (mais pas plus de 2 fois par mois, sinon c'est pas gérable) mais proposer aussi des accueils thématiques, en fonction de leurs envies. Bref, je ne suis en poste que depuis 3 mois mais je crois qu'il est nécessaire de profiter de l'ouverture du nouvel équipement pour faire évoluer les habitudes. Ce qui m'inquiète, c'est la manière dont les instits vont prendre les choses, j'aimerais vraiment que nous puissions travailler en collaboration.


Modifié par Marine35
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai été la seule recrutée pour la nouvelle bibliothèque et je suis la seule à temps plein (nous sommes 2 agents). Du coup, c'est vrai que plus d'heures d'ouverture et moins de disponibilité. Je ne tiens pas forcément à garder ce temps de prêt mais je crois que les instits y sont attachés. Je serai plus pour des visites plus espacées mais plus longues, avec un vrai accueil, un vrai travail pédagogique. Effectivement, une réunion va certainement avoir lieu dans les semaines à venir pour discuter de tout ça... En espérant que les instits soient partant pour ce changement!


Et j'avais une autre question du coup: pour les cartes, c'est une carte par classe ou une carte par élève chez vous? Ici, c'est une carte pour chaque élève et je trouve ça galère. En plus, comme l'enfant a déjà sa carte grâce à l'école, il n'a pas besoin de venir avec ses parents et je trouve ça dommage.


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chez nous c'est une carte par classe, au nom de l'école (pour des raisons de responsabilités, comme trop d'instits changent chaque année, c'était la galère pour recupérer les bouquins ou se les faire rembourser par la Caisse des écoles. C'est aussi un truc qui faisait partie de la convention). Ce n'est pas nominatif si tu veux : c'est Ecole Machin, Moyenne section, etc....En cas de remplaçante ça facilite les choses aussi. Et puis ça t'évite de collectionner des inscriptions jamais à jour (chaque année en septembre : Ah elle est partie Madame Duchmoll ? Vous avez sa carte ? Non? Bon on va vous en refaire une à jour etc...). Franchement la carte ecole se déclinant par classe, ça nous facilite la vie.


 


50 ouvrages empruntables pour une durée de deux mois.


 


Mais nous ne faisons pas l'emprunt individuel par gamin (de toutes façons, quand tu demandes en début d'année qui est inscrit, tu en as les deux tiers ou plus qui lèvent la main...). Les enfants viennent en famille en semaine. Et du coup certains parents ont aussi découvert la bibliothèque...Ceci dit, c'est vrai que pour une petite minorité (éloignement, parents indisponibles ou pas intéressés), cela peut-être pénalisant. Mais l'instit peut régler le problème en empruntant pour eux et avec eux sur son quota de 50.


 


Le rapport est nettement favorable pour nous comme pour eux. Jamais nous n'avons envisagé une minute de faire des passages -emprunts. Ceci dit, puisque tu es en zone rurale comme moi, avec des questions d'éloignement, il faut faire le compte des mômes défavorisés à ce niveau, en début d'année, motiver l'instit pour qu'il supervise les inscriptions (on donne un paquet de fiches d'inscription à l'instit en début d'année, on a remarqué que la "parole de la maîtresse" avait un certain poids au niveau des parents), attendre un peu et voir ce que ça a donné.


 


C'est vrai que si on avait une majorité de non inscrits on reverrait peut-être notre position, mais alors finis les contenus...Et cette année, vu la baisse budgétaire sur les transports, ils n'auront plus qu'un passage par classe. Imagine, si on avait instauré le passage emprunt, on se serait trouvé dans une belle galère....: passage-emprunt OU passage-contenu, faut choisir... :cry:


 


L'allongement du créneau c'est la bonne solution, passer à 1h30 ou 2 par exemple, parce que tu peux coupler des contenus multiples sur un seul passage. Avec des pauses (histoires, jeux, ...) pour les plus jeunes. Mais faut voir si c'est possible...Déja le problème avec beaucoup d'instits c'est l'attitude consommatrice. Le passage à la bib fait partie de leur projet pédagogique, donc pas question de le diminuer en fréquence. Quant aux contenus, ils s'en foutent un peu du moment qu'ils ne sont pas trop impliqués dans un travail partenarial (réunions de préparation, suivi avec la responsable jeunesse, thematiques annuelles, suivi en classe etc...). Bats toi sur un gagnant-gagnant pour les mômes : moins de passages mais davantage de contenus, moins de consommation mais davantage de partenariat.


 


En principe le conseiller pédagogique te suivra, mais il ne souhaite pas non plus se mettre les instits à dos, pas plus que nos élus. Pas toujours facile de piloter ce genre de réunions...


 


Un mini-sujet a été commencé sur les instits http://www.agorabib.fr/index.php/topic/2123-formations-pour-les-instits/


 


Des éléments pour te permettre d'argumenter ou de construire ta réunion, pour aboutir à une convention : 


http://lecture.ain.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=exploitation&PORTAL_ID=portal_model_instance__fiche_partenariat_bibliotheque_ecole


http://www.cg09.fr/bdp/1missions/images1/partenariatsBibEcole.pdf


http://mediatheque.seine-et-marne.fr/library/bdd61065-9f0b-4681-8e12-96565e747d5a-PartenariatEcoleBibliotheque_CharteClasse.pdf


Modifié par Ferris
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...