Jump to content
Géraldine Debus

Carte d'identité pour les inscriptions oui ou non

Recommended Posts

Anne Verneuil

"Quand tout est gratuit, voler quelque chose à la bibliotheque ne présente plus aucun intérêt..."

Résultats du dernier récolement à Anzin: 0,17 % des collections disparues (merci le bon système antivol, la vigilance des collegues, l'organisation des lieux et, bien sûr, le comportement des usagers)

Par contre, sur les dossiers de recouvrement au Trésor public, ca s'envole (pas les chiffres ici, mais je peux préciser si nécessaire). Donc ce sont surtout les documents empruntes qu'on ne récupère pas. Et faut remettre la main ensuite sur les emprunteurs... Plus facile avec une adresse garantie. Pas forcément du vol, souvent de la négligence, mais la facture est lourde pour la ville. Heureusement, comme je le disais autrefois (je suis sûre que Ferris en a gardé la trace agorabibienne), on a Brigitte, la justicière des bibliotheques, la traqueuse qui renifle la trace des documents, piste les emprunteurs indélicats et réussit à régler bien des affaires avec persuasion et cordialité (sinon, elle passe aux armes lourdes, je préfère éluder, ça fait trop peur).

Ceci dit, les deux positions sur le justificatif se tiennent. Et le débat ci dessus est bougrement intéressant...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

Sur le vol en bibliothèque, toujours particulièrement fort en BU (et arrachage de pages, j'en témoigne), un petit coup de nostalgie en lisant cet article du BBF qui découvrait les antivols. Une révolution. C'était en 1975. Recueillez-vous bonnes gens et mesurez le chemin parcouru.. :rolleyes: .http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1975-04-0173-004


 


Et une remarquable étude sur le vol et les dégradations en bibliothèques, en partant de la BPI et en élargissant à d'autres villes, c'est un mémoire Enssib de 1985 entièrement tapé machine,  http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/63541-le-vol-et-la-degradation-de-livres-en-bibliotheques-l-exemple-parisien-de-la-bibliotheque-publique-d-information-du-centre-georges-pompidou.pdf.


Une methodologie exemplaire en tous cas. :)


 


Conclusion personnelle : le vol est manifestement né de l'accès direct. Supprimons-le ! :hyper:


  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Awwavez
Le 30/6/2015 à 22:03, Anne Verneuil a dit :

La directive existe depuis un bout de temps mais bibliotheques, théâtres, centres de loisirs... Continuent de pratiquer tarifs différents. Et ca se comprend, quand les habitants ont déjà participe en payant des impôts locaux.

 

Une autre raison invoquée pour le justificatif de domicile: quand on prête des objets appartenant au patrimoine public, on a besoin de savoir où ils sont. Même avec des justificatifs, le nombre de personnes qui disparaissent dans la nature avec les documents d'une bibliotheque... les élus ne sont pas prêts, en majorité, à prendre le risque de voir partir le fonds (surtout en cas de pret illimité).

 

Je me suis faite l'avocat du diable, histoire de comprendre pourquoi les habitudes perdurent. Ceci dit, demander un justificatif de domicile ne me pose aucun problème pour les raisons évoquées ci dessous. Beaucoup moins en tout cas que de faire payer l'inscription (c'est Gratuité Forever que j'aurais dû me faire tatouer au congrès).

 

 

L'argumentation contre cette argument est assez facilement trouvable. Il est vrai qu'un bref rappel à la lois ne fait jamais de mal ! 

 

La vrai raison pour moi de la conservation du justificatif est une raison électorale et statistique. Si aucun justificatif, ni aucun papier d'identité n'est consulté les donnés statistiques deviennent peu fiable. 

