Aller au contenu

lecture publique, lecture universitaire


cecile
 Share

Messages recommandés

Compagnons de route ? Faut voir. Ca ne dépend pas tellement de la route mais des motifs et des objectifs. C'est peu comme les chemins de Compostelle. Une seule route en théorie et pleins de compagnons potentiels dessus, aussi vrais que des amis Facebook.  Sauf qu'il y a ceux qui sont là pour marcher, d'autres pour visiter, d'autre pour se ressourcer, d'autres par quête spirituelle, d'autres pour en rencontrer d'autres etc.. Et au bout tu as Compostelle. De fait ils sont compagnons de route et se retrouveront bien un soir ou l'autre dans le mème refuge. Ou au Congrès de l'ABF...


Mais à part ça...Les BU, les BDP, les BM, c''est plutôt une route à trois voies qu'il leur faut. On peut se faire coucou, mais c'est tout. :ermm: 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui comme des amis Facebook (de loin) ou des autoroutes à 4 voies (voix...) ... mais tout est dans le point d'interrogation dans le titre de cette journée .......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans la mesure où une part non négligeable de nos publics est commune, la question (avec le point d'interrogation) mérite d'être posée...


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Le sujet est intéressant en effet.

J'ai quelques inquiétudes cependant car voyez-vous, le secteur des BU bouge énormément et les grands acteurs qui équipaient les SCD ont quasiment tous disparu.
Il reste Koha, Ex-Libris pour se positionner sur un marché de ré-informatisation en BU.
Je suis inquiet car je constate que de plus en plus de responsables de SCD s'intéressent à une solution comme OCLC.
La dernière référence étant la bibliothèque "La Pérouse" à Brest.

http://www.oclc.org/fr-CA/news/releases/2012/201276.html

 

Je ne condamne pas la solution OCLC mais je condamne des solutions de partage comme Worldcat couplées à des moteurs de recherche comme Google. J'ai fait un test : en allant dans les fonctions avancées de Google Books vous avez la possibilité d'effectuer une recherche sur un livre et de voir sa présence dans telle ou telle librairie, bibliothèque universitaire ou grande bibliothèque française.

http://www.worldcat.org/title/radioimmunotherapie-alpha-du-myelome-multiple/oclc/493487006

Moi de voir mon fonds dans Google ça ne m'enchante pas des masses.
 

Si ce type de projet fait des émules en France (je pense à l'ABES), quelle incidence cela peut-il avoir en lecture publique ?
Il n'y a rien de plus "opaque" que le fonctionnement du groupement OCLC.

Nos petits éditeurs ont intérêt à se bouger au lieu de passer leur temps à se bouffer le nez.

Je suis peut être à côté de la plaque. Il est tard, j'ai besoin de sommeil.

 

Modifié par lucas
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...