Aller au contenu

Coup de neuf pour la bibliothèque


Agv7
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Je suis nouvelle sur ce forum, si ma question n'est pas au bon endroit merci de m'en informer.

D'après vous que pourrait faire une bibliothèque pour se diversifier et toucher un public plus grand ? Actuellement il y a prêt de livres, cd et accès aux ordinateurs+internet.

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse.

Alors pour être plus précise, je viens de prendre le poste de bibliothécaire (départ en retraite) et l'on m'a précisé que je devrais faire évoluer cette bibliothèque. Qu'il n'y ai pas que des lives à lire en gros que les gens puissent venir y faire autre chose.

Actuellement il y a déjà des animations mises en place comme pause café pour partager les avis, des conteurs, ... . Je vais donc continuer avec cela mais ils veulent mettre un coup de jeune à la bibliothèque en quelque sorte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vois. On est parfois plus dans le symbolique qu'autre chose, c'est assez classique. Un coup de jeune c'est souvent synonyme d'un coup de torchon. Ils veulent marquer le coup et ils ont sans doute raison. Voir sur quoi ton prédécesseur rechignait éventuellement.... 

 

Alors la méthode est simple, parce que les problèmes sont récurrents après un départ en retraite : revoir le fonds en commençant par un désherbage massif, revoir l'utilisation des espaces, notamment dans le but d'en récupérer pour de nouveaux supports (DVDthèque, ludothèque...) et améliorer la visibilité des collections, améliorer l'accueil, le positionnement de la banque de prêt (opter pour un prêt sectorisé si ton effectif te le permet), en profiter pour effectuer une mise aux normes de circulation (1.40 entre deux éléments mobiliers ou immobiliers), et éventuellement mettre le paquet sur  la création d'un espace jeux vidéo qui touchera un public jeune et/ou apport de tablettes ou liseuses, pour montrer qu'on reste dans le coup technologiquement. Améliorer la communication sur les animations nouvelles du type ateliers sans rapport particulier avec le livre. Car ce sont celles-là qu'il va falloir développer. Il est clair qu'il faut sortir des animations antédiluviennes type conte et café lecture et des partenariats classiques (écoles etc...) et aller vers des actions plus en rapport avec les publics qu'avec la valorisation des fonds. Un atelier tricot ou des ateliers d'initiation informatique n'ont aucun rapport réel, ni avec le fonds ni entre eux. Leur point commun c'est leur public cible : les vieux . (Et une bibliothèque jeune c'est aussi une bibliothèque qui tient compte des vieux...:)). En fait c'est le changement de paradigme qui compte : je ne fais plus des animations pour valoriser mon fonds ou pour leur aspect culturel, je tiens compte des gens, du milieu associatif local, d'une culture populaire et de loisirs etc...La diversification c'est finalement tenir compte de la diversité des publics. Pour les idées tu en as plein le forum.

 

Mais préalablement, réaménager de toutes façons. Symboliquement c'est très fort. Dans certains cas cela apportera un réel gain d'attractivité, dans d'autres juste un symbolique coup de ripolin.De toutes façons tu seras soutenue dans ta démarche, donc il faut en profiter car ce ne sera pas toujours le cas ensuite.

 

Les risques sont connus : déstabiliser un certain public adulte assez planplan, et jeter le bébé avec l'eau du bain, c'est à dire "casser" trop systématiquement les systèmes "maison" mis en place par ton prédécesseur et qui ont peut-être leur raison d'être ou qu'il sera très difficile de remplacer. Ne pas tomber dans la spirale piégeuse assez classique consistant à penser que ton prédécesseur était une encroûtée type charentaises. Donc mollo sur la réorganisation du service : Pratiquer plutôt la frappe chirurgicale que le tapis de bombes....

 

Avantage annexe : tu vas pouvoir plus facilement ensuite t'approprier l'espace et y apposer ta marque.

 

Evidemment tout dépend de ton contexte, que je ne connais pas. Il se peut donc que tout ce que je te dis te paraisse totalement idiot, inadapté et sans objet. C'est la loi des forums quand on demande des conseils...:tongue:

 

Et ne pas oublier de faire adhérer l'équipe à ce coup de jeune. Sinon c'est foutu avant même d'avoir commencé. On ne fait pas la révolution tout seul.