C'est l'impact sur la ville de l'établissement culturel que cherche à connaître les élus. Bien sûr ce n'est pas quelque chose à dire en réunion de direction.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

A propos des conditions d'inscriptions, on apprend cette semaine  que plusieurs bibliothèques américaines ont décidé de ne plus demander à leurs usagers de renseigner leur genre dans les formulaires d'inscription (Ferguson). Certaines bibliothèques, un peu réticentes, proposent de choisir entre "homme", "femme" et "auto-identifié" (Philadelphie). D'autres proposent aux lecteurs d'ajouter sur leur fiche un nom par lequel ils souhaitent être appelés (San Antonio). Enfin, le personnel est invité à éviter les termes "Monsieur" ou "Madame" pour s'adresser aux lecteurs.

Ces recommandations de ne pas collecter d'information sur le genre des utilisateurs. viennent de la Commission Gay, Lesbien, Bisexuel et Transgenre de l'Association des Bibliothèques américaines.

La Bibliothèque de Ferguson, la plus en pointe dans ce domaine, a également rendu "tous genres" les uniques toilettes d'une de ses bibliothèques de quartier. (Livres-Hebdo 15 mars 2019)

 

Mais l'ABF , carrément révolutionnaire, comme toujours, a elle aussi testé les toilettes non genrées lors de son dernier congrès. Ce qui a, d'après l'article "provoqué la surprise des participants".

 

En France on ne change rien sur ce plan mais on crée UNE bibliothèque LGBT. Où les conditions d'inscription sont classiques.  http://centrelgbtparis.org/bibliotheque

 

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve
Il y a 5 heures, Ferris a dit :

Mais l'ABF , carrément révolutionnaire, comme toujours, a elle aussi testé les toilettes non genrées lors de son dernier congrès. Ce qui a, d'après l'article "provoqué la surprise des participants".

 

 

C'est un vrai tabou les toilettes: dans la bibliothèque où je bosse, nous n'avons que des toilettes fermées donc aucune raison de les "genrer", misère de Dieu, le tollé  que ça a fait et le temps que j'ai passé à faire de la pédagogie...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

Quand on y pense, tout ça va un jour nous coûter un pognon de dingue, comme dirait l'autre. Parce que finies les pissotières d'antan, extérieures ou intérieures. Aux oubliettes l'urinoir public du Clochemerle de Gabriel Chevallier, dont le toponyme est entré dans le langage courant, parce que tout ça c'est genré. Or les chiottes fermées coûtent beaucoup plus cher à construire et surtout à entretenir.

Il faut être clair : Si le "pisse-debout" portable (et jetable , bonjour l'écologie bobo) existe, on peut très certainement en faire des définitifs.

En parpaings de preference....

https://www.pissedebout.fr/

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve
Il y a 19 heures, Ferris a dit :

Quand on y pense, tout ça va un jour nous coûter un pognon de dingue, comme dirait l'autre. Parce que finies les pissotières d'antan, extérieures ou intérieures. Aux oubliettes l'urinoir public du Clochemerle de Gabriel Chevallier, dont le toponyme est entré dans le langage courant, parce que tout ça c'est genré. Or les chiottes fermées coûtent beaucoup plus cher à construire et surtout à entretenir.

 

 

qu'il y ait des urinoirs, pourquoi pas.

Par conte je trouve qu'il est inutile de séparer hommes/femmes pour les toilettes fermées. 

Donc l'idéal serait:

  • urinoir d'un côté
  • toilettes fermées de l'autre

Et voilà!

 

Et bien évidemment on n'oublie pas un espace bébé avec table à langer et petit toilettes accessibles à tous ceux qui sont avec un mouflet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
il y a une heure, Louve a dit :

urinoir d'un côté

 

Non. Parce qu'en faisant cela tu perpétues la segrégation, tu "genres". Et c'est pas beau, c'est vilain. Il faut des toilettes neutres et uniques, avec une signalétique unique, incluant d'ailleurs les handicapés.

