Aller au contenu

Prêt manuel


Esmeralda
 Share

Messages recommandés

Désolée mais je ne sais pas où mettre ma question

 

En attendant un éventul partenariat... la responsable de la médiathèque de la ville la plus proche nous a demandés de rester au prêt manuel.. avant que noys ayons un suivi la formation et de deux reçu leresponsable informatique

 

Or quelles  sont lesdimensions  sont requises pour les fiches de lecteur..  je sais bien sûr que cela dépend des dimensions de la bôites mais c'est aussi une organisation pour faire entrer les élements nécéssaires

 

 

La question peut paraître  terre à terre  so sorry

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Esmeralda


 

Oui, les fiches Bristol 75/125, à double colonnage. (nom du lecteur, date de retour)

Plusieurs coloris possibles :

http://www.eurefilm.com/films-de-protection-1/fiches-et-porte-etiquettes-47/fiches-de-pret-couleur-99/fiche-de-pret-beige-le-100-1652.html


Il te faudra aussi

- des pochettes pour les lecteurs,

- des élastiques pour les classes et les lecteurs voraces,

- et aussi un ou deux bacs en bois : 30 * 10,5 (large) * 9 (haut)... pour éviter que tes fiches se baladent partout.

Bacs en bois que l'on peut trouver autour des bonnes bouteilles de vin, ou que l'on peut se fabriquer soi-même.


 

 

Pour les fiches et autres pochettes lecteurs, je te conseille de te renseigner auprès de ta BDP pour qu'ils passent une annonce/demande sur votre réseau. Souvent les bibliothèques récemment informatisées disposent de vieux stocks qu'elles peuvent donner à ceux qui viennent de naître. Et on peut aussi récupérer des conseils (fournisseurs pour les tarifs, taille ou exemple de fiches + façon de procéder) de celles qui ne le sont pas encore.

  Bernard

 


 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Alors mon système n'était pas judicieux... Nous avions une fiche au nom du lecteur et rangée par ordre alphabétique dans une boîte

 

Là apparaissaient  renseignements divers en dehors du nom.. de la commune où le leceur réside puisque nous sommes plusieurs hameaux rattachés à une grosse ( enfin..là autant vous dire que c'est un euphémisme)

 

Date d'emprunt.... titre.....nom de l'auteur..... retour

 

Je comprends mieux maintenant les petites fiches de couleurs... on dirait que les couleurs ont un certaines signalitique non ?

 

J'irais donc voir certaines bibliothèques pour des fiches...

 

Pour la BDP... Nous devons résoudres quelques pbs en amont pour me mocal et revoir certaines choses au niveau de la gestion..là je ne vous apprends rien.

 

Bonne soirée

 

Esméralda

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci de tes  conseils.

 

Pour le moment nous n'avons pas de livres de la BDP.  Nous essayons surtout de trouver un type de classement facile .  La partenariat abec la BDP dépend aussi de ce travil en amont. La responsable étant venue nous rencontrer ( du moins notre référente municipaleà avait l'air d'opter déjà pour le système de fiches  à l'interieur du livre.

 

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

 

Bonjour Esmeralda


 

 

Alors, le type de classement le plus facile, c'est classé par ordre alphabétique de lecteurs, avec les classes devant.

 

Le plus important est de savoir ce que les lecteurs ont emprunté. De temps en temps, ça oblige à consulter tout le fichier pour connaître les livres en retard, mais ce n'est pas insurmontable quand on a peu de lecteurs.

Le classement par semaine de retour est aussi avantageux... mais il ne faut pas que la boîte se renverse, il faut aussi que tout le monde pense à ranger la fiche dans la bonne boîte ou au bon endroit, sans se tromper... parce que sinon, à chaque retour il faut consulter toutes les boîtes pour savoir où est la pochette du lecteur.

C'est d'ailleurs la même chose si le lecteur revient au bout d'une semaine, il faut chercher dans toute les boîtes et à la bonne semaine. Pas simple avec les lecteurs boulimiques. Et pas simple non plus si un lecteur prolonge un titre et en emprunte de nouveaux.

D'où, notre usage de classement par ordre alphabétique de lecteurs.

 

Pour les statistiques, nous avions une banale fiche calendrier, et chaque fois qu'un lecteur passait/entrait dans la bibliothèque on mettait une barre. On avait poussé le luxe jusqu'à mettre : adultes, ados, enfants. En fin de journée, nous comptions les barres. Idem pour les documents empruntés, là, on mettait le nombre, avec un +. En fin de séance, on additionnait.

 

C'est une manipulation qui demande un peu d'organisation et d'attention pour remplir la fiche calendrier, et même s'il y a des oublis, ce n'est pas grave. Avec le recul, on peut juste lancer un décompte sur une semaine par mois, et ensuite appliquer une multiplication par le nombre de semaines dans le mois. Ce qui est un peu faux avec les petites vacances scolaires.

Le classement alphabétique de lecteurs est aussi très simple à expliquer à un bénévole totalement novice.

Et très simple à reclasser. (en particulier quand on recherche les retards pour les rappels, une fois par mois ou par période de prêt. Si 3 semaines, une fois toutes les 3 semaines)

 

Quand on prend l'habitude de mettre les fiches les plus en retard devant les autres, c'est encore plus simple. On prend la pochette du lecteur, on regarde la première fiche et aussitôt on sait s'il y a retard ou non.

 

Une fois par an, on regarde si les lecteurs sont à jour de leur cotisation (si cotisation) et sinon on les bascule dans une boîte cotisation non à jour. Afin de ne pas surcharger le fichier lecteurs.

 

Par contre, oui, il faudra mettre des fiches dans chaque livre, comme pour ceux de la BDP. Ce qui oblige à acquérir des portes fiches et à avoir un petit stock de cartes vierges en banque d'accueil... parce qu'une fiche, ça peut tomber du livre, et il faut pouvoir la refaire aussitôt en banque d'accueil, en indiquant bis. Dans le pire des cas, un petit papier sera à glisser dans la pochette du lecteur.

C'est toute la joie des fiches livres.

 

Pour les pochettes lecteurs, on veillera aussi à posséder des élastiques s'il y a un gros emprunt ou même à en mettre un par lecteur... pour éviter un accident qui renverserait, par terre, toute la boîte lecteur. Ce qui nous est arrivé deux ou trois fois en dix ans de manipulation des fiches. Sur un bureau lisse, une boîte en bois, ça glisse facilement. Pas trop de casse à chaque fois, mais il a fallu faire attention lors des retours sur certaines pochettes lecteurs. :wink:

  Bernard
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...