 

Ferris (bientôt en retraite...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci de nouveau pour votre réponse ;)
Le souci est que malheureusement je suis seule à reprendre le poste. J'ai donc à effectuer ces actions mais pour le moment seule en attendant que je trouve de nouvelles personnes bénévoles.
J'avais cette crainte, de ne plus voir les personnes d'un certain âge à cause du changement de bibliothécaire. Après est ce que les jeux sont les bienvenus dans les petites bibliothèques, est ce que les jeunes sont encore intéressés par ce genre d'activité.

Je me pose beaucoup de questions, j'ai peur de vouloir mettre en place quelque chose et que ça ne fonctionne pas ou de modifier quelque chose et de ne plus voir les habitués et donc de diminuer le nombre d'abonnés.

 

(PS: Problème de connexion hier et ce matin est-ce normal?)

Et encore merci de prendre du temps pour me répondre :)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Alicia

 

Tu vois, quand je disais " Evidemment tout dépend de ton contexte, que je ne connais pas. Il se peut donc que tout ce que je te dis te paraisse totalement idiot, inadapté et sans objet. ", j'étais dans le vrai. Si j'avais pu deviner que tu étais seule, probablement dans une petite structure, avec des bénévoles à la clé, je n'aurais pas abordé la question comme ça.

Je te confirme que les jeux vidéo marchent très bien, mais que ce n'est sans doute pas ta priorité tout de suite. Je comprends ta crainte de voir les habitués, qui viennent souvent aussi pour le contact, fuir les nouvelles têtes et les changements en general.

Il faut faire un état des lieux de ton lectorat : tranches d'âge, nombre de passages hebdomadaires, structure démographique de la population desservie, publics exclus et habitués, horaires adaptés ou non, politique d'acquisition définie et majoritairement oriente vers quoi, actions de la BDM, taux d'accroissement annuels, désherbage éventuel mais léger...

Effectivement il ne faut pas du tout "faire la révolution". Il faut mesurer, peser, évaluer ce dont tu as hérité exactement.

Tu parles de "nouvelles benévoles" à trouver. Les anciennes sont parties ? Pourquoi ? Contexte difficile, refus d'une nouvelle tête ? Quel est le projet des élus exactement, à part le "coup de jeune" à donner ? Quelle est ta mission, en termes de fiche de poste, est-ce que tout est clair à ce niveau ?

 

Tu vois, je manque totalement d'informations assez précises sur ton contexte pour pouvoir t'aider efficacement. Ce que je sais, et là tu as raison d'avoir des craintes, c'est que ces petites structures sont effectivement souvent fragiles, très personnalisées, et qu'il ne faut pas arriver avec de grandes idées au risque de tout fiche en l'air. Il faut vraiment saisir l'odeur des choses si je puis dire. Et y aller très doucement. Donner un coup de jeune avec un public âgé majoritaire c'est risquer de se tirer une balle dans le pied. Il faut que tu prennes du temps et que tes élus l'acceptent.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'après vous que pourrait faire une bibliothèque pour se diversifier et toucher un public plus grand ? Actuellement il y a prêt de livres, cd et accès aux ordinateurs+internet.

 

Hum...

 

Alors à vue de nez, je te propose

- faire salon de thé
- Salle de bal
- Et bien choisir la qualité de son chocolat.  :drool:)  (ça, même si Ferris n'en prend pas)

 

Parce que, quand même, tu as déjà quasiment tout ce qu'il est possible d'avoir.

Sauf peut-être un site Web ?

 

Sinon, tu peux tenter :

- Les découvertes de liseuses
- Une tentative de Fablab
- Organiser une copy party (Cf. le blog de Silex, rechercher : blog silex copy party)

Ce qui nous amène, même en louvoyant, sur les idées de la bibliothèque troisième lieu

 

Bibliothèque troisième lieu, une recherche à faire.

Pour se donner des idées.

 

Je me pose beaucoup de questions, j'ai peur de vouloir mettre en place quelque chose et que ça ne fonctionne pas ou de modifier quelque chose et de ne plus voir les habitués et donc de diminuer le nombre d'abonnés.

 

Je note que, faute d'infos, Ferris s'est quelque peu emballé pour un grand ménage. :tongue:
Sans regarder si le budget permet ce genre de grand ménage.

 

Pas de budget, ou un budget en baisse, ça limite de manière très forte l'idée du grand ménage.
Sauf si le fonds est très serré, ou très vieux.

 

Bien sûr, faute de budget pour les collections, on peut réorganiser la bibliothèque, changer la déco... ce qui aide à donner un aspect neuf et marque personnelle. (Perso, j'ai collé quelques smileys)

 

Supposons maintenant que tu as un budget correct et que tu peux lancer des choses.


Est-ce que tu dois avoir peur ?