En France on en est loin, à la différence des US (universités surtout, pour l'instant)

 

Mais quand on voit l’hystérie qu’ont déclenché le mariage gay et l’épouvantail de la “théorie du genre”, il y a fort à parier qu’il serait mal venu de lancer les toilet studies dans l’Hexagone. Dans un pays qui est devenu le musée de la différence sexuelle et dont le conservatisme en matière de culture sexuelle est patent, on voit mal comment les toilettes françaises ne resteraient pas un puissant opérateur de genre au service de sa protection et de la police des genres, au même titre que le sport ou les salons de coiffure.»

http://yagg.com/2014/06/12/pourquoi-instaurer-des-toilettes-a-genre-neutre-est-necessaire-slate/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve
il y a 15 minutes, Ferris a dit :

Non. Parce qu'en faisant cela tu perpétues la segrégation, tu "genres". Et c'est pas beau, c'est vilain. Il faut des toilettes neutres et uniques, avec une signalétique unique, incluant d'ailleurs les handicapés.

En France on en est loin, à la différence des US (universités surtout, pour l'instant)

 

Je n'ai pas mentionné les toilettes PMR qui sot une évidence.

 

Pour en revenir aux toilettes fermées: s'il n'y a que des toilettes fermées, aucune raison de genrer. Peu importe, tous peuvent les utiliser sans séparation ni discrimination et ça ne pose pas de problème. Or, dans certains lieux, il n'y a que des toilettes fermées et celles-ci sont genrées par principe.

 

Le urinoirs, quand il y en a, bin, après tout qui empêche une nana de l'utiliser avec un pisse-debout?    

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
il y a une heure, Louve a dit :

Le urinoirs, quand il y en a, bin, après tout qui empêche une nana de l'utiliser avec un pisse-debout?  

 

Le regard des hommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
B. Majour
il y a 52 minutes, Louve a dit :

Donc l'idéal serait:

  • urinoir d'un côté
  • toilettes fermées de l'autre

 

Quand c'est bien pensé, ça devient :

Toilette fermée avec 1 urinoir à l'intérieur sur le mur gauche + cuvette normale du côté droit.

Solution adoptée à la Salle de spectacle & médiathèque du Teich pour économiser l'eau.

 

 

Sinon, il y a d'autres solutions.

 

=> Ne pas mettre de toilettes du tout, comme ça tous égaux, sans problème de genre

 

Et c'est parfois une question qui se pose

https://liessaccess.fr/blog/158-les-sanitaires-sont-ils-obligatoires-dans-les-erp

 

même au plus haut niveau

http://www.accessibilite-batiment.fr/questions-reponses/erp-neufs/l-sanitaires.html

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-46476QE.htm

 

Et si la bibliothèque est trop petite ?

A partir de quelle surface est-on obligé d'avoir des toilettes pour le public ?

 

Si on se base sur la réponse du guichet du savoir

http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=36568

Dans certains établissements publics il est conseillé de prévoir : un sanitaire pour 60 places pour une bibliothèque universitaire ; un sanitaire pour 30 à 35 places en salle de lecture pour une bibliothèque municipale recevant des adultes ; un sanitaire pour 20 à 25 places pour les bibliothèques enfantines et enfin un sanitaire pour 20 places assises pour les salles de conférence.

 

Cela veut dire que : Pas de place assise = pas de sanitaire à prévoir. :tongue:

 

Bon, sans doute qu'il faudra alors appliquer ceci

Article 69 du RSD (Règlement Sanitaire Départemental) type – Equipement sanitaire des salles de spectacle Il est aménagé au moins un lavabo, un WC et un urinoir par centaines ou fraction de centaine de personnes susceptibles d’être admises dans ces locaux par période de trois heures. Tout établissement devra disposer au minimum de deux WC, séparés par sexe, et
d’un urinoir.

 

Heureusement que l'article 67 du RSD est plus large, sinon Louve tu aurais été hors la loi.

 

Pour la question du genre, nos collègues de l'Université de Tours ont été confrontés au problème et aux US, ils ont un panneau multiple genre.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-universite-de-tours-cree-des-toilettes-neutres-pour-les-etudiants-transgenres_1942930.html

 

Si on regarde attentivement le panneau de pictogramme de cet article, on s'aperçoit que le picto handicapé n'est pas du tout genré.

=> Solution ultime n'avoir que des toilettes pour handicapés.

