Aller au contenu

Les écrits des publics


Géraldine Debus
 Share

Messages recommandés

Géraldine Debus

Bonjour,


Je commence ce sujet dans "Animations" mais il pourrait également concerner les collections (rien trouvé dans le moteur de recherche mais pas facile de trouver le bon mot clé !).


Je réfléchis actuellement à la place des écrits dans la bibliothèque mais des écrits des publics. Je m'explique : de nombreuses bibliothèques mettent en valeur les productions musicales des groupes locaux grâce à des playlists, on accueille également des expositions d'artistes locaux, mais je ne trouve pas grand chose sur la valorisation des écrits des habitants d'un territoire. Beaucoup d'ateliers d'écriture sont organisés également, des concours d'écriture, de nouvelles, de scénarios. Mais que se fait-il d'autre ?


Des rencontres où les "écrivants" (et non pas écrivains) viennent présenter leurs écrits ?


Des textes mis à disposition via des bibliobox ?


Auriez-vous des pistes ?


Merci,


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


 


ça dépend ce qu'on entend par "écrits des publics".


Soit on parle d'auteurs locaux qui ont leur production (souvent historique, cf. sociétés d’histoire locale, mais pas que) et qui peuvent ou non être intéressés (et intéressants !) pour la présenter à la bibliothèque. Cette configuration est similaire aux playlists et expos d’artistes locaux que tu cites (ils produisent => on valorise - ou pas).


 


Soit on parle d'écrits "amateurs", produits effectivement dans le cadre de concours ou d'ateliers d'écriture dont la bibliothèque peut être à l’initiative ou partenaire. Dans ce cas, j'ai qq pistes :


- dans l'atelier d'écriture, on peut prévoir une réalisation plastique à partir des textes (collages, calligraphie...), les œuvres étant ensuite exposées à la bibliothèque,


on peut aussi le faire sous forme de concours (exemple concours de correspondance),


- écriture collaborative sur le modèle des fanfictions par exemple.


Avec les outils numériques, plein de pistes sont à explorer. Le territoire, les lieux, la mémoire, sont des objets d'écriture et de publication qui sont des classiques du genre car permettent la participation des habitants autour d'un objet commun évident.


- dans le cadre d'un projet plus large d'action culturelle sur un territoire, un atelier d'écriture peut donner naissance à l'édition des textes (j'ai un cas où la réalisation a bénéficié de subventions et d'un mécénat culturel) et donc permettre leur diffusion aux personnes intéressées,


- la lecture des textes en public par certains des "écrivants" (projet où l'atelier d'écriture est couplé à une formation "lecture à voix haute").


 


le point commun c'est qu'on inscrit la production des écrits (souvent individuelle) dans une dimension collective qui en facilite la médiation auprès des autres publics (non producteurs). Ce qui en fait un outil intéressant dans le cadre de projets intergénérationnels, entre autres choses.


Modifié par Isalabib
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...