Eh bien non, tu n'as pas de raison d'avoir peur... parce que tu sais que tu vas devoir tester plusieurs choses jusqu'à trouver ce qui plaît à ton public. Ce qui veut dire que trois tentatives sur quatre ne vont pas fonctionner, et qu'il faut t'y attendre.

Il te faut aussi attendre ce qui suit : il y a toujours un point critique où une collection ne fonctionne pas avant de trouver son public. C'est pareil pour tout ce que tu vas lancer.


Tant que ce point critique ne sera pas atteint, les lecteurs ne seront pas emballés.

Alors ce n'est pas de la peur que tu dois éprouver, mais de l'enthousiasme pour ce que tu vas lancer. Rassemble un certain nombre d'idées qui te plaisent et choisis ce qui te botte le plus.

 

Check-liste :
- Est-ce que ça te plaît ?
- Est-ce que tu t'y sens à l'aise ?
- Est-ce que c'est en surplus de l'existant ?
- Est-ce que ça modifie l'existant ?
- Est-ce que ça complémente l'existant ? (exemple atelier couture, club lecture, autre)
- Est-ce que ça crée une gêne ou un avantage pour tes usagers ?
Moment unique dans la semaine, l'année ou alors cela va-t-il être durable ?
(Là, on essaie de voir la charge de travail de ce que tu lances, combien de temps ça prend, combien de budget, combien de temps "public")
- Est-ce que tu pourras le réutiliser ou le décliner sous d'autres modes ?

 

Si toutes les semaines, tu fais venir des Chippendales , tu vas attirer du monde... un certain temps. Parce que l'usager soit s'habitue, soit se lasse.
Et puis les hommes pourraient te demander : et nous ? (déclinaison sous un autre mode : "bien, sûr, vous aussi vous pouvez participer. Montez votre propre groupe !" :D)

 

Rappelle-toi, il faut que ça te plaise, au moins un minimum.
Et que tu t'y amuses.

 

Ne t'arrête pas à tes propres capacités.
Si tu n'y connais rien en jeux vidéo ou en logiciels libres par exemple, d'autres peuvent venir t'aider. Ta BDP peut te donner des pistes, voire même te renforcer sur quelques activités.
Tu as aussi les associations locales qui pourraient être très heureuses de procéder à une démonstration sur place de leurs activités.

 

Donc, on part bien de :
- Qu'est-ce que j'ai envie de faire ?
Si pas d'idées, ou rien que pour s'inspirer; tu as : que font les autres bibliothèques, est-ce que ça me plairait de le faire ?

Ce qui va te donner plusieurs projets potentiels.

 

Tâche d'en trouver une dizaine.
Garde sous le coude ceux qui te plaisent... et aussi ceux qui ne te plaisent. Parce qu'en changeant les formes, en les déclinant sous un autre mode, ou alors en les laissant mûrir, ils peuvent se transformer en projets plaisant.

Exemple, si la cuisine du chocolat, ça ne te fouette pas le sang, tu peux te lancer dans la découverte de la cuisine moléculaire.

 

Pareil, tu peux te balader dans tes collections et regarder ce qui plaît bien aux usagers. Ce qui sort le mieux dans tes collections, au niveau documentaire par exemple et chercher à augmenter cet élan... même si tu n'y connais rien. Ce sera l'occasion de découvrir. :-)

 

Un exemple simple et infaillible : une recherche patrimoniale avant après, avec Cartes Postales, photos... que tu demandes aux usagers. En profitant de ce que tu es toute nouvelle dans la place. Tu as la même idée "dérivée" : les photos de classes, habilement récupérées sur Copains d'enfance, et aussi demandées aux directeurs d'écoles, amicales laïques, FCPE, etc.

 

Là, puisque Noël arrive, tu peux demander de l'aide pour monter le sapin.

Ne me dis pas que tu peux avoir peur pour un simple sapin de Noël.

 

De toute façon, tu ne peux pas avoir peur. Sauf si tu utilises la peur comme une énergie pour avancer. Tu n'as pas le temps d'avoir peur, parce que tu as des projets à lancer, des actions à mener.

 

Première d'entre elles :
- Un projet (par jour), une feuille, et tu check-listes.

 

Durée max de la réalisation : dix minutes

 

A la fin de la semaine, celles qui emportent ton adhésion enthousiaste passent au-dessus, les autres sous le coude.
Et tu attaques celles qui prennent le moins de temps pour commencer. Au moins, tu découvriras les goûts et les couleurs de ton public.