 

 

Ou alors, on pourra prêter (louer ?) des objets dans ce genre

https://www.careserve.fr/incontinence/urinal/urinal-mixte/p/urinal-mixte-de-voyage-uriwell

https://www.careserve.fr/incontinence/urinal/urinal-mixte/p/urinal-unisexe

 

Chacun le sien, dans son sac et tout serait dit... pour les petits besoins. Eventuellement, pour le reste, on pourrait se reporter aux couches super-absorbantes, qui n'ont pas de raisons d'être genrées.

 

Sinon, il est clair que nos pictogrammes (genrés ou non) sont mensongers. La réalité est plus proche de ceci

https://cdn.pixabay.com/photo/2015/02/05/00/31/man-624398_960_720.jpg

 

 

Et dire que :

Les latrines étaient des institutions honorables : des témoignages racontent que des négociants les fréquentaient pour conclure des affaires.

[...]

À Rome, les latrines avaient beaucoup de magnificence, les murs étaient souvent en marbre et ornés de mosaïque ou de peintures. La classe moyenne y allait de façon décontractée et y parlait des nouvelles du jour ou de leurs affaires. Les bains et les latrines étaient pour cette raison associés. On en trouve également dans les maisons de corporations.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hygiène_sous_la_Rome_antique

 

 

Perso, ce que je ne comprendrai jamais tout à fait, c'est que, dans une bibliothèque, il n'y ait jamais de livres dans les toilettes.

C'est dû au manque de papier chronique ? Ou alors parce que les usagers ne doivent pas y rester ?

 

Alors pourquoi ne pas y afficher des oeuvres d'arts.

Parce que les bibliothécaires ont des goûts de chiottes ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louve
Il y a 1 heure, Ferris a dit :

Le regard des hommes.

 

oui, j'oublie souvent,  que je fais partie de celles qui n'ont peur de rien et se foutent de tout...

 

Bon bin les urinoirs dehors alors! 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris
Posted (edited)

Quand je serai vieux et grabataire, je me pisserai dessus tout seul sans bouger de mon fauteuil. Et ça règlera le problème.:drool:

 

D'un autre côté la vraie solution, ecologique, sanitaire et totalement transgenre, existe, et pour pas un rond : l'urinothérapie. Des millions de gens boivent leur urine dans le monde. Un simple gobelet suffit. Et n'importe où. Aucun investissement.

 

Voilà une mission citoyenne pour les futures bibliothèques Tiers Lieu et Transgenre : des ateliers d'urinothérapie !

 

Et après on invite Orsenna, pour qu'il constate. Et c'est gagné.

 

:https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/23639/urinotherapie-quand-boire-son-urine-bon-sante

Edited by Ferris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Epsy
Il y a 23 heures, Ferris a dit :

Quand je serai vieux et grabataire, je me pisserai dessus tout seul sans bouger de mon fauteuil.

 

Vécu plusieurs fois chez nous... Pourtant, les toilettes sont librement accessibles :D (et ça nous éviterait l'entretien dudit fauteuil...  :sweat: ... sauf si tu parles de ton fauteuil perso là chacun sa merde :D)

 

Epsy. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferris

A tout prendre je préfère les anciens de l'Ehpad qui passent de temps en temps en fauteuil que les bébés lecteurs qui passent leur temps à faire pipi caca sur nos belles moquettes "spéciales collectivités". A la fin le boulot n'est pas le même. Seulement voilà, on préfère les mômes aux vieux, c'est bien connu...

 

Récemment j'ai eu une maman qui a une toute petite. Elle a pris l'habitude de l’asseoir sur le bureau pendant le prêt/retour. Un jour la petite dit "caca". Je félicite la maman d'avoir une petite qui prévient (toujours le bon vieux truc du dragueur : tu t'extasies devant la gamine pour mieux accrocher la mère) . Et là elle me dit : non, non, quand elle dit caca c'est qu'elle vient de le faire !

 

Et merde....:sick:

 

Bon, c'était quoi le sujet de Geraldine ? Les cartes d'identité....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...