Aller au contenu
austen

préparation animations accueils classe, TAP...

Messages recommandés

austen

Bonjour,


 


Pour présenter la réalité clairement à mes élus, je souhaite m'appuyer sur des chiffres, des moyennes.


 


Par exemple, en moyenne, combien faut-il de temps pour préparer une animation, accueils de groupes, de TAP ? J'ai lu je ne me souviens plus de la source : 1h d'animation = 1h de préparation


 


Merci de m'aider


 


Austen


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

Bonjour Austen


 


Hum, la théorie voudrait effectivement 1 heure pour 1 heure.


 


La pratique part plutôt du principe 2h ou 3h pour 1h d'animation.


Tout dépend de la complexité de l'animation et des documents à produire. Ainsi que la "qualité" envisagée.


 


1 heure de réflexion, recherche


1 heure de composition + rédaction + mise au point


1 heure d'impression, de contacts, de réunions...  pour une heure d'animation


 


C'est plus souvent la réalité.


  Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
austen

Merci pour ces chiffres et sur quoi vous basez-vous, s'il vous plaît ? Vos sources ?


 


Grosso modo, je gère 3 niveaux différents pour 3 TAP par semaine d'1h30 chacun et je vais proposer de réduire le temps des accueils de classe. Je suis référente moi-même des accueils de classe dans la commune où je travaille mais je ne fais qu''en remplacement de ma collègue cette activité.


 


Merci


 


Austen


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
B. Majour

Re bonjour


 


Sur quoi je me base ?


 


Sur mon expérience personnelle.


 


Et j'ai même des cas où, avec nos bénévoles, on était dans un rapport de 8 heures de travail pour une d'animation.


Exposition de 30 panneaux, collage et découpage + coloriage à la main.


Du sur mesure, comme pour nos recherches.


 


Evidemment, à ce prix-là (en temps), on a essayé de la replacer deux fois notre exposition.  :D


Déjà que la seule mise en place est longue, avec pas mal de grilles à déplacer.


 


Mais bon, tu cherches visiblement des infos plus pros.


 


Alors si je regarde le fichier fourni par Ferris


http://www.agorabib.fr/index.php/files/file/45-temps-de-travail-en-bibliothèque/


 


ANIMATIONS : la mise en place et animation de l'heure du conte (10 par an) mensuel 3 h 30


total : 35 heures annuelles.


 


A ça, tu peux rajouter :


 


ANIMATIONS mise en place du calendrier annuel d'animations annuel 24


 


Qu'il faudrait rajouter à chaque animation, sans oublier l'éventuel document regroupant toutes les animations qu'il faut concevoir, réaliser, faire imprimer (pour les plus budgétés) et distribuer/mettre en place.


 


Rapport, environ 4 pour 1.


Pour une animation qui ne demande qu'un bibliothécaire (déjà entraîné, sinon tu rajoutes la formation aux contes) et des livres (sélectionnés par des bibliothécaires, celui chargé de l'animation contes ?)


 


Comme quoi, on est bien dans la même idée de fourchette.


  Bernard


Modifié par B. Majour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ferris

@austen


 


Inutile de chercher des sources faisant référence à des normes. Inexistant pour tout ce qui touche à l'animation. Chaque type d'animation, dans son contexte local (partenariats, planification annuelle, locaux, nombre d'agents concernés, leur expérience, le matériel necessaire etc...) porte une charge de travail préparatoire différente. A toi de les définir. La seule constante est le nombre d'enfants accueillis et le temps propre de l'animation.


 


L'heure du conte est une animation à constantes multiples. Elle est répétitive (chez moi 10 par an, chez d'autre 1 par semaine, peu importe), en général assurée par des personnes qui en ont une bonne pratique, les problèmes de partenariats sont inexistants car on s'adresse aux enfants du tout-public et non aux enseignants (c'est différent du conte faisant partie intégrante de l'accueil de classe), un espace est deja prévu en permanence et installé, etc...ce qui fait que c'est une des animations récurrentes (et la plus ancienne dans les bibliothèques) les plus faciles à chiffrer.


 


Mais même dans ces conditions optimales, il faut compter au minimum le double du temps de l'animation elle-même, soit 2h pour 1h. Et souvent davantage, comme le dit très bien Bernard.


 


Le rapport 1h pour 1h est un mythe dangereux. Car si tu donnes ce critère aux élus, ils en feront une généralité, tous types d'animation confondus, et tu te retrouveras coincé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×