 

Si tu te goures ?
Eh bien tu feras marche arrière, ou tu passeras au projet suivant.
Ce n'est pas plus difficile.

 

Parce que ne connaissant pas ton public, tu es pionnière dans ta structure. Tu pars vers un nouveau continent. Un nouveau monde à conquérir... avec ton sac à idées.

 

Et des idées, tu en as. Quitte à les emprunter dans la poche du voisin.
  Bernard (qui espère t'avoir donné quelques pistes. Lance-toi, tu verras bien)

 

Modifié par B. Majour
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les problèmes de connexion, oui, ce sont les derniers soubresauts de la mise à jour.

Il y aura peut-être d'autres répliques dans quelque temps, parce que c'est un gros changement que celui-ci.

 

Tu as dit un gros projet ?

Bravo !!! :wink:

  Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci B.Major ;)

Je pense que je vais mettre quelques touches perso dans la bibliothèque déjà.

Après j'ai l'idée de mettre en place une animation chaque mois et bien sûr différente à chaque fois pour que tout le monde, ou presque, puisse participer à au moins une.

Cependant chose que je n'avais pas dite non plus mais étant donné que je viens de prendre le poste, je n'ai pas encore fait de formations. C'est pour cette raison que je demande un peu d'infos parce que je veux quand même faire vivre la bibliothèque en attendant les formations.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Ferries,

Les bénévoles souhaitent arrêter pour consacrer leur temps à d'autres occupations (ce qui se comprend après une vingtaine d'années).

Cette bibliothèque n'est pas extrêmement grande donc pour modifier le placement ça ne va pas être évident car il y a un espace assez important pour les enfants. Tous les mois un matinée est organisée pour la lecture de livres aux enfants de moins de 3 ans et tout est chamboulé côté enfant, il faut donc conserver cette espace.

 

Je vais faire le point sur le nombre de lecteurs et les tranches d'âge.

Nous accueillons 9 classes par semaine c'est notre principal public :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis arrivée dans une petite bibliothèque il y a 2 ans. La différence avec toi, c'est que je ne remplaçais pas une salariée partie à la retraite, mais c'était une première embauche, avec une équipe bénévole. Le public était vieillissant, pas assez attractif pour les jeunes (pas de grand coin enfant ici), gros succès des livres en gros caractères ... Je n'ai pas pu faire évoluer les choses aussi vite que j'aurais voulu, la mairie souhaitant ménager la présidente de l'association qui a un trèèèès fort caractère. Mais au bout de deux ans, enfin, on a de nouveaux supports à proposer : CD, DVD, revues et ressources en lignes (avec la BDP). J'ai réaménagé la bibliothèque et elle paraît beaucoup plus grande. Les tarifs ont évolués, ainsi que les horaires d'ouvertures, nous avons eu beaucoup de nouvelles inscriptions depuis la réouverture. Le public rajeuni, et des personnes qui ne venaient plus reviennent (la présidente faisait fuir du monde !). Les gens sont ravis, même les anciens ! Mais pour arriver à tout ça, ça a demandé beaucoup de travail par derrière : une analyse approfondie du fonds, beaucoup de désherbage (fait sur 2 années, pour ne pas traumatiser les bénévoles), une mise à plat du fond BD qui est très développé (beaucoup de séries non suivies, voire juste le tome 1, pas de désherbage depuis 20 ans), suivi d'une mise en valeur (ah, les intercalaires transparents ! Un bonheur !), développer le fonds jeunesse (ah, Martine, Petit ours Brun abîmés et autres séries à rallonge ! Quel bonheur de virer les livres usés !) et un rééquilibrage des achats (pas d'achat de documentaires jeunesse pendant 4 ans, ça se voit !). Et ce qui a fait la différence : le contact avec les enfants ! Ils me connaissent, me reconnaissent et sont contents quand ils me voient (tu sais, quand tu fais tes courses au supermarché et que tu entends une petite voix qui crie "Maman ! C'est la dame de la bibliothèque, là !" et que le petit est tout fier quand tu le salues avec un grand sourire). Les petits veulent venir, ils font la pub auprès des parents, qui sont contents d'être bien accueillis et de trouver de la lecture, de la musique ou un film intéressant.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, ça commence à prendre forme : réamenagement des locaux (est-ce que ton espace jeunesse doit être aussi important que cela, est-ce que ça ne se fait pas au détriment du fonds adultes et de son attractivité, peut-on aménager un espace avec pour principal dénominateur commun la place nécessaire pour des accueils de classes ? ), nouveaux supports, partenariat renforcé avec ta BDP (qui t'offrira aussi des formations), mise en valeur (intercalaires transparents de Giss par exemple, mais revoir aussi la signalétique, la mise en valeur en facing des nouveautés..), rééquilibrage de la politique d'acquisition en fonction de l'analyse que tu auras faite de ton fonds et de ses sorties, ses impasses etc..Et revoir les horaires. Toujours important si l'on veut élargir son public.

C'est un peu inquiétant que l'essentiel de ta fréquentation soit constitué de classes. Il faut pouvoir attirer les parents. Et que les enfants aient envie de venir seuls aussi. Et il faut absolument garder tes seniors, c'est très important.

 

Mais d'après l'expérience de Giss tu as deux ans pour revoir tout ça.

 

Comme je te le disais plus haut :   Il faut que tu prennes du temps et que tes élus l'acceptent.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que j'aime avec Ferris (et B. Majour), c'est qu'ils sont toujours partant pour analyser les expériences. Perso j'ai du mal à synthétiser tout ça, donc merci !

 

Deux ans de mise en place, c'est parce qu'il n'y avait que des bénévoles avant moi, donc pas de gestion professionnelle et la mairie souhaitait ne pas les bousculer. Ca peut être plus rapide.

Le facing des livres, c'est très important ! Ca m'a beaucoup aidé pour redynamiser le fonds documentaires jeunesse. Et faire venir les jeunes seuls, c'est bien aussi : lors des passages de classes je profite des début et fin d'année pour leur rappeler qu'ils peuvent venir passer un moment sans forcément être inscrits. Le message est passé, on commence à voir des jeunes, qui souvent au bout d'un moment souhaitent s'inscrire (la gratuité pour les -18 ans y participe).

 

Autre réflexion : des partenariats ont-ils déjà été mis en place ? Avec l'EHPAD, le centre de loisirs ou toute autre structure de la commune ? Les bibliothèques des communes alentour ont-elles déjà des projets communs que tu pourrais rallier ? Ce sont des actions qui peuvent montrer un dynamisme et une ouverture de la structure, sans forcément être de grand mangeurs de temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y avait un partenariat avec la maison de retraite mais celui a cessé il y a un an car les personnes âgées ne suivaient plus les lectures qui leurs étaient faites. Après peut être que le moment de la journée n'était pas le bon, d'après les dires, ils s'endormaient après quelques pages :/

Très bonne idée pour la gratuité des - de 18 ans. Même si la cotisation n'est pas chère, cela pourrait inciter beaucoup plus de jeunes à venir passer un moment à plusieurs ou seul.

Du peu que j'ai vu, les enfants (10-15ans) sont très généralement avec leurs parents. Si papa maman ne souhaite pas venir je pense que les enfants ne viennent pas lire non plus.


 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, la gratuité a fait venir pas mal de monde, malgré un tarif peu élevé ici aussi. On a mis la gratuité pour : les -18ans, les demandeurs d'emploi et les nouveaux habitants de la commune pour la première année. J'aurais aimé la gratuité pour tous, mais les élus ne le souhaitaient pas. On a trouvé un bon compromis, je trouve.

 

Je travaille avec l'EHPAD de la commune, mais je ne fais pas de lecture (première tentative avortée) et les résidents ne viennent pas emprunter non plus. Ils réalisent deux expositions par an que la bibliothèque expose. Des rencontres avec la population ou les élèves ont lieu régulièrement à ces occasions, voire dans un autre cadre (lors d'un TAP par exemple). Les résidents sont contents car ça permet de les intégrer dans la vie de la commune, ça anime l'espace bibliothèque et ça ne me demande pas beaucoup d'investissement non plus. Tu peux contacter l'équipe d'animation de la maison de retraite pour voir ce qu'il peut être possible de faire.

Modifié par Giss
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais tenter de proposer la gratuité pour certaines personnes. Ce que je vais proposer en premier est l'accès a internet gratuit ... et oui l'accès est payant à l'heure. Je trouve ça dépassé, maintenant quand on a internet c'est illimité donc je ne vois pas pourquoi faire payer pour ce service.

Mais avant de me lancer dans n'importe quel partenariat ou "grande modification" je vais devoir me mettre à la recherche de bénévoles pour pouvoir mettre en place cela :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui l'équipe reprend à zéro la. Je vais donc pouvoir travailler avec des personnes qui me "plaisent" façon de parler.
Pour le moment ça ne se bouscule pas ... En espérant que les personnes prennent de bonnes résolutions pour 2016 et viennent se proposer pour être bénévole :